La pénurie de processeurs affecte tous les acteurs du marché

IDC et Gartner, les Laurel et Hardy de l’analyse du marché PC, sont d’accord. La pénurie de processeurs actuelle va avoir un impact sur les expeditions de PC en 2018.

On a d’abord eu un marché PC touché par la hausse des prix du stockage, puis celle de la mémoire vive et quand ces deux secteurs vont mieux, c’est une pénurie de processeurs qui impacte les expéditions de machines.

2019-01-14 15_05_17-minimachines.net

D’après IDC et Gartner, l’année 2018 sera moins bonne en volume d’expédition que l’année 2017 malgré un retour à la normale des tarifs du stockage et une baisse des prix de la mémoire. Les chiffres du quatrième trimestre 2018 sont clairs, les constructeurs de PC souffrent des soucis d’Intel à produire suffisamment de processeurs.

D’autres facteurs sont en cause et notamment la guerre commerciale  déclarée entre l’administration Trump et la Chine. Mais le problème numéro un est bien lié à la pénurie de processeurs Intel qui a largement pesé sur cette fin d’année. Autre point, les périodes auparavant reconnues comme vecteurs d’achat semblent totalement s’estomper. Traditionnellement, les constructeurs sentent clairement une hausse des commandes pendant les vacances de fin d’année. Des Fêtes qui génèrent mécaniquement des achats avec des ménages qui mettent à jour des machines ou des acheteurs qui se font plaisir avec un nouveau PC. Ces pratiques ont tendance à disparaitre. Les acheteurs préfèrent désormais profiter d’opérations spéciales tout au long de l’année et ne se focalisent plus sur des périodes précises. On sent le même mouvement avec les soldes d’hiver 2019 qui ne sont parfois que l’ombre des meilleurs prix obtenus à d’autres périodes de l’année. Ces promotions qui sont meilleures pour des raisons techniques que la mise en soldes de quelques pièces de machines difficiles à vendre.

2019-01-14 14_04_19-minimachines.net

Reste le marché pro qui résiste bien, peut être parce qu’il est plus soigné que le marché des particuliers en terme de PC. Moins de machines “jetables”, plus de solutions robustes? On devine que la priorité des constructeurs est dans cette gamme de machines en cas de pénurie de processeurs. La présence de Lenovo, HP et Dell dans le trio de tête, s’explique probablement par leur forte présence sur ce marché professionnel. Les deux premiers captent à eux seuls presque 50% du marché mondial en terme d’expéditions avec 24.6 et 23.6% des machines. On note cependant une baisse chez HP alors que Lenovo continue de progresser même si cela se joue dans un mouchoir de poche. (Lenovo a racheté Fujitsu qui le “plombe” quelque peu dans ses expéditions. Si on enlève Fujiutsu de l’équation, la marque est en croissance de 6.8%).

2019-01-14 14_17_54-minimachines.net

Dell se porte bien avec une croissance des expeditions de 1.6% sur  ce quatrième trimestre d’une année à l’autre. Apple perds 3.8% sur ces expéditions sur cette même période…. Mais ce n’est rien face à un Acer qui chute  de -8.5% et au reste du marché à -11.1%. Le bilan global d’IDC est négatif avec un recul de -3.7% des expéditions globales passant de 70 722 000 machines expédiées au quatrième trimestre 2017 contre 68 134 000 à la même période  en 2018.

2019-01-14 14_26_57-minimachines.net

Même son de cloche chez Gartner avec des chiffres encore plus bas. Une différence qui s’explique par l’approche de l’analyse puisque Gartner exclut plus de machines de sa méthodologie ( Les PC Hybrides sont, par exemple, retirés de ses calculs). On note que dans cette perspective, Asus est devant Acer. L’absence de la prise en compte des Chromebooks sur lesquels Acer est très présent, explique cette situation. On note tout de même des chifrfes inéquiétants chez Acer comme chez Asus avec respectivement une baisse de -18.3% et -10.7% des expeditions.

Il sera intéressant de voir comment le marché va évoluer les mois prochains. Est-ce que Intel va réussir à retrouver une production suffisante ? de nombreux acteurs non présents dans ce tableau et notamment chez les OEM Chinois souffrent de cette situation difficile. Impossible de mettre la main sur des processeurs Gemini Lake pour eux en ce moment. Difficile de trouver des MiniPC Celeron N4100 alors qu’il y avait au moins 20 références différentes il y a quelques mois encore. Des ordinateurs portables sous Pentium de plus en plus chers et de plus en plus difficile à trouver. 

Vont t-ils se tourner vers des solutions AMD ? C’est possible. Même si cela demanderait des ajustements techniques importants. La grande force d’Intel est dans l’accompagnement des constructeurs en amont et en aval de leurs projets. Il est possible d’avoir de l’aide autant pour concevoir son produit que pour le distribuer… Pour les constructeurs noname, c’est un atout précieux qui leur fait gagner du temps et beaucoup d’argent. Chez les grands constructeurs, si la situation perdure ce sera une bonne alternative.

Les fabricants de materiel sont comme la nature, ils ont horreur du vide.

 

22 commentaires sur ce sujet.
  • 14 janvier 2019 - 16 h 54 min

    @Pierre, quelques coquilles/fautes de frappe :
    “Si on enlève Fujiutsu de l’équation”

    “Acer est tr-s présent, explique cette situation. On note tout de même des chifrfes inéquiétants chez Acer comme chez Asus”

    Répondre
  • Fox
    14 janvier 2019 - 16 h 59 min

    @Pierre: c’est un retour vers le passé ou le fait de parler uniquement de 2018 est une erreur ? :)

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 17 h 10 min

    Merci pour ce retour fort intéressant.
    Je suis très étonné de la situation d’Acer. Moi même qui ne les appréciais plus du tout, j’ai fini par accepter la réalité : ils font des efforts, et le lis beaucoup d’avis sur ce site ventant la qualité du Swift par exemple. Contrairement à Asus dont les prix semblent exploser (j’aurais été curieux de connaître le statut d’Asus d’après IDC).
    Des news sur les 12″ au CES cette année ?

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 17 h 33 min

    Je pense que la politique d’INTEL en matière de processeur est peut etre calculée sur la politique Américaine en Générale .
    Je pense qu’il y a un point ou TRUMP est bon c’est celui des emplois ,il en a promis aux américains et il faut reconnaître que ce pays repart a l’embauche .

    Intel peut demain fournir ces processeurs a des entreprises Américaines ou autres en disposant de l’avantage que ces processeur ne sont pas made in China .
    Si l’on regarde nos PC portable ou non ,la mémoire est souvent Corée ,Japon ,pour les pièces mécaniques ,d’autres pays du sud est asiatique peuvent fournir .

    Reste aussi notre industrie Européenne qui dispose souvent d’usine dans laquelle seule les machines et/ou le personnel manque .

    C’est sur que pour APPLE qui fait tout en chine tout remettre au US ou a proximité coûtera plus qu’a INTEL .

    Je pense que le problème économique entre Chine et USA n’est pas nouveau et que l’Europe devra choisir ses alliés économique dans ce conflit qui la touchera un jour en retour .

    N’oublions pas que pas mal de Technologie est Américaine ou Européenne et que la fabrication de processeurs ou de composants électroniques n’est pas qu’asiatique .
    Il existait des usines de composants en Italie ,en Allemagne ,en France qui peuvent un jour revivre ,il suffirait d’en construire de nouvelles ailleurs et de relancer ce qui existait .

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 17 h 54 min

    @ptitpaj:
    L’économie Mondiale est quelque chose de passionnant !
    Malheureusement, la majorité des gens ne veulent pas savoir, ni connaître la vérité,
    car comprendre la vérité ? C’est comprendre les manipulations politico-économique…
    Et qu’est-ce que Tu t’aperçois réellement, que tout ce que Tu crois savoir par rapport à l’économie Mondiale,
    la démocratie, des ‘gentils’ et des ‘méchants’, des Mondialistes, c’est du vent…
    Est-il juste de jouer au Monopoly en tenant la Banque ?!

    Tiens fais-Toi du bien avec Charles GAVES, il est très claire économiquemeent…
    sur un sujet polémique, comme les Gilets Jaunes :
    https://www.youtube.com/watch?v=skddjC5j4cc
    Il nous fait comprendre les Clés du système Français et Mondialiste…

    Répondre
  • Jo
    14 janvier 2019 - 19 h 29 min

    Charles GAVES dans un blog informatique…
    Non Jean, non.
    Je préfères encore quand tu bloque sur les CPU marks.

    Répondre
  • 14 janvier 2019 - 21 h 41 min

    Je suis assez d’accord avec Jo.

    Ptitpaj :
    Les usines européennes en manque de personnel pour fondru du cpu et du gpu ? Ça existe dans quel pays précisémment ? :D

    Pour le marché pc, ça ressemble presque à un ré équilibrage volontaire, la résurection d’amd et la déchéance d’Intel simultanée…

    C’est pas perdu pour le con sommateur, mais ça me soulève un sourcil.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 0 h 24 min
  • 15 janvier 2019 - 2 h 01 min

    A force de mettre tous leurs oeufs dans le même panier en se limitant qu’à proposer du Intel sur leurs machines ils se retrouvent dans cette situation par la faute d’Intel et aussi par leur faute.
    J’espère que cela va leur service de leçon et qu’ils vont plus proposer autre chose que du Intel/Nvidia.
    Ça tombe bien AMD vient de présenter de nouveaux CPU et GPU qui sont plus que prometteur (pour le consommateur en tout cas) à condition de les retrouver dans de nombreux PC.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 10 h 20 min

    je suppose que cela prend du temps de changer les habitudes (prisent avec intel) mais je trouve qu’AMD prend aussi trop son temps … il a une superbe fenêtre de tire et ne semble pas vraiment en profiter

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 10 h 38 min

    Certains commentaires difficiles à lire à cause de l’orthographe et la grammaire. Quand le verbe et le sujet ne sont pas accordés, comment comprendre la phrase ?
    Et du coup, quand sur la forme ce n’est pas clair, qu’en déduire du fond ?
    S’il vous plaît, pourriez vous faire un effort (oui, je sais que l’incapacité à éditer le message ne permet pas de corriger les fautes évidentes à la relecture).

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 11 h 36 min

    Pour le coup il y aurait une vraie fenêtre de tir en Europe pour les Chromebook et les Windows équipés en ARM.

    Ce serait le moment idéal pour Google et Microsoft de faire le forcing autour de ces OS là…

    Non ?

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 11 h 43 min

    Asus mérite ses chiffres …

    Des PC gamer a 1500€ en promotions qui ne sont pas capable de refroidir tout le matos qu’ils embarquent ou une surprime de 100€ par rapport à la concurence sur chaque composant estampillé strix, Distributions de bios buggés, une absence de Maj pour corriger meltdown et spectre sur des kabylake et j’en passe.

    Après, je serai curieux de voir l’impact aussi de fortnite, le jeu fait un énorme boom (moi je comprends pas pourquoi, mais c’est un fait) et peut avoir boosté le marché du DIY au détriment du pc constructeur.

    Pour le marché du portable, quand je vois ce qu’ils nous pondent et à quel prix (i5/1060 100€ plus cher qu’il y’a un an et demi, pourtant c’est le même matos), cette baisse est mérité, et comme tu l’a eu dit, tout ce qu’il faut pour relancer le marché, c’est peut être le retour, soit de machines qui valent leur prix, soit de produits mieux adaptés

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 13 h 42 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Ben la distribution n’en veut pas et le public non plus… Alors ça va être difficile je pense.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 14 h 04 min

    @Chouette Mâ Mâ

    Je pense que le problème de Google c’est que le marché CHROME OS tourne beaucoup autour du x86 .
    Ce qui se comprends aux USA ou les écoles sont bien équipées et disposent ainsi d’un matériel d’un rapport qualité et prix imbattable .

    Je pense que si CHROME OS devait vraiment virer sur ARM ,GOOGLE aurai plus travaillé l’accès au applications Android ,la recherche d’applications venant de LINUX semble m’indiquer un plein virage x86.

    Pour WINDOWS ,si ce système était vraiment viable sous ARM ,il y a longtemps qu’INTEL et AMD fabriquerai ce type de processeur .

    Je pense pas dire de connerie mais si il faut un SNAPDRAGON 835 ou 845 pour WINDOWS ,un processeur x86 d’entrée de gamme coûte moins cher .

    La partielle réussite des tablettes Windows face a Android vient du petit ATOM a prix égal ,il n’y avait pas la même puissance en ARM .

    Il me semble que le premier ATOM coûtait moins cher qu’un ALLWINNER H-3 (entrée de gamme ARM) a l’époque . Certes INTEL vendait un peu a perte parait t’il .

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 16 h 53 min

    @ptitpaj:

    Windows est “viable” sous ARM depuis longtemps (on peut parler du fiasco de Windows RT), le problème c’est le manque d’applications compilées et optimisées pour ARM. D’où la progression assez faible de l’ARM dans les ordinateurs fixes et portables Windows, qui est pénalisé par les piètres performances et le soucis de compatibilité des émulateurs x86.

    Chrome OS existe sur ARM depuis belle lurette par contre (depuis le début je crois ?), vous pouvez en trouver en vente sur Amazon.fr par exemple. J’imagine que la cohabitation ARM/x86 dans le milieu des Chromebook est lié à une pression d’Intel, par des subventions et de l’aide au développement matériel de ces machines, je n’arrive pas à l’expliquer autrement.

    Apple de son côté ne sera pas pénalisé par une migration vers ARM. Les règles imposées par le Mac App Store font que les applications écrites pour macOS n’utilisent pas d’API très bas niveau, du coup on pourrait voir une émulation “accélérée” à la Rosetta lors de la migration x86 -> ARM.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 17 h 26 min

    @ptitpaj: le taux de chômage est de 4% aux US ? Whaou ! Certains parle même de plein emploi ! Médiatiquement c’est super. Ca serait très bien si ça ne cachait une situation pas très reluisante. Malgré les TRUMPeries pour booster, c’est quand même 15% qui bénéficient de bons alimentaire à cause du travail à temps partiel. + de 40% font moins de 30h/semaine !

    Si Intel et AMD voulait faire de l’ARM ils leur faudrait payer une licence à ARM, et que Micro$oft veuille bien adapter Windoz pour leur puces. Est-ce qu’Intel ou AMD gagnerait + d’argent en faisant l’effort de passer sur ARM ?

    Pour le H-3 je ne sais pas précisément mais chez Allwinner il y’a du SoC à moins de 5€. Aucun Atom n’a dû descendre aussi bas même avec les ventes à pertes à cause de la concurrence des ARM, mais à l’époque des premiers Atom il n’y avait pas cette concurrence alors ils devaient être vendu bien + cher.

    Répondre
  • 15 janvier 2019 - 21 h 47 min
  • 16 janvier 2019 - 9 h 27 min

    Le problème des chromebooks c’est le support bien trop court sans raison. Alors qu’ils ont en main la force de frappe et le potentiel de récupérer tout les pc qui rament avec ce système ultra léger… Tu fais un bac+5 tu changes deux fois de pc portables pour office ? Franchement…

    Répondre
  • 16 janvier 2019 - 16 h 50 min

    @Skwaloo: *le* taux de chômage aux US n’existe pas : le Bureau of Labor Statistic (BLS) publie 6 statistiques de mesure du chômage selon différents critères et populations, une seule étant citée dans les grands médias –en caricaturant : celle du plein emploi dans la cohorte de ceux qui ont déjà du boulot–, ce qui ouvre la porte aux complotisme.

    Répondre
  • Xo7
    17 janvier 2019 - 16 h 51 min

    @Will: Le problème, aussi, c’est que sur les rayonnages informatiques on détaille les processeurs Intel alors que pour les AMD on affiche simplement “AMD” … et débrouille toi ! Et pour les renseignements pas la peine de demander au vendeurs il ne connaissent pas ça ne rentre pas dans les cases !

    Répondre
  • 19 janvier 2019 - 17 h 21 min

    C’est sur que si les fabricants définissaient correctement leurs produits ,il y aurait plus de facilité d’achat sans se tromper .

    Perso quand ,je vois du portable en AMD ,je sais pas vraiment a quoi cela correspond vraiment .

    Exemples ,je vois AMD A-9 c’est quelle correspondance réelle face a un INTEL ,sinon souvent la solution graphique AMD pourrait correspondre a mes besoins

    J’ai un ASUS X-555Y solution AMD E1 sensée etre équivalente a un processeur Celeron 3**** , plus lent en réalité mais mon plus gros reproche a cet ordinateur c’est le suivit ASUS pour un PC de moins de deux ans d’achat .

    Comment utiliser que la carte graphique R5-M320 intégrée au lieu et place de la puce graphique du processeur.
    Sur le panneau d’affichage c’est tout bon sauf que mes images se bloquent souvent d’un écran noir preuve que le GPU intégré au processeur est plus que faiblard .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *