Le One Mix 3S Yoga entre en phase de précommande

Le One Mix 3S Yoga est un netbook de 8.4″ embarquant divers processeurs Amber Lake Y et dans des configurations assez convaincantes. Il est désormais disponible en précommande en importation, malheureusement à des tarifs assez élevés.

Deux versions du One Mix 3S Yoga sont annoncées à des tarifs très (trop ?) élevés. Ces engins particuliers ont beau être un marché de niche, j’ai du mal à voir qui va réellement investir autant d’argent dans ces engins. 

2019-06-14 14_57_15-minimachines.net

Les précommandes sont ouvertes chez Geekbuying avec une expédition prévue dans un mois environ, il n’est donc pas vraiment utile de les pré-commander pour le moment. Entre une expédition en plein mois de Juillet et les vacances qui arrivent, il est peut être plus sage d’attendre la rentrée.

Deux machines sont annoncées sur la même base d’engin avec deux déclinaisons disponibles. Le One Mix 3S Yoga de base est équipé d’un Core M3-8100Y. Le One Mix 3S Yoga Platinum est, quant à lui, équipé d’un Core i7-8500Y. Les deux modèles sont livrés en 16 Go de mémoire vive et 512 Go de SSD PCIe NVMe. Et vous vous doutez déjà qu’au vu de leurs caractéristiques, ils ne seront pas donnés.

Le One Mix 3S Yoga Core m3-8100Y de base se négocie à 795.32€. Une version avec stylet inclus est annoncée à 821.83€.
Le One Mix 3S Yoga Platinum sous Core i7-8500Y grimpe à 1060.43€. Le modèle avec stylet culmine à 1104.62€.

2019-06-14 14_57_38-minimachines.net

Pour ces tarifs, les engins sont évidemment bien équipés, leur écran IPS affiche une définition très élevée pour un 8.4″ : 2560 x 1600 pixels. Ils sont tactiles et proposent une charnière rotative permettant de les utiliser en tablette. Le stylet prend en charge 4096 niveaux de pression et pourra donc servir à piloter les fonctions Ink de Windows 10. 

Le clavier QWERTY propose un rétro éclairage et le pointeur est géré par un petit trackpoint optique à infrarouge. Le reste de l’engin est également impressionnant. Dans le faible encombrement de cette machine qui ne mesure que 12.9 cm de profondeur pour 20.4 cm de large et 14.9 mm d’épaisseur pour 650 grammes, on retrouve une connectique basique. Un port USB Type-C qui servira à recharger l’engin, un USB 3.0 Type-A, un lecteur de cartes MicroSDXC, une sortie MicroHDMI et un port casque micro jack 3.5 mm stéréo. La batterie est une 8600 mAh.

Je reste admiratif devant le travail d’intégration de ces engins mais je suis désormais totalement étranger à leur attrait. En fait, ma problématique est que je préfère un engin plus encombrant pour ce prix, une solution qui me permettra de faire plus de choses comme un 11.6 ou un 12″. A partir de 800€, je m’oriente systématiquement vers une solutions à l’ergonomie plus large que ces machines et je pense que leurs concepteurs font ici clairement fausse route. J’adore le concept, j’adore le format et les possibilités procurées en mobilité par une telle machine. Mais je n’aurais pas l’usage de la débauche de compétences intégrées dans une solution de ce format.

2019-06-14 14_59_00-minimachines.net

On dirait une sorte de concept car, un engin dans lequel on aurait aggloméré tout ce qu’il était possible d’agglomérer au mépris des usages réels de la machine. Pourquoi une telle définition sur un 8.04″ ? Qui en aura vraiment l’usage ? Pourquoi autant de mémoire vive ? Autant de stockage ? Quel intérêt de passer à un Core i7-8500Y ? Qui va réellement jouer avec ce genre d’engin ? Qui va monter des machines virtuelles ? Qui va préférer un outil de ce genre à ce prix pour de la retouche d’images plutôt qu’un 12 ou 13″ plus confortable ?

Il me semble que les fabricants ont pris un mauvais pli en se faisant la course sur ce segment. GPD, One Netbook et TopJoy Falcon, trois petites marques sur ce segment, veulent en mettre “plein la vue” avec des composants de plus en plus haut de gamme mais oublient l’usage réel de leurs engins. Une bonne autonomie, une bonne ergonomie,  un processeur suffisant, assez de stockage et de mémoire pour lancer tout type de programme en mobilité qui puisse avoir du sens dans cette mobilité, c’est suffisant. Nul besoin de jouer à un concours de performances ou de sur-capacités inutiles pour apparaître sur un pseudo podium de la machine la plus ceci ou la plus cela. 

Il serait temps  de redescendre sur terre et de proposer des engins plus abordables, se focaliser sur de vrais services utiles et des tarifs plus abordables. C’est pour cela aussi que j’adorerais que les marques internationales réinvestissent ces formats. Leur approche pourrait être plus large, moins “niche” et plus axées sur la quantité de machines vendues plus que les marges pratiquées. Les futures puces Ice Lake, les montages Foveros ou les puces Elkhart Lake d’Intel pourraient apporter des solutions parfaites pour ce genre d’engins. Compacts, autonomes, performants et… moins chers. 


Soutenez Minimachines.net !
9 commentaires sur ce sujet.
  • 14 juin 2019 - 18 h 06 min

    Ils semblent avoir pris le chemin des constructeurs de smartphones. Je ne serais pas surpris par une version “Light” du produit d’ici quelques mois, sans stylet, en 720p, et avec 4GB de RAM, au moment de faire le bilan des ventes trimestrielles.
    Bref, un non-sens en l’était actuel. D’ailleurs, techniquement, le GPD Pocket 2 max est plus ergonomique selon moi et ils pourraient faire très mal à ce constructeur s’ils se positionnent au bon prix.

    Répondre
  • 14 juin 2019 - 23 h 40 min

    trop cher mais je vois un usage different de pierre : la bestiole est tres transportable, elle permet de faire de petites choses en trajet, mais une fois au bureau ou a la maison, on la branche. et la la puissance du processeur reprend de son interet…
    Sinon, en virannt lein de hcose et a prix raisonnable, ce serait un mignon petit pc interessant comme gadget pour geek :-)

    Répondre
  • 15 juin 2019 - 0 h 21 min

    Le 8″ dont je rêve: i3 quadcore ULV avec 8 ou 16go de RAM, 256go de SSD en M2 remplaçable et surtout une dalle 1080p seraient la machine parfaite (avec un clavier azerty ce serait la rolls). Mais je rêve bien entendu. C’est comme les écran >1080p sur des téléphone 5″, quel intérêt à part s’astiquer le manche virtuel ?
    Plus les années passent et plus je regrette l’échec de Sony et de son Vaio P qui serait, avec les composants d’aujourd’hui, une machine incroyable. (Avis subjectif)

    Répondre
  • 15 juin 2019 - 11 h 46 min

    Au vu de ces offres, ma Surface Go, obtenue à 400 €, en 8 Go 128 Go SSD, clavier détachable rétroéclairé AZERTY avec trackpad verre et souris compris, a été une bonne affaire, même si le processeur est plus light (Pentium Gold).

    Certes, c’est du 10 pouces, pas du 8, mais avec un écran offrant plus de confort au quotidien, notamment pour les activités au stylet (4096 points de pression et pied multi-orientable intégré) ou même la frappe, dans un volume très compact à balader.

    Pour les One Mix Yoga et consorts, il faut aussi une petite sacoche. L’argument pocket de ces engins est très relatif, sauf à être vêtu du grand imperméable de l’inspecteur Gadget.

    Répondre
  • 15 juin 2019 - 17 h 22 min

    Hum je pense que la machine est plutôt en concurrence avec les macbook – et elle reste donc abordable puisque c’est plutôt 2000 euros avec un écran 12 pouces il est vrai.

    J’utilise presque plus mon ordi fixe ou portable sauf pour le boulot, mais il est utile quand même d’avoir une machine suffisamment performante quand c’est nécessaire, par exemple pour un backup iphone, ou réécrire des scripts php. Le fait qu’elle soit très petite permet de ne pas encombrer et son surcroit de puissance permet de la garder pour plusieurs années (alors que les surfaces Go premier prix vont vite être inutilisables lors des prochaines mises à jour windows).

    Elle serait disponible en AZERTY, elle pourrait être mon seul ordi PC (pour le moment c’est un HP 820 G3 de 12 pouces).

    Répondre
  • 16 juin 2019 - 3 h 34 min

    iOS 13 sera a même de gérer les souris, donc les trackpad

    Si un malin sort une cover “a la surface pro” avec un clavier et un trackpad, mais il se vend plus un seul exemplaire de ce Yoga…

    Répondre
  • 16 juin 2019 - 11 h 04 min

    @beaubarre

    Cette machine concurrence un sacré paquet d’autres machines… Mais absolument pas le MacBook d’Apple

    Répondre
  • 18 juin 2019 - 8 h 30 min

    Ça fait un excellent serveur au final (avec console incorporée).

    C’est curieux ces tendances exagérées à chaque fois.
    Il y a 3 ans c’était à celui qui fabriquait le Cherry trail le plus fin possible. On a ainsi vu des PC de la taille et de l’épaisseur d’un étui de CD. Et cette tendance ne s’est arrêtée que parce que il n’existait pas de prise USB plus fine.
    Aujourd’hui, rebelote avec je fourre le plus de technos possibles dans le facteur de forme 7″-8″.
    Ben ouais.

    Y’a un truc qui m’épate tout de même (qui vaut également pour les gros du secteur) : personne ne se pose jamais la question de savoir s’il y a un besoin.

    On n’est pas très loin du –
    puisque le bleu a l’air de marché, il y a de plus en plus de demandes pour le bleu, je fabrique n’importe quoi en bleu sans me poser la question de l’utilité du truc qui est peint en bleu.
    db

    Répondre
  • 29 août 2019 - 15 h 52 min

    J’aime énormément vos articles, à chaque fois j’ai l’impression d’être compris à 100%, je trouve moi aussi ce PC bien trop chère, c’est bien trop chère pour ce que c’est, j’ai acheter un one mix yoga 1er gen pour son clavier rétro-éclairé à 260e j’en suis pleinement satisfait pour du surf et du cours internet, un core m3 et largement suffisant,je partirais sur un autre PC quand celui la m’aura lâché.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *