Du changement chez Archos ? Loic Poirier regarde ailleurs

La société Archos n’en finit pas de sombrer, sa cotation Boursière fait qu’il est possible de devenir actionnaire pour le prix d’un Carambar et Ludovic Poirier, qui avait repris les rennes à Henri Crohas le fondateur, semble être parti chez Remade.

Mise à jour du 24/02/2020 : Je me suis peut être un peu emballé avec ce billet. Si Loic Poirier a mis a jour son profil Linkedin pour indiquer une nouveau poste chez Remade, il reste à la tête d’Archos. Il a remis à jour son profil ce matin pour affirmer sa présence à la tête du groupe. Cela m’aura permis de glaner pas mal d’informations sur la société et les mouvements qui ont eu lieu ce mois de Janvier. J’espère pouvoir publier quelque chose de plus consistant dans les jours a venir.

Linkedin
Le profil de Loic Poirier mis à jour le 24/02/2020 sur Linkedin

Billet du 22/02/2020 : Archos, anagramme de Crohas, n’avait pas changé de nom à la reprise de la société par Loic Poirier en 2013. Mais, 7 ans plus tard, ce dernier semble quitter le  navire et partir chez Remade. Une société spécialisée dans le reconditionnement de smartphones, elle même reprise par une entreprise Britannique en début d’année.
Archos Jukebox 6000

Le Jukebox 6000, le tout premier lecteur de musique électronique

Que va t-il advenir d’Archos ? non pas que je soit persuadé que l’entreprise dépende d’un homme, c’est toujours une aventure d’équipe. Mais le fait que Loïc Poirier parte à un autre poste dans une autre entreprise ne laisse pas présager du meilleur pour l’entreprise.

Vingroup, conglomérat Vietnamien d’entreprises, devait devenir partenaire d’Archos en 2019 et lui apporter les capitaux nécessaires à une relance technique et marketing de la marque. Mais l’affaire ne s’est finalement pas faite et l’entreprise française a continué de nager en eaux troubles depuis cette annonce miraculeuse l’année dernière. Ses chiffres techniques sont au plus bas. Pas de nouveautés, plus d’innovations, une décentralisation des équipes en Asie, une présence invisible en Europe… On ne sent pas vraiment comment la société pourrait rebondir.

Loïc Poirier

Le départ de Loïc Poirier vers de nouveaux horizons pourrait être annonciateur de futures mauvaises nouvelles pour l’entreprise. Aucune annonce officielle n’a cependant été faite, le changement n’est visible que sur sa page Linkedin.

La Archos Play Tab qui devait sortir à la rentrée des classes 2019 ne semble pas avoir pu trouver son chemin en magasin. Je n’ai vu aucune disponibilité pour cette tablette de jeu grand format annoncée à 249€. Dommage car l’idée était bonne et je reste persuadé qu’un large public de joueurs aurait trouvé une excellente base de développement pour ce type d’engin.

Alors, que va devenir Archos dans les prochains mois ? Ses affaires se portent mal et on ne voit pas trop comment la marque pourrait s’en sortir sans une arrivée d’argent frais. Est-ce que la marque va rejoindre le cheptel d’autres grands noms exploités pour vendre des produits noname en Europe ? Les Technicolor, Thomson, Polaroid et autres qui ne servent que de costume à la vente de produits noname pour réaliser une meilleure marge ? C’est possible et je pense même probable. A cette heure, à moins d’un miracle, je ne vois pas trop comment sauver le soldat Archos.


Rivière
70 commentaires sur ce sujet.
  • 22 février 2020 - 15 h 50 min

    Triste nouvelle. Archos était précurseur sur les appareils nomades. Ils avaient de bonnes idées :on leur doit l’ancêtre des AppStore et autre GooglePlay. On leur doit les appareils mobile à écran tactile (certes résistifs à la grande époque). Mais ils n’ont jamais su porter un concept à la maturité. Et Apple est arrivé avec l’ipod et l’ipad bien abouti et a tt raflé…
    Archos, c’est un peu comme HTC, des ingénieur brillants mais associé à une équipe dirigeante et marketing à côté de la plaque qui a fait de grosse erreurs de stratégie. Dommage pour la marque qui fut un temps très prisée par les technophile en quête d’innovation…

    Répondre
  • 22 février 2020 - 16 h 09 min

    @sidero: Salut, je ne suis pas tout à fait d’accord.

    De bonnes idées, oui.
    De bons produits, pas d’après mon expérience.

    Mon PMA 430 était royal et novateur sur le papier ; dans la pratique pour ainsi dire inutile.
    L’archos 9 PC Tablet était, en son temps, l’unique alternative à l’Ipad fonctionnant sous Windows. Il n’a malheureusement jamais vraiment fonctionné.

    Je crois en fait que le marketing du début a été plutôt brillant, pour construire une image aussi forte avec des produits aussi discutables (même si manifestement novateurs) !

    Hoplà ?

    Répondre
  • 22 février 2020 - 16 h 12 min

    Pas d’accord, Archos c’est :

    – Techniquement : avant tout un SAV merdique, des bridages logiciel et matériels de leurs produits, des mensonges sur la provenance, du rebadgeage sans aucune R&D de produits moins chers ailleurs et j’en passe et des arnaques dont le client a fait les frais : pas de mises à jour, aucun suivit de gamme et qualité douteuse etc.

    – Globalement : une vison à court terme pour des bénéfices maximums avec un minimum d’effort et – on ne le saura jamais- incompétence ou mépris des clients.

    Personnellement ce naufrage ne m’empêchera pas de dormir, on se demandera quand même comment une société aussi épouvantable aura pu flotter aussi longtemps sur une réputation des premiers jours rapidement contredite par la suite.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 16 h 36 min

    @Lapinou:
    C’est ce que je dis. Les produits étaient innovants mais pas abouti, entre autre à cause d’un software pas tjs à la hauteur. Archos a aussi pris trop de temps avant d’adopter les dalles capacitives au lieu des résistives qu’ils affectionnaient (certes, moins chères à produire). Ceci dit, ils ont qd même sorti des PMP très intéressant. Ils ont pris aussi trop tard le bus Android, privilégiant leur OS maison basé sur linux.
    en ce qui concerne l’Archos 9 PC Tablet, je suis entièrement d’accord avec toi, c’était effectivement une vaste blague, en raison d’un OS non pensé à l’origine pour le tactile, feu win 7. On ajoute à cela un Atom poussifr, un disque dur (!) anémique et une définition asthmatique, on avait tt les ingrédients pour en faire un bide assuré ;-)

    Répondre
  • 22 février 2020 - 16 h 39 min

    Archos beaucoup trop de NON-respect pour ses clients,
    avec une qualité des produits Très Médiocre !!!
    On se fait avoir 1 fois,
    mais pas 2 fois…

    Et avec Internet, on est rapidement au courant
    des différents Avis des Uns et des Autres…
    ARCHOS, c’est fait GRILLÉ !

    Mais c’était malheureusement,
    Très Logique…

    Répondre
  • 22 février 2020 - 17 h 02 min

    Les premiers produits, commele Jukebox 6000 en illustration de l’article étaient dans les premiers lecteurs nomades à grande capacité de stockage (ils embarquaient un disque dur). Ça fonctionnait bien et c’était innovant. La marque que c’est devenu n’a plus rien à voir. Dommage.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 17 h 37 min

    Le Jukebox 6000 et le Archos AV500 était des ‘bon’ produit. Je me suis séparé de mon AV500 en début d’année non pas parce qu’il ne fonctionnait plus mais plus d’utilité (smartphone).
    Je penses sincèrement que ces produits était incassable mais par contre comme ils avaient des disque dur à l’intérieur ils étaient lourd.
    C’est simple plusieurs année après l’achat de l’AV500 je l’avais utilisé pour convertir des VHS en mp4.
    Tous les produits que j’ai eût après (Archos ou autre) non pas duré aussi longtemps…

    Répondre
  • Xo7
    22 février 2020 - 19 h 44 min

    Archos a encore une bonne renommée avec leur appli vidéo, si ils veulent rebondir c’est à partir de là et rien d’autre… Et c’est dans le sens du vent et de la dématérialisation. Eux qui étaient les premiers à sortir un lecteur video personnel et portatif de qualité, puis une appli simple et intuitive… A eux d’écrire nos futurs programmes de montage et de visionnage. Si ils sont bons le matériel reviendra de lui même.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 19 h 47 min

    Où avez-vous vu qu’il n’était plus dirigeant du groupe Archos ? Ce n’est pas parce qu’il est au conseil d’administration d’une autre société qu’il ne peut plus diriger son groupe.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 19 h 50 min

    @Xo7:

    Exact. Nous sommes maintenant entré dans une société de service et non de production.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 20 h 15 min

    2 expériences pour ma part, toutes les 2 mauvaises.
    1. La tablette 10 pouces Archos 101 à 300€, une mémoire insuffisante, une lenteur désespérante, n’a jamais pu servir à quoi que ce soit.
    2. Un baladeur Internet Tablet 5″, lent, écran résistif pénible, ergonomie douteuse mais super qualité audio (en FLAC). J’ai cassé l’écran, elle est inutilisable. Le firmware était bridé pour ne pas pouvoir changer le stockage, pas moyen d’upgrader le SSD, un gars vendait même ses services pour déplomber le truc… Une honte. Plein d’options payantes pour accéder au matériel pourtant bien présent. Je déteste ce genre de stratégie…
    Archos, jamais plus pour moi.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 20 h 31 min

    Archos est mort avec la gen9, la qualité était telement catastrophique que plus personne n’a racheter archos.

    pourtant le produit avait des idées génial et en avance. la béquille j’aimerai toujours la retrouver sur les autres tablettes.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 20 h 41 min

    Non non, il est toujours chez Archos (il ne doit pas rester grand monde depuis mi-janvier) mais Loïc doit préparer son avenir sous d’autres cieux que ceux d’Igny….

    Répondre
  • 22 février 2020 - 20 h 47 min

    @Dadoo:
    Je suis tout a fait d’accord ils n’ont que ce qu’il mérite… J’ai été client Archos et le SAV déplorable. Mon dernier achat un smartphone j’ai cassé la vitre il on était incapable de me proposer une réparation même en payant.

    Répondre
  • 22 février 2020 - 21 h 04 min

    Pour information :

    Un administrateur non exécutif, administrateur indépendant ou administrateur externe est membre du conseil d’administration d’une société, mais pas membre de l’équipe de direction.

    Ils ne sont pas des employés de la société ou ne lui sont affiliés d’aucune autre manière et sont différenciés des administrateurs exécutifs…

    Répondre
  • 22 février 2020 - 21 h 39 min

    Comme pour Nokia et Alcatel il faut faire fusionner Archos .
    Sauvons nos entreprises françaises bouffée par les concurrents étrangers ,
    Courage Archos réinventez ,innover faite équipe avec d’autre société fusionner .
    Acheter français
    Un jours il sera trop tard nous serons tous petit face à la concurrence.
    Pays de service et incapable d’ingénierie face à la concurrence.

    Répondre
  • 23 février 2020 - 7 h 23 min

    Dommage archos une marque française mais malheureusement des produits manquant de fiabilité et c’est vraiment dommage car sinon avec leurs attractifs auraient dû faire un malheur espérons que cette marque puisse rebondir

    Répondre
  • 23 février 2020 - 9 h 11 min

    Eh, Eh, pour ceux qui relaient de fausses informations !

    Le dirigeant d’Archos n’a, à ce jour, pas démissionné.

    Vérifiez donc les informations avant de publier…

    il me semble que la diffusion de fausses informations est passible de sanctions !

    Répondre
  • 23 février 2020 - 9 h 26 min

    @Santi: Comme pour Nokia et Alcatel il faut faire fusionner Archos .
    Sauvons nos entreprises françaises bouffée par les concurrents étrangers

    Nokia n’a jamais été française !!

    Quand à Archos, après les baladeurs, leur stratégie low-cost était vouée à l’échec, pourquoi acheter une tablette anémique de marque.
    Même pour un gamin t’en achète une te rends compte que c’est même pas capable de faire tourner une vidéo, associe la marque à de la merde, et pour la suivante t’achète un vrai modèle éventuellement d’occasion pour limiter les coûts.
    Le low cost doit être noname.

    Répondre
  • 23 février 2020 - 10 h 27 min

    @ActionR: quelles sanctions? Sur quel article de loi??

    Répondre
  • 23 février 2020 - 10 h 45 min

    PS:oui il y a des lois mais aussi des jurisprudences….
    De plus, Pierres emploi le conditionnel avec « semble », ce qui change toute le sens de l’article si tu oublis ce petit détail ;)

    Répondre
  • 23 février 2020 - 11 h 41 min

    @Madwill :

    Tous les jours, Archos se fait massacrer sur le NET. Ras-le-bol !

    « Archos change de PDG » : le conditionnel ne figure pas dans le titre. Certains lecteurs ne lisent pas autre chose que le titre de l’article !

    L’auteur de cet article aurait pu aussi mettre le titre au conditionnel OU MIEUX, il aurait dû attendre le communiqué OFFICIEL. Tout un chacun sait très bien que n’importe quel dirigeant de société peut quitter son poste à tout moment mais, il doit y avoir un communiqué officiel…

    Regarder le compte LinkedIn de la personne concernée : à ce jour, il est le directeur d’Archos. Et il a rajouté d’autres fonctions, ce qui n’est pas incompatible avec la fonction qu’il exerce à la direction du Groupe Archos.

    SI UN JOUR il présente sa démission du groupe Archos, vous pourrez postuler, si vous pensez avoir les compétences ! ;-)

    Répondre
  • 23 février 2020 - 11 h 56 min

    D’autant que Pierre relaie simplement l’information de Loïc Poirier lui-même.
    C’est lui, sur son LinkedIn, qui indique que son poste principal est Administrateur chez Remade.
    Qu’il soit ou non encore chez Archos, cela ne semble plus être sa priorité…
    L’article reste donc très pertinent et on ne peut que s’inquiéter de l’avenir d’Archos à juste titre. Pierre fait simplement le travail que devrait faire Archos sur ce changement de priorité…

    Répondre
  • 23 février 2020 - 12 h 17 min

    @Nicolas

    Sur son compte LinkedIn, ce jour, SON POSTE PRINCIPAL est Dirigeant d’Archos.

    Rajouter d’autres fonctions n’est pas interdit !

    Le jour où, il démissionnera, si démission il y a, nous serons avertis par un communiqué OFFICIEL.

    Répondre
  • 23 février 2020 - 13 h 33 min

    @Dadoo:

    Tu parles d’un Archos récent. Celui d’avant n’avait rien à voir jusqu’en 2009 c’était des produits majoritairement développés en interne.

    Au final ça ne change pas grand chose car il me semble qu’à ce jour l’entreprise n’a plus les compétences en interne pour sortir le moindre produit en « propre ».

    Répondre
  • 23 février 2020 - 16 h 03 min

    Quant au software, j’ai été obligé de laisser tomber Archos Video player, certes bien agréable et pratique, mais à priori laissé à l’abandon. Ma shield n’en veut plus, il crashe au lancement.
    Il faut dire que la dernière version date de mai 2018…

    Répondre
  • 23 février 2020 - 18 h 28 min
  • Rj
    23 février 2020 - 21 h 24 min

    Bonjour

    Effectivement le titre me laisse perplexe..je vois pas trop de conditionnel…À moins d avoir d autre sources , il me semble que c est un raccourci. Dans le monde économique il faut être prudent dans la diffusion d infos..une rumeur peut avoir effectivement des conséquences ( eg cours de bourse, relation avec les tiers, etc)
    Archos est, il est vrai dans une situation délicate.. et dans ce contexte un départ d‘ un dirigeant (executive member) ne serait pas surprenant..
    Developper des nouveau produits, ils pourraient peut être via du crowdfunding (ils ont quand même un réseau de sous traitant.)
    Espérons pour cette boîte, ces employés, qu‘ elle renouera avec l innovation et la qualité pour regagner la confiance.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 0 h 55 min

    @ActionR: « Tous les jours, Archos se fait massacrer sur le NET. Ras-le-bol ! » Il y a peut être des raison a cela, non? Des clients ayant eu confiance en cette entreprise, qui jadis était innovante et de qualité, et se sont retrouvés déçu par des produits no name bas de gamme, comme pour Thomson, panasonic ou autres.
    C’est en tout cas ce qui en ressort sur le net…dommage, non?

    Hors sujet:
    « SI UN JOUR il présente sa démission du groupe Archos, vous pourrez postuler, si vous pensez avoir les compétences ! ;-) » peut-être mais avec une remarque type « il me semble que la diffusion de fausses informations est passible de sanctions ! » penses tu avoir les compétences du CSA, de la police ou de la justice pour faire un rappel a la lois ?
    D’autant qu’il n’y a pas d’atteintes a la personne, faut se détendre ;)

    Répondre
  • 24 février 2020 - 8 h 46 min

    En ce qui concerne Thomson ils ont sorti un convertible alu le neo 360xs en 11,6 par exemple… Produit très critique pour son petit céleron et pourtant très dans le défunt esprit netbook. Donc pas forcément a mettre dans le même panier que Archos.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 8 h 48 min

    @rj

    Bonjour,

    Complètement d’accord avec vos propos. Il faut faire la différence entre une société cotée en bourse et une qui ne l’est pas.

    La société Archos étant cotée en bourse, il y a un règlement à respecter en matière de communication.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 9 h 04 min

    Mouais, depuis 2013 je n’ai pas vu archos faire grand chose, pas sûr que cet homme soit l’homme de la situation en cas de crise…
    Quoiqu’il en soit ça n’arrange pas les choses en termes d’image, même si présider 6 ans une boite de « hightech » c’est déjà beaucoup (trop ?).

    Je me souviens des gammes X04 (404, 60′) à haut potentiels mais très vites bouffées par la pomme et l’ère smartphone les a ensuite rangées au placard. Depuis, plus rien.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 9 h 11 min

    @Jean-Jacques: installe NOVA PLAYER c’est le clone gratuit du développeur qui est parti et qui est mis à jour encore.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 9 h 15 min

    @ActionR @rj
    C’est pourtant bien Loic Poirier lui-même qui met en titre principal de son LinkedIn « Non Executive Board Member chez Remade ». C’est ce poste qui apparaît lorsqu’on tape son nom dans LinkedIn ou sur Google (cf capture de l’article de Pierre).
    C’est clairement un changement de situation et un fait qui mérite un article, la source étant Loïc Poirier lui-même.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 9 h 27 min

    @Dadoo: Le néo 360 XS est un PC noname, on le retrouve dans d’autres marques, jumper ezbook x1 avec les mêmes spécificités ou le teclast f5r avec 8gb de RAM, le f5 avec le n4100 ou encore le x11 bmax.
    Pour ce qui est de la qualité Thomson, j’ai vue un neo 12x prêt a exploser en expo dans une grande surface…

    Répondre
  • 24 février 2020 - 10 h 17 min

    @nicolas

    Aujourd’hui, lundi 24 février 2020 : si vous regardez le compte LinkedIn de Loïc Poirier, vous constaterez comme moi que sa fonction principale est Dirigeant d’Archos.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 10 h 43 min

    @ActionR : Je vois le contraire, et Pierre aussi. Sa capture en atteste. Restez dans vos certitudes :)

    Répondre
  • 24 février 2020 - 11 h 08 min

    @Madwill tu as probablement raison mais dans l’ensemble des marques no name il y a de temps en temps une machine qui fonctionne. Celle-ci fais le job assez joliment. Je suis d’accord avec toi que la gamme neo en plastique ne vaut pas grand-chose.

    Répondre
  • Tof
    24 février 2020 - 11 h 26 min
  • 24 février 2020 - 11 h 33 min

    Merci @Tof, cela a été mis à jour ce matin :) Je le vois également.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 14 h 36 min

    A la limite que Loïc Poirier prépare sa sortie, c’est son soucis. Je pense plus à celles et ceux qui ont du quitter la navire entre octobre et janvier. Il reste 15 personnes à Igny qui vont partir petit à petit. Même si Archos a annoncé des partenariats d’ici fin juin, comme à chaque fois c’est de la fumée. Les autres partenariats n’ont pas fait long feu.
    Le plus bizarre est de voir leur site web vantant des produits inexistants ou non disponible sauf chez veepee.
    Enfin il n’y a plus personne à la comm.
    J’ai connu cette marque depuis 2001 et le jukebox 6000 puis avec le site jbmm.fr
    C’était une belle histoire, j’ai investi pas mal de temps et de sueurs mais il faut bien s’arrêter (l’age de ma retraite approchant) !

    Répondre
  • 24 février 2020 - 15 h 20 min

    OK, Jean-Luc.

    J’ai une pensée pour les anciens salariés.

    Je rappelle les nombreuses calomnies quasi-quotidiennement depuis de nombreuses années sur divers forums.

    Si Archos est en difficultés, c’est dû en partie au « massacre » de la société Archos sur le Net.

    Certains messages font énormément de torts aux sociétés.

    Répondre
  • 24 février 2020 - 19 h 46 min

    @ActionR ? Depuis quand la mauvaise réputation fait-elle de mauvais produits ? Alors que les mauvais produits font la mauvaise réputation, sans aucun doute. Si tu penses avoir raison tout seul face au monde entier qui est d’un avis contraire, je laisse tomber je n’ai pas pour vocation d’instruire les gens quand ce n’est pas possible.

    Répondre
  • to
    24 février 2020 - 20 h 18 min

    Donc pas de PlayTab ?

    Répondre
  • 24 février 2020 - 20 h 37 min

    @dadou,
    Je ne mets pas en doute votre sincérité.

    Toutes les personnes qui s’expriment sur le net n’ont pas les mêmes objectifs : Concurrence, investisseurs déçus…

    Bonne soirée.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 0 h 31 min

    @ActionR: C’est vrai que vous avez tout le profil d’un actionnaire :)

    Répondre
  • 25 février 2020 - 12 h 49 min

    Je crois que dans les commentaires des uns et des autres, il faut distinguer ceux qui ont eu l’expérience du Archos des tout début (fin des 90′, début 2000) qui n’était certes pas innovant au sens strict, mais au moins précurseur, et l’Archos de ces dix dernières années, plus laborieux, coincé entre la concurrence des smartphones/tablettes des géants du secteur et celles de la ribambelle de produits noname en tout genre.

    Il y a 10 ans Archos aurait pu s’en sortir en se focalisant sur le service et le logiciel, mais maintenant c’est trop tard.

    Un modèle de rebranding à la Thomson, Polaroïd and co, est tout ce qu’il reste pour sauver une poignée d’emplois… (et ça peut se faire de manière intelligente en proposant des produits qu’on ne trouve pas ailleurs et répondant cependant à un besoin)

    Répondre
  • 25 février 2020 - 13 h 03 min

    @eeegr :
    des bonnes idées mais pour le personnel c’est foutu…plus personne à la R&D, plus d’imagination au pouvoir
    même les dernières « bonnes » idées : Safe-T et Picowan sont des échecs !

    @ActionR: pour avoir suivi Archos pendant pas mal de temps, les mauvais commentaires ont commencé avant le passage aux smartphones/tablettes full chinoises avec les attentes sur des produits conçus par Archos mais sans suivi sur les firmwares comme pour l’av400.

    Merci à Pierre pour ces échanges

    Répondre
  • 25 février 2020 - 14 h 48 min

    @cajl : c’est vrai que ce fut le tournant pour Archos qui n’avait clairement pas les épaules d’un Samsung ou consorts pour négocier le virage Android. S’ils avaient pu mettre le paquet avec un écosystème efficace sur un hardware cohérent et pas trop cher, alors la donne aurait peut être été différente. Mais effectivement même durant les années 2000 ils n’avaient pas la réputation de bien suivre leurs fw. C’est d’ailleurs pour cette raison que, si j’ai beaucoup lorgné sur leurs produits (super souvent sur le papier) j’ai jamais sauté le pas et préféré des alternatives (ISM Ibead2 puis Cowon pour le baladeur et je ne sais plus quelle marque, réputée à l’époque par les connaisseurs, pour le lecteur DD multimédia de salon).

    P.S. un investisseur intelligent rachèterait l’entreprise et proposerait le poste de directeur technique à Pierre ! ;-)

    Répondre
  • 25 février 2020 - 14 h 53 min

    @ pierre

    Le R pour moi représente plutôt la « Réaction »

    Action Réaction

    Vous avez fait une action en mettant en ligne un article quelque peu embarrassant.

    J’ai réagi car il a un règlement à respecter pour toutes les sociétés cotées en bourse.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *