Weibu H133W-MY : un portable OEM sous Snapdragon 835

Le Weibu H133W-MY est un portable Windows 10 d’apparence très classique mais qui propose en son sein un SoC Snapdragon 835. Comme d’autres marques, le constructeur Chinois a choisi une solution Qualcomm au lieu d’un classique x86.

Alors que le Qualcomm 850 est annoncé au sein des premières machines sous Windows 10, le Weibu H 133W-MY est annoncé sous un SoC Snapdragon 835 qui n’a pourtant pas vraiment brillé par ses performances sous Windows 10

Disponibles en deux versions, les Weibu H sont tous deux dépourvus de ventilation. Le châssis sert de dissipateur à la puce ARM. La première version est un engin classique avec un châssis s’ouvrant normalement. La seconde sera tactile et proposera une ouverture d’écran à 360° comme les Yoga de Lenovo. L’utilisateur pourra donc tenter de l’utiliser en tablette.

Weibu H

Au premier plan le modèle hybride, au second le design classique

Je dis “tenté” car leur écran FullHD IPS devra pomper pas mal d’énergie pour son rétro éclairage à en juger par les reflets proposés dans la vidéo. L’écran est un véritable miroir tellement il semble brillant et je doute que son usage en tablette soit donc réellement confortable en extérieur par exemple. A moins de vivre en Laponie, la lumière ambiante rendra difficile la consultation de cet affichage.

Weibu H

Avec des diagonales de 13.3″ qui affichent un FullHD classique, ces engin sous Snapdragon 835 embarquent 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage non détaillé – je suppose qu’il s’agit de eMMC – et non extensibles. La présence du SoC Qualcomm apportera théoriquement d’autres fonctionnalités comme une faible consommation d’énergie et un modem 4G. Choses dont les Weibu H ne profiteront pas forcément. Aucune trace d’un emplacement SIM ni aucune mention de 4G n’a été faite à la présentation de l’engin. La batterie est une 5000 mAh mais aucune formule d’autonomie n’a été évoquée par le fabricant non plus…

Weibu H

La connectique est composée d’un maigre port USB Type-C, un lecteur de cartes MicroSD et d’un jack audio 3.5 mm stéréo. Un module proposant du Wifi5 (802.11AC) et du bluetooth est présent. Bref, un engin comme il en existe des dizaines chez les fabricants OEM chinois. Weibu se définit lui même comme un studio de design, une de ces boites qui vont vendre leur bébé à d’autres marques pour qu’ils fabriquent ensuite leurs machines avec leurs propres finitions.

Quelle raison a poussé le fabricant à choisir cette puce ARM au lieu des solutions habituellement employées sur  ce marché ? La réponse est intéressante puisqu’un représentant de Weibu explique que c’est la rupture de stock chronique d’Intel sur ses solutions Gemini Lake qui a forcé la marque à faire ce choix. Cela explique la situation car à prix supérieurs, les SoC Snapdragon 835 sont également moins rapides que les puces Intel Gemini Lake type Celeron ou Pentium sur ce type d’engins. Si, en plus, le constructeur ne profite pas de son modem 4G, c’est clairement un mauvais choix pour l’utilisateur final.

Weibu H

Le pire ennemi d’Intel reste encore et toujours lui même, la situation s’aggrave en ce moment avec des prix qui montent, des processeurs toujours plus difficiles à trouver et des fabricants de PC qui n’ont pas vraiment d’autres choix que de se tourner vers des concurrents. Heureusement pour Intel, AMD n’a pas grand chose à mettre en face des puces Gemini Lake. Les Athlon 200GE pourraient être une bonne alternative mais avec 35 watts de TDP ils ne peuvent pas fonctionner dans ce type d’engins. Les Ryzen Embedded pourraient éventuellement faire l’affaire avec des TDP de 12 à 25 watts mais la cible d’Intel est le marché professionnel et leurs prix ne collent pas avec ce type de machine. Reste que si Intel ne se ressaisit pas et n’arrive plus à fournir ces constructeurs, eux comme les autres finiront forcément par se rabattre sur des solutions alternatives.

Source : NotebookItalia

3 commentaires sur ce sujet.
  • 23 octobre 2018 - 14 h 38 min

    L’avantage en Laponie, tu pourras avoir des aurores boréales comme fond d’écran sur ton pc weibu :)

    Répondre
  • 23 octobre 2018 - 20 h 31 min

    J’ai vu des Ryzen sur des 14 et 15 pouces il me semble. Y a-t-il une raison pour laquelle les dalles inférieures ne sont pas visées par AMD (car le Snapdragon en PC, c’est je pense pas très prometteur) ? Merci.

    Répondre
  • 23 octobre 2018 - 20 h 47 min

    “Il n’y a pas de mauvais produits mais juste de mauvais prix”
    Une citation qui résume bien le problème de ces produits.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *