Asus ProArt Studiobook : les nouveaux 16″ pour créatifs débarquent

Les Asus ProArt Studiobook ne cachent pas leurs ambitions : devenir les alliés des créateurs de tout type et les épauler dans la conception de leurs projets.

Ces ProArt Studiobook ne sont pas vraiment des minimachines avec des écrans de 16″ de diagonale, ils se présentent comme des stations de travail musclées et capables de venir à bout de nombreuses tâches. Lancées sous Windows 11, elles devraient débarquer très rapidement en Europe.

Minimachines-12-2021

Le profil de base de ces engins est original, on retrouve une dalle de 16″ OLED en UltraHD 120 Hz avec une gestion HDR et un ratio en 16:10 clairement orientée  vers le multimédia. La marque a choisi un écran DisplayHDR 500 True Black qui proposera un contraste fort avec de vrais noirs et des couleurs vives certifiées 100% DCI-P3. Les dalles afficheront entre 500 et 550 nits de luminosité et évolueront de 2560 x 1600 pixels pour la solution la plus entrée de gamme à 3840 x 2400 pixels pour les modèles les mieux équipés.

Minimachines-12-2021

Pour piloter ces écrans haut de gamme, la marque propose un certain choix de processeurs et de solutions graphiques. L’utilisateur pourra se reposer sur la gamme RTX 30×0 de Nvidia jusqu’aux 3070 ou opter pour des solutions RTX Axxx pouvant aller jusqu’aux séries A5000. Les processeurs évolueront de leur côté de manière assez large avec l’emploi de puces Ryzen 7 et Ryzen 9 mais également de Core i7 et de Xeon.  Ce qui donne une gamme assez large de machines.

Minimachines-12-2021

La mémoire vive évoluera de 16 à 64 Go de DDR4 sur deux slots SoDIMM suivant les solutions et le stockage de 1 à 4 téraoctets de SSD PCIe NVMe sur deux ports M.2 2280.Minimachines-12-2021

La connectique est assez complète, Asus profitant de son mieux de la place disponible pour proposer un choix de connecteurs. On imagine que la diagonale de 16″ permet de glisser de nombreux ports autour de l’engin mais force est de constater que le refroidissement nécessaire au fonctionnement de l’engin a poussé Asus à limiter les ports exploitables. On retrouve néanmoins sur chaque engin un port HDMI 2.1, un Ethernet Gigabit, un port jack audio combo 3.5 mm, deux ports USB 3.2 Gen2 Type-A et un lecteur de cartes SDXC Express 7.0 capable de lire à 985 Mo/s.

Minimachines-12-2021

Puis, suivant les options et les architectures, on aura des solutions ThunderBolt 4.0 ou des ports USB 3.2 Gen 2 Type-C. Le détail de chaque machine est disponible sur leurs fiches techniques : W5600, W7600, H5600 et H7600.

Minimachines-09-2021

On avait survolé cette gamme en Septembre dernier quand Asus avait fait par de son intention de basculer une bonne partie de sa production sous écran OLED. Et on retrouve donc des molettes de contrôle physique sur les engins de cette gamme. Ces solutions intégrées au châssis bas permettront de piloter finement de nombreux outils de création comme les logiciels de montage audio ou vidéo.

Pas de tarifs en euros mais des prix en dollars qui oscillent de 1600 à… 5000$. Des montants élevés mais des machines qui sortent du lot et qui devraient être solides pour un bon moment d’un point de vue performances. De quoi relativiser l’investissement nécessaire et en faire de bons PC avec une assez bonne portabilité compte tenu de leur équipement. Comptez 36.2 cm de large pour 26.4 cm de profondeur et de 1.99 à 2.14 cm d’épaisseur. Un encombrement minimal au vu des composants embarqués. Le poids est plus problématique avec un engin qui dépasse de loin les 2Kgs avec 2.4 Kilos au total.

Ces engins restent cependant impressionnants niveau compacité, ils sont plus légers et moins encombrants que de nombreux 15.6″ d’il y a encore quelques années.

Asus appelle OLED pour ses nouveaux portables créatifs

 

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

15 commentaires sur ce sujet.
  • 13 décembre 2021 - 14 h 42 min

    quand a mettre autant, je prendrais un desktop qui sera autrement plus puissant

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 14 h 55 min

    @Marc Collin: Oui, mais c’est l’éternel débat de la mobilité. Si ton boulot est de se rendre chez un client pour faire le montage avec lui d’un projet vidéo… ton PC format tour avec ton écran ça va être vite encombrant non ?

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 15 h 30 min

    @Marc Collin:
    C’est pas une question de prix mais de besoin. C’est une station de travail mobile ou plus exactement transportable. Si tu trouve cela trop cher c’est que tu n’es pas la cible. Mais les créatifs seront content d’avoir ce genre de bécane en déplacement.
    Après, ce que je trouve dommage, c’est la disparition du format 17 pouce. 16 pouce ne crée pas un gap suffisant par rapport aux 15,6 pouce du marché à mon sens. Quoi que le passage au 16:10 par rapport au 16:9 reste néanmoins perceptible…

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 15 h 47 min

    @sidero: Lez soucis du 17.3″ c’est que ce sont généralement des monstres en terme de poids. C’est transportable comme tu dis/ Là, à 2.4 Kg ça reste vraiment un engin qu’on colle dans une sacoche de 15.6″. C’est viable en mobilité même si moins confortable. Un compromis.

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 16 h 18 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui tu as raison Pierre, tout est une question de compris.
    N’empêche que Dell arrive à faire avec son XPS 17 aussi léger que cet Asus 16 pouce pour à peine plus encombrant (il est un poil plus large et un poil moins profond que l’Asus). Mais c’est vrai que les XPS sont exceptionnel en terme d’optimisation de l’espace et cela ce ressent sur la facture ;)

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 20 h 36 min

    Le port HDMI est extr$emement mal placé, au pire endroit en fait. Si on le branche sur un plus grand écran ça va gener en permanence. Mauvaise idée. Dommage pour une fois que les touches étaient lisibles !

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 21 h 10 min

    Moi, mon tout nouvel engin pour créatif, c’est un MacBook Air M1, 16 Go RAM, 256 Mo SSD. Jamais eu de Mac, iPad oui, et c’est très efficace en montage vidéo.

    Ainsi, dans DaVinci Resolve 17.4.2, la timeline encaisse 1 flux 4K et 4 autres flux incrustés en toute fluidité. Des rushs en mp4 provenant d’un APN Canon. 3 flux avec du 6K BRAW, dont deux incrustés. Vraiment en vidéo, cette petite machine est très véloce. Que valent ces machines Asus dans le même cas de figure ?

    Confort à l’usage, pas de soufflerie, et batterie très longue durée. C’est bien le charme du SOC avec processeur ARM auquel je m’attendais.

    Par ailleurs, connecté à mon 32″, via le dock acheté pour ma Surface Go, c’est impeccable pour travailler. Et en 13″ sur le terrain, c’est avantage à la légèreté contre le confort écran 16″ de ces Asus mais au poids plus élevé. Mais bon, je vois rarement des gens qui montent de la vidéo dans les bibliothèques ou en terrasse de café.

    1 130 euros lors du Black Friday, c’est de mon point de vue raisonnable.

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 22 h 44 min

    Bien d’accord avec toi chouette, à mon sens apple a totalement tué la concurrence depuis son M1 et ses évolutions. À par quelques logiciels spécifiques, rien ne justifie d’investir dans ce type de machine lourde équipé en ryzen pour faire du montage video.

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 22 h 56 min

    Enfin un pavé numérique…
    Mais pas standard (manque la colonne de droite), 0 réduit de moitié, le point déplacé… encore raté.
    Bon on trouvera jamais…

    Répondre
  • 13 décembre 2021 - 23 h 02 min

    @Dadoo: si tu es gaucher c’est clair. Pour un droitier le problème est bien moins marqué.

    Pour le reste : »Oh mon dieu! ». Un pavé numérique, des touches fléchées complètes, un port ethernet, 4 ports usb dont 2 potentiellemnt thunderbolt, un lecteur SD plein format.
    Dommage pour la demi-touche Entrée mais c’est un petit compromis.
    Et si la molette est prise en charge par des logiciels autres que du montage (CAO par exemple) on n’est pas loin de la perfection !
    J’ai un peu peur du bruit par contre avec ce genre de machine. Même en usage léger.

    @Chouette Mâ-Mâ: tu sembles avoir trouvé la machine parfaite pour tes besoins. Chanceux. ;)

    Enjoy!

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 9 h 46 min

    @Lionel: Super clavier en effet, sauf pour vi avec sa touche escape rikiki. Il faudrait voir la version azerty pour avoir une touche return plus conforme à nos habitudes, mais c’est vraiment une belle bête.

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 10 h 42 min

    @Chouette Mâ-Mâ:
    C’est clair qu’avec son M1, Apple a jeté un pavé (voir un menhir) ds la marre. Mais personnellement, je reste attaché au form factor des Surface Pro et Apple n’a pas ce genre d’appareil ds sa gamme. Et reste le pb des apps. Qd tu as plusieurs soft sous Windows qui n’ont pas de licence cross-plateforme, si il faut tt racheter sous MacOS, ça fini par faire cher le switch.
    Mais c’est sûr, les mac sous M1 sont des machines exceptionnelles et font vraiment envie. Et pour des machines estampillées Apple, vu leur potentiel, pour une fois, je ne les trouve pas excessivement onéreuses :D

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 15 h 09 min

    @sidero

    « C’est clair qu’avec son M1, Apple a jeté un pavé (voir un menhir) ds la mare. Mais personnellement, je reste attaché au form factor des Surface Pro et Apple n’a pas ce genre d’appareil ds sa gamme. Et reste le pb des apps. Qd tu as plusieurs soft sous Windows qui n’ont pas de licence cross-plateforme, si il faut tt racheter sous MacOS, ça fini par faire cher le switch ».

    Je garde ma Surface Go pour tout ce qui est tactile et stylet plus la compacité en déplacement. Je n’ai pas trouvé de grosse difficulté à alterner de Windows à MacOS au quotidien.

    Je partage ton point de vue s’il faut réinvestir dans des licences pour changer de crémerie. Mais mon usage, c’est la bureautique Google en ligne, gratuite quelque soit l’OS. Et j’ai toujours utilisé des logiciels gratuits compatibles Windows & Mac à l’exception de Paint.NET non disponible sur MacOS. Du coup, je m’intéresse à GIMP réagencé façon Photoshop pour rester cross-platform. Idem avec Edge pour le web, Lucy pour du travail de design ou encore avec Podr pour les podcasts… et ainsi toujours disposer des mêmes interfaces.

    En ce qui concerne la vidéo numérique, j’utilise deux softs disponibles avec la même ergonomie pour Mac et Windows qui sont VideoProc Vlogger et Davinci Resolve. Le premier est totalement gratuit sans aucune limite. Le second, dans sa version gratuite, est bridé sur certaines fonctions créatives comme le nombre de filtres vidéo et plafonne au 4K UHD.

    Mais je gagne 270 € en montant du 4K UHD avec le Mac car la version Windows ne dispose pas de l’accélération matérielle H264/h265 qui suppose d’acheter une licence. Un plaie pour l’usager non professionnel qui veut monter autre chose que du 1080 ! Pour Apple, BlackMagic Design, l’éditeur de Davinci Resolve, n’oblige pas à investir pour travailler les format populaires 4K MP4 et H265 (HEVC) puisque l’accélération matérielle qui booste le montage est prise en compte. Sans débourser un centime donc, je monte du multicouches fluide en 4K mp4 (mais aussi, toujours en édition 4 K, du 6K BRAW ou du 8K ProRes) avec le Macbook Air, ce qui réduit encore mon investissement créatif.

    Répondre
  • 14 décembre 2021 - 23 h 50 min

    J’aime beaucoup ce format de PC
    En vieillissant, les 13 et 14 pouces on oubli, c’est trop petit et ça crame les yeux

    Répondre
  • 15 décembre 2021 - 8 h 45 min

    @Dadoo: J’ai une machine dont le layout est similaire (le Asus Zephyrus G15 Ryzen9). Je ne trouve pas que l’emplacement du HDMI (ou même de l’alimentation) soit un frein ? En quoi cela est gênant ?

    En effet, le HDMI est vraiment du dépannage par rapport au Display Port, qui sera bien plus utilisé. Sans compter qu’en usage sur un bureau, une petite station Thunderbolt sera essentielle.

    En revanche, le retour du port RJ45 est une bonne nouvelle pour moi, habitué aux Zenbook Pro qui en étaient dépourvus !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *