La Atari VCS sort aujourd’hui aux US à partir de 300$

La solution Atari VCS est de sortie, la saga de la création, puis du financement participatif de l’engin prend fin après 4 ans d’existence.

Le premier nom du projet a été AtariBox, un concept en 3D lancé en Juillet 2017 qui a eu de nombreuses péripéties au fil des années. Après de nombreux changements dans son équipe, une modification radicale de sa plateforme et de son design, la solution va faire son apparition chez les magasins partenaires de la marque.

Le 15 Juin prochain, il sera possible d’acheter la console aux US chez des revendeurs prestigieux comme Game Stop, Best Buy ou Micro Center. La version entrée de gamme de la VCS sera commercialisée à 300$ mais sera livrée nue, sans manettes.

Pour ce tarif, on aura donc droit à une solution AMD Ryzen Embedded R1606G avec un Radeon Vega 3, 8 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC. Elements que l’on pourra faire évoluer en ouvrant le châssis de l’engin en suivant la vidéo ci-dessus. L’accès au stockage M.2 SATA est facile, le changement de mémoire vive nécessite par contre d’opérer l’engin à coeur ouvert. A noter que je ne pense pas que ce changement soit vraiment utile contrairement à l’ajout de stockage. A moins d’employer une solution externe en USB 3.1. La solution pourra prendre en charge différents usages qui iront de la lecture de vidéos UltraHD au jeu en streaming ou en local. L’engin n’est pas vraiment un foudre de guerre aujourd’hui et beaucoup de solutions concurrentes sont sorties depuis présentant un meilleur rapport performances prix. 

2018-05-31 15_49_23-minimachines.net

Je reste encore et toujours persuadé que la marque a eu les yeux plus gros que le ventre avec ce financement participatif. sans aucune expérience en électronique, les équipes d’Atari ont tenté un pari difficile et malgré un financement participatif conséquent, ils ont manqué tous leurs engagements. Atari ne semble pas fier de son aventure d’ailleurs. Sa page Medium qui relatait les étapes de la  construction de l’engin a été largement nettoyée. Certains liens qui, avec du recul, mettait le nez de l’équipe dirigeante dans le fond de la litière de son incompétence sur le sujet, ont été effacés

Encore une fois, et cela pourrait servir d’exemple à ce type de sociétés dont le métier est de vendre des licences et non pas de concevoir des produits techniques, il vaut mieux s’en tenir à son savoir faire ou s’associer à des partenaires sérieux et ne pas oublier de les payer si on veut fabriquer un produit dans le monde réel. 

2021-06-04 13_37_23

Je me demande, au final, si Atari gagnera vraiment de l’argent sur les ventes de ces consoles ? Et si oui combien ? Je pense que la marque gagnera beaucoup plus sur les ventes de ses manettes de jeu et en particulier de son modèle Retro qui illustre ce billet. Je reste toujours persuadé que la création d’un boitier classique reprenant les codes des consoles d’origine de la marque, confiée à un partenaire reconnu comme Cooler Maser, aurait eu plus de succès et généré plus de retombées financières pour la marque. En proposant un design officiel Atari pour créer un boitier de salon au format Mini-ITX ou même pour les cartes Raspberry Pi avec une image système de Pi OS payante parce que livrée avec un émulateur et une licence de leurs jeux par exemple, les risques encourus auraient été bien moindres, la livraison plus rapide et l’image de la marque moins, beaucoup moins, écornée.

Car c’est maintenant que le sort de la Atari VCS va véritablement se jouer. Même si les ventes en magasin sont bonnes, ce dont je ne suis pas sûr, il faudrait vraiment d’excellents chiffres pour que la marque remette en marche une production de ces engins. Si la console n’est plus produite alors le développement logiciel autour de celle-ci s’arrêtera probablement assez rapidement. Laissant les propriétaires de la VCS avec une machine qui n’aura plus vraiment pour elle… que son look.

Les nostalgiques pur jus qui voudraient s’offrir une dose d’anciens jeux de la console pouvant le faire pour moins de 2€ avec l’Atari Vault et ses 100 titres disponibles sous Steam. Le seul vrai bonus proposé par la solution aujourd’hui, c’est bien son design.


secret
20 commentaires sur ce sujet.
  • 4 juin 2021 - 17 h 17 min

    Hello, bon bah a voilà, c’est déjà ça pour ceux qui ont investi. À ce propos, j’ai l’intention de partager sur le forum un projet DIY de rétro-console qui ressemble (de loin) à cette machine et qui pourrait émuler avec Batocera un peu plus de choses + Kodi intégré, le tout au format fanless.

    L’idée m’est venue depuis un bon moment mais faute de moyens, je n’ai jamais eu l’occasion de le faire (je voulais prendre pour base un Maxtang avec un Ryzen 5 2500U, ça aurait pu avoir une bonne ressemblance), mais bonne nouvelle, j’ai retrouvé du matos, notamment un boitier akasa, qui pourrait faire l’affaire.

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 17 h 16 min

    S’ils avaient développé une interface media center avec télécommande, cela aurait pu avoir un intérêt certain en plus.

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 18 h 59 min

    @ Hou ! Le rageux ;) La bonne nouvelle c’est la sortie d’un mini pc aux couleurs d’Atari ! Ben ok, il est un peu merdeux dans son histoire mais au final cette très improbable machine est sortie. Elle me fait bien envie…

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 19 h 15 min

    @Dadoo: Regarde bien le rapport qualité / performances / prix parce que hormis le côté design, la machine est vraiment dépassée :/

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 19 h 36 min

    Tout à fait d’accord avec toi, je suis totalement partisan. My bad. Mais c’est le prix de la nostalgie et finalement il est abordable, mais sold-out sur le site quel que soit le modèle et même les accessoires.

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 19 h 41 min

    @Dadoo: Perso j’ai trouvé un châssis nu de vieille Atari 2600 pour 5€ sur Le Bon Coin. Je vais lui installer un Ryzen 2500U ^^

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 20 h 32 min

    Trop cool, malheureusement je n’ai pas les compétences mais j’aimerais bien voir le résultat :)

    Répondre
  • 5 juin 2021 - 21 h 19 min
  • 6 juin 2021 - 0 h 46 min

    La nostalgie c’est bien, mais c’est le prix d’une series S avec manette. Un monstre en émulation, en plus…

    Répondre
  • 6 juin 2021 - 3 h 02 min

    De mon côté je n’ai pas eu la chance de connaître les consoles Atari, donc ils ne peuvent pas m’atteindre via la nostalgie…
    J’ai l’impression qu’ils l’ont mis sur le marché avec l’idée de limiter la casse sur les investissements déjà engagés.

    Répondre
  • Tof
    6 juin 2021 - 12 h 28 min

    Heureusement que certaines personnes ont eu l’idée de soumettre à temps les pages Medium d’Atari VCS à archive.org afin de les conserver pour l’histoire: http://web.archive.org/web/20200207150251/https://medium.com/@atarivcs/https-medium-com-atarivcs-behind-the-scenes-atari-vcs-mid-summer-hardware-summit-44cddc7e474c

    Je conseille à tous de faire cela pour des projets/sites où vous soupçonnez qu’il pourra y avoir une ré-écriture des textes ou de la tentative d’effaçage à posteriori.

    Répondre
  • 6 juin 2021 - 13 h 11 min

    @Najbox: Des fois, ça marche, il y a quelque années, sortie de la nouvelle FIAT 500 “techniquement” en dessous de ses concurrentes pour un tarif plus élevé, résultat, gros carton auprès d’une clientèle nostalgique de quelque chose qu’elle n’a pourtant jamais connu…
    Pareil pour les Baskets, des trucs basiques d’il y a 40ans vendus entre 100 et 150€ et ça part comme des petits pains, le marketing a ses raisons que la raison ignore lol

    @Pierre Lecourt: Ce “petit” bricolage méritera bien un billet j’espère…. ;)

    Répondre
  • 7 juin 2021 - 14 h 31 min

    Je pense qu’en ne critiquant que l’électronique de cette 2021 VCS on ne critique que 50% des intentions d’Atari: Recréer une console de jeux, mais sur une base PC x86 fermée et un store propriétaire en ligne. Le financement participatif était surement le meilleur moyen de faire parler d’eux, et l’embauche de l’ancien chef de projet de chez Xbox la preuve de l’ambition déraisonnable du projet. Un peu de déraison et de rêves, pourquoi pas, mais là c’était clairement trop, car au final, quel intérêt pour le joueur sinon la nostalgie et une manette rétro (certes très cool)? Combien de jeux modernes exclusifs? Car si le but était de capitaliser sur le vieux catalogue… Un rPi 0 suffit largement.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 15 h 36 min

    Hé oui, ce n’est pas une bonne affaire, mais un succès commercial n’est-il pas envisageable malgré tout?

    J’avais pu constater en Amérique du Nord il y a certes quelques années, la grosse cote de la marque Atari au nombre de T-shirts en ville,

    Ici il est possible pour un quinqua américain de se payer pour trop cher -mais dans l’absolu sans doute pas très cher pour son pouvoir d’achat- le premier engin physique depuis des lustres badgé par une marque apparemment mythique, et qui a suffisamment d’atouts pour servir à quelque chose.

    Et même si Atari n’est plus Atari, … c’est bien une machine “Atari”, je pense que pour pas mal de monde ça a plus d’allure que du “Atari by Cooler Master” par exemple.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 15 h 47 min

    @Alain: Il y a un monde entre acheter un T-Shirt et s’offrir un produit technologique. L’investissement et l’usage ne sont pas les mêmes du tout. Mais on verra ce que donneront els chiffres lors de la publication des résultats de la boite.

    Atari vend des licences à pas mal de produits pourris ces dernières années : consoles, montres, vêtements. Le marché US ne désemplit pas de produits de plus ou moins bonne qualité avec la marque. Alors certes c’est le premier produit Atari by Atari ou du moins présenté comme tel, mais ce n’est pas non plus une révolution.

    Quand à un partenariat avec Cooler Master, c’est un OEM comme les autres. Quand la marque fabrique des boitiers, des alimentations ou des systèmes de refroidissement pour d’autres clients, elle ne les signe pas. Ne laissant apparaitre que la marque du client final si celui-ci le demande.

    Cela dit, en l’occurrence, je pense que ce serait un bonus pour Atari que de commercialiser un boitier “Cooler Master” avec une licence Atari. La marque n’a aucune légitimité technique aujourd’hui et les aventures de cette VCS montrent qu’elle n’a pas non plus de compétences particulières… Le recours à une société de renom pour donner du crédit à son produit aurait été à mon avis un gros plus.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 16 h 06 min

    @Pierre j’entends, j’entends… merci pour ta réponse détaillée comme toujours.

    Si le sujet passionne au point pour certains de rédiger plusieurs articles, pour d’autres de les commenter systématiquement ( :D ), même en étant critique, c’est bien que l’objet ne nous laisse pas indifférent.

    Un peu comme Dadoo, tout en étant conscient des limites du bidule, c’est un bidule qui m’attire et je pense que ça pourrait être le cas pour suffisamment de monde. Le genre d’objet plaisir dont on se fiche un peu du rapport qualité/prix, ayant l’impression qu’il fait partie de l’histoire officielle de la marque.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 16 h 29 min

    @Alain: Parfaitement. Et si je suis si critique avec Atari c’est parce que j’adore la marque et son histoire.

    Je suis juste fort triste de voir ce produit potentiellement très fort être gâché par une certaine incompétence technique. C’est quand même fort dommage de se dire qu’avec un tel financement il aurait été possible de demander à une société comme Minisforum de produire une carte mère adaptée au format du boitier retenu pour moins cher et plus performant que ce que la VCS propose au final. Tout en étant à l’heure avec les rendez vous promis par la campagne.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 17 h 19 min

    Finalement j’ai plus l’impression que l’incompétence est plus grande dans la gestion de projet que dans la conception hardware. Ils ont fini par pondre un truc qui marche (certes dans une douleur flagrante). Par contre si ils avaient eut de vrai gestionnaire de projet… ils auraient fait ça plus aisément et moins cher et peut être même mieux. Mais auraient-ils pu développer un os propriétaire verrouillé sans leur donner des royalties ? (Vraie question naïve)

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 18 h 02 min

    @Neurobioboy: développer un OS ouvert est leur meilleure idée. Cela permet d’employer la VCS comme bon nous semble. Un chèque à une équipe Linux pour créer un OS orienté émulation et un multiboot possible pour plusieurs option cela aurait été parfait.

    Pour le développement hard, ils ont fait appel à un pro quia fini par faire le boulot après bien des hésitations. Mais, comme je l’ai déjà dit, il suffit de toquer à la porte d’un OEM quelconque pour avoir un engin sur mesures en quelques mois qui répondre à un cahier des charge équivalent à ce que propose la VCS aujourd’hui.

    Elle sort en Juin 2021…la campagne a été lancée en 2018… En parrallèle de cela la marque Minisforum par exemple vient de souffler la toute première bougie de sa gamme AMD. Elle a eu le loisir de nous proposer de nombreux produits de ce genre. Mon billet sur le DMAF5 date du 17 Juin 2020 et annonce assez bien la couleur :
    https://www.minimachines.net/actu/deskmini-dmaf5-90361

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 18 h 07 min

    @Pierre Lecourt: ce que tu dis fais sens. Merci de ta réponse.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *