MiniPC ZX01 : Le Celeron N5105 à l’assaut des minimachines

Apparu dans diverses configurations, le ZX01 est un miniPC très compact et plutôt bien équipé. Il vient de recevoir le Celeron N5105, une puce encore assez rare sur le marché.

Physiquement le ZX01 devrait vous parler, l’engin reprend un design assez classique du monde des MiniPC ces dernières années et le fait un tout petit peu évoluer. Il mesure désormais 7.2 cm de large comme de profondeur pour 4.5 cm d’épaisseur. C’est un peu plus que les LarkBox lancés en 2020 par la marque Chuwi sous Celeron N4100 et que l’on a vu déclinés en des dizaines de sous modèles depuis1. Ils proposaient un encombrement plus léger : 6.1 cm de côté pour 4.3 cm de haut.

Il faut dire que la puce embarquée dans ce ZX01, le Celeron N5105, est plus gourmande. Le Celeron N4100 fonctionnait en 6 watts de TDP contre 10 watts pour le N5105, le même TDP que le Celeron J4125. On a d’ailleurs vu débarquer le ZX01 dans un premier temps avec un Celeron J4105 à son bord. Le changement de puce a donc du être autrement plus simple puisque l’engin est apparemment capable d’encaisser ce TDP. Bien entendu, le tout sera ventilé activement pour dégager la chaleur hors d’un si petit boitier. On a déjà vu des solutions fanless avec ce type de puces mais dans un encombrement différent. La carte mère Asus N5105-IM-A, par exemple, proposait un dissipateur qui aurait bien du mal à entrer dans ce ZX01…

Ce nouveau modèle propose donc plus de performances pour un même TDP, la puce Jasper Lake n’est pas miraculeuse mais s’en sort avec les honneurs en proposant plus de deux fois les performances d’un Celeron N4100. Il s’agit d’une solution développant 4 coeurs et 4 threads, cadencée de 2 à 3.3 GHz avec 4 Mo de  mémoire cache et un circuit graphique Intel UHD avec 24 EU fonctionnant de 450 à 800 MHz. Une puce capable de toutes les tâches classiques d’un MiniPC : bureautique, surf, lecture multimédia mais aussi un peu de jeu léger, de retouche d’images et même de montage vidéo non pro2.

Le tout est imbriqué dans un petit boitier qui offre assez peu d’évolutivité au final. La mémoire vive est soudée en 4 ou 8 Go de LPDDR4 et ne pourra pas évoluer. Le stockage est différent suivant les options avec des solutions en eMMC jusqu’en 64 Go et des SSD montés en M.2 au dessus. Attention toutefois, il s’agit de solutions M.2 2242 SATA. Le stockage peut, dans les deux cas évoluer grâce à la présence d’un lecteur de cartes microSDXC sur l’engin.

Le reste des connecteurs est classique mais complet sur un MiniPC de cette taille. On retrouve ainsi deux sorties HDMI 2.0, un port Ethernet Gigabit, trois ports USB 3.0 Type-A et une prise jack audio 3.5 mm. Un port USB Type-C est également présent pour alimenter le MiniPC en 12V et 3A. Rien ne détaille l’éventuel support de données sur ce port. Un module Wifi est également présent à bord avec une puce Intel AC7265 qui propose du Wifi5 et du Bluetooth 4.2. Impossible de savoir si celle-ci est montée en M.2 ou implantée sur la carte mère.

Comme les autres « Larkbox » et leurs nombreux dérivés, le ZX01 risque d’avoir une belle carrière de clones. Certains sont déjà présents sur le marché sous divers noms et notamment chez GMK avec le NucBox5 ci dessus.

Reste quelques soucis avec ce ZX01 et ses dérivés. Le format n’est finalement pas idéal pour commencer. Je n’ai pas eu beaucoup de retours de personnes vraiment ravies des premiers Larkbox sur le long terme. Les machines faisaient leur travail mais bien peu y arrivaient en silence. Sans demander un engin parfaitement inaudible, on est en droit d’exiger une solution qui reste discrète au quotidien pour des usages basiques. Or, la plupart des gabarits de ce type sont bruyants dès leur mise en marche et ne vont pas en s’améliorant dans le temps. Nombreux sont les propriétaires qui m’ont fait part de leurs problèmes de ventilateurs qui se met à siffler ou à émettre de plus en plus de bruit au bout de quelques mois d’utilisation. Des machines qu’il devenait pénible d’utiliser alors.

Le changement de taille de machine sur ces ZX01 permettra sans doute de choisir des systèmes de ventilation plus robustes mais il est également possible que l’on se retrouve avec les mêmes problématiques. Les Celeron N5105 sont de bonnes puces entrée de gamme mais pas miraculeuses. J’aurais tendance à préférer des puces peut être moins rapides mais moins bruyantes au vu des limitations de la machine. Passer d’un Celeron J4125 à un Celeron N5105 fera gagner en confort à l’usage mais ne changera pas radicalement les capacités des MiniPC. La différence étant qu’il existe des solutions absolument inaudibles sous Celeron J4125. Un confort plus qu’apprécié au quotidien. Certes les boitiers sont plus imposants mais ils proposent également plus d’évolutivité avec des formats M.2 2280 et parfois un emplacement pour un stockage de 2.5″ comme c’est le cas du dernier Herobox de Chuwi que l’on trouve à 189€ en 8+256Go avec un Celeron J4125 au même TDP de 10 watts que le N5105.

Le second souci est lié aux tarifs de ces ZX01 que l’on ne trouve pour le moment qu’en importation. Il faut compter sur 207€ pour un modèle N5105 en 8+128 Go avec près de 40€ de port via DHL. Passer en 8+256 Go fait grimper la note à 227€ plus le même port…

Je pense que le Celeron N5105 est une puce intéressante mais qu’il est plutôt urgent d’attendre l’apparition d’une variation dans les MiniPC Fanless de Chuwi et consorts. Une évolution du Herobox vers ce processeur serait pour moi la meilleure solution. D’abord parce qu’on pourrait la trouver facilement mais ensuite parce qu’on aurait le meilleur des deux mondes : un MiniPC fanless, plus performant et plus évolutif. Certes un peu plus encombrant mais qu’on n’allumerait jamais à reculons.

 

 

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Chuwi Larkbox et Larbox Pro, le GMK NucBox, le XCY M1T, le Pantera Pico et même le Xiaomi Ningmei Cube
  2. Il faudra être patient pour le rendu, par contre, si vous comptez intégrer des effets complexes…

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

6 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2022 - 23 h 16 min

    Alder Lake étant maintenant lancé, il est tant que Jasper Lake arrive ds les machines chinoises. Et Gemini Lake mérite un repos (éternel?) bien mérité après tant d’années de bon et loyaux services…

    Répondre
  • 5 février 2022 - 10 h 41 min

    Prenons les paris : Pierre va demander à MeLe quand le Quieter 3 à base N5105 arrive, non ?

    Répondre
  • 6 février 2022 - 18 h 47 min

    Je cherche justement de quoi remplacer mon « mini » NAS pour quelque chose de plus véloce que mon zotac I329 avec son N4100. ce 5105 serait 2x plus perfomand pour 4w de plus ce serait parfait…
    J’ai du le N6005 sorti dernièrement également.

    Vous pensez que l’on doit attendre longtemps pour que des version 16 ou 32go de ram arrivent ?

    Car la version 8Go +1To eMMC et un ssd M2 sata de 1To ferait déjà une bonne machine applicative docker, et mon zotac serait en slave au cas où.

    Répondre
  • 7 février 2022 - 19 h 42 min

    Pour le même prix j’ai vu :
    – Gigabyte-GB-BMCE-5105 169€
    – Kingston FURY Impact 8GB 2933MHz DDR4 CL17 36€
    – SSD M2 sata cs900 1To 100€
    – SSD 2.5″ pny CS900 1To 88€

    Plus « grand » mais évolutif, vous en pensez quoi ? ou alternative ?

    Répondre
  • 8 février 2022 - 9 h 09 min

    @belgotux:
    même prix,
    trop grand (c’est tt de même le credo ici)
    1 seul hdmi,
    alimentation propriétaire du brix
    pas de lecteur SDXC
    aspect cheap des connecteurs audio en façade

    Répondre
  • 10 février 2022 - 14 h 09 min

    @Montague: Une alternative ?
    Ce serait pour un mini serveur applicatif docker basse consommation, donc le hdmi et sdxc pas de souci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *