NvidiArm : Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars

C’est officiel, Nvidia va racheter ARM pour la modique somme de 40 milliards de dollars. Si l’information circulait depuis quelques semaines, c’est désormais clairement la volonté des deux marques de s’engager dans cette voie.

Nvidia a confirmé sa volonté de racheter ARM pour ce montant faramineux de 40 milliards qui sera partagé en cash et en actions. Softbank, de son côté, a indiqué qu’il validait ce rachat. Le concepteur de circuit graphique deviendrait ainsi un acteur incontournable du marché international des processeurs.

ARM

Nvidia débourserait donc 21.5 milliards de dollars en action et 12 milliards de dollars en cash dont 2 à la signature1. D’autres montant seraient versés suivant diverses modalités. 1.5 milliard de dollars seraient notamment versés aux employés d’ARM. La transaction est pour le moment sujette à l’aval des autorités de la concurrence du Royaume Uni, de la Chine, de la communauté Européenne et des USA. Le rachat est prévu pour être finalisé d’ici 18 mois.

Nvidia

Softbank avait racheté ARM en 2016 pour 28 milliards d’euros et en avait cédé des parts auprès de plusieurs fonds depuis, la reprise par Nvidia de l’entité fait basculer la balance internationale des concepteurs de puce largement du côté de Nvidia. Ses clients deviennent ainsi aussi bien Apple que Samsung ou Qualcomm qui continueront à travailler  avec un établissement construit comme une antenne indépendante de la marque mère. Nvidia confirme que l’entité resterait domiciliée au Royaume Uni et qu’elle “continuerait à fonctionner selon son modèle de licences tout en maintenant une totale neutralité vis à vis de ses clients”.

Il est évident que la condition de l’acceptation de ce rachat par les autorités de la concurrence ne peut pas souffrir d’un autre mode de fonctionnement. Nvidia n’est pas un acteur majeur dans le monde des puces ARM grand public depuis que son catalogue se résume à des solutions Tegra uniquement déployées dans quelques références. Mais son implication dans les solutions serveur, l’Intelligence Artificielle et le monde de l’automobile en font un futur monstre dans tous ces métiers.

2019-03-19 18_18_01-minimachines.net

Jetson Xavier, un SoC ARM associé à une solution Nvidia Volta

En étant propriétaire d’ARM, il devient évident qu’une séparation entre le fonctionnement de Nvidia et celui de la nouvelle entité doit être construite. Non pas d’un point de vue technique où l’on se doute que les ingénieurs d’ARM travailleront main dans la main avec ceux de Nvidia, mais bien sur le terrain de la concurrence. Il va sans dire que si un des clients d’ARM était floué pour avantager les solutions Nvidia, tout le système serait faussé. 

Il n’est pas encore sur que l’opération ait l’aval de l’autorité de la concurrence mais l’annonce est faite et la marque est à vendre. Softbank doit en effet avoir d’autres projets en tête et  fait ici une assez jolie plus value. Il faut dire que depuis 2016, il s’est passé pas mal de choses sur le terrain d’ARM. Non seulement les solutions se portent toujours très bien mais des acteurs majeurs continuent de faire confiance dans ce type de SoC : Apple va basculer ses machines sous ARM. Microsoft continue à parier sur des développements de Windows avec ce type de solutions. A noter que la branche IoT Service d’ARM ne fait pas partie de la transaction.

Jetson Nano, une carte de développement ARM/Nvidia à 99$ en action

Difficile de voir ce que Nvidia fera réellement de ARM en terme de développement de puces, si il lancera une nouvelle gamme de solutions Tegra ou investira largement dans le monde du serveur. Il est possible que la marque mette au goût du jour des solutions console pour Nintendo ou se focalise sur des usages plus futuristes comme le monde automobile. Il est également possible que ARM devienne rapidement un acteur majeur dans le monde de la téléphonie avec des solutions maison concurrentielles de celles des géants actuels.

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. J’aurais bien aimé mettre un petit lien d’affiliation…

Violet
43 commentaires sur ce sujet.
  • 14 septembre 2020 - 9 h 22 min

    j’ai bien fait de passer dans le camp d’en face : MIPs

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 9 h 50 min

    Nvidia a fait bcp de recherches dans l’IA. La Synergie sera certainement bénéfique dans ce domaine.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 10 h 33 min

    L’europe n’a pas bougé le petit doigt pour conserver ce fleuron européen (bon ok britannique) sur un secteur oh combien stratégique. Et après on nous dit qu’il y a une “prise de conscience” des élites européennes sur la souveraineté numérique. Pitoyable.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 10 h 48 min

    Combien de licenciements ?

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 10 h 57 min

    @Dadoo: Pour le moment 1.5 milliard de dollars de reversés aux salariés…

    Répondre
  • Cid
    14 septembre 2020 - 11 h 15 min

    Alors ca va faire un raspberry pi 5 avec une rtx 3080 dedans ? :)

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 13 h 24 min

    Un pion de plus pour les usa ?
    Techniquement ça permettrai aux Etat-Unis de bloquer l’accès a toutes les puces Arm à qui leur semble bon.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 14 h 07 min

    @Gilles: Si ma mémoire est bonne, les Chinois ont plus ou moins la main sur le Mips et Misent aussi a fond sur le RiscV, donc ARM back to the USA, ça ne va pas les emmerder longtemps

    Et les pays d’Europe n’ont… rien comme d’habitude, et là y’en a pas un pour rattraper l’autre. Ah non c’est vrai un continent de pure commerce et services, ça ne se soucie pas des technologies que ça utilise, qui doivent si possible rester “transparentes” et “magiques”

    Répondre
  • Bob
    14 septembre 2020 - 14 h 25 min

    @Cid : trop drôle !

    @Bastien : transparentes, magiques, open source et virtuelles.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 14 h 54 min

    Avec un rachat par Nvidia ça sent l’augmentation du prix des puces ARM (et de tout ce qui en est équipé) vu leur pratique tarifaire sur les GPU.

    Pour moi c’est plus une mauvaise nouvelle.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 15 h 04 min

    C’est un énorme rachat pour un prix énorme. Techniquement, Nvidia risque d’être presque partout, de gratter des sous de presque partout aussi.
    Je me trompe peut-être, mais ça risque d’être dur pour Intel et AMD de rattraper un entité tentaculaire à la pointe de la R&D.

    Et oui, encore un pion (et quel pion!) dans cette nouvelle guerre froide US-CHINA.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 16 h 50 min

    @Bob:
    M’enfin ça me fait à moitié rire, j’ai connu effondrement de la microélec a ma sortie d’école fin 2003, et déjà on se
    pignolait sur l’excellence européenne alors que les Brevets du CEA/LETI étaient déjà allègrement copiés/pillés ou oubliés/pas monétisés et que les grandes boîtes d’électronique Européenne filialisaient leur branches microélectronique (Siemens==>Infineon, Philips==>NXP, etc …) dans le but a peine caché de pouvoir les refourguer au premier qui passe si nécessaire, branches qui elle même ont sans cesse évolué vers le “+ de Fabless”

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 17 h 43 min

    @Pierre Lecourt: Nvidia annonce également que la présence de ARM à Cambridge (Royaume-Uni) sera renforcée avec la construction d’un centre mondial de recherche et d’éducation dans l’intelligence artificielle.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 17 h 45 min

    @Gilles: Hélas, bien vu !

    Répondre
  • Mez
    14 septembre 2020 - 18 h 12 min

    Etrange qu’ Intel n’est pas bougé, ils risquent de se faire submerger de toute part, même si c’est déjà un peu le cas.
    En tout cas pour Nvidia c’est un sacré coup, et dans le bon timing quand on voit sa sa valeur boursière depuis 4 ans (et le rachat d’Arm par Softbank).

    Je me méfierai surtout de la Chine si j’étais Nvidia en ces temps d’opposition avec les USA , d’autant qu’ARM CHINA semble faire déjà un peu bande à part. .

    Répondre
  • Mez
    14 septembre 2020 - 18 h 18 min

    @Dadoo:

    Sur ce type d’emploi très qualifié je ne pense pas que ça soit le plus gros des problèmes s’il y en avait (ce que je doute de toute façon , il n’y aurait pas grand intérêt)

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 18 h 19 min

    @Mez: Intel, comme Apple, n’a pas pu bouger pour des raisons évidentes de concurrence.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 18 h 20 min

    ca me rassure sur les capacité de financement de ARM. La Softbank soulevait beaucoup d’interrogation dans ce domaine.

    Répondre
  • Mez
    14 septembre 2020 - 18 h 31 min

    @Pierre Lecourt:

    Oui sans doute, mais il me semble que ces même questions se posent presque autant concernant Nvidia, surtout quand on se projette un peu.
    La logique aurait voulu que Softbank vende soit à un acteur externe, soit en parties à un nouveau pôle d’actionnaires de référence.
    Quoi qu’il en soit il vaut mieux ça, plutôt que ça tombe dans l’escarcelle d’un Blackrock/Vanguard… même s’ils sont déjà actionnaires importants de Nvidia ;D

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 18 h 46 min

    @Mez: Nvidia a justement une position atypique en étant pas impliqué dans le monde du smartphone.

    Répondre
  • Mez
    14 septembre 2020 - 19 h 09 min

    @Pierre Lecourt:

    Oui , mais dans ce cas Intel non plus.
    En revanche à l’avenir Nvidia risque d’être omniprésent à la fois dans les smartphones, dans les laptops , dans les gpu, et dans tous les systèmes embarqués. Au final par rapport à Intel , c’est même pire je dirai de ce point de vue :p

    Répondre
  • hle
    14 septembre 2020 - 19 h 32 min

    Apple ont une licence sur le jeu d’instruction ARM actuel et surtout on la main sur le compilateur utilisé pour la compilation d’application Mac ou iOS. Donc si besoin, ils peuvent faire évolué le jeu d’instruction comme ils le veulent. C’est une leçon qu’ils ont apprise du processeur PowerPC plus performant a une époque que Intel. Mais Intel avait investit sur les optimisations sur le compilateur GCC pour leur processeur. A l’arrivé, les applications était mieux optimisé sur Intel et la performance des applications n’était pas vraiment meilleur sur PowerPC.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 20 h 20 min

    Au contraire, ça équilibre les choses. Au final, ont aura 3 acteurs majeurs (tous américains, hélas), avec un pied à la fois dans le GPU et un autre dans le CPU.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 20 h 30 min

    @Bastien B.:
    En Europe on ne mélange pas business et politique … on laisse ça à d´autres.
    Au rythme où ça va on aura bientôt plus rien à leur laisser :(

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 20 h 33 min

    @Mez:
    Intel ne peut pas racheter Arm, ils font déjà attention à ne pas tomber sur une loi antitrust, si il achètent Arm c’est un gros appel du pied.
    De ce que j’ai lu beaucoup voulaient éviter Nvidia parce que son du coup juge et parti.

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 21 h 42 min

    Johnson le patriote lui qui est toujours prompt à (dire) protéger les intérêts britanniques, n’a-t-il pas eu l’idée d’une nationalisation ?

    Répondre
  • Gab
    14 septembre 2020 - 22 h 19 min

    Ca ne me parait pas une bonne nouvelle pour l’industrie que Nvidia rachete ARM qui fournit ses solutions à toute l’industrie. J’espère que ce rachat sera bloqué et ne se fera pas… Et je trouve ca d’autant plus détestable que ça soit racheter par les US…(meme si ARM devrait rester basée en UK). ARM était une des seules sociétés Européennes du secteur…

    Répondre
  • 14 septembre 2020 - 23 h 04 min

    Attendez… NVIDIA a quand même ses puces ARM produites et placées dans plus de 60 millions d’appareils dans le monde. Dans chaque Nintendo Switch, y’a un Tegra X1. C’est quand même loin d’être anecdotique, même comparé au monde du smartphone.
    D’autre part, depuis quelques trimestres c’est la division High Performance Computing qui commence à rapporter le plus à NVIDIA, et qu’ils aient envie de se tourner vers l’ARM pour alimenter cette division et réduire leurs couts de licence ça peut carrément se justifier.
    En tout cas ça donné le tournis, ces sommes d’argent et ces concentrations de technologies dans quelques grandes firmes.

    Répondre
  • 15 septembre 2020 - 0 h 31 min

    Le montage financier du rachat est assez complexe:
    – Nvidia paie une partie de la somme en actions (21,5 mrd $) si bien que Softbank va avoir une participation à hauteur de 6,7 à 8,1 % chez Nvidia
    – La capitalisation boursiere de Arm tourne autour des 300 à 400 mrd $ si mes infos sont justes. Donc Nvida peut miser sur un hypothétique prix de revente supérieur à 40 mrd $. Somme toute une bonne affaire pour la boîte. Surtout quand on connaît le success de l’architecture ARM non seulement sur le marché des portables devices, mais de plus en plus sur celui des PC.

    Répondre
  • 15 septembre 2020 - 0 h 49 min

    La question que tout le monde ce pose,

    – C’est quoi la complexité d’un soc ARM !?!?

    Si c’est un soc quil clusterise ses fonctions

    Cpu, gpu, modem, ialol

    Bon ba nvidia va accélérer la partie mali

    Donc je me demande si arm es vraiment bon sur sa partie cpu maintenant ? Ou pas vraiment ?

    Il y d’autre type d’architecture, je crois même que le Z80 est encore utilisé aujourd’hui.

    Enfin c’est surtout les industriels que ça va emmerde et les 2-3 fabricants chinois ou américain.

    Répondre
  • Mez
    15 septembre 2020 - 6 h 25 min

    Dans tous les cas, l’opération semble encore très loin d’être faite pour le moment.

    Répondre
  • 15 septembre 2020 - 18 h 09 min

    PERSO ,je pense que cela peut être intéressant pour le consommateur de tous les jours .
    Cela offre la possibilité a Nvidia de réaliser un GPU générique remplaçant le MALI dans pas mal de processeurs ARMS .
    Cela offre aussi a Nvidia ,cette possibilité de produire une gamme plus large de processeurs dédiés a diverses applications .
    Si l’on regarde le marché consoles de jeux portables entrée de gammes a 80/150 euros pouvant utiliser un jour un Nvidia au lieu d’un Rockchip ou Mediatek ,le nombre de machines diverses possibles allant du lecteur audio/vidéo a la tablette de la voiture ,la télécommande intelligente et universelle .
    TOUTES ces machines auront besoins d’un écran alors pourquoi ne pas avoir le meilleur GPU .

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 6 h 01 min
  • 16 septembre 2020 - 6 h 03 min

    Qu’en sera t il dans 10 ans? les Chinois ne vont ils pas avancer à pas de géants? Quand on voit la puissance de Huwaei…….

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 9 h 21 min

    @Gilles:
    C’est bien le problème, parce que nos commissaires au plan étant resté en mode freeze sur le minitel, le TGV atlantique, le plan informatique pour tous et le concorde, on a fini par les supprimer en mode “laissons faire le marché”. Mais il y a deux problèmes
    – le “libre commerce” ne fonctionne bien que durant les phases d’expansions
    – les milieux d’affaire Français, ayant pourtant historiquement une forte culture industrielle, lui ont tourné le dos pour une mentalité “pure négoce, affaires & services”
    La suite, on la connait…

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 10 h 18 min

    @franc: Pourquoi les remplacer ? Les ingés de ARM ne se remplacent pas aussi facilement que cela j’imagine. Ce ne sont pas les mêmes que ceux de Nvidia et surtout tu ne trouve pas un remplaçant en mettant une petite annonce dans le journal. Ce n’est pas un boulot étudiant chez MacDo de concevoir un SoC…

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 13 h 30 min

    @Pierre Lecourt:
    Pas si certain: les compétences des IP designers d’ARM sont énormes mais pas uniques, l’Archi V8 est connue dans ses moindres détails, et Marvell, Nvidia, AMD, texas, qualcomm, Samsung, ST, Microchip, etc… ont tous des designers que je présume capable de l’exploiter au mieux les IP arm, et comme je présume qu’elles ne sont pas décrites au niveau du transistor d’en fixer la techno sous-jacente (finesse de gravure, procédés particuliers,… d’importance, d’où les différences entre un snapdragon et “l’équivalent” allwinner), et je ne parle pas des sociétés ayant leurs propres archi CPU/MCU/DSP ou FPGA (analog, TI, AMD, IBM, Intel, xilinx, microchip, etc…) ou des grandes universités disposant d’un centre de recherche dans le domaine (Berkley, Stanford &Co)

    Je suis d’accord sur le Fait que NVIDIA n’a pas d’intérêt à évincer les ingés d’ARM, à priori, mais de là à dire que ce serait ne serait ce que “très difficile” de le faire….

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 13 h 35 min

    @Bastien B.: Je suppose que les ingés d’ARM les plus “chers” sont ceux qui travaillent pour le futur, pas ceux qui bossent sur la V8. Je ne vois toujours pas le bénéfice de les virer ? Le coût en recrutement de ces sociétés est souvent faramineux, la plupart des boites de ce genre préfèrent chouchouter leurs employés plutôt que de jouer au “hot seat”.

    Le côté “difficile” est lié aux stratégies et futur des puces. Virer des ingénieurs c’est le meilleur moyen pour la concurrence de savoir vers où se dirige ARM. Et pour les remplacer par qui ? Des ingénieurs ayant un passé chez des clients d’ARM… Là encore je ne vois pas la pertinence de cette “stratégie”.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 13 h 38 min
  • 16 septembre 2020 - 13 h 44 min

    @Bastien B: Je suis dessus… Mais le chemin va être trèèèès long pour SiFive.

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 13 h 48 min

    @Pierre Lecourt:
    Je n’ai pas dit autre chose. Cf. “Je suis d’accord sur le Fait que NVIDIA n’a pas d’intérêt à évincer les ingés d’ARM”

    Je dis juste que ces compétences ne sont pas uniques, et que des ingénieurs rompu par exemple à faire du Xéon ou du Power 16/32/… cœurs peuvent raisonnablement s’accoutumer au design d’un ARM actuel ou futur, même lié a une kyrielle de NEUroprocesseusr top moumoute jamais révélés. Et tu sais comme moi que toutes ces boîtes se démerdent pour faire du reverse sur le matos du voisin, ne serait ce que pour vérifier qu’ils ne se sont pas fait tirer des IP ou qu’ils ne se font pas distancer

    Répondre
  • 16 septembre 2020 - 13 h 48 min
  • 16 septembre 2020 - 13 h 58 min

    @Pierre Lecourt: Bon bah, rdv en coms sur le billet, a venir, SiFive.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *