ReServer : un mini serveur/NAS sous Intel Tiger Lake

Le ReServer est un engin étrange, à mi chemin entre le PC et le NAS, cet outil embarque des puces Core Tiger Lake dans un châssis conçu pour fonctionner 24H/24.

Seeed Studio présente le ReServer, un MiniPC un peu particulier puisque celui-ci ne se présente pas comme une solution classique mais comme une solution serveur et un NAS à la fois. La machine est construite autour d’un processeur Intel Tiger Lake-U Core i3-115G4 pour le moment mais devrait être déclinée en version Core i5 et Core i71 les mois prochains.

ReServer

L’idée du ReServer est d’employer dans un produit fini une des cartes Odyssey x86 V2, une des solutions que la marque fabrique et commercialise depuis quelques années. Des cartes qui mélangent sur un même PCB un processeur x86 et un microcontrôleur.  Autour du Tiger Lake, ici, on retrouve donc une solution ARM Cortex-M0+ ATSAMD21G18. Les deux coexistent et dialoguent sur le même composant.

ReServer

Leur cohabitation permet de proposer des fonctions intéressantes à ce produit : le ReServer est capable aussi bien de proposer les fonctions d’un MiniPC mais pourra également piloter des outils externes comme des capteurs, les gérer et envoyer les résultats obtenus en ligne. L’ensemble peut, bien entendu, servir de serveur de fichiers, héberger des services et même se comporter comme un NAS. Un produit intéressant quand on le juge sur ses dimensions et l’ensemble des services qu’il propose. Avec 13.4 cm de large pour 12.4 cm de profondeur et 23.3 cm d’épaisseur, le ReServeur est très compact. Ce qui ne l’empêche pas d’embarquer des puces Intel Core mobile de dernière génération et toute une panoplie de services.

ReServer

Il est livré par défaut avec 8 Go de mémoire vive DDR4 et 256 Go de stockage NVMe sur un slot M.2 2280 mais propose également deux baies 3.5″ SATA 3.0 pour étendre les capacités de stockage de l’engin avec des solutions 3.5″ ou 2.5″. Le fonctionnement de la machine nécessite l’emploi d’une ventilation active mais le serveur profite également d’un design pensé pour dissiper passivement beaucoup de la chaleur que ses composants génèrent. Il est donc moins bruyant que des solutions classiques de ce type.

ReServer

Mais surtout, il propose une excellente connectique qui permettra de le déployer facilement et de manière très complète à divers réseaux. L’engin propose pour commencer un double port Ethernet en 2.5 Gigabit. Il profite également d’une solution Wifi6 et Bluetooth 5.0 sur  un slot M.2 2230 occupé par un Intel AX201. Enfin, on pourra ajouter des composants pour le rendre compatible avec un réseau 5G2 et même proposer une connexion LoRa pour piloter des capteurs de proximité.

Le reste de la connectique est plus classique une sortie HDMI 2.0b, un DisplayPort 1.4a, un USB 3.0 et un ou deux USB 2.0 suivant les modèles. On retrouve également un port Série RS-232/422/485, une sortie vidéo LVDS et 28 broches Arduino. Les modèles en Core i5 et Core i7 seront également pourvus de solutions Thunderbolt et proposeront du PCIe 3.0 X4. 

ReServer

Prévu pour fonctionner 24H24 et 7J/7 sans discontinuer, le ReServer est parfait pour déployer facilement et de manière très compacte une solution mobile. Ou comme solution de dépannage, par exemple. C’est un produit que la marque pense pouvoir déployer dans de pettes entreprises comme pour piloter des solutions industrielles, dans la robotique ou même dans l’agriculture. On imagine un de ces ReServer récupérer les données d’une bardée de capteurs LoRa disposés sur un prototype installé sur site pour mesurer le fonctionnement global d’un projet et distribuer les résultats sur le cloud après l’analyse et le traitement des différents signaux.

ReServer

C’est clairement un produit de niche et je doute que ce genre de machine soit vraiment grand public. Mais l’idée est intéressante et je suppose que Seeed a analysé les usages les plus courants de ses cartes Odyssey pour construire cet engin. 

Question tarifs, le ReServer Core i3-1115G4 en 8/256 Go est proposé à 649$. La version 16 / 512 Go est à 749$. Les versions Core i5 et Core i5 devraient être mises en précommande respectivement à la fin Aout et à la mi-Septembre.

Notes :

  1. Core i5-1135G7 – Core i7 1165G7 – Core i7-1185GRE
  2. La machine propose un lecteur de carte MicroSIM

secret
5 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juin 2021 - 12 h 56 min

    Mais c’est génial comme produit.

    PAs de ram ecc en dehors de leur modelé surement hors de prix a base de Core vPro i7 1185GRE
    Et sur le coté la prise d’alimentation est mal situé, car sur le haut du reste de la connectique. A ce prix, c’est une faute de conception :p.

    Répondre
  • 7 juin 2021 - 15 h 06 min

    Génialissime pour faire un petit serveur combiné à un NAS.
    En plus possibilité de lui coller des capteurs LoRa …
    Je vais essayer de m’en trouver un.
    Je suis sur que certains de mes clients seraient partant.

    Répondre
  • luc
    7 juin 2021 - 16 h 28 min

    Le concept est super. Le prix, bien qu’un peu élevé, reste malgré tout très raisonnable au regard des spécifications (2x ethernet 2.5Gb, GPIO, possibilité 5G, LoRa par exemple) qui sortent de l’ordinaire. Si les performances et la stabilité sont au rendez-vous, cela pourrait faire un tabac auprès d’un public assez large finalement vu la polyvalence de la bécane. C’est tout ce que je leur souhaite d’ailleurs !
    Bravo Seedstudio.

    Répondre
  • 7 juin 2021 - 19 h 06 min

    Je trouve ça terriblement dommage qu’il n’y ait que deux emplacements SATA. Quatre, ç’aurait été génial et le prix aurait été très très concurrentiel, quitte à être un peu plus gros.

    Pour donner une idée, pour 650 € on a chez la concurrence un NAS 4 baies mais avec en général 2 Go de RAM et un Celeron moyen-de-gamme, et pas toujours de multi-gig. Comparé à ce qui est proposé ici, ça fait une claire différence.

    Répondre
  • 9 juin 2021 - 9 h 36 min

    @Clément Nerma: Je pense que le NAS n’est pas la fonctionnalité première de cet appareil hybride : ici un miroir RAID1 semble l’option privilégiée pour stocker les données récupérées sur les capteurs, tout ça. J’irais plus loin en disant qu’un miroir de SSD serait même la cible la plus efficace.
    A charge ensuite d’avoir un vrai NAS (4 ou 8 baies, voire cloud) pour véritablement faire le stockage.

    Pas convaincu que cet appareil trouve sa place en simple domotique maison
    (y’a moins cher et mieux pour ça).

    Je salue l’initiative de Seeed qui propose sans cesse des produits nouveaux, voire uniques.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *