PocketBook 740 color : le temps est venu pour les liseuses couleur ?

La PocketBook 740 est une liseuse 7.8″ à encre numérique qui présente deux particularités : Elle affiche en couleur et elle est annoncée à 300$.

Les premières annonces de liseuses de ce type, avec écran couleur de diagonales assez larges, laissent entendre un prix beaucoup plus élevé que ce que la PocketBook 740 a révélée. Cette liseuse, annoncée en Avril 2020, sera commercialisée pour 300$ environ.

Pocketbook 740

La liseuse de 7.8″ emploie un écran E Ink Kaleido qui proposera deux types d’affichage dans la même définition de 1404 x 1872 pixels. Mais la densité de ceux-ci à l’affichage changera suivant le type de technologie utilisée. Ainsi en couleur, la solution proposera 4096 tons différents pour une densité de 100 pixels par pouce tandis qu’en 16 niveaux de gris, elle affichera 300 points par pouce. Les deux pourront profiter d’un rétro éclairage de l’écran et seront donc destinés à des usages différents. Là où le noir et blanc permettra de profiter d’un lissage très détaillé des polices d’écriture le rendant plus adapté à la lecture, l’affichage coloré jouera sur la diffusion de celles-ci pour masquer ses plus faibles nuances. Rendant la PocketBook 740 plus adaptée à la consultation d’images.

Pocketbook 740

Prévue pour le mois de Mars, elle est annoncée à un tarif proche des 300$. Un prix abordable pour un engin qui proposera un SoC double coeur cadencé à 1 GHz,  1 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage de base que l’on pourra faire évoluer avec un lecteur de cartes MicroSDHC pour ajouter des cartes de 32 Go maximum. 

Pocketbook 740

C’est beaucoup moins cher, et moins puissant, qu’un autre modèle de 7.8″ couleur annoncé également ces derniers jours qu’est le Bigme S3. Un modèle équipé de la même dalle mais proposant un SoC 8 coeurs pour piloter un Android 8.1 avec 2 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage de base. Plus performant donc mais également plus cher puisque le Bigme S3 est annoncé à… 540$.

J’ai appris, avec les montre connectées, à me méfier de l’usine à gaz qu’est Android pour des tâches simples. Si le système est vraiment adapté aux smartphones qui doivent piloter de multiples fonctions, son utilisation pour des tâches plus basiques est souvent injustifié. Que ce soit pour les montre connectées, les appareils photo numériques ou les liseuses, les objets que j’ai pu croiser sous Android ne gagnaient pas beaucoup au change. Ils proposaient plus de fonctionnalités mais ils perdaient souvent en praticité avec des mises à jour répétées tout en oubliant un élément capital : une bonne autonomie. 

Pocketbook 740

La PocketBook 740 proposera donc un usage simple avec la lecture de fichiers classiques parmi lesquels on retrouvera les formats EPUB, PDF, MOBI, RTF, TXT, HTML entre autres. Mais aussi les formats dédiés à la BD numérique que sont les CBR et CBZ ainsi que les formats d’images classiques :  JPG, BMP, PNG et TIF. La solution proposera également la lecture de fichiers audio en MP3, M4A et OGG au travers de sa prise USB Type-C ou en Bluetooth. La PocketBook 740 offrira également une connexion Wifi4. Une bonne chose puisque la liseuse sera compatible avec les services de DropBox et PocketBook Cloud.

La liseuse proposera une interface tactile capacitive et offrira donc quelques applications en plus de son usage de base : un éditeur de notes sera ainsi présent, une application de surf en ligne et un outil pour lire des flux RSS. On retrouvera enfin des jeux comme un Sudoku ou un jeu d’échecs.

Pocketbook 740

Avec 19.5 cm de haut pour 13.65 cm de large et 8 mm d’épaisseur, cette PocketBook 740 pèsera 225 grammes. Un outil couleur qui apparait donc enfin à un tarif proche des premières liseuses vraiment commerciales du marché en noir et blanc il y a quelques années. En espérant que le temps passant, au fur et a mesure que e Ink proposera des solutions Kaleido, les prix s’assagiront dans la même mesure que les versions classiques. 

A noter au passage que PocketBook propose une PocketBook 740 Pro depuis quelques temps. Un modèle non pas mieux que la version couleur mais différent. Avec un système d’encre numérique E Ink Carta, il n’affiche qu’en nuances de gris. Il sera “facile” de le reconnaitre avec un prix de base 100$ moins cher et un port MicroUSB. Le seul avantage technique du PocketBook 740 Pro est dans une certification IPX8 que n’aura pas la version couleur.

Source : The Digital Reader, MobileRead et Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
27 commentaires sur ce sujet.
  • 9 février 2021 - 18 h 21 min

    “16 Go de stockage de nase” ;-p

    Répondre
  • 9 février 2021 - 18 h 47 min

    Est-ce que cela suffira niveau définition couleur pour lire les bulles des comics ?

    Répondre
  • 9 février 2021 - 19 h 15 min

    32 Go max pour la SD c’est moyen
    Et la taille est un peu petite.
    A quand des liseuses couleur de 10″ au format 3:2 pour un tarif “contenu” ?

    En tout cas c’est ce que j’attends pour m’en acheter une :)

    Répondre
  • CN
    9 février 2021 - 19 h 25 min

    @Daniel Decourdemanche: C’est surtout la taille de l’écran qui va poser problème, aujourd’hui les smartphones font tous entre 6″ et 6.5″, donc 7.8″ c’est quand même très petit, et le format d’image n’est pas très adapté à la BD (sauf en double page mais ça sera illisible).

    Ce qui m’embête aussi c’est que l’e-ink propose des couleurs qui sont naturellement très pâles et très fades (c’est lié à la technologie en elle-même) et ce ne sera donc pas spécialement agréable je pense de lire une bande dessinée dessus – même si les mangas devraient bien s’en tirer

    Répondre
  • Cab
    9 février 2021 - 21 h 00 min

    La taille me convient parfaitement. Par contre plus jamais, *jamais* de liseuse avec des rebords à relief autour de l’écran. Ce sont des nids à poussière qu’on passe les trois quarts de son temps à tenter de nettoyer avec des cartes de crédit et autres objets fins. Une face avant plate ou rien, merci.

    Répondre
  • 9 février 2021 - 22 h 42 min

    Tout d’abord, Grand Merci à Pierre pour l’info !

    Par ailleurs, l’objet m’apparait plutôt intéressant et avec un beau rapport Q/P : à suivre donc :)

    Répondre
  • 10 février 2021 - 7 h 30 min

    @CN:

    7,8″ en 4/3 propose une surface d’affichage bien plus importante qu’un 6,5 en 18/9 (de l’ordre de 50%)

    Répondre
  • 10 février 2021 - 8 h 27 min

    LE concept est intéressant pour les BD/manga….. tout dépendra des formats supportés (les WebP compressés en CBZ ?)

    Le seul avantage d’Android serait de s’en servir pour les journaux numériques ou certaines applis (webtoons/consultation de mangas). L’interactivité/ les fonctions de zoom et navigation devront cependant être réactives

    Petit déatil sur la finition d’un tel appareil

    J’ai acheté une pocketbook il y a un moment , elle marche encore très bien, il y a cependant un mais…. elle a mal vieilli, à l’instar d’autre fabriquant, le constructeur a jugé utile de l’enduire d’un revêtement soft touch, cette peinture ou vernis a la particularité de très mal vieillir.

    Sans faire quoi que ce soit (traduisez même si vous touchez pas au produit et que vous le laissez dans son carton), ce vernis devient instable et vous vous retrouvez avec un appareil collant ou poisseux . A vous de trouver une solution/solvant qui vous permettra de nettoyer cette couche qui rend l’utilisation de votre tablette particulièrement désagréable …. sans toutefois affecter le reste de l’électronique

    PS: j’ai constaté le même souci sur d’autres apppareils, j’ai des manettes thrustmaster qui ont morflé à cause de ça

    Répondre
  • 10 février 2021 - 10 h 23 min
  • 10 février 2021 - 11 h 04 min

    @Montague: Ça ne doit pas être la même !
    Résolution 1072 x 1448, 6″
    Contre 1404 x 1872 pixel en 7,8″ dans la description de Pierre

    Répondre
  • JCB
    10 février 2021 - 12 h 38 min

    LE grand avantage d’Android c’est que on peut installer Google Play Livres, dans lequel j’importe tous les epubs. Ainsi, j’ai les mêmes epubs sur ma liseuse, mon téléphone, ma tablette etc.. Tout est synchronisé dans le Cloud y compris la page en cours de lecture. Cela compense les inconvénients d’Android à mes yeux.

    Répondre
  • 10 février 2021 - 13 h 26 min

    @JCB et @Barthoum: Attention messieurs, sauf si je me trompe, la liseuse n’emparque PAS Android. De ce que j’ai compris, cette particularité lui permet de gagner en autonomie comparé à l’usine à gaz que propose Android juste pour une liseuse. Elle propose donc en plus de sa fonction liseuse, un flux RSS, un navigateur internet et un éditeur de texte. En tout cas, moi elle me plaît beaucoup. Pierre, tu confirmes ?

    Répondre
  • Tit
    10 février 2021 - 14 h 10 min

    @Montague:
    c’est pas la même, c’est sa petite soeur ;-) La différence de prix entre les deux me semble importante

    Répondre
  • 10 février 2021 - 15 h 53 min

    @Tit: Exact !! ça fait cher, non 100€ de plus pour 4cm de plus ?

    Répondre
  • JCB
    10 février 2021 - 17 h 29 min

    @prog-amateur : c’est marqué dans l’article : “pour piloter un Android 8.1”, et Pierre commente Android.

    Répondre
  • Fab
    10 février 2021 - 18 h 14 min

    La même chose en A4 :-)

    Répondre
  • 10 février 2021 - 19 h 07 min

    @prog-amateur: Je comprend comme toi, cette pocketBook 750 n’est pas sous android et Pierre rappelle justement combien android n’est pas adapté la plupart du temps à ce type de besoin en citant le Bigme S3. Je suis d’accord avec cette réflexion, mais malheureusement en poussant assez souvent le curseur de l’économie d’énergie au maximum sur la base d’un firmware dédié, les concepteurs oublient qu’un minimum de réactivité est nécessaire et qu’il arrive qu’on veuille lire un pdf imposant sans attendre deux ou trois minutes son ouverture, ou le scan d’une sdcard pleine. Par contre si c’est le choix d’un firmware ouvert à la communauté qui est fait, l’équation devient très différente, et il devient possible d’optimiser les choses et de repousser les limites.

    Répondre
  • 10 février 2021 - 21 h 45 min

    @Bernique bleue: merci, tu pointes un problème qui m’a fait abandonner les liseuses : la lecture pdf et son manque de rafraîchissement/fluidité pour les zooms (je suis plus magazines et revues techniques que littérature). J’ai donc été voir du côté des tablettes classiques x86 qui font très bien le travail, mais qui évidemment ont moins d’autonomie.
    Ceci étant, comme tu dis, avec un OS ouvert y aurait matière à améliorer en continu l’expérience, surtout avec du matos un peu plus costaud.

    Répondre
  • 10 février 2021 - 21 h 47 min

    @JCB: comme le dis @Bernique bleue, je pense que Pierre parle du Bigme S3 pour ce qui concerne Android.

    Répondre
  • 11 février 2021 - 8 h 36 min

    @Barthoum: J’ai déjà eu affaire à ça ne nombreuse fois, sur divers objets. La solution, c’est un coton de démaquillage imbibé d’eau écarlate et de gratter avec l’ongle. Et beaucoup de patience, car il va falloir faire ça assez longtemps. En dessous, on a généralement une couche brillante qui apparaît peu à peu.

    Faire ça dehors ou juste devant une fenêtre grande ouverte.

    Répondre
  • 11 février 2021 - 9 h 16 min

    @NiKo:
    Voir http://www.lesnumeriques.com/liseuse/vivlio-color-la-premiere-liseuse-en-couleur-made-in-france-n159665.html
    Effectivement ce n’est pas la même, c’est la pocket book color précédente, première du nom, rebrandée. Voir test sur http://www.lesnumeriques.com/liseuse/vivlio-color-la-premiere-liseuse-en-couleur-made-in-france-n159665.html. La nouvelle version 750 semble avoir juste bénéficié d’une mise à jour de l’écran. De ma pratique très minime de ces écrans et de la différence de résolution entre le noir et blanc et la couleur, j’ai un peu peur que les 4096 couleurs annoncées soit de l’interpolation comme nous l’avions évoqué dans l’article sur les écrans couleurs souples, d’où forcément à la fois un problème de taille pour de la BDs/manga, de netteté et de clarté de l’image. Maintenant il faut juger sur pièce, et sans doute encourager ceux qui se lancent, alors que les grosses pointures restent frileuses.
    L’augmentation de la taille de l’écran n’est pas anodine, de 6 à presque 8 pouces, le ressenti doit être bien meilleur, mais de là à afficher une page de comics en plein écran de façon lisible, j’ai un petit doute (avec une sacrée envie de faire l’essai).

    Il y a aussi une autre technique “E-Ink Just Print” qui est mentionnée, celle qu’utilise iFlytek et qui à l’air beaucoup plus prometeuse notamment avec une bien meilleure définition et lisibilité : goodereader.com/blog/electronic-readers/e-ink-and-wacom-have-just-unveiled-a-new-type-of-color-e-paper
    mais ce n’est pas encore disponible chez nous.

    Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras (proverbe peu en vogue chez les geeks)

    Répondre
  • 11 février 2021 - 10 h 44 min

    @Pierre, merci de la news :-)
    @Bernique Bleue, merci des infos retrouvées sur le Net !
    @Fab, tout pareil, j’attends avec impatience le format A4, plus sympa pour de la bédé franco-belge.
    Quitte à y mettre 600 euros ou plus, avec la possibilité d’extension SD/MicroSD, ou accès au cloud.
    Et comme d’autres personnes, j’attends aussi de voir le rendu de couleurs.
    Enfin des intégrales qui pèsent 1kg (ou plus) réduites au poids de la tablette :-D

    Répondre
  • 11 février 2021 - 12 h 26 min

    Pourquoi choisir un tel appareil plutôt qu’une tablette Android classique après avoir installé FBReader, readEra ou Aldiko (les trois que j’ai essayé, j’ai gardé FB) ?

    J’ai eu les deux, et si effectivement l’endurance de la liseuse est appréciable et que j’aime bien l’écran lisible sans rétroéclairage, elle ne fait que liseuse, à l’inverse de la tablette.

    Répondre
  • 11 février 2021 - 13 h 19 min

    @Greg:
    Ce ne sont pas les mêmes usages. L’autonomie d’une liseuse est immensément plus importante car n’utilise pas d’énergie une fois la page chargée.
    Le confort de lecture est bien meilleur sur une liseuse, c’est quasi comme le papier en ressenti et fatigue oculaire.
    Par contre les usages sont limités et la réactivité moins bonne, mais encore une fois, ce ne sont pas les mêmes usages

    Répondre
  • 18 février 2021 - 20 h 26 min

    sur du Eink, ce n’est pas du retro éclairage, car il n’y a pas de backlight, mais il y a un frontlight….
    C’est un film très fin qui est collé sur l’écran et qui est illuminé par la tranche, la lumière étant renvoyer vers l’écran grâce à des nano gravures.

    Répondre
  • 24 février 2021 - 10 h 29 min

    […] Annoncée début Février pour un prix relativement abordable, la liseuse PocketBook 740 Color est une solution de 7.8″ de diagonale proposant une encre électronique couleur.  […]

  • 11 mars 2021 - 22 h 46 min

    […] d’émerger et au troisième mois de 2021 nous avons déjà deux produits commercialisés. La PocketBook 740 Color ainsi que la Onyx BOOX Nova3 Color emploient cette […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *