Qualcomm XR1 : Une puce pour casques VR et beaucoup d’espoirs

Le SoC Qualcomm XR1 est spécialement dédié aux casques de réalité virtuelle. Il s’agit d’une nouvelle solution chez le concepteur de solutions ARM qui vise à unifier les efforts de divers fabricants autour d’une solution unique. il s’agit également d’un pari.

Le Qualcomm XR1 est une solution conçue de A à Z pour la conception et l’utilisation de casques de réalité virtuelle. Il ne s’agit pas d’une révolution technique mais plutôt d’une solution pour concevoir un casque de ce type. Qualcomm, c’est le Bocuse du marché ARM. La marque multiplie depuis toujours des recettes pour résoudre des problèmes rencontrés par le marché.

Tronsmart USB Rapid Car Charger avec Qualcomm Quick Charge 2.0

Prenez une solution comme le Quick Charge. Qualcomm propose ce système de charge rapide pour smartphones et tablettes depuis des années et le fait évoluer. Les utilisateurs y trouvent leur compte car en achetant des produits compatibles avec cette norme, ils peuvent profiter de chargeurs communs pour plusieurs appareils. Les fabricants y trouvent leur compte également puisque cela permet de proposer un système de chargement rapide normalisé et efficace sans avoir à développer une technologie propre.

Qualcomm enfin y trouve tout son intérêt à la chose puisque outre les royalties versées pour utiliser le format, il fédère autour de celui-ci les différents acteurs du marché. En proposant des SoC gérant par défaut le format Quick Charge, il boucle le format en l’associant à des ventes liées de ses puces. Bref, tout de monde est gagnant et Qualcomm encore plus.

2018-05-18 17_40_51-minimachines.net

Le Mirage solo de Lenovo

Le Qualcomm XR1 est a considérer de la même manière. Cette puce est conçue pour devenir un standard du marché de la VR en permettant à tout type d’acteurs de se jeter dans le bain en se servant du travail mené autour de la puce pour fabriquer son casque. Il ne s’agira pas d’aller taquiner les modèles les plus perfectionnés mais de viser le milieu de gamme comme l’Oculus Go ou le nouveau Mirage Solo de Lenovo. Un marché bien ciblé puisqu’il ouvre la porte à des acteurs de moyenne envergure comme Aukey, Anker, Vorke, Tronsmart et consorts. Je ne serais pas surpris qu’une usine ODM propose une base de casque VR moyen de gamme sous Qualcomm XR1 en marque blanche pour que différents acteurs puissent piocher dedans en modifiant un détail ou en apposant juste leur logo dessus.

2018-05-18 17_45_07-minimachines.net

Le risque pour Qualcomm n’est pas négligeable mais il n’est pas monstrueux, la marque propose une base de travail en fabricant des puces. Si la sauce prend, il se retrouvera avec une armée de clones de casques qui seront suffisamment établis pour que les développeurs se fédèrent autour du format. Certains ont déjà signé avec la marque apparemment, ce qui ne veut pas dire grand chose au final mais montre tout de même un certain intérêt pour le format : Vive, Meta Vison, Vuzix et Pico vont travailler avec le Qualcomm XR1 ce qui ne signifie pas que des produits sortiront un jour d’une usine pour atterrir dans nos rayons mais qu’il y a une certaine effervescence autour de la puce. Meta Vision on en a parlé récemment avec le Google A65, le casque de réalité augmentée qui serait en cours de développement chez Google.

Pourquoi choisir le Qualcomm XR1 ?

La plateforme est conçue pour fabriquer des casques autonomes. Des produits plus performants que les solutions où l’on glisse un smartphone dans un support mais moins performants que les solutions les plus haut de gamme. Elle devrait donc se situer dans une position intermédiaire niveau tarif sans pour autant nécessiter de se relier à un PC ou de monopoliser son téléphone mobile.

On ne connait pas encore les détails techniques précis de la puce mais on imagine que les performances 3D seront à la hauteur du défi qu’est une solution de ce type : Il faut afficher un décor virtuel en temps réel et y projeter des interactions de l’utilisateur. Qualcomm a les ressources matérielles pour prendre en charge ce type de besoin. Avec ses coeurs Kryo et ses circuits graphiques Adreno le concepteur de puces a de quoi imaginer des solutions très performantes. Evidemment, Qualcomm n’est pas du genre à se tirer une balle dans le pied et indique tout de même que son Snapdragon 845 sera plus performant que cette nouvelle solution, le XR1 vise des appareils dédiés, plus simples et… moins onéreux.

2018-05-30 13_38_36-minimachines.net

Le Qualcomm XR1 promet une interaction très complète avec plusieurs moyens mis en oeuvre : Le suivi des mouvements pour commencer afin de pouvoir manipuler des objets virtuels facilement mais aussi la reconnaissance vocale pour dicter des ordre directement sans passer par une interface. La plateforme saure prendre en compte une immersion audio complète en positionnant l’environnement sonore précisément dans l’espace.

La puce ne saura pas pour autant prendre en charge des fonctions de mesure de l’espace à l’échelle d’une pièce. Il saura gérer deux cameras et deux affichages distincts et devrait gérer un affichage UltraHD en 60 images par seconde.

2018-05-30 14_01_07-minimachines.net

Enfin, et c’est peut être le point le plus intéressant de cette approche, le Qualcomm XR1 saura prendre en compte plusieurs formats différents de réalité virtuelle. Le nom du produit est en effet à prendre au premier degré. Le XR1 est facilement lisible. Le 1 est le premier de la série, il annonce la nouveauté du format. Le R est pour “Réalité” pour englober la promesse d’immersion du dispositif. Le X est pour signifier un format où x peut remplacer n’importe qu’elle inconnue comme dans une équation. Ce X peut tout aussi bien être le A de Réalité Augmentée (AR), le V de Realité Virtuelle (VR) et le M de Réalité Mixte (MR).

Autrement dit, un industriel qui fabriquerait une carte mère avec une puce Qualcomm XR1 pourrait en choisissant des composants secondaires différents, l’utiliser pour créer tout type de casque du marché. Une méthode de travail qui devrait séduire car elle permettra de limiter la casse en cas d’échec d’un format ou d’adapter la production à la demande très facilement.

2 commentaires sur ce sujet.
  • An
    30 mai 2018 - 14 h 21 min

    « c’est le Bocuse du marché ARM » ??? Il fallait l’oser, celle-là ! Pierre est le Rimbaud des mini-machines !!! :-D

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 11 h 39 min

    […] ne sait pas encore tout de cet Oculus Quest : La puce employée est inconnue pour le moment mais il commence a y avoir un choix pléthorique parmi les solutions capables de gérer ce type de conten…. L’affichage se fera sur un écran écran 1600 x 1440 pixels et le stockage devrait être de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *