Du changement chez Archos ? Loic Poirier regarde ailleurs

La société Archos n’en finit pas de sombrer, sa cotation Boursière fait qu’il est possible de devenir actionnaire pour le prix d’un Carambar et Ludovic Poirier, qui avait repris les rennes à Henri Crohas le fondateur, semble être parti chez Remade.

Mise à jour du 24/02/2020 : Je me suis peut être un peu emballé avec ce billet. Si Loic Poirier a mis a jour son profil Linkedin pour indiquer une nouveau poste chez Remade, il reste à la tête d’Archos. Il a remis à jour son profil ce matin pour affirmer sa présence à la tête du groupe. Cela m’aura permis de glaner pas mal d’informations sur la société et les mouvements qui ont eu lieu ce mois de Janvier. J’espère pouvoir publier quelque chose de plus consistant dans les jours a venir.

Linkedin
Le profil de Loic Poirier mis à jour le 24/02/2020 sur Linkedin

Billet du 22/02/2020 : Archos, anagramme de Crohas, n’avait pas changé de nom à la reprise de la société par Loic Poirier en 2013. Mais, 7 ans plus tard, ce dernier semble quitter le  navire et partir chez Remade. Une société spécialisée dans le reconditionnement de smartphones, elle même reprise par une entreprise Britannique en début d’année.
Archos Jukebox 6000

Le Jukebox 6000, le tout premier lecteur de musique électronique

Que va t-il advenir d’Archos ? non pas que je soit persuadé que l’entreprise dépende d’un homme, c’est toujours une aventure d’équipe. Mais le fait que Loïc Poirier parte à un autre poste dans une autre entreprise ne laisse pas présager du meilleur pour l’entreprise.

Vingroup, conglomérat Vietnamien d’entreprises, devait devenir partenaire d’Archos en 2019 et lui apporter les capitaux nécessaires à une relance technique et marketing de la marque. Mais l’affaire ne s’est finalement pas faite et l’entreprise française a continué de nager en eaux troubles depuis cette annonce miraculeuse l’année dernière. Ses chiffres techniques sont au plus bas. Pas de nouveautés, plus d’innovations, une décentralisation des équipes en Asie, une présence invisible en Europe… On ne sent pas vraiment comment la société pourrait rebondir.

Loïc Poirier

Le départ de Loïc Poirier vers de nouveaux horizons pourrait être annonciateur de futures mauvaises nouvelles pour l’entreprise. Aucune annonce officielle n’a cependant été faite, le changement n’est visible que sur sa page Linkedin.

La Archos Play Tab qui devait sortir à la rentrée des classes 2019 ne semble pas avoir pu trouver son chemin en magasin. Je n’ai vu aucune disponibilité pour cette tablette de jeu grand format annoncée à 249€. Dommage car l’idée était bonne et je reste persuadé qu’un large public de joueurs aurait trouvé une excellente base de développement pour ce type d’engin.

Alors, que va devenir Archos dans les prochains mois ? Ses affaires se portent mal et on ne voit pas trop comment la marque pourrait s’en sortir sans une arrivée d’argent frais. Est-ce que la marque va rejoindre le cheptel d’autres grands noms exploités pour vendre des produits noname en Europe ? Les Technicolor, Thomson, Polaroid et autres qui ne servent que de costume à la vente de produits noname pour réaliser une meilleure marge ? C’est possible et je pense même probable. A cette heure, à moins d’un miracle, je ne vois pas trop comment sauver le soldat Archos.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
70 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2020 - 14 h 55 min

    @eeegr: Oulala jamais de la vie :D

    @ActionR: Un réglement qui s’applique à ? Pas à moi en tout cas :)

    Répondre
  • Jal
    25 février 2020 - 15 h 10 min

    @sidero: Il ne faut pas non plus réécrire l’histoire.

    Les appstore et google play sont plutôt inspirés des repos centralisés des distributions linux, qui ont été monétisés. En tous cas, c’est bien la première fois que je vois ça attribué à Archos. L’idée était dans l’air à cette époque, et Apple a fait d’une pierre deux coups en parvenant à fois à canaliser la scène de développement amateur (super active avec les jailbreak des iPhones) et à monétiser le tout.

    Quand aux appareils mobiles à écran tactiles, il y a eu Palm et bien d’autres bien avant.

    Pour autant, je rejoins le reste du commentaire. Archos innovait (notamment ses premiers lecteurs MP3 avec disque dur) et a pas mal contribué à défricher le terrain pour d’autres. Comme du dis, de très bons ingénieurs, une équipe dirigeante minable. Et puis aussi quelques problèmes de fiabilité… Ils auraient du s’engager à fond dans le premium, déposer un max de brevets et protéger leur propriété intellectuelle. Bien sur, 20 ans plus tard, c’est facile de dire tout ça…

    Répondre
  • 25 février 2020 - 15 h 42 min

    Il ne faut pas tout mélanger. Les produits vendus par la société et le management !

    Vous pouvez disserter tant que vous voulez sur les divers produits… Là n’est pas le problème !

    Votre billet concerne le dirigeant d’une société cotée en bourse et pour vous, samedi dernier, il n’était plus dirigeant.

    Lorsque vous vous êtes rendu compte de votre erreur, vous auriez dû supprimer votre article…

    Le règlement des sociétés cotées en bourse est disponible sur le site de l’autorité des marchés financiers.

    Bonne continuation !

    Répondre
  • 25 février 2020 - 15 h 52 min

    @ActionR: Le règlement des sociétés cotées en bourse concerne… les sociétés cotées en Bourse et les agents travaillant à leur cotation ou les actionnaires.
    quand le dirigeant d’une société publie sur un profil public une mise à jour mettant en avant un autre poste, cela prête largement à confusion. Il me semble qu’en tant que PDG d’une société comme Archos ce n’est pas un détail que de mettre son profil à jour de manière plus nuancée… Comme cela a été fait dans la foulée. Faire disparaitre la mention “Archos” du listing de son profil pour quelqu’un comme Loic Poirier me semble être au mieux une bêtise de communication, au pire un aveux a peine voilé. Imagine t-on le PDG de Renault ou de Alstom préciser en sous titre de son intitulé public qu’il a un jeton de présence dans une autre société sans plus mentionner son rôle principal ?

    Je constate que vous aimeriez bien que je supprime mon billet, je n’en ai pas l’intention et ce billet a eu un gros point positif il semble avoir délié la langue de nombreuses personnes a avoir reçu un lettre de licenciement en Janvier. Je vais donc pouvoir écrire un nouveau billet très bientôt sur le sujet, de manière bien plus étayée.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 16 h 49 min

    Ni vous, ni moi, n’avons le droit de diffuser une information du genre : “le dirigeant de telle ou telle société a quitté ses fonctions”.

    Nous avons le droit de relayer une information officielle.

    Concernant les licenciements :la faute à qui ?

    Je disais justement dans une précédente réponse : depuis un certain temps, la société Archos, quasi quotidiennement, se fait massacrer sur le net !

    Si des personnes ont reçu une lettre de licenciement, c’est en partie dû au fait de commentaires incitant à ne surtout pas acheter la marque Archos?

    Il est possible que des clients soient déçus…

    Mais on peut également constater sur différents forums boursiers que certains investisseurs déçus s’acharnent…

    Répondre
  • 25 février 2020 - 16 h 57 min

    @ActionR: “Ni vous, ni moi, n’avons le droit de diffuser une information du genre : “le dirigeant de telle ou telle société a quitté ses fonctions”.”
    C’est dans le fumeux “règlement des sociétés cotées en bourse” ? :D

    La quotidienneté des messages sur Archos ne vient que des forums de SAV, il suffit de faire un tour sur les moteur de recherche pour voir que la viralité du mot clé Archos est en berne depuis 3 ans. Plus personne n’en parle trop, tout le monde s’en fout et c’est tout le soucis. Le seul écho d’Archos c’est la qualité de ses produits et cela n’en fait pas une très bonne publicité…

    Il suffit de relire mon billet pour comprendre, j’attendais pas mal de leur offre de tablette de jeu grand format. Au final Archos a préféré commercialiser des produits entrée de gamme. Dommage pour la marque. Je ne vois pas trop ce qui pourrait la sauver aujourd’hui.

    Quand à la diffusion d’information officielle uniquement, à moins d’être un dirigeant de la Corée du Sud ou un nostalgique de l’ORTF, cela me semble contraire au devoir d’informer non ?

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 00 min
  • 25 février 2020 - 17 h 08 min

    “Les sociétés cotées doivent publier le plus tôt possible toute information significative susceptible d’avoir un impact sur le cours de bourse”.

    Vous nous avez annoncé samedi dernier, le départ de Loïc Poirier, directeur d’Archos.

    Le départ d’un dirigeant est une information primordiale !

    Je n’ai vu aucune information officielle, ni sur le site Archos, ni sur ACTUSNEWS.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 15 min

    @ActionR: Mais je ne suis pas une société cotée :D

    Imaginons par exemple qu’un dirigeant de société cotée se fasse arrêter au Japon pour une histoire fiscale. La presse Japonaise, la presse Européenne et la presse Française doivent attendre que la société en question publie un communiqué pour publier l’information ? Si l’arrestation a lieu un vendredi Soir et que le communiqué ne sort que le Lundi matin (“le plus tôt possible” laisse cette marge de manœuvre ) on doit attendre 48 heures ?

    Loic Poirier change son statut sur Linkedin – qui est une plateforme de réseautage et de recherche d’emploi – en supprimant son poste de CEO d’Archos pour le remplacer par un nouveau poste dans une autre société. Ce geste maladroit m’a fait publier une info que j’ai modifiée dès que l’intitulé du poste sur Linkedin a été lui même modifié. Je ne vois pas le soucis. Pendant cette période est-ce que la cotation de la société Archos était ouverte ? Non. Où est le problème ? Du côté de Loic Poirier qui ne maîtrise apparemment pas bien le fonctionnement de Linkedin.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 17 min

    @ l’auteur de l’article

    Vous indiquez, entre autres :
    “il semble avoir délié la langue de nombreuses personnes a avoir reçu un lettre de licenciement en Janvier”

    Que doit-on en déduire de tout cela ? Qu’il s’agit ni plus ni moins d’une vengeance ?

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 21 min

    @ActionR: Une vengeance si vous voulez, cela peut être également l’envie de raconter ce qu’il s’est passé ces dernières années, et trimestres, le goût amer d’équipes qui ont tenté de bien faire au sein de la société… sans résultat.

    Témoigner ne veut pas dire enfoncer la marque, témoigner c’est raconter.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 23 min

    L’information officielle des investisseurs se fait soit sur le site officiel de la Société cotée, soit sur des sites de sociétés habilitées pour publier une information officielle…

    Vous avez publié une fausse information. (le compte LinkedIn n’est pas un site d’informations d’investisseurs).

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 33 min

    @ActionR: Ah ah décidément vous ne voulez pas comprendre.

    Si demain Loic Poirier publie une photo de lui en train de vendre des tomates sur un marché je ne vais pas titrer : “Le PDG D’Archos se reconverti dans la vente de légumes”. Parce que c’est une photo.

    Mais le fait qu’il publie sur Linkedin, site internet qui se décrit comme étant une plateforme sociale permettant de “Gérez votre image professionnelle. Constituez votre réseau professionnel et communiquez avec celui-ci.” un changement dans l’intitulé dans son poste de direction d’Archos pour le remplacer par un autre poste chez une autre société me semble légèrement différent. La preuve, le profil a été rectifié dans la foulée.

    Répondre
  • 25 février 2020 - 17 h 42 min
  • 25 février 2020 - 18 h 14 min

    @ActionR:

    Les pages de la presse économique (généraliste comme spécialisée) regorgent de rumeurs, d’indiscrets, … et je ne parle même pas des forums de boursicoteurs qui sont des générateurs à informations plus ou moins fondées…

    Répondre
  • 26 février 2020 - 1 h 39 min

    @ActionR:

    “Si des personnes ont reçu une lettre de licenciement, c’est en partie dû au fait de commentaires incitant à ne surtout pas acheter la marque Archos?”

    Vous ne semblez pas bien comprendre comment les choses se passent dans la vraie vie.
    S’il y a eu des commentaires incitant à ne surtout pas acheter Archos, c’est parce que la qualité des produits Archos s’est fortement dégradée en quelques années à peine (en réalité en moins d’un an), que leur SAV est pitoyable et leurs promesses jamais tenues.

    Si des personnes ont été licenciées, c’est parce que la stratégie d’Archos a été catastrophique à partir de la Gen9, quand ils ont absolument voulu concurrencer Apple sur son terrain (“la tablette la plus fine du marché”) alors que ce qu’on voulait c’était simplement des solutions concrètes et originales (une tablette plus épaisse mais avec plus d’autonomie et plus robuste par exemple).

    La preuve: j’ai fait parti des grands défenseurs d’Archos (et d’un client fidèle) jusque sur des forums intégralement dédiés à la marque ! Et j’en suis devenu un grand détracteur en moins de 2 ans. Non pas parce que j’y avait un intérêt financier ou boursier quelconque, non pas pour le plaisir de salir une marque que j’ai adorée, mais par pure honnêteté (je n’allais pas recommander des produits de merde à mes amis et clients pour vous faire plaisir)

    Donc maintenant, laissez un peu Pierre tranquille et allez jouer ailleurs, parce que vous vous ridiculisez un tantinet à ne pas comprendre l’évidence.

    Répondre
  • 26 février 2020 - 10 h 18 min

    […] sur le site de Minimachines.net, on pouvait voir que Loïc Poirier pensait à sa […]

  • 26 février 2020 - 10 h 40 min

    @actionR : il n existe aucune loi en France imposant de prendre ses sources a un endroit precis.
    On est autorisé à se tromper, à prendre les informations a condition de citer ses sources. C’est au lecteur d’apprécier, et éventuellement d’attaquer s’il y a eu diffamation.

    Pierre a corrigé l’information une fois que sa source, citée dans l’article, le fait. C’est en accord total avec la loi française.

    Ce serait sympa de ne pas inventer de règles inexistantes ou morales… S’il y a eu diffamation ou violation d’une loi française, vous êtes autorisé a prévenir la justice :-)

    Je suis dans le cas de PolluxD7, j’ai été un amateur des produits ARCHOS, j’en ai acheté une palanquée jusqu’ à la catastrophique tablette super fine et top qui ramait de partout.

    Mais depuis quelques temps, cela devient quasiment indéfendable. Et quand on échange avec des techniciens, on voit qu’ils avaient des idées, mises à la poubelle… c’est dommage mais je ne peut plus défendre Archos.

    Pourtant leur premiers produits étaient géniaux, j’ai toujours une mini tablette 5 pouce qui me suivait partout avec sa musique et son systeme amélioré pour le son…

    Par contre je suis toujours amateur de la continuation de Blogeee :-)

    Répondre
  • 26 février 2020 - 10 h 45 min

    heureux de voir qu’Archos fait toujours parler

    Répondre
  • 27 février 2020 - 12 h 43 min

    le plus etonnant , c’est qu’Archos existe encore avec une vision aussi courtermiste et opportuniste.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *