Un processeur Intel Tiger Lake fait tourner Battlefield V en FullHD

Intel travaille à développer Tiger Lake qui devrait être un aboutissement technique pour la marque. Ce nouveau processeur 10 nanomètres marquera le vrai saut vers les nouveaux circuits graphiques Intel Xe.

Une vidéo publiée sur Twitter montre un ultraportable sous Tiger Lake en action dans le jeu Battlefield V. Un titre assez gourmand que les puces actuelles d’Intel ont parfois du mal à encaisser en définition assez élevée.

Dans la vidéo, on voit pourtant le jeu tourner en FullHD, un vrai 1920 x 1080 pixels de définition, en qualité “haute” d’un point de vue détails graphiques pour un rendu tournant autour des 30 images par secondes.

Ce n’est pas énormissime, certains portables arrivent à faire tourner Battlefield V à des vitesses bien plus élevées et en UltraHD. Mais, pour rappel, Tiger Lake vise avant tout des machines ultraportables, ultra légères et très autonomes. Des engins qui ne devraient pas mesurer 20 mm d’épaisseur et rester très légères. L’évolution que promet cette vidéo qui fait tourner un prototype sur des pilotes pas encore aboutis est donc un énorme gain en performances pour la marque.

Le rendu est impressionnant pour ce type de puce et le travail accompli sur l’intégration de Intel Xe semble donc porter ses fruits. Si on ajoute à cela les autres avantages annexes liés à cette génération de processeur comme l’arrivée de Thunderbolt 4, la compacité des cartes mères qui vont pouvoir augmenter d’autant la taille des batteries et définir de nouveaux formats de machines, le cru Tiger Lake pourrait être une belle avancée pour Intel.

Tiger Lake

Si le défi est relevé, si Intel et ses partenaires inondent bien le marché de machines vraiment ultra mobiles avec ce type de performances d’ici la fin de l’année, il y a un vrai coup à jouer pour Tiger Lake. Non pas que l’acheteur potentiel d’un ultra portable soit en réalité toujours un fan de jeu 3D ou qu’il achète une machine de ce type pour cela, mais bien parce que cette réserve de performances est toujours prise en compte lors de l’achat. 

Ce nouveau chipset Intel Xe confirme donc bien l’enterrement des solutions GeForce MX de Nvidia classiques. La marque  va devoir hausser les performances de ses puces externes pour convaincre à nouveau les constructeurs de les intégrer. 

Pour rappel, plus de 50 machines Intel Tiger Lake sont prévues d’ici la fin de l’année. Certaines comme le One GX ou des NUC Extreme, seront des MiniPC ou des netbooks..

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
15 commentaires sur ce sujet.
  • 18 juin 2020 - 12 h 01 min

    “Ce nouveau chipset Intel Xe confirme donc bien l’enterrement des solutions GeForce MX de Nvidia classiques.”
    Une TRES bonne nouvelle. ENFIN !

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 15 min

    Je suis plus enthousiaste sur les possibilité d’un thunderbolt 4 que sur les performances graphique d’un ultrabook.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 40 min

    @Audren Teissier: Moi aussi mais je pense que cela intéressera d’autres utilisateurs. Faut penser à tout le monde.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 14 h 40 min

    Bonjour. En comparaison avec les Ryzen d’AMD ça donnerait quoi?

    Répondre
  • bob
    18 juin 2020 - 15 h 17 min

    Ça donnerait 7nm déjà sur le marché contre 10nm prévus.

    Intel a trouvé la recette 10nm alors ?

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 15 h 42 min

    Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle mais il est vrai que le couple Intel 14nm + une carte MX donne un gros coup de chaud à un ultraportable. En mode Intel uniquement la montée en température est bien plus raisonnable. Les performances sont plus faibles mais en fonction de l’usage on ne voit pas de grosses différences.

    Si Intel arrive à mieux gérer la chauffe et permettre en plus de meilleures performances graphiques, les GPU “premiers prix” additionnels deviennent moins importants. Si nvidia réagit, c’est le consommateur qui sera gagnant… Genre une MX350 cool and quiet, ce serait très bien :-)

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 16 h 39 min

    Le thunderbolt 4 permettrait-il d’alimenter une GPU externe d’entrée de gamme récent sans brider les échanges ?

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 19 h 47 min

    la promesse d’un gpu intel intégré qui rend des perfs correctes, et pas anémiques comparé au premier gpu dédié venu, c’est un peu la promesse qui est faite par Intel à nouvelle génération. On connait la suite…

    Perso, j’opterai pour une attitude pour le moins attentiste.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 20 h 40 min

    En fait, l’objectif n’est ni le gaming ni le highthroughput computation, mais l’omnipotence.

    Pouvoir jouer à the witcher 3 à 30 fps en low, un csgo ou à un civilization 6 correctement, avec une conso faible (donc une ventilation qui n’hurle pas) si on le souhaite; faire du calcul numérique parallélisé ou du prototypage de ce genre, voire de l’opencl; en plus du traditionnel tryptique bureautique-internet-vidéo, ça change la donne pour moi, enfin les machines que j’espèrais depuis … depuis la fin des années 90 XD

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 21 h 43 min

    @nouknouk: Et Intel offre encore de mauvais pilotes pour les jeux même si des efforts sont visibles.

    Répondre
  • 18 juin 2020 - 23 h 51 min

    Ouais, je reste sceptique il y aura sans doute une couille quelque part, bon très probablement les prix j’imagine dans un premier temps. Et ensuite faut voir si côté cg cela évolue assez sur les ultrabook, mais bon cela coûtera une fortune comme d’habitude, à l’image de la Surface Book 3, qui pour 1600 euros vous proposera une cg gaming entrée de gamme. Mais bon le gaming n’était pas vraiment le publique visé par la surface book je pense…

    Ce type de produit me fait rêver mais cela reste un rêve lointain. Dans 20-30 ans peut être que l’on aura atteint un cap qui permettrait à ses solutions nomades de rattraper leur retard pour proposer ce type de produit à un prix bien plus alléchant. En attendant à moins d’avoir beaucoup d’argent faudra se rabattre sur une switch ou un smartphone…

    Répondre
  • 19 juin 2020 - 0 h 53 min

    @Angyo: Dans 30 ans j’ai bien peur que ta principale préoccupation ne soit pas de jouer sur un PC en mobilité…

    Répondre
  • 19 juin 2020 - 6 h 49 min

    @Pierre Lecourt: Perso, je mangerai les Ryzen par la racine

    Répondre
  • 19 juin 2020 - 9 h 35 min

    Ça sera une tuerie absolu dans le Dell qui copie la forme de la switch… ou dans des pc de type GPD. Une excellente nouvelle !!

    Répondre
  • 20 juin 2020 - 11 h 47 min

    Pour le coup je trouce ça trés cool, mais plutôt pour une consommation réduite ( et le prix aussi j’imagine ).

    Il existe déjà des ultraportable a moin de 20mm avec des gpu abordable (1050 par exemple sur du 18mm, je préfère pas parler de pc a 2000 euros, c’est un marché de niche.)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *