Khadas Vim 3 : Une nouvelle carte sous Amlogic S922X

La Khadas Vim 3 sera mise en vente le 24 Juin prochain à partir de 69.99$. Au programme, une solution de développement qui s’affranchit du format des cartes Raspberry Pi et qui proposera le nouveau SoC d’Amlogic.

La Khadas Vim 3 est la dernière solution de carte de développement en date chez ce constructeur dans cette gamme. cela ne veut pas dire que c’est la troisième production de la marque puisque d’autres produits ont été présentés au fil du temps. C’est en Décembre 2016 que l’on découvrait la première carte de la marque sous Amlogic S905X et en trois ans pas mal de chemin a été accompli.

Khadas Vim 3

La Khadas Vim 3 est donc équipée d’un SoC Amlogic S922X : Une puce gravée en 12 nanos comportant six coeurs : 4 en Cortex A73 à 1.8 GHz et 2 Cortex A53 cadencés à 1.9 GHz. Un circuit graphique Mali-G52 cadencé à 846 MHz est additionné à cette base. La carte sera déclinée en deux versions. Une première baptisée Basic sera lancée à 69.99$ avec 2 Go de mémoire vive et un stockage flash  eMMC 5.1 de 16 Go. Une seconde baptisée Pro doublera ces équipements avec 4 Go de mémoire vive et 32 Go de flash eMMC 5.1 pour 99.99$. Attention cependant, ces tarifs sont très attractifs mais très provisoires également. Ils ne concerneront que la première production de ces cartes et le réassort reviendra à des tarifs plus élevés. 

Khadas Vim 3

Parmi les points clé de l’offre, la présence d’un lecteur de cartes MicroSDXC pour étendre le stockage mais surtout d’un port M.2 2280 NVMe pour ajouter un stockage classique du monde PC. La présence d’une connectique riche est un autre atout avec un HDMI 2.1 prenant en charge le CEC, l’HDR et une compatibilité HDCP 2.2. La carte pourra même gérer des écrans tactiles puisqu’elle propose le brochage adéquat en 10 pins.

Khadas Vim 3

Avec une capacité à décoder la vidéo UltraHD à 75 images par seconde en H.265 et déjà le développement d’un LibreElec pour la carte, cette solution se positionne donc comme une carte intéressante pour un média center. Mais permettra beaucoup d’autres choses encore. On peut compter sur un Ethernet Gigabit avec une fonction Wake On Lan, un Wifi 5 et et du Bluetooth 5.0. Un port USB 3.0 Type-A, un autre en USB 2.0, un USB 2.0 au format Type-C avec OTG et prise en charge du Power Delivery pour alimenter la carte.

A suivre.

Source : CNX Software

18 commentaires sur ce sujet.
  • 6 juin 2019 - 17 h 29 min

    Petite question ,je trouve un peu bizarre l’emplacement M2 .
    Je comprends pas l’absence de fixation pour la carte SDD ,celle ci se fixe t’elle vers l’extérieur ?

    L’utilisation d’un écran LCD de type tablette est t’il possible avec cette carte ,ma tablette ne fonctionne plus bien sous Android mais l’écran affiche et garde une légère activité au tactile .

    Répondre
  • fpp
    6 juin 2019 - 17 h 38 min
  • 6 juin 2019 - 18 h 29 min

    @fpp: L’article est quelque peu de mauvaise fois, après tout, il s’agit d’un petit pc linux x86 a 35e qui fait bien le job pour ce prix, pas de quoi s’acharné a le descendre.

    @Pierre Lecourt Sais tu si l’on peut booter sur le ssd?

    Répondre
  • 6 juin 2019 - 19 h 51 min

    @fpp: Je suis vraiment surpris par cet article de Benchoff, que j’aime bien lire sur HaD habituellement.

    Je comprends qu’il puisse descende l’atomic pi sur le fait qu’il s’agisse d’une revente de surplus et pas d’une vraie fabrication. Mais tous ses autres arguments sont profondément fallacieux.
    C’est bien de dire la vérité, c’est mieux de laisser ensuite tout à chacun faire ses choix.

    Dans l’absolu, ça reste un miniPC à 35$, pour une fois achetable en France via Amazon (merci Pierre), et qui offre plein de possibilités à ceux qui pourront l’exploiter correctement.
    (bien sûr, beaucoup en achèteront pour leur faire prendre la poussière dans le tiroir d’un bureau, mais c’est aussi le cas pour plein d’autres SBC, cartes Raspberry Pi comprises).

    Répondre
  • fpp
    6 juin 2019 - 20 h 06 min

    Oui c’est clairement avant tout un article d’opinion, qui a le mérite d’éclairer sur l’origine du produit, son côté “un petit tour et puis c’est tout”, et les pipotages des auteurs du Kickstarter.

    En revanche d’autres reproches comme celui du support logiciel sont à côté de la plaque pour une carte x86.

    En tout cas le rapport puissance/prix est clairement intéressant pour ceux qui auront peu en choper un avant épuisement du stock, quitte à bricoler pour l’alimentation et l’antenne Wifi etc.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 5 h 55 min

    J’ai deux Atomic Pi. J’avais reconstitué l’histoire et je me félicitais de faire du recyclage. Je suis très content de la carte. Je regrette un peu les connecteurs exotiques, mais on en a largement plus que pour son argent. À réserver tout de même à ceux qui ont une petite expérience Arduino, Rasp et aussi un fer à souder…

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 10 h 18 min

    C’est clair que c’est pas du PC bureautique prêt à utiliser, mais plus une option pour bricoleurs (pour hackers, même, et c’est justement pour ça que l’article de Benchoff me désole aussi).
    Une carte Atomic Pi pour un projet DIY en one-shot, c’est parfait.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 10 h 35 min

    Personnellement, après avoir hésité en lisant l’article de Pierre, et encore hésité dans les bons plans de Pierre…j’en ai finalement commandé 1 hier après avoir lu l’article pointé par fpp ! Intéressant de connaître l’origine de la carte, mais cela m’a donc conforté dans son intérêt. Le seul truc qui me manque est un port SATA. Mais j’utiliserai un disque USB à la place. Si je peux vraiment être autour de 10W-12W, je pourrai tout assembler pour piloter mon télescope (et faire l’acquisition des images)…et piloter tout ça au chaud soit grâce au wifi, soit grâce à l’ethernet.
    Le raspi est super, mais j’ai vraiment besoin d’un USB3. Il faudra que je teste les taux de transfert sur les USB et l’eMMC de l’atomicPI.
    Merci Pierre !

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 10 h 38 min

    @JamesBraun:

    Quel rapport avec avoir de l’expérience arduino ou rasp?
    T’es bête ou quoi toi…c’est du x86 mon coco. Ton expérience arduino, on s’en bat les steaks

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 12 h 26 min

    Si tu n’as pas de câble dupont tu vas avoir du mal.
    Ta grossièreté est magique.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 14 h 01 min

    @Copperfield: Nous sommes sur un site où est privilégié l’échange et la courtoisie. Merci de respecter les autres comme vous auriez aimé qu’on vous respecte.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 15 h 05 min

    Bon, passé la crise, je ne pense pas que quelqu’un sans expérience puisse utiliser une Atomic Pi. Il faut se bricoler une alimentation, pour commencer. Ensuite, un support… Par exemple en 3D, parce que la carte a des connecteurs de partout et qu’il faut bien trouver un moyen de la poser. Ensuite entrer dans le bios, pas facile, et supprimer le boot réseau ipv4 et ipv6.
    Ensuite etc… Donc, sans expérience et sans matériel complémentaire à disposition, c’est mort.
    Mais après ce que j’en dis, c’est pour partager un peu. Si c’est pour lire des grossièretés en réponse, bha tant pis, je retourne m’amuser avec la carte.

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 15 h 11 min

    @Pierre,

    Oui pardon, comment je me fais pardonner ? Si tu veux je t’invite au restau, ou bien je t’envoie un iphone tombé du camion ?
    Dis moi ce que tu préfères :)

    Les khadas et toutes mes sbc manquent cruellement de support sous linux, les driver vpu/gpu sont inexistants.

    Par exemple, un rasp 3 decode bien mieux sous Kodi, quelle que soit la distro, que la khadas vim 2, qui elle ne supporte que Kodi avec Libreelec….question: comment faire si tu veux une distrib full linux et kodi?
    Réponse, le choix se restreint au rasp et éventuellement à un odroid c2…sinon pas de décodage hardware, pas de support pour tout ce qui est hifiberry et autres hat audio, j’en passe et des meilleures.
    Je comprends pas les constructeurs, ils vendraient autant que les box android sil’s fournissaient un support

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 16 h 13 min

    @copperfield : Pour l’audio, un dac sur port USB ou sur I2s ça fonctionne, non ?

    Répondre
  • 7 juin 2019 - 21 h 42 min
  • 7 juin 2019 - 21 h 59 min
  • 8 juin 2019 - 21 h 56 min

    @Copperfield:

    Pour le coup je suis assez d’accord sur le fait qu’il y a un gros soucis de support. Chercher une sbc qui puisse faire tourner un linux avec desktop (Genre debian + Lxde, même pas un truc ultra gourmand) c’est la misère.
    On nous vend des produits ultra puissants, mais sans drivers… résultat, rien que le fait de déplacer une fenetre on a l’impression de revenir sous windows 3.1 . Véridique, en ce moment j’essaye de faire tourner une Odroid C1 sous l’image officielle Ubuntu Mate = La cata, Armbian pas mieux, etc… Mon Rpi 3b+ tourne beaucoup beaucoup mieux sous Raspbian que l’Odroid C1 qui est censé est être beaucoup plus puissant.
    Bref, j’ai fait pas mal de recherches sur les forums de différentes cartes, OrangePi, TinkerBoard, Nanopi,etc… Systématiquement des gens se plaignent du manque de performance, d’accélération graphique, etc… A croire que la destination finale de toutes ces cartes ARM c’est un Linux en console uniquement.

    Répondre
  • luc
    11 juin 2019 - 20 h 59 min

    annoncées pour le 24 juin à 69,99 $ et 99,99 $ : oui à condition d’avoir complété les 4 étapes de la “compète” (contest) sinon il faudra rajouter 40 $.
    Voir ici : https://www.khadas.com/vim

    elles ont l’air tip top en tout cas.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *