BBen MN1 : Une cléPC sous Celeron N3450 à la Hong Kong Global Sources Exhibition

La Hong Kong Global Sources Exhibition, ou GSHK, est un salon international qui regroupe fabricants et distributeurs d’un côté et acheteurs internationaux de l’autre. BBen y présente une CléPC sous processeur Intel Apollo Lake Celeron N3450.

Le format CléPC continue d’évoluer et un nouveau pas a été franchi avec l’intégration d’un Celeron N3450 dans cette BBen MN1. Les  performances sont en hausse et les capacités des engins arrivent désormais clairement au niveau des MiniPC. Des solutions de plus en plus impressionnantes qui riment malheureusement avec un encombrement de moins en moins en rapport avec l’idée du format initial.

Minimachines.net

Cette BBen MN1 sous Celeron N3450 en est un très bon exemple. La clé propose probablement un excellent niveau de performances avec un processeur Apollo Lake quadruple coeur tournant de 1.1 à 2.2 GHz. Mais il s’agit d’une puce affichant un TDP de 6 Watts, une dépense d’énergie qui nécessitera une dissipation importante et qui impose également un encombrement assez massif pour le format.

L’idée de départ de la CléPC était de proposer un engin au format “clé” c’est à dire proche d’une clé USB. En réalité cela n’a jamais été le cas mais on s’approchait vraiment d’un engin de poche que l’on reliait à un affichage via une prise HDMI. Plus le temps passe, plus ces clés, et surtout les nouveaux modèles, sont désormais pratiquement aussi massives que les MiniPC les plus compacts.

BBen MN1

Le problème étant que le format de ces nouvelles solutions ne permet toujours pas de monter à bord une connectique confortable ni de dissiper aussi efficacement que sur un format MiniPC le processeur embarqué. Cette nouvelle CléPC BBen MN11 en est un bon exemple.

BBen MN1

La BBen MN1 embarquera de 2 à 4 Go de mémoire vive et de 32 à 64 Go de stockage en eMMC. Elle proposera deux ports USB 3.0, un lecteur de cartes MicroSD, une prise audio au format jack 3.5 mm et un connecteur d’alimentation. Elle se connectera via une prise HDMI et proposera un Wifi AC et du Bluetooth 4.2. Le tout tournera sous Android et Windows 10 en multiboot et devrait coûter une centaine d’euros.

bben_mn1s_7

La BBen MN1 : Un format de plus en plus imposant…

Très bien mais d’abord, au vu des expériences passées du format, je doute que les 6 watts de TDP du processeur soient correctement dissipés dans ce format et ce malgré le nombre impressionnant d’ouvertures pratiquées sur la coque et la présence d’un ventilateur. Très peu de CléPC noname tiennent vraiment le coup à l’usage avec des puces aux TDP moins importants chez les constructeurs noname. On se souvient des désastreux résultats des premières CléPC Meegopad. Un des premiers prototypes que j’ai reçu a fini par faire fondre sa coque en ABS sur son dissipateur…

BBEn MN17A

La version MiniPC, le BBen MN17A, pas beaucoup plus encombrante.

Mais c’est surtout que le format lui même n’a vraiment plus beaucoup d’intérêt face à ce que propose un MiniPC. BBen présente également à la GSHK son modèle de MiniPC sous Apollo Lake Celeron N3450 baptisé BBEN MN17A et dont nous avions déjà découvert le design en Février. A l’époque, il était question d’un Celeron 2450, une puce affichant déjà 6 watts de TDP.

BBen MN17A

Ce MiniPC est à peine plus grand que la Clé PC, se connectera également en HDMI mais cette fois-ci grâce à un câble, et offrira une solution bien plus adaptée à toutes sortes d’usages.

BBEn MN17A

Avec 4 ou 8 Go de mémoire vive, il proposera 32, 64, 128 ou 256 Go de SSD et, en option 32, 64 ou 125 go de eMMC. On retrouvera une connectique plus nombreuse avec un USB 3.1 Type-C, un USB 3.0, deux ports USB 2.0, une sortie HDMI, un lecteur de cartes MicroSD, le traditionnel port audio au format Jack 3.5 mm et un port Fast Ethernet en plus du WiFi 802.11ac et du Bluetooth 4.2. Il sera proposé aux alentours de 150€ dans sa version entrée de gamme.

BBEn MN17A

Si je peux concevoir que l’on transporte dans sa poche de pantalon une CléPC Intel compute Stick, j’ai plus de doutes quant à la pertinence de cette BBen MN1. Et si il faut la transporter avec un chargeur, la différence d’encombrement au fond d’un sac par rapport à un MiniPC de la marque est franchement minime. Reste l’argument du prix, l’entrée de gamme CléPC est plus accessible que la version identique en MiniPC. C’est le seul point qui sauve vraiment la solution… encore faut t-il que l’on accepte de comparer des produits aux performances clairement au désavantage de la Clé.

Source : Notebook Italia

Notes :

  1. Je doute que BBen soit le créateur de cette solution, la marque est plus un distributeur qu’un fabricant.On a déjà vu par le passé plusieurs modèles estampillés BBen et distribués par plusieurs autres marques
3 commentaires sur ce sujet.
  • 14 avril 2017 - 20 h 26 min

    La photo du BBen MN1 dans la paume de main est vraiment très parlante, c’est énorme pour une “CléPC”.

    Autant qu’ils sortent vraiment le concept de la Compute Card que tu nous avais présenté il y a quelque mois. Je ne vois plus l’intérêt de ces clés maintenant.

    Répondre
  • 15 avril 2017 - 14 h 41 min

    C’est sur que c’est géant pour une “clé” USB par contre le Mini PC semble sympa .

    Concernant ,le mini PC ,je pense que ce type de machine doit etre vendue avec un minimum de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage.

    Je pense que fournir 4 GO de RAM et 64 GO de Stockage doit etre réalisable sur une machine a 150 euros .

    Répondre
  • 28 juillet 2017 - 18 h 25 min

    […] EC DREAM A9 coiffe au poteau une autre clé HDMI annoncé à la HKGSE mais pas encore sortie, la BBen MN1 devait être la première solution de ce type sur le marché mais elle n’arrivera qu’en […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *