Clavier Logitech K845 : du méca sobre et rétroéclairé

Le Logitech K845 semble bien taillé pour devenir une nouvelle référence de clavier sur le marché des solutions mécaniques. Sobre, bien construit et bien fini ce petit nouveau propose tout ce que cherchent des utilisateurs classiques d’un bon clavier.

Le Logitech K845 est avant tout un vrai clavier mécanique1, comprenez un modèle qui propose des switchs variés et adaptables à ses besoins Ces mécanismes qui gèrent le retour des touches avec des options différentes. La marque en proposera cinq au total, trois issus de son propre cheptel de solution, deux du côté des célèbres Cherry MX.

Logitech K485

C’est aussi et surtout un clavier qui ne verse pas du côté bling bling mais plutôt dans la sobriété, une solution rétro éclairée uniquement en blanc et non pas un sapin de Noël de fonctions RGB. Le type de clavier que l’on peut avoir au bureau ou qui ne transformera pas un poste de travail en discothèque bas de gamme. Le dispositif est construit autour d’une plaque d’aluminium brossé sobre d’où émergent des touches qui proposent deux niveaux de rétro éclairage blanc. On retrouve une disposition classique qui sera déployée évidemment en Azerty en France associée à un pavé numérique complet et des touches fléchées séparées. Le clavier est filaire, USB, et mesure 43.5 cm de large pour 12.7 cm de profondeur et 6,5 mm d’épaisseur.

On ne connait pas son tarif en Europe mais l’engin est annoncé en deux versions aux US. Un modèle 100% Logitech à 60 dollars et une version “Cherry MX” pour 30 dollars de plus. Un tarif assez sobre pour un vrai clavier mécanique avec rétro éclairage, le fait de se passer de RGB semble le changer de gamme et permet de ne pas avoir a débourser plus de 100 dollars pour un clavier de ce type.

Logitech K485

Le Logitech K845 embarquera au choix des switchs différents qui correspondront à des profils différents. Les trois modèles de marque Logitech proposeront des touchers différents. Les Red offriront une belle sensibilité de frappe avec une réactivité importante mais peu de retour. A réserver aux sténographes les plus experts. Les Blue qui proposeront un retour à la fois très tactile de chaque frappe mais également clic assez sonore. Ce type de switch est assez bruyant mais propose un retour très marqué, ce qui évite les fautes de frappe. Enfin les modèles Brown qui signalent la frappe par un retour physique mais qui ne font pas de clic sonore lors de la pression. Plus silencieux, ils sont plus adaptés à un usage dans les espaces communs.

Les switchs Cherry MX retenus sont au nombre de deux avec les MX Red et les MX Blue.  Ces modèles correspondent aux retours des versions Logitech. On retrouvera une frappe très fluide avec le premier et un retour très marqué avec le second. La différence entre les versions Logitech et Cherry venant du fait que les modèles de Switchs MX sont appréciés et reconnus pour leur bonne qualité.

Logitech K485

Le rétro éclairage est complet et programmable. Logitech semble avoir enfin compris que ce n’est pas parce que l’on ne veut pas de retour de couleur qu’on ne peut pas avoir envie d’un clavier rétroéclairé de manière intelligente. Chaque touche pourra donc être programmée en fonction de ses besoins et afficher un rétro-éclairage sur deux niveaux. Cela pourra être pratique pour illuminer les éléments nécessaires à un jeu mais également pour différencier des raccourcis sur une solution de montage vidéo ou de programmation par exemple. 

Logitech K485

Cela fait longtemps que j’attends un clavier de ce type, avec le choix de ne pas avoir à payer pour une fonction RGB que je trouve inutile mais la possibilité de profiter des avancées des claviers réservés aux gamer. Le Logitech K485 semble avoir repris ce que l’on constate sur le marché du portable. Aujourd’hui, des créateurs 2D et 3D, des programmeurs, des monteurs vidéo achètent des machines de jeu pour leurs performances tout en pestant sur certains aspects esthétiques des engins qu’ils choisissent. Les constructeurs de portables l’ont bien compris et se sont mis à décliner leurs machines “gaming” dans des versions “creator”. Le Logitech K485 semble avoir repris la même idée.

Si c’est la voie suivie par la marque, si elle se met à décliner ses produits dans ce sens, elle retrouvera alors un public qui se sent assez délaissé ces dernières années où l’industrie s’est quasiment tournée que vers le marché du gaming en terme d’innovation sur les accessoires. Je n’ai rien contre le jeu sur PC, je ne suis simplement pas client du côté “coloré” que les constructeurs se sentent obligés d’ajouter sur ce type de solution. Un bon clavier sobre à 60 ou 90 dollars, conçu pour durer des années. Je suis beaucoup plus preneur. 

Soutenez Minimachines, partagez le !

Notes :

  1. Hop je met le hola direct sur les réponses du genre “un vrai clavier mécanique c’est pas ça, il faut des switchs de telle marque avec des Keycap et une configuration BEPO sinon c’est d’la merde”. Je parle ici de claviers grand public. Pas de trucs hyper particuliers qui coutent le prix du clavier juste pour les Keycap. Merci.

Violet
26 commentaires sur ce sujet.
  • 8 octobre 2020 - 16 h 05 min

    Pierre, dans ton hola préventif tu as oublié la disposition matricielle/orthogonale des touches. Ça vient avant le bépo dans la cheklist des emmerdeurs ;) (et j’en suis un :D ).

    Mais justement, un clavier matriciel chez Logitech ou autre fabricant grand public, ce serait merveilleux.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 16 h 14 min

    un vrai clavier mécanique c’est pas ça, il faut des switchs de telle marque avec des Keycap et une configuration BEPO sinon c’est d’la merde

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 16 h 15 min

    @petitevieille: Je sais bien ils savent qu’ils feraient plaisir à une niche de client. Tout le problème est là d’ailleurs Logitech ne vise pas les niches mais des marchés de masse.

    Crois moi cela ferait plus de mal que de bien si la marque se mettait à faire du Matriciel. Eux n’en vendraient pas des masses mais suffisamment pour impacter les petits qui en font. Le résultat serait un abandon au bout de quelques années par Logitech au gré d’un changement de stratégie et… la mort des indépendants qui en font aujourd’hui parce que en dessous de a rentabilité avec la disparition d’une partie de leur clientèle indispensable à leur survie.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 16 h 29 min

    @Empreintes: C’est pas beau ce que tu fais.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 16 h 53 min

    Clairement pas mal.

    Maintenant, pitié ! qu’ils évitent les sérigraphies conjointes PC/MAC qui rendent illisibles leurs claviers. Je préférerais encore des claviers vierges sans aucune sérigraphie !!

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 16 h 53 min
  • to
    8 octobre 2020 - 17 h 44 min

    t’es sur pour la programmation du retro-eclairage ? parce que sur le lien ils ecrivent : ” 5 backlighting options ” a choisir ce qui n’est pas pareil.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 17 h 47 min

    Probable que si personne n’avait jamais fait ce type de clavier “gamer sobre”, c’était aussi dans l’intention de ne pas détourner ces derniers de produits ou la marge est plus conséquente. Maintenant, les claviers fournis en standard par les constructeurs n’évoluent pas vraiment dans le bon sens et même des stations fixe gamme pro HP série Z sont désormais fournies avec des claviers USB pitoyables (chicklet bas de gamme). Ce n’était pas le cas il y a 5 ou 10 ans. Les utilisateurs laissent d’ailleurs les nouveaux clavier dans leurs boites, préférant les anciens…
    Là, on récupère une forme adaptée aux doigts et le toucher souhaité. Le rétro-éclairage en prime. Je pense sincèrement m’équiper (marron ou rouge??? J’sais pas encore!) si la conversion $/€ est honnête.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 19 h 48 min

    PERSO ,j’apprécie ce retour du filaire sur ce genre de clavier .
    Après choisir couleur du rétro éclairage ou sensibilité des touches c’est sympa mais comment bien choisir .
    Je n’écris pas des romans avec mes ordinateurs ,le bruit des touches me semble un peu secondaire .
    Je pense pas que ces clavier fassent le bruit d’une machine a écrire ,ni d’une imprimante matricielle des années 80 .

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 20 h 25 min

    But alors, on est foutus, on va rester en décalé azerty comme au XIXème siècle pour toujours !
    Je vais me petit-suissider.

    Bon au moins il reste du mécanique, c’est déjà ça.

    Répondre
  • 8 octobre 2020 - 20 h 48 min

    Est-ce que je suis le seul à ne pas arriver a écrire sur un meca?
    J’ai eu un red et un brown, j’ai du revendre les deux car impossible pour moi d’écrire dessus (je pressait deux touches a la fois très souvent).

    Précision : je m’en servais pour coder pas pour jouer.

    Répondre
  • Xo7
    8 octobre 2020 - 21 h 13 min

    A quand des claviers modulables avec les pavés directionnels et numériques positionnables (rapidement) à gauche ou a droite ? Un truc comme les joy-con de la switch (autonomie en option) Surtout qu’avec le télétravail sur un coin de table, il en faut de la place à droite pour caser les deux pavés de touches et la souris ! j’ai résolu une partie de l’équation avec un trackball mais cette place perdue à gauche une fois le clavier bien centré me désole. Il existe (très peu) des claviers gauchers mais quitte a mettre le prix autant du modulable.

    Répondre
  • j
    9 octobre 2020 - 0 h 18 min

    @Xo7: ça fait longtemps que j’ai résolu la question en mettant la souris à gauche (je suis droitier); pendant une semaine, on a l’impression de muloter avec le pied, mais on (re)gagne vite la précision. Bonus appréciable, plus besoin de lâcher la souris pour appuyer sur la touche ‘entrée’ (appréciable en bureautique AMHA).

    Répondre
  • 9 octobre 2020 - 6 h 32 min

    Il existe des claviers modulables, programmables à volonté, ergonomiques et mécaniques.
    C’est hors de prix.
    Les claviers Ergodox (artisanaux ou fabriqués en série) sont excellents, et devraient être considérés comme la norme, à la place de nos claviers mal foutus antédiluviens.
    Les deux plateaux de l’Ergodox, un pavé numérique, la souris (verticale évidemment), tu places tout comme ça te convient, tu es à l’aise.

    Répondre
  • Tit
    9 octobre 2020 - 9 h 23 min

    @petitevieille:
    “Je vais me petit-suissider.”
    se petit-suissider c’est se suicider en se gavant de petits-suisses ?

    Répondre
  • 9 octobre 2020 - 9 h 53 min

    @j: Oui mais on doit lâcher la souris pour faire CTRL-C, CTRL-V, CTRL-Z, ….

    Répondre
  • 9 octobre 2020 - 10 h 04 min

    @Tit:

    Référence aux Nuls… Ma pauvre Lucette ;-)

    Répondre
  • 0xF
    9 octobre 2020 - 10 h 09 min
  • Tit
    9 octobre 2020 - 11 h 19 min

    @0xF:
    je ne connaissais pas merci ;-)
    j’étais pas si loin

    (Désolé Pierre pour les HS, mais on est aussi là pour se cultiver ;-))

    Répondre
  • 9 octobre 2020 - 20 h 13 min

    C’est curieux que Logitech utilise un format Cherry standard et pas ses touches propriétaires, avec la LED au milieu de la touche.

    @fdufnews
    Il y a aussi les raccourcis “CUA” : Ctrl-INS, Shift-INS, Shift-DEL.

    Répondre
  • 10 octobre 2020 - 12 h 09 min

    Je serais intéressé par une version TKL, un peu plus étroite. Je trouve ça plus agréable avec une souris, on a les bras moins écartés. Peut-être qu’elle finira par venir…
    Mais ouais, c’est super que les constructeurs se disent enfin “hey y’a un marché pour les gens qui veulent du matériel de haute qualité mais sans couleurs flashy et polices ultra cheulou sur les touches”. Un clavier normal, mais de qualité.

    Répondre
  • 10 octobre 2020 - 19 h 59 min

    Pour les copier coller, perso, j’ai résolu le souci en les affectant a des touches de ma souris (c’est incroyablement efficace !)

    Répondre
  • 11 octobre 2020 - 0 h 32 min

    Je suis intéressé par les touches Brown (pas de son “clic” mais la sensation tactile d’une activation). J’ai vu sur internet qu’il existe même des mécanismes Cherry MX Clear, qui sont des brown proposant plus de résistance à l’activation de la touche.

    Répondre
  • 12 octobre 2020 - 13 h 38 min

    @n0n0n4t0r:
    c’est mon histoire, on est au moins 2.
    En début de carrière j’avais du IBM méca au boulot. Parfait.
    Sont arrivés les portables au travail, avec chicklet. Je m’y suis fait.
    En perso j’ai investi dans du mécanique.
    Bilan : je n’arrive plus à manier le méca. Fautes de frappe à foison.

    Répondre
  • 17 octobre 2020 - 14 h 41 min

    @Montague: bien d’accord avec toi ! C’est pour ça que j’ai pas acheté leur MX KEYS

    Répondre
  • Tof
    20 octobre 2020 - 11 h 51 min

    @n0n0n4t0r: essaye de trouver un vieux clavier IBM Model M des années 80/90 à la brocante (lorsqu’elles seront à nouveau possible) et un adaptateur PS/2 vers USB. Perso, moi aussi je code avec mon clavier et je ne joue pas, et je trouve ce clavier très adapté pour écrire.

    Et si ce clavier te convient, alors il est possible d’aller plus loin:
    – “bolt and nut mod” (remplacer les rivets en plastique par des vis et écrous), ça permet de lui ajouter quelques décennies de plus de longévité, et d’affermir sa stabilité.
    -“floss mod” (mettre de fins filets de mousse dans les ressorts), pour conserver le “clic” lors de l’enfoncement, mais supprimer le “clac” désagréable au relaché de touche.
    – convertisseur “Soarer Converter” en PS/2 vers USB ou directement en cable SDL vers USB, qui ajoute plein de possibilités, avec notamment des layers.
    – carte controleur avec Bluetooth intégré
    – etc…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *