Intel Compute Element : Du projet à l’écosystème

Intel est tout doucement en train de construire un nouveau format de minimachine. Son Compute Element sort des labos pour venir s’établir auprès d’autres constructeurs. Hormis Intel Himself qui va sortir ces NUC Ghost Canyon, Razer et Cooler Master se penchent sur le concept.

L’histoire de Compute Element est longue mais pas bien compliquée. Il y a trois ans, au CES, Intel présentait ses Compute Card. Des solutions de la taille d’une carte de crédit qui embarquaient un PC complet. Processeur, mémoire vive, stockage et un connecteur qui permettait de profiter de tout cela au travers d’une machine externe. L’idée était de glisser sa carte pour retrouver son PC. La sauce n’a pas pris et Intel a du se résoudre à l’évidence, l’idée ne séduisait pas.

Minimachines.net

Un des problèmes majeurs de cette idée est qu’elle était contre nature. Pour fonctionner, Compute Card devait trouver des partenaires qui allaient construire des boîtiers pour accueillir les cartes. Des écrans avec un dock dédié, des docks tout simples ou des ordinateurs portables avec un connecteur adéquat. Seul problème pour Intel, qui allait avoir envie de construire un ordinateur portable que l’on pourrait mettre à jour aussi facilement ? Imaginez un constructeur qui fabrique cet engin et qui offrirait donc un support à Intel pour vendre ses Compute Card sans plus jamais toucher un centime sur les ventes futures. Le client n’aurait qu’a racheter une nouvelle Compute Card pour changer de processeur, de mémoire vive et de stockage en gardant la même machine, le même clavier, le même écran.

Faute de développement et de marché, le concept est tombé à l’eau. Intel ne pouvait pas se permettre de fabriquer lui même les éléments compatibles avec son projet.

2020-01-08 15_03_01-minimachines.net

Les ingénieurs des équipes NUC d’Intel, derrière le projet Compute Card, ont retenu la leçon et annoncèrent quelques temps plus tard The Element. Un concept de carte mère au format carte fille. Dans l’absolu, le projet est le même, au sein d’une grosse carte on retrouve tout ce qu’il y avait dans le Compute Card : Processeur, mémoire et stockage. Les grosses différences viennent du format de l’engin. Suffisant pour proposer un accès à de la mémoire vive et des slots M.2 pour des SSD. Assez grand également pour profiter d’une connectique standard avec des ports USB, des sorties vidéo et tous les connecteurs classiques.

2020-01-08 15_13_20-minimachines.net

La différence de taille permet également de proposer des puces beaucoup plus gourmandes et performantes, ce qui transforme le concept de départ d’un PC très orienté vers un usage terminal en solution capable de proposer des vrais contenus multimédia, du jeu vidéo et même des performances haut de gamme avec des solutions Xeon pour stations de travail.

2020-01-08 15_04_18-minimachines.net

Intel décide aujourd’hui de baptiser cette solution Compute Element et de la présenter dans un nouvel écosystème en construction. La marque va lancer les hostilités avec ses propres produits. Les NUC Ghost Canyon attendu pour cette année, sortiront en tant que solutions Compute Element sous Core i5, i7 et i9. Il s’agira donc de boîtiers spécifiques, accueillant une panoplie  de cartes à cette nouvelle norme. L’utilisateur pourra les faire évoluer de manière classique mais pourra également très simplement retirer l’ensemble des entrailles de la machine pour remplacer son processeur et les divers composants annexes.

Mais surtout, Intel  vient de dévoiler un accord avec deux alliés pour cette nouvelle norme : Cooler Master et Razer. Les deux fabricants vont proposer des solutions reprenant ce nouveau format.

2020-01-08 14_57_17-minimachines.net

Le Razer Tomahawk est le premier, il s’agira d’une gamme de machines complètes, pré-équipées de solutions NUC Compute Element ou un boitier vendu seul. Le boitier nu vous permettra de choisir la carte a intégrer. Les machines complètes vous offriront une solution prête à l’usage et évolutive. L’objet est un peu massif avec un format 10 litres mais il offrira une connectique supplémentaire avec deux ports Ethernet Gigabit, du Thunderbolt 3.0 et pas moins de six ports USB 3.2 Gen2 Type-A.

Chez Cooler Master, l’idée est de vous proposer un boitier compatible avec le format : Le NC100 vous laissera intégrer le module de votre choix. Livré avec une alimentation et une carte pouvant à la fois accueillir votre Compute Element et une carte graphique standard, le Cooler Master NC100 se présentera sous la forme d’un boitier de 7.5 litres.

Ces deux solutions comme le NUC Ghost Canyon devraient apparaître au cours des deux premiers trimestres de 2020.

2020-01-08 14_57_06-minimachines.net

Vous l’aurez compris, ce qui se profile à l’horizon c’est un nouveau format de boitier. Mais également un nouveau moyen pour les constructeurs de proposer des produits. Les fabricants de châssis n’auront qu’a suivre les directives d’Intel pour concevoir un support permettant de supporter convenablement un module NUC Compute Element. En ajoutant l’alimentation adéquate et ils pourront facilement proposer des boîtiers à ce nouveau format mais aussi, pourquoi pas proposer des machines prêtes à l’emploi. Je pense que la prochaine étape est assez claire, Intel pourrait ouvrir les portes à des constructeurs partenaires pour qu’ils profitent de ce format. 

Imaginez des constructeurs comme Asus, Gigabyte, Zotac ou MSI s’emparant de ce format. Ils pourraient non seulement fabriquer leurs propres cartes mères Compute Element compatibles mais également les faire évoluer et les optimiser comme ils le font avec les cartes graphiques. Mais ils pourraient surtout proposer des machines complètes à peu de frais en réemployant en prime leurs propres cartes graphiques. Mais ce sont également des marques beaucoup moins prestigieuses qui vont pouvoir profiter du concept comme on l’a vu avec Adata et son XPG Gaia qui reprend à son nom un Ghost Canyon d’Intel…

Les mois à venir seront probablement intéressants à suivre pour ce format. Si Compute Element séduit suffisamment de constructeurs, Intel pourrait réussir à proposer un nouveau format… sans concurrence.


Soutenez Minimachines.net !
10 commentaires sur ce sujet.
  • LG
    8 janvier 2020 - 15 h 52 min

    Voilà un élément différenciant pour Intel.
    AMD n’a pas les moyens de se lancer dans des aventures car ça.
    Les pc en mini ITX me faisaient de l’œil.
    La je suis conquis, un i5 et une carte milieu de gamme.

    Ça pourrait aussi être le début des macs modulaires dont rêvent certains.

    Répondre
  • 9 janvier 2020 - 2 h 51 min

    on sent quand meme intel bien “inspire” des boitiers DanCase A4-sfx et autre Louqe Ghost s1 (format sandwich, avec MB d’un cote et GPU de l’autre, relies par un riser souple). Même volume de 7l. La communaute SFF a donc, par son travail ces dernieres annees, ouvert la voie. D’une certaine façon, meme si l’on perd en possibilites, on y gagne largement en simplicite et en cout. Les passiones pourront toujours utiliser leur ingeniosite vers des solutions plus compactes, en sub 5l (skyreach s4 mini ou series velka)..
    Effectivement on voit deja apparaitre des gpu “adaptes” a ce format, cf la mini 2070 chez Asus:
    https://www.cowcotland.com/news/70238/ces-2020-une-carte-graphique-rtx-2070-o-8g-mini-chez-asus.html
    qui affiche donc le ghost canyon sur son stand au ces
    https://www.cowcotland.com/news/70234/ces-2020-a-la-decouverte-du-nuc-ghost-canyon-d-intel.html
    Ce ghost canyon est au final tres interessant, meme si personellement je lui prefererais un petit frere moins puissant (avec gpu mobile) mais bien plus compact.

    Répondre
  • 9 janvier 2020 - 5 h 33 min

    on en revient toujours au meme quand on veut un pc fixe mais le plus compact possible.
    j’ai un pote il veut un pc gaming mais il veut pas y mettre un quart de copek. encore heureux que je sois la mais je lui dit il faut alors fonctionner uniquement avec des pieces standard.

    la je viens de me rendre compte dans le commerce on trouve pas de boitier en dessous de 23 37 38 cm environ.
    https://www.cdiscount.com/informatique/boitiers-pc-alimentations/cooler-master-boitier-pc-masterbox-q300l/f-10766-coo4719512065488.html?awc=6948_1578543754_50509ffc49fa4b0a8c11db8bba063dc3&cid=affil&cm_mmc=zanoxpb-_-169249

    apres y’a un projet de boitier fait avec des tubes ronds que l’on trouve dans des magasins de bricolage et des pieces imprimees en 3d. mot clef open frame case
    https://www.thingiverse.com/thing:3046297

    j’imagine bien mettre l’alim au dessus de la pompe watercooling et d’autre pirouettes pour optimiser l’espace

    Répondre
  • 10 janvier 2020 - 8 h 38 min

    […] pour les solutions Intel Compute Element NUC 9 Pro et Extreme1, le boitier peut accueillir les cartes mères des solutions Ghost Canyon et […]

  • 10 janvier 2020 - 13 h 54 min
  • 11 janvier 2020 - 9 h 49 min

    Par contre j’ai peur des tarifs…
    Sur les boitiers externe eGPU à peu près du même format, on arrive facilement à 350€ pour boitier + alim.
    Si on ajoute la carte intel, que je vois mal à moins de 500€, la ram, le stockage et la carte graphique, on va vite arriver à plus 1500€ pour un pc gaming moyen de gamme (i5 + GTX 1660).
    Razer annonce d’ailleurs 2000 dollars minimum…
    Ca fait très cher à mon sens, pour quelquechose qui n’est plus si compact…

    Après le format pur est exactement ce que je recherche…

    Répondre
  • 13 janvier 2020 - 17 h 20 min
  • 13 janvier 2020 - 17 h 25 min

    @Jacalanda: Euh, ça n’a rien a voir avec les CPU slots hein.

    Les slots c’était des processeurs sur une carte mère avec une distribution classique de composants : mémoire, chipset, stockage. Ici tout est sur la carte Compute Element et la carte qui l’accueille sert de passerelle pour ajouter une carte fille.

    Répondre
  • 14 janvier 2020 - 11 h 48 min

    Oui je sais, c’est un “PC complet”, pas qu’un CPU

    Mais c’est plus que j’ai peur que ce bus d’échange n’ai une durée de vie courte commercialement parlant (comme pour le slot-1) car on a d’autre moyens comme le signale Vincent, et le prix est dissuasif

    Répondre
  • 14 janvier 2020 - 11 h 58 min

    @Jacalanda: Le Slot a été commercialisé assez longtemps (Celeron puis Pentium II et Pentium III ce qui est plus long que certains sockets :D )mais bon c’est une autre histoire.

    Pour le reste il faudra voir ce que propose le marché, si les autres constructeurs s’en emparent ou si cela reste confidentiel. Si Intel trouve déjà des partenaires c’est plutôt bon signe. Surtout si il vise autant le marché du grand public que le marché des stations de travail.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *