Intel : De nouveaux investissements pour améliorer sa production

Intel va faire de nombreux investissements dans différentes usines pour améliorer sa capacité de production dans les années à venir.

C’est un plan d’investissement sur plusieurs années qui se profile pour Intel. Le fondeur veut renforcer sa capacité de production de puces sur plusieurs de ses usines en Oregon, en Irlande et en Israël. 

2018-12-20 15_58_39-minimachines.net

La Fab 42 d’Intel en Arizona

Le but est de pouvoir à la fois élargir son catalogue et son offre mais également enrayer la situation de pénurie actuelle qui oblige la marque à choisir entre différentes productions plutôt qu’à honorer la totalité de son carnet de commandes.

2018 a été une année assez complexe pour Intel qui a du faire face à de nombreux défis : D’abord proposer une solution rapide et efficace pour lutter contre les failles de sécurité Meltdown et Spectre. Il a fallu proposer des modifications sur les processeurs et cela a évidemment impacté toute la chaîne de production de la marque. En second lieu, le calendrier prévu pour un passage d’une finesse de gravure de 14 nanomètres à 10 nanomètres a été retardé, ce qui a entraîné des conséquences fâcheuses pour les deux  chaînes et notamment une baisse de production en 14 nanomètres.

Pour résoudre cette crise, Intel prévoit un plan d’investissements assez important pour répondre à toutes les problématiques de la marque : Outre le secteur du processeur classique pour PC, Intel s’est désormais très largement investi sur d’autres secteurs : Le stockage avec des SSDs et les solutions Optane mais aussi des processeurs pour serveurs dont la demande est en constante augmentation et pour énormément d’autres applications : Automobile, IoT, Cloud, connexion sans fil, Intelligence Artificielle. Il s’agit d’un ensemble de marchés gigantesques évalués par la marque à 300 milliards de dollars. Autant de postes qui vont nécessiter des capacités de production importantes qu’Intel veut toujours gérer en interne.

Ce plan d’investissements sur les usines pour 2019 complétera les évolutions actuelles de la marque. La mise en place de son usine Fab 42 en Arizona qui sera en charge des gravures en 7 nanomètres ainsi que la construction de son unité au Nouveau-Mexique qui s’orientera vers les nouvelles technologies concernant le stockage et la mémoire.

L’ensemble de ces investissements, dont le montant n’a pas été dévoilé, devraient permettre à Intel d’augmenter au besoin la production du fondeur de 60% par rapport à la situation actuelle. Un chiffre à considérer comme un pic en cas de forte demande avec une exploitation accrue des lieux de production mais qui reflète tout de même l’importance des mesures prises et par la même l’actuel impact de la pénurie.

Attention cependant, ces évolutions ne se feront pas d’un coup de baguette magique et prendront du temps. Plusieurs années et probablement quelques milliards avant d’atteindre le chiffre indiqué.

2018-12-20 15_55_54-minimachines.net

Ann Kelleher

On appréciera la petite phrase d’Intel dans la bouche du Docteur Ann Kelleher : “Intel n’est pas juste en train d’inventer les technologies du futur, nous les construisons également.” Un petit rappel pour signifier qu’au contraire d’AMD ou d’ARM, la marque est à la fois concepteur mais également fabricant de ses puces. Un détail à prendre en compte lorsque l’on compare les différentes entités et qui se remarque notamment sur les bilans comptables des différentes sociétés.


Soutenez Minimachines.net !
5 commentaires sur ce sujet.
  • 21 décembre 2018 - 12 h 48 min

    […] a savoir si la situation va perdurer. Intel promet des investissements importants pour sortir de cette crise mais cela prendra du temps et le risque de voir ce genre de machines devenir de plus en plus rares […]

  • 14 janvier 2019 - 15 h 10 min

    […] sera intéressant de voir comment le marcher va évoluer les mois prochains. Est-ce que Intel va réussir a retrouver une production suffisante ? de nombreux acteurs non présents dans ce tableau et notamment chez les OEM Chinois souffrent de […]

  • 28 janvier 2019 - 15 h 12 min

    […] dans sa production. La fenêtre de tir pour AMD est donc assez courte. Si la situation retourne à la normale à la fin du second trimestre comme promis par Intel, les constructeurs vont peut être préférer attendre plutôt que de mettre en marche […]

  • 5 avril 2019 - 10 h 47 min

    […] sous Gemini Lake ne sont plus mises en avant, plus vraiment poussées vers le grand public. Intel a promis de tout faire pour renouer avec une pleine production et plusieurs investissements ont été consentis pour corriger le problème. Son nouveau PDG a […]

  • 14 mai 2019 - 17 h 49 min

    […] C’est probablement pour cette raison que, paradoxalement, l’année 2018 devrait établir un record avec des ventes pour la seconde année consécutive, avec un total de 62,1 milliards de dollars. Le recul de 2019 devrait par ailleurs être un pas en arrière pour mieux sauter, car pour 2020 les prévisions sont de nouveau à la hausse avec 20% d’augmentation soit des revenus, soit 71,9 milliards de dollars ! On peut aisément faire le lien avec l’arrivée d’Intel sur le segment des cartes graphiques qui, s’il ne veut pas rater son départ, devra être capable d’assumer une production soutenue le cas échéant. (Source : EETimes et MiniMachines) […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *