Chuwi LarkBox : un minuscule PC sous Celeron N4100

On ne sait pas grand chose sur le MiniPC Chuwi LarkBox pour le moment, seule certitude, il embarquera un Celeron N4100 d’Intel. Une excellente petite puce au ratio performance / consommation parmi les meilleurs du marché.

Le Celeron N4100 développe 6 watts de TDP et propose dans cette maigre enveloppe thermique quatre coeurs et quatre threads dans des fréquences oscillant de 1.1 à 2.4 GHz. Avec 4 Mo de cache et un circuit graphique UHD 600 avec 12 EU. Cela en fait un excellent moteur de MiniPC. Le Chuwi LarkBox utilisera cette puce, probablement avec quelque chose comme 4 à 8 Go de mémoire vive et un stockage embarqué basique.

Chuwi Larkbox
Là encore ce n’est qu’une supposition mais je doute que l’espace disponible à bord de cette minuscule solution ne laisse grand choix en terme de capacité. On devrait profiter d’une solution eMMC de 64 ou 128 Go soudée à la carte mère et je doute qu’aucune intégration de SSD ne soit possible. Il y a bien l’espoir d’un mSATA très compact mais… j’en doute.

On ne sait pas grand chose d’autre même si on peut deviner une connectique de base autour d’USB 3.0, de HDMI et des ports classiques en sortie réseau et audio. On imagine également une connectique Wifi et Bluetooth. Le minuscule boitier n’a ni prix ni date de sortie effective.

Celeron N4100

Mais il me semble intéressant de le surveiller pour plusieurs raisons. D’abord parce que d’autres offres de la marque comme les Herobox, tournent autour des 200€ avec plus de possibilités et de connectique. Ce qui ne laisse pas grand choix au constructeur que de proposer une Chuwi LarkBox plus abordable. ET c’est peut être le principal intérêt de cette offre, une carte mère x86 ultracompacte pour une intégration facile dans différents projets. Le Celeron N4100 étant capable de gérer des contenus UltraHD sans soucis, possédant toutes les compatibilités DRM nécessaires pour piloter une solution de streaming, il pourra être un excellent allié multimédia.

Mais cela pourrait être également un outil efficace pour se transformer en une foule d’autres choses dans de multiples projets. Bref, à suivre.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
6 commentaires sur ce sujet.
  • 17 avril 2020 - 11 h 48 min

    Chuwi vient de me confirmer que le refroidissement est actif, si certains se posent la question ;)

    Répondre
  • 17 avril 2020 - 12 h 08 min

    @FanlessTech: Au vu de l’encombrement et du design, je ne me suis même pas posé la question, j’avoue. Cela dit, avec un Arctic posé dessus je pense qu’il peut être facilement transformé.

    Répondre
  • 17 avril 2020 - 13 h 36 min
  • 17 avril 2020 - 13 h 57 min

    La LarkBox est équipée d’un processeur quadricœur Intel Celeron N4100, d’un accélérateur vidéo UHD Graphics 600 intégré, de 6 Go de RAM LPDDR4 et d’un disque SSD SSD de 128 Go. Il est possible d’installer un SSD de 256 Go. La puissance de veille de l’ordinateur n’est que de 5 watts, tandis que la Chuwi LarkBox est équipée d’un système de refroidissement actif, de sorte qu’elle ne chauffe pas sous charge. Il a reçu deux ports USB-A, USB-C, HDMI et une prise jack 3,5 mm pour la connexion. Un module Bluetooth 5.0 est également inclus.

    https://www.ixbt.com/news/2020/04/17/4k-chuwi-larkbox.html

    https://www.ixbt.com/img/x780/n1/news/2020/3/5/17.04222.jpg

    Répondre
  • 17 avril 2020 - 15 h 23 min

    @Lapinou: Yep mais dans ton modèle le Celeron est en 4.8 watts et à des fréquences inférieures.

    Répondre
  • zer
    18 avril 2020 - 9 h 28 min

    Salut,

    Pas de LAN ?
    Dommage, ça aurait pu être une super base pour un petit cluster x86 pas cher et peu consommateur :(

    @Pierre Lecourt: Au passage, on sait si les Acute Angle vont ressortir ou c’est mort et enterré ?

    z.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *