Le support des applications Linux par ChromeOS devient grand public

Lancé il y a 3 ans, ChromeOS propose un mode permettant de lancer des applications Linux traditionnelles directement sur un Chromebook. Cette solution sort de la phase Beta et devient donc accessible à tous.

En pratique, cela veut dire que les Chromebooks et les ChromeBox vont pouvoir faire tourner non seulement les applications Google de ChromeOS mais également les applications Android et, en plus, les logiciels Linux habituels. Gimp, LibreOffice, VLC, Ardour et autres merveilleuses pépites du monde libre vont donc pouvoir être exécutées nativement sur ces machines.

Acer Chromebook Spin 713

Cela restera une option à activer et dépendra du passage à ChromeOS 91 qui devrait être proposé dans quelques semaines. Mais cela fait une corde de plus à l’arc de ces machines qui étoffent de jour en jour leurs capacités.

Google fait les choses bien en promettant un suivi logiciel régulier des applications Linux. Si le système se met à jour, alors il regardera quels applications Linux sont installées. Si certaines d’entre elles ont également une mise à jour en attente, alors elle sera installée également par le système global; De telle sorte que l’engin ne se retrouve pas avec en son sein une application dépassée  ou présentant un éventuel risque de sécurité.

Pour activer les applications Linux, la méthode reste simple et ne demande que de valider l’option “Linux” dans les réglages de Chrome. Une fois cette option activée, le système installera les éléments nécessaires à la distribution Debian et à l’usage des applications. Un terminal sera accessible et vous pourrez installer les éléments de votre choix de manière traditionnelle. Soit en ligne de commande, soit en utilisant PackageKit et GNOME.

De plus en plus complets et touche à tout, les Chromebooks s’avèrent très séduisants pour de nombreux profils. En ouvrant à eux l’univers Linux, ils permettent notamment de contourner certaines restrictions logicielles. 


Rivière
9 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mai 2021 - 19 h 31 min

    Les Chromebook ont enfin un intérêt !

    Répondre
  • 20 mai 2021 - 20 h 07 min

    Je signe !!!

    Répondre
  • 20 mai 2021 - 21 h 26 min

    par contre pouvoir faire tourner les apps chromeOS ou android sous linux ils proposent rien :-°
    ça reste Google, moi je signe pas, je dépend bien assez d’eux comme ça.

    Répondre
  • 21 mai 2021 - 0 h 05 min

    Si Chrome OS peut récupérer un RETROPIE sous LINUX en plus d’un GIMP et de LibreOffice .
    L’accès a un copier/coller de nos fichiers sous WINDOWS ou LINUX est facile ,sous Chrome OS pas encore compris la bonne pratique .

    Mon CHROMEBOOK prend de l’age sans etre pourri dans son usage ,utiliser des applications LINUX dessus m’interesse donc .

    Répondre
  • 21 mai 2021 - 7 h 50 min

    @H2L29: Pour les applis android sous Linux, il y a Anbox me semble t il mais quid de sa stabilité…
    Je crois qu’Anbox est integré dans quelques distro (UbuntuWeb Remix, JingOS pour ne citer que celles ci).
    Pour les applis ChromeOS, via Chromium?

    Répondre
  • 21 mai 2021 - 8 h 04 min

    Slt, on est d’accord que c’est du linux dans une cage hardware Google !?
    Donc au même titre que chromium et chrome, on reste dépendant des pilotes qui eux ne sont pas libres? Thx

    Répondre
  • 21 mai 2021 - 14 h 33 min

    @Acet: C’est la vision pragmatique de Google, le but n’est pas de “libérer” ton chromebook, juste d’élargir (très grandement) l’offre logicielle

    Répondre
  • 23 mai 2021 - 7 h 14 min

    Est-ce que steam peut être installé alors?

    Répondre
  • 28 mai 2021 - 19 h 03 min

    […] de manière plus complète. Avec l’ouverture de ChromeOS opérée autour d’Android et de Linux, le format est vraiment devenu […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *