Intel continue d’investir massivement dans de nouvelles usines

Les sommes sont colossales et montrent bien l’ampleur de la problématique que rencontre le fondeur. A grands coups de milliards de dollars, Intel investit dans différentes usines à travers le monde. Dernière annonce en date, 8 milliards pour un nouveau complexe en Irlande.

Un des premiers gestes de Bob Swan, nouveau PDG en titre d’Intel, est donc de finaliser la programmation de la construction d’une nouvelle usine de fabrication de processeurs à Leixlip en Irlande.  

2019-02-12 14_37_18-minimachines.net

L’investissement est énorme avec 8 milliards de dollars pour faire sortir de terre un nouveau complexe industriel de 90 000 M² sur un terrain de 110 000 m² non loin d’une précédente usine employant déjà près de 4500 personnes. Il ne s’agit pour le moment que d’une demande de travaux auprès des autorités mais on imagine assez mal celles-ci refuser la manne d’emplois et de retombées économiques que cette usine générera pour la région quand tant d’autres localités se battent pour accueillir ce type de structure.

Le gouvernement Irlandais avait déjà dit oui à l’étude d’implantation de cette usine à la fin de 2017, l’annonce de 1600 nouveaux emplois permanents sur place ayant probablement ouvert pas mal de portes. En tout, c’est déjà plus de 14 milliards de dollars que la marque a investi dans le pays, un argument assez solide pour de nombreux politiques.

2019-02-12 14_35_02-minimachines.net

Il va sans dire que cet investissement est massif en tant qu’infrastructure pour une ville de 16 000 habitants comme Leixlip, l’usine déjà en place est énorme et l’adjonction d’une seconde tranche de 90 000M² peut faire peur notamment pour la faune, la flore et la réserve d’eau de la région. Un petit tour sous Google Earth nous révèle l’impact de l’implantation existante.

Cet investissement poursuit le mouvement des investissements annoncés ces derniers mois par la marque. En Israël, Intel doit injecter pas moins de 10,9 milliards de dollars pour une nouvelle usine à Kiryat Gat où se situe sa Fab 28 qui doit également être remise à niveau.

Une dépense de presque 20 milliards de dollars annoncés en quelques semaines, même si les sommes et les projets n’ont bien évidemment pas été décidées en quelques jours, le nouvel-ancien PDG de la marque semble assez à l’aise dans ses baskets pour assumer ces initiatives.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 12 février 2019 - 17 h 42 min

    Énorme investissement. Intel ne veut plus revivre les problèmes d’approvisionnement passés. D’ailleurs ces 2 pays dans lesquels ils projettent de fabriquer leurs d’usines laissent imaginer les avantages fiscaux qui ont fait pencher la balance, entre autres…

    J’espère qu’AMD prépare une réponse stratégiquement intelligente, car ils n’ont pas l’air d’avoir le même arsenal qu’Intel.

    Répondre
  • 12 février 2019 - 19 h 49 min

    @prog-amateur: Depuis 2009, AMD est un développeur sans usine. AMD est client de GlobalFoundries, qu’elle a contribué à créer. Mais GlobalFoundries a renoncé à graver en 10nm. AMD, pour le 10nm et le 7 nm, s’est tournée vers le graveur TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company).

    Répondre
  • 12 février 2019 - 22 h 07 min

    @Serge Rocher: Merci. Oui, d’ailleurs, TSMC qui est également en business avec Intel semble être dans une période faste.

    Répondre
  • 12 février 2019 - 23 h 29 min

    Bon pour de vrai, l’occident a un peu trop délocalisé, pour ne plus être délocalisable.
    Mais c’était une stratégie perdante depuis le début.
    Pour de vrai les Chicago Boy ne sont pas des flèches, juste des fair use, des business as usual, c’est du niveau d’un acteur comme Reagan.
    Maintenant l’important c’est de faire rêver la Chine et comprendre ce quelle fait, quelque chose qui ressemble à de la diplomatie.
    J’ai été en Irlande, il y a plus de friche que d’ingénieurs, généré des fonds sur cette terre est de l’esbroufe.
    RAS, y à encore des ingénieurs chez Intel dans la Silicon Valley, cet annonce ce résume en un geste, ils prennent des antidépresseurs :)

    Répondre
  • 13 février 2019 - 1 h 28 min

    Beaucoup de bruit pour rien, c’est pas ça qui va me donner un Nuc Pentium N5000!

    Répondre
  • 11 mars 2019 - 21 h 44 min

    […] et met en place diverses stratégies pour remettre sa production en bon état de marche. Principalement en investissant massivement dans ses usines de productions 14 nanomètres aux US et en Irlande. Il faudra cependant […]

  • 5 avril 2019 - 9 h 13 min

    […] vers le grand public. Intel a promis de tout faire pour renouer avec une pleine production et plusieurs investissements ont été consentis pour corriger le problème. Son nouveau PDG a également donné la feuille de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *