ASRock 4X4 Box-R1000 : un miniPC sous AMD Ryzen R1000

Il s’agit sans nul doute d’une machine à vocation industrielle, ce minuscule ASRock 4X4 Box-R1000 embarquera un processeur R-Series d’AMD a destination du monde pro.

On a découvert les processeurs AMD R-Series qui équipent ce nouvel ASRock 4X4 Box-R1000 en Avril dernier. Des puces qui font suite aux AMD Ryzen V1000 qui ont débordé du secteurs industriel vers le monde des particuliers au travers de certaines implantations variées, notamment dans des consoles-PC comme la Smach-Z ou la Atari VCS. Il est donc possible que les R-Series subissent le même sort un jour ou l’autre mais en attendant ce tout petit boitier sera probablement cantonné au monde pro dans sa distribution.

2019-07-05 11_34_43-minimachines.net

Le petit bouton de démarrage dans le coin supérieur gauche.

Le ASRock 4X4 Box-R1000 ne mesure que 11 cm de large pour 11.85 cm de profondeur et 6.73 cm d’épaisseur. Ventilé, au contraire des séries IBox de la marque plus imposantes, le boitier est ici en plastique et non plus en métal. Il peut être monté sur un support VESA et ne supportera pas une aussi grande plage de température avec un maximum de 40°C contre 50° pour les solutions fanless en aluminium.

A l’intérieur on découvre donc deux puces AMD Ryzen Embedded R-Series. Le R1505G pour le 4X4 BOX-R1000V. Une solution double coeurs et quadruple Threads cadencée à 2.4 GHz et capable de grimper à 3.3 GHz. Il embarque un chipset vidéo Vega à 1 GHz.

Le ASRock 4X4 BOX-R1000M propose quand à lui un Ryzen R1606G, toujours en double coeurs et quadruple Threads mais un peu plus rapide à 2.6 GHz avec un mode boost à 3.5 GHz. Son chipset vidéo tournera à 1.2 GHz.

2019-07-05 11_34_22-minimachines.net

Le petit boitier trouve la place de proposer deux slots de DDR4-2400 pour accueillir jusqu’à 32 Go de mémoire vive. Le stockage se fera sur un slot M.2 2242/2260 au format PCIe NVMe et SATA3 pour un SSD de base. Un emplacement de 2.5″ trouve également sa place pour accueillir un second support de stockage. Le réseau est géré par un module Intel Wifi5 3168 sur slot M.2 et deux port ethernet sont pilotés par deux chipsets Realteck RTL8111G. Ce qui permettra d’adresser deux réseaux physiques avec la machine en Gigabit.

2019-07-05 11_34_33-minimachines.net

La connectique est pour le reste assez complète puisqu’on retrouve en face avant trois ports USB Type-A, u en USB 3.0 et les deux autres en USB 2.0 avec en prime un jack audio 3.5 mm classique. Sur la partie arrière on découvre pas moins de trois sorties vidéo : Un HDMI et deux DisplayPort ainsi que deux ports USB 3.1 Type-A.

2019-07-05 11_34_07-minimachines.net

Bref une minimachine musclée et ultra compacte mais qui propose une certaine évolutivité. ASRock la cible pour des usages classiques comme l’affichage numérique, le pilotage de kiosque ou comme un client léger. Je suppose qu’elle ne sera pas du tout disponible à l’achat pour les particuliers même si cela pourrait correspondre à certains usages classiques.

J’aimerais quand même bien savoir ce qu’ont dans le ventre en pratique ces puces Ryzen R1606G. Ce ne sont pas les processeurs les plus sobres qui soient avec des TDP allant de 12 à 25 watts, et j’ai peur que ces ASRock 4X4 Box-R1000 fassent quand même pas mal de bruit à l’usage, mais elles semblent assez intéressantes sur le papier.

Source : AndroidPC.es et ASRock

3 commentaires sur ce sujet.
  • 5 juillet 2019 - 12 h 31 min

    oulala très intéressant : formfactor nuc like, DDR-4 jusqu’à 32 GB, stockage extensible, 3 ports vidéo, USB 3 x 3. C’est, en tant que particulier, absolument tout ce qu’il me faut. Reste à savoir la puissance du processeur. Je ne suis pas familier de l’univers AMD sur PC. Et surtout, bah tous mes programmes en .exe ne tourneront pas dessus non ?

    Répondre
  • 5 juillet 2019 - 14 h 00 min

    @Raph: Ben si, les AMD sont totalement compatibles Intel, et tous les programmes tourneront dessus.
    Niveau puissance, je ne sais pas, mais Amd a toujours proposé des alternatives à Intel. En ce moment, ils y excellent.

    Répondre
  • 6 juillet 2019 - 17 h 14 min

    Je suis hyper curieux de savoir ce que ça donne en perf. Le form factor et les TDP conviennent parfaitement pour une Borne d’arcade.
    Mais attention, pas sûr que cette puce exotique soit compatible avec les OS dédiés à l’émulation (faudrait voir si le noyaux Linux les gèrent bien), j’en avais fait les frais avec mon Ryzen il y a quelques mois (problème désormais résolu).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *