Smach Z publie des vidéos de sa console PC

La console PC portable Smach Z est une longue histoire qui débute en 2015 avec la promesse d’une solution PC fonctionnelle disponible en décembre 2016. Aujourd’hui, elle semble enfin toucher au but mais elle a perdu beaucoup de son intérêt.

Lancement en 2015 avec un Kickstarter, arrêt de la campagne brutal quelques semaines plus tard, une disparition d’une année et une pluie de mauvaises nouvelles en 2017… La console PC Smach Z n’a pas eu la vie facile. Il a fallu attendre 2018 pour entendre à nouveau parler de la solution et que l’on apprenne que le projet n’était pas mort. Avec le lancement des Ryzen V1000 d’AMD, le projet semblait avoir été relancé. Début 2019, on découvre enfin des vidéos d’une version Alpha qui semble fonctionnelle.

La marque a malgré cela communiqué à maintes reprises et écumé quelques salons de jeu vidéo pour présenter des prototypes non fonctionnels ou exposé les capacités du Ryzen V1605B choisi au sein de sa solution mais c’est la première fois que l’on peut découvrir la console en marche dans son format définitif.

Chaque vidéo présente des titres différents avec une fluidité et une maniabilité qui semblent suffisants pour les prendre en main. Les titres ne sont pas tous très jeunes mais la jouabilité semble au rendez-vous.

Des titres difficiles comme l’excellent CupHead sont bien pris en charge avec un rafraîchissement suffisant et une bonne jouabilité.

C’est surtout la première fois que l’on peut voir la console lancer un contenu de manière “détachée”. C’est à dire sans avoir au moins un fil attaché à la console. Fil qui pouvait jusqu’alors très bien transmettre les ordres de la console vers un PC qui lui aurait renvoyé un signal vidéo à afficher sur son écran. Certains esprits chagrins semblent pointer du doigt dans les commentaires de Youtube que le recours à un système de streaming via Wifi pourrait être employé. L’interface de la Smach Z semble en effet indiquer deux réseaux Wifi dont un désactivé.

2019-02-09 17_22_47-minimachines.net

Mais le principal problème de la Smach Z n’est pas là à mon sens. La petite console avec son écran de 6″ de diagonale en 1920 x 1080 et son Ryzen V1605B est désormais annoncée à un tout autre tarif qu’à ses débuts. Si la marque proposait en 2015 un financement participatif pour obtenir la console à partir de 199€ en early bird ou à 279€ ensuite, il faut désormais débourser un minimum de 629€ pour obtenir le modèle en 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. 809€ pour la version 8/128 Go et 989€ pour le modèle 16/256 Go… 

Des tarifs qui feront réfléchir l’éventuel investisseur face à d’autres offres. On a certes la possibilité de retrouver un engin très portable en main mais beaucoup moins qu’un simple smartphone piloté avec une manette Bluetooth et exécutant les mêmes jeux streamés depuis un PC classique via l’application Steam. Il ne faut pas perdre du vue que le processeur employé est un 12/25 watts et qu’il grignotera la batterie de la Smach Z à vitesse grand V tout en activant très logiquement une ventilation active pour ne pas trop chauffer. Je suppose que le principal concurrent de cette solution va être l’arrivée en masse de certains produits qui se préparent en ce moment : des “pseudos tablettes” munies de poignées manettes et ne servant qu’a streamer des contenus via Steam. Des engins qui seront vendus largement sous les 100€.

Vu le budget demandé, on peut également obtenir un ultraportable avec des bonnes performances embarquées, certes plus encombrant mais également capable de beaucoup plus de choses. Bref le principal problème des Smach Z va être la concurrence. Acheter un gadget sous les 200€ pour jouer – et uniquement cela – était envisageable. Dépenser plus de 600€ pour la même chose devient plus difficilement justifiable.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 9 février 2019 - 18 h 40 min

    Mouai… Peut être si je gagne à l’Euromillion… Et encore…
    Si c’est le cas je commencerai par acheter un café gourmand sur minimachines!

    Répondre
  • 9 février 2019 - 19 h 52 min

    Je ne sais plus à combien s’élève la GPD Win 2, mais il me semble qu’elle présenterait aujourd’hui bien plus d’avantage que la Smatch Z non ?

    Répondre
  • 9 février 2019 - 21 h 29 min

    Ça fait cher pour jouer a fortnite…ok, je sors –>>>

    Blague a part, plus cher qu’un smartphone dit “gamer” ou même une switch, ou est l’intérêt finalement?

    Répondre
  • 9 février 2019 - 23 h 17 min

    @prog-amateur:

    Environ 600-620 € taxes d’importation comprises (dans mon cas) .

    t je te confirme que cette solution a plus de fonctionnalités que la Smach Z : on est en face d’un mini-portable Win10 complet avec l’equivalent d’une manette Xbox, implémenté dans un corps d’une Nintendo DS (2 fois plus épais cependant)

    Répondre
  • 9 février 2019 - 23 h 27 min

    Ah une belle arlésienne comme on les aiment …

    C’est malheureusement soit du gros fake comme ils l’ont déjà fait, soit une carotte monstrueuse. Ils n’auraient pas menti sur les vidéos a nous sortir des fake flagrant, et tripler le prix on aurait pu y croire, à la limite a 400-450 mais là non, le truc ne sortira pas et pour les une chance sur 1000 que ça sorte c’est 2x trop cher.

    Répondre
  • 10 février 2019 - 13 h 36 min

    C’est… un appareil unique. Contrairement à la GPD Win 2, elle embarque un SoC plus performant graphiquement, et surtout, son stockage ET sa RAM sont remplaçables (respectivement m.2 2242 et SODIMM), c’est un luxe très étonnant pour un format aussi étriqué. Non, vraiment, je trouve qu’ils ont réussi à se sortir de leur enfer de production pour proposer un appareil qui tient la route et a une vraie vision. Son prix est élevé, très élevé pour en faire une console de jeu pour tout le monde. Mais il est raccord avec son aspect d’objet de curiosité.

    Je tiens tout de même à signaler que le prix d’un GPD Win 2 est sensiblement similaire (autour de 700$) sur Aliexpress. Donc le prix de la Smach Z ne me parait absolument pas déconnant. Elle et la GPD Win sont les seules Consoles Portables PC du marché et ont demandé un niveau d’intégration dantesque.

    J’y croyais pas trop jusqu’ici, mais maintenant que je vois le prix être “réaliste” et des vidéos montrant le fonctionnement, j’y crois. Je n’irai pas l’acheter, mais j’y crois.

    Répondre
  • Alf
    10 février 2019 - 15 h 16 min

    @prog-amateur: J’ai pas regardé le prix du GPD Win 2, mais entre le M3-7Y30 et le Ryzen V1605B, il y a un écart conséquent de puissance, ça doit être de l’ordre de 3-4X plus puissant sur la partie graphique (architecture bien plus puissante, et différence de consommation).

    Sinon sur l’appareil en lui même, je l’ai déjà dit sur un article précédent, mais cet écran 16:9 avec des manettes super larges, ça fait un format vraiment moche et pas pratique à transporter je pense. Le format pliable du GPD Win est bien meilleur.

    Sur le côté technique, si c’était moi qui faisait les spécifications, j’aurai mis un écran soit 720p, soit 1440p (avec le DPI à 200%), parce que 1080p sur cette taille, ça doit pas être très utilisable sur Windows, et vu la puissance du matériel, il vaudrait mieux faire tourner les jeux en 720p.

    Et encore sur l’écran, j’aurai mis un écran qui gère l’Adaptive-Sync (FreeSync), parce que c’est parfait pour un appareil qui manque de puissance pour faire tourner les jeux de manière stable à 60 images par seconde. Et ça se couple bien avec la fonctionnalité “Radeon Chill” de chez AMD, qui fait varier le nombre d’images par seconde en fonction des actions du joueur, qui permet de bien réduire la consommation (sur mon PC fixe, la carte graphique utilise 60W au lieu de 120W), sans que ce soit trop visible pour le joueur.

    Répondre
  • 11 février 2019 - 16 h 21 min

    @Baervar: En termes de prix, c’est plus intéressant, sachant qu’on peut également modifier le SSD (de souvenir il est en format M.2). Quoique je viens de la voir sur amazon à plus de 700€ en fonction de la config (c’est trop pour ce que c’est).

    @Alf: Je viens de voir les spec : effectivement, l’AMD Ryzen V1605B est plus performant que le M3-7Y30, ceci dit, les TDP sont un souci important. Pour une tablette/PC à la rigueur, on peut combler avec une batterie digne de ce nom, mais la Smach Z semble trop fine pour intégrer une grosse batterie. Je crains un effet Game Gear.

    Le meilleur moyen de savoir, c’est de la tester.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *