Le nouvel Acer Swift 5 est un 14″ ultrafin sous processeur Ice Lake

Avec son nouvel Acer Swift 5, la marque ouvre la marche de Project Athena, la recette d’Intel vers une gamme de portables nouvelle génération. Ultrafin, très bien équipé, ce nouveau 14″ est une mise à jour du modèle déjà impressionnant de l’année dernière.

L’Acer Swift 5 est le premier ultraportable de la marque a entrer dans le moule de Project Athena. Il en respecte les impératifs et les codes. Notebook Italia a pu le prendre en main et si tous les détails concernant ce modèle n’ont pas filtré, cela donne une bonne idée de ce que nous réserve l’avenir de l’ultra mobilité.

L’Acer Swift 5 nouvelle génération était présenté au Computex et, comme à chaque grand salon, la petite équipe de Notebook Italia distille les informations glanées au fur et à mesure de ses visites de stand en stand les semaines suivantes. Ici elle nous montre des images de la nouvelle machine d’Acer ainsi que les éléments publiés sur la maigre fiche technique présentée.

2019-06-07 14_39_42-minimachines.net

On ne sait pas exactement quelle puce Ice Lake d’Intel a été employée par la marque, ce n’était pas précisé sur place. Avec des solutions assez vastes qui vont de 9 à 28 watts, il peut s’agir d’une foule de solutions. Au vu de l’épaisseur millimétrique de l’engin, je doute qu’il s’agisse d’un processeur au TDP de 28 watts. L’équipement est défini par Project Athena lui même et il faut donc s’attendre à de la mémoire vive pouvant aller jusqu’à 16 Go, 512 Go de PCIe NVME en stockage, une option 4G ou 5G. Acer a choisi d’intégrer des puces graphiques Nvidia MX250 en option même si la solution Ice Lake devrait améliorer grandement les performances par défaut du circuit graphique embarqué dans les processeurs Intel

2019-06-07 14_39_49-minimachines.net

Acer continue d’employer un châssis en alliage d’aluminium et de magnésium qui participera à la dissipation de la chaleur dégagée par ses composants tout en assurant une bonne rigidité d’ensemble. Le résultat est impressionnant avec des bordures d’écran de 3 à 4 mm et un châssis bas vraiment très fin.

2019-06-07 14_21_40-minimachines.net

Acer utilise la bonne vieille méthode d’un avant aminci sur les côtés pour rendre l’objet encore plus fin d’apparence. Tout en gardant une partie arrière plus classique pour pouvoir ajouter un peu de connectique. Et cela fonctionne plutôt très bien.

2019-06-07 14_21_50-minimachines.net

On note également que la charnière bascule vers le bas quand l’écran est ouvert, une solution baptisée Ergolift chez Asus et qui permet de dégager la coque du support sur lequel l’engin est posé pour améliorer l’aération. Mais aussi de proposer un angle plus confortable pour la frappe.

2019-06-07 14_22_01-minimachines.net

On retrouve donc une connectique assez complète avec un USB 3.1 Gen 1 Type-C qui sera sans doute remplacé par un Thunderbolt 3 lors de la commercialisation finale de l’engin. Port qui assurera donc le transfert de données rapide mais également l’alimentation Power Delivery de la machine et le support d’images pour afficher sur un écran externe. Deux ports USB 3.0 Type-A sont également présents ainsi qu’un port HDMI classique. Pas d’Ethernet bien sûr mais un Wifi6 (802.11ax) pour des débits rapides sans fil.

2019-06-07 14_39_55-minimachines.net

L’écran 14 pouces de l’Acer Swift 5 présenté au Computex affichait en FullHD, étonnant qu’Acer ne veuille pas aller plus haut sur ce modèle mais cela sera peut être dans le jeu des options de la version commerciale de l’engin. On retrouve évidemment un clavier rétro éclairé et un capteur d’empreintes digitales. Cet engin est prévu pour la rentrée des classes mais on ne sais toujours pas dans quelle mesure il sera réellement disponible sur tous les marchés. Cela dépend évidemment de la disponibilité des processeurs Intel Ice Lake

Soutenez Minimachines.net !
5 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juin 2019 - 15 h 01 min

    J’aimerais comprendre tout de même, une des forces d’Apple c’est leur pad, qui est grand, fonctionne super et agréable à utiliser.
    Les autres tous toujours un ou deux ton en dessous je trouve, même s’il y a du progrès, ils sont à la traîne de ce point de vue.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 21 h 40 min

    Acer impressionne ces dernières années ils arrivent toujours à proposer toujours mieux à chaque génération (je ne parle que de perf mais aussi et surtout en finition)

    Ce nouveau Swift 5 fait penser à un Swift 1 coté design et encombrement mélangé avec un Swift 5 côté puissance/composants et finition.

    Pas fan de la nouvelle charnière façon Asus VivoBook qui oui réhausse le fond du PC du bureau aidant au refroidissement mais le patin prend de la poussière et se salissent trop vite en plus du fait que le PC recule en s’ouvrant.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 21 h 47 min

    Mais j’ai bien peur que les prix de ces nouveaux ultrabook s’envolent encore un peu plus.
    Déjà que les gens ont une préférence pour les PC gaming 1ers prix en se disant que ces PC sont plus robuste, fiable et puissant.

    Asus semble l’avoir remarqué en proposant par exemple un Rog Zephyrus GA502 qui semble viser ce genre de marché.

    Répondre
  • 8 juin 2019 - 3 h 17 min

    @Dumbledore : je suis parfaitement d’accord avec toi ! Néanmoins, depuis quelques temps, j’ai acheté 2 portables Lenovo (T440 et X1 2ème génération). Depuis ces achats mon avis est beaucoup plus nuancé sur l’écart de performances des pads ! Sachant en plus que ces 2 ordis ne sont pas des plus récents : les 2 sont équipés de processeurs i core de 4ème génération

    Répondre
  • 11 septembre 2019 - 11 h 24 min

    […] profite de l’IFA pour lancer son Swift 5 sauce 2019 après l’avoir présenté au Computex. L’engin est un ultraportable fin et léger, équipé d’une dalle de 14 pouces FullHD […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *