Banana PI BPI-M5 : pour développer sous Amlogic S905X3

La dernière née de BananaPi, la BPi-M5, reprend le design classique des Raspberry Pi-Like. Une carte compacte et bourrée de connecteurs qui embarquera cette fois-ci un SoC Amlogic S905X3.

Ce n’est pas la première carte à employer cette puce, la BPI-M5 ressemble fort à la Odroid-C4 annoncée en Avril. On retrouve le même SoC Amlogic A905X3, une solution pilotée par quatre coeurs ARM Cortex-A55 tournant à 2 GHz et associée à un circuit graphique Mali-G31MP2. 

BananaPi BPi-M5

Cette solution devrait ouvrir les portes de nombreux développements intéressants autour de la vidéo. Cette gamme de puces Amlogic étant particulièrement utilisée par des développeurs de TV-Box depuis des années, elle a été optimisée pour décompresser tout type de vidéos, jusqu’en ultraHD avec tout type de Codecs.

Le format de la carte est classique, 9.6 cm de large pour 6 cm de profondeur, assez d’espace pour intégrer pas moins de 4 Go de DDR4 et de 16 à 64 Go de eMMC en plus d’un lecteur de cartes MicroSDXC. Prévue pour faire tourner des distributions Linux  et Android, la BPI-M5 pourra piloter diverses solutions de développement.

BananaPi BPi-M5

On retrouve une connectique assez complète avec un port HDMI 2.0, un port jack stéréo 3.5 mm, un Ethernet Gigabit et quatre ports USB 3.0. Un port USB Type-C servira à alimenter la carte. On retrouve également les 40 broches classiques du monde des cartes de développement avec une alimentation 5 et 3.3V. On retrouve également trois interrupteurs pour démarrer, réinitialiser et choisir le mode de démarrage. Le tout pèse 48 grammes et ne semble pas nécessiter de dissipation.

C’est typiquement le genre de carte qui pourrait trouver un public assez large si elle était correctement distribuée et commercialisée à un prix intéressant. Pas vraiment en tant que carte de développement puisque les Raspberry Pi 4 font parfaitement l’affaire avec l’appui d’une énorme communauté. Par contre, avec une recette “toute faite” autour d’un bon vieux Kodi, cette BPI-M5 pourrait être parfaite pour créer sa propre TV-Box maison. 

 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
Un commentaire.
  • 15 septembre 2020 - 14 h 19 min

    Habituellement les cartes Banana ne sont pas très chère (sauf peut être les frais de port)
    a voir la puissance réellement disponible sans y ajouter de radiateur

    l’intérêt de toutes ces cartes est de pouvoir faire aussi des serveurs qui ne consomment presque rien
    c’est tout à fait suffisant pour faire un serveur web, un cloud (nextcloud, owncloud ou autre) accessibles depuis internet et ou les données ne sont pas données (j’aime bien ce doublon)à des gens qu’on ne connait pas (GAFAM, FAI, hébergeurs ?)

    la carte réseau en GIGA est vraiment un plus

    Intéressant aussi le port IR pour les utilisations multimédia ou la construction d’une console Gamming

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *