Smach-Z présente un prototype de sa console (non fonctionnel)

La suite des aventures de la console mobile Smach-Z avec un prototype présenté au Tokyo Game Show ! Pour rappel cette console a été lancée via un financement participatif en… 2015

Je ne reviendrai pas trop longuement sur les déboires de la console, annoncée en 2015 via une campagne Kickstarter auto-sabordée avant que le site de crowdfounding l’annule de lui même faute de prototype viable, la Smach-Z a fait reparler d’elle lors de la sortie des nouveaux processeurs AMD.

La sortie des Ryzen V a refait parler d’elle et l’équipe serait en train de développer un nouveau modèle de cette console basé sur les nouvelles puces d’AMD. Avec un Ryzen V1605B, jusqu’à 16 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage, cette solution devrait proposer un système Linux ou Windows 10 et permettre de jouer en mobilité.

2018-09-21 15_08_48-minimachines.net

Bon, soyons sérieux, avec un tarif qui peut aller jusqu’à presque 1000€, cet engin n’a pas encore été exposé de manière fonctionnelle. Si le Tokyo Game Show est l’occasion pour l’équipe de Smach-Z de faire sa publicité, aucun prototype viable n’est disponible à l’heure actuelle.

2018-09-21 15_11_15-minimachines.net

La grosse console est finalement encore une fois une coquille vide puisque si les testeurs auront tout loisir de la prendre en main, aucune possibilité de tester ses réactions ne sera possible.

2018-09-21 15_09_13-minimachines.net

Des contrôles qui font penser aux manettes Steam

Tout est bien assemblé et on découvre un engin finalement assez encombrant avec ses contrôles disponibles autour de son écran  de 6 pouces de diagonale. Mais comme toujours il n’est pas possible de voir la solution en action.

Pas possible de voir si les vidéos de jeu de la marque sont réelles ou plus ou moins bidonnées… Pas plus qu’il est permis de vérifier les annonces d’autonomie étonnantes de la console : 5 heures de jeu avec une batterie 3200 mAh et un processeur affichant 15 watts de TDP, c’est possible mais c’est difficile à tenir…

2018-09-21 15_12_38-minimachines.net

A sa sortie, si elle sort un jour, la solution sera probablement dépassée techniquement et beaucoup trop chère. Son encombrement fait déjà tâche et son côté ultra spécialisé par rapport à son tarif ne joue pas en sa faveur.

2018-09-21 15_10_29-minimachines.net

La seule vue interne de la console est en 3D…

Bref, 3 ans après sont annonce et pas mal de retard sur la distribution annoncée lors de la présentation initiale du projet prévue pour Décembre 2016, l’aventure de la console Smach-Z nous rappelle combien il est difficile d’improviser sur ce marché, même avec de solides compétences techniques… L’équipe en charge avait fait appel à une équipe de développeurs indépendants pour développer la console avant que ceux-ci ne jettent l’éponge face au manque de réalisme des fondateurs de Smach-Z. Et l’on comprend que créer un engin de ce type quand on a une idée, mais pas  de connaissance du marché, est souvent un scénario catastrophe.

Sources : 4Gamer et Gizmodo

 

15 commentaires sur ce sujet.
  • 21 septembre 2018 - 16 h 37 min

    C’est sur que faut pas trop espéré de ce type de console .
    Soyons juste si ce type de processeur AMD ou INTEL avais une chance sur un marché console ,il y a longtemps qu’un Microsoft ou SONY proposerait une bonne portable a 300/400 euros .

    Si les constructeurs choisissent du processeur ARM ,il y a surement une raison AUTONOMIE & PRIX car pour le graphisme c’est pas cela .

    Là ,c’est une FERRARI en processeur avec un pilotage de Diane pour l’ergonomie .
    Il manque le logo APPLE pour ce prix .

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 17 h 25 min

    Projet mort né tel la (le?) PGSLab qui faisait rêver -et sourire- grâce à ses belles images photoshopées, avec des entrailles qui changeaient tout le temps (les SOCs evoluants plus vite que la console elle même)… Bref de la belle poudre aux yeux cette Smash-Z.
    Microsoft aurait eu mille fois le temps de nous sortir une 360 portable (le rêve pour moi, fan de cette mythique console qui faisait un bruit d’Airbus). Des specs peut être dépassées aujourd’hui mais quand on voit le succès rencontré par Nintendo et ses portables, elles aussi dépassées à leurs sorties, je me dis qu’il y a un coup à faire.

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 18 h 09 min

    @Mickaël:
    Le coup a déjà été fait par GPD avec ses Win je pense.

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 18 h 29 min

    Oui et non, la WIN première du nom était plutôt faiblarde en terme de pêche et la numéro 2 est trop chère bien qu’assez puissante.
    Mon idéal aurait été d’avoir une console dédiée 360 mais là je m’egare du sujet initial :)

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 19 h 09 min

    Quelque chose qui ne fonctionne pas, ce ne n’est pas un prototype. Ça s’appelle une maquette.

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 20 h 12 min

    @Laurent Simon: Tout de suite la négativité ! tu es décourageant ! :D

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 20 h 15 min

    @ Laurent Simon: belle conclusion mais qu’en pensent les backers? La pillule doit être dure à avaler, la campagne date de 2015 et le sentiment de s’etre fait enfler doit trotter dans pas mal de têtes.

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 20 h 21 min

    Oh attendons un peu de voir débarquer l’Ataribox portable tiens

    Répondre
  • 21 septembre 2018 - 21 h 31 min

    Où même la “Megadrive” de chez atgames…

    Répondre
  • Xo7
    22 septembre 2018 - 8 h 13 min

    Je me disais, qu’ils avaient bien avancé sur le design global et l’ergonomie de la bête avec peut être des tests d’endurance et d’étanchéité….mais j’ai vu la vidéo demi et je trouve l’écran trop petit pour afficher des jeux pc notamment pour lire les informations de jeux

    Répondre
  • 23 septembre 2018 - 14 h 57 min
  • 24 septembre 2018 - 10 h 47 min
  • 24 septembre 2018 - 15 h 31 min

    @Mickaël:
    La puissance et le prix sont en adéquation dans les deux cas.

    Un Core-M 3 avec un vrai SSD ça coûte forcément plus cher qu’un Atom X7 avec de la mémoire soudée.

    Après, la Win 2 est certes deux fois plus chère que la Switch, mais les 300 € de différence sont à comparer avec le prix des jeux…

    Pour quelqu’un qui dispose déjà d’une ludothèque conséquente sur Steam ou GoG achetée à coup de promos à 80% de réduction, payer 600 € pour la Win 2 est plus rentable que payer 300 € pour la Switch et devoir acheter chaque jeu à 30 ou 40 € pièce.

    Répondre
  • 24 septembre 2018 - 17 h 01 min

    @gérardo: Quand il y a un câble qui rentre dedans de cette taille on est en droit de croire qu’il s’agit juste d’un écran alimenté par une machine externe. C’est probablement le cas.

    @Trouveur: Et la GPD peut faire tout à fait autre chose que du jeu sans soucis, ce qui n’est pas une si petite fonctionnalité quand on y pense.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 11 h 18 min

    @Pierre Lecourt:
    Tout à fait. D’ailleurs j’envisage de remplacer mon GPD Pocket par la Win 2 pour la prise de note, je suis habitué à taper avec les pouces sur mon BlackBerry Passport.

    Je pensais aussi m’en servir comme UC pour un bureau sédentaire à la maison.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *