Microsoft jette l’éponge et pousse Cortana vers une semi retraite

Le PDG de Microsoft l’annonce clairement, Cortana ne va pas pouvoir faire face au succès des solutions concurrentes. Google Home et Amazon Alexa semblent avoir trop d’avance, ce qui va forcer Cortana à se concentrer sur les outils de Microsoft.

Il y a un truc que les utilisateurs de Windows adorent, c’est de détester Microsoft. On peste souvent sur le marteau quand on se tape sur les doigts. Pester contre Windows 10 est un réflexe du même ordre pour ses utilisateurs. Mais quand Microsoft tend le bâton pour se faire battre, c’est d’autant plus agréable de taper dessus. L’intégration de Cortana a été une merveilleuse excuse offerte à ses utilisateurs pour maudire le système.

2019-01-22 12_32_29-minimachines.net

Une grosse impression de se faire forcer la main, c’est ce que m’a donné Cortana lorsque j’ai installé mon premier Windows 10. Si je trouvais le système bien meilleur que le précédent, cette voix qui sortait des entrailles de ma machine pendant que je l’installais en me proposant des interactions vocales ne m’a pas paru être une option valide. Grosse surprise lorsque je découvris que Microsoft considérait Cortana comme une fonction à part entière de son système et qu’il n’était pas possible de la désactiver. Il était possible de désactiver son Antivirus Windows Defender, d’utiliser un autre explorateur de fichiers mais pas possible de couper la totalité des processus employés par Cortana. Un service que je n’utiliserai pourtant jamais.

Cette “activation forcée” du système d’assistant vocal de Microsoft n’aura pourtant pas suffit à assurer son succès. Pas plus que l’usage forcé d’Internet Explorer n’a réussi à Microsoft. Faute d’avoir le choix, les utilisateurs de Windows préfèrent semble-t-il bouder ces options “gratuites” et “intégrées” du système. Ils préfèrent télécharger un autre navigateur ou acheter un truc externe comme un produit Google Home ou Amazon Alexa… Un échec stratégique comme seul les géants de la tech peuvent les réussir.

2019-01-22 12_33_14-minimachines.net

Un échec qui ne pouvait pas être invisible et qui a donc tiré suffisamment de sonnettes d’alarme pour que le PDG de Microsoft,  Satya Nadella, annonce la couleur. Microsoft ne considère plus son produit comme un concurrent des solutions de Google et Amazon. Microsoft sort de la compétition pour devenir un outil moins universel que les propositions concurrentes. Nadella voit Cortana comme un assistant des deux autres solutions et une extension surtout axée autour de ses propres outils.

On pourra donc piloter Cortana via Alexa ou un Assistant de Google pour faire faire des choses à son PC comme on peut piloter une ampoule ou tout autre élément domotique. On demandera à une solution tierce de mettre en veille son PC via l’intermédiaire de l’outil de Microsoft. C’est probablement pour cela que les services de recherche et Cortana vont être séparés l’un de l’autre. L’assistant de Windows 10 va toutefois pouvoir conserver des usages au sein de Microsoft Office 365. On imagine des fonctions d’aide pour l’utilisateur qui pourra appeler Cortana sur des usages très spécialisés.

2019-01-22 12_35_27-minimachines.net

HP, Lenovo, Acer et Asus ont déjà indiqué vouloir proposer des PC Windows 10 sous Alexa

D’un point de vue matériel, ce changement annonce des bouleversements chez les constructeurs. Des machines livrées sous Amazon Alexa vont être plus largement mises en avant. Si ce type de machines est apparu aux US, en Angleterre et en Allemagne, cela risque de changer rapidement et cela pour deux raisons. La première est que les  appareils d’Amazon sont à la mode et que pour beaucoup d’utilisateurs, c’est une sorte d’économie d’intégrer cette fonction à son PC puisqu’on évite l’achat d’un assistant externe.

2019-01-22 12_38_04-minimachines.net

La seconde c’est que cela fera probablement partie du package de logiciels pré-installés dont certains constructeurs raffolent. Ces logiciels type Anti-Virus, jeux et autres liens disposés délicatement sur votre bureau et qui permettent aux constructeurs de toucher quelques dollars sur chaque machine. Il y a fort a parier qu’une proposition d’Amazon et de Google pour installer leurs assistants personnels par défaut à la place de Cortana va débarquer dans ce panel de propositions offertes aux fabricants de PC. Quand cela sera le cas, vous pouvez être sûr que ce sera la curée.

Source Business Insider


Soutenez Minimachines.net !
22 commentaires sur ce sujet.
  • 22 janvier 2019 - 13 h 42 min

    ça sentait fort la fin de Cortana après ton article sur la séparation de cette dernière et du module de recherche. Ceci dit, je pense que Cortana a été d’une certaine utilité en termes de données audio à entraîner, je suis sûr que d’un point de vue Microsoft, tout n’est pas à jeter à la poubelle. Il serait effectivement intéressant de voir les possibles évolutions sur le marché après cette nouvelle.

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 13 h 51 min

    Je pense notamment à la multiplication des micros dans les pc portables pour attirer les clients pour ne pas faire doublon avec les appareils Alexa.

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 14 h 06 min

    Comment faire confiance à Microsoft ? Après Windows RT ? Après Windows mobile ? Et maintenant Cortana…

    Répondre
  • seb
    22 janvier 2019 - 14 h 22 min

    A chaque “nouveau Windows” il y a bien une dizaine de “grosses” nouveautées, sur ces 10, 1-2 seront rentable, ne t’inquiètes pas pour Microsoft…
    Ça fait 25 ans que ça marche comme ça et il se porte toujours aussi bien ;)

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 14 h 33 min

    @Nielda: tout commme il est facile de dresser une longue liste de produits abandonnés par Google…

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 14 h 38 min

    @R2D2: POur l’instant, Android est toujours là, Chrome OS aussi, Android TV pareil et idem pour Android Wear… Et du coup, le magasin des applis est à la hauteur.

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 14 h 43 min

    J’ai oublié “OK Google”, Chrome et le moteur de recherche ! Le développement est constant.

    Répondre
  • gUI
    22 janvier 2019 - 15 h 33 min

    J’espère qu’ils vont faire revenir le trombone !

    Répondre
  • cid
    22 janvier 2019 - 15 h 46 min

    Je trouvais ca pratique d’installer windows 10 sans les mains :) (bon je l’ai fait une fois pour le fun)

    Tant qu’on me laisse le choix de ne pas installer ni amazon ni google sur mon PC (sous Windows)…

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 19 h 28 min

    C’est toujours comme ça avec Microsoft : forcer l’utilisateur plutôt que lui susciter l’envie, accompagné d’un message marketing rase moquette genre “c’est pour votre bien, vous verrez, vous ne pourrez plus vous en passer”. Conséquence, d’entrée de jeu on se méfie, on a la désagréable impression qu’on n’est pas maître à bord, que notre machine nous appartient de moins en moins, on cherche à contourner les verrous, à trouver dans google l`astuce pour désactiver cette fonctionnalité qu’on n’a pas voulue mais qu’on nous impose pourtant. Et c’est une réaction normale. Alors comment voulez-vous que la mayonnaise prenne à la fin ? Peut-être qu’un jour Microsoft reviendra à l’essentiel : être à l’écoute de ses utilisateurs. Et j’espère bien qu’avec l’abandon de Cortana suivra aussi celui de la collecte biométrique qui n’a plus lieu d’être, cette autre fonctionnalité “passionnante” censée améliorer “votre expérience utilisateur”.

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 19 h 39 min

    C’est toujours comme ça avec Microsoft : forcer l’utilisateur plutôt que lui susciter l’envie, accompagné d’un message marketing rase moquette genre “c’est pour votre bien, vous verrez, vous ne pourrez plus vous en passer”. Conséquence, d’entrée de jeu c’est le désamour, on se méfie, on a la désagréable impression qu’on n’est plus maître à bord, que notre machine nous appartient chaque un peu moins, on cherche à contourner les verrous, à trouver dans google l`astuce qui désactivera cette fonctionnalité qu’on n’a pas voulue mais qu’on nous impose pourtant. Et c’est une réaction normale. Alors comment voulez-vous que la mayonnaise prenne à la fin ? Peut-être qu’un jour Microsoft reviendra à la raison: être à l’écoute du besoin de ses utilisateurs.

    Et j’espère bien qu’avec l’abandon de Cortana suivra aussi celui de la collecte biométrique qui n’a plus de raison d’être, vous savez, cette autre fonctionnalité “passionnante” censée améliorer “votre expérience utilisateur au quotidien”. Enfin, je n’y crois pas trop…

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 21 h 49 min

    pour ma part je me demande si le problème n’est pas plutôt d’utiliser un PC et un “assistant” pour “piloter” une ampoule.

    Répondre
  • Alf
    22 janvier 2019 - 21 h 52 min

    @Nielda: Tiens, cadeau : https://killedbygoogle.com/

    Pour Android/TV/Wear et Chrome OS, Google travaille activement sur un remplaçant : https://en.wikipedia.org/wiki/Google_Fuchsia

    Fuchsia pourrait potentiellement finir aux oubliettes comme les autres projets… mais comme ça leur permettrait d’avoir encore plus de pouvoir sur leur OS (en utilisant leur propre noyau au lieu de Linux), je pense qu’ils vont pas l’abandonner facilement.

    Quand à Microsoft, ouais, c’est un peu une habitude chez eux. Ils sortent un produit innovant, ou qui se débrouille très bien face à la concurrence (quand Cortana est sorti, ça tenait tout à fait la route face à Siri d’Apple ou le “Ok Google”). Après ce premier effet d’annonce, tout baigne, mais au bout de quelques temps ils trouvent que ça fait pas assez de PdM, donc ils font moins d’efforts, lâchent du lest. Et sans surprise au bout de quelques années sans investissements alors que la concurrence bouge, les utilisateurs vont voir ailleurs, du coup Microsoft finit par annoncer officiellement qu’ils lâchent l’affaire.

    Microsoft se porte globalement bien, mais je trouve que leur stratégie fait pas mal de gâchis sur des bons produits qui sont abandonnés rapidement malgré des utilisateurs très satisfaits. Et c’est pas terrible pour la fidélité des utilisateurs de leur faire le coup plusieurs fois de suite en quelques années.

    Pour Windows Phone par exemple, j’en démordrai jamais, je suis sur qu’avec un peu plus de marketing, ils auraient pu faire des miracles. A son apogée, WP8.1 est monté à 15% des ventes de smartphone, soit autant qu’Apple ! C’est énorme en regardant les 0% de PdM qu’ils avaient 4 ans avant, avec la mainmise de Google et Apple sur ce marché, personne d’autre n’aurait pu le faire. Et juste après ça, c’était le drame, au lieu de pousser le marketing à fond pour que le mouvement continue sur sa lancée, et enfin convaincre les développeurs d’application de s’y intéresser sérieusement, ils ont rien fait, et ont laissé pourrir leur succès en prenant quelques mauvaises décisions sur W10M.

    Répondre
  • 22 janvier 2019 - 22 h 37 min

    clairement, cela ne changera rien pour moi car je n’utilise pas cortana et j’n vois pas l’utilité surtout sur un pc.

    Répondre
  • lym
    23 janvier 2019 - 8 h 06 min

    @SBX1000:
    Revenir à l’essentiel… et aussi arrêter de mélanger OS et applicatif. Surtout qu’au final, l’OS sera probablement un jour gratuit pour l’utilisateur (poussé par les solutions libres, on fera plutôt payer un éventuel support à qui en aura besoin) tandis qu’on pourra continuer de faire payer l’applicatif (de plus en plus par abonnement rente hélas). Raison de plus pour réduire l’un au minimum afin de vendre l’autre.
    Le seul truc, c’est qu’il faut alors donner envie d’acheter…

    Répondre
  • 23 janvier 2019 - 8 h 43 min

    @gUI:

    ça me manque aussi l’assistant

    Répondre
  • 23 janvier 2019 - 11 h 26 min

    @Alf:

    Assez d’accord avec votre analyse.

    Répondre
  • 23 janvier 2019 - 13 h 35 min

    Ce qui est surtout gênant chez Microsoft ces dernières années c’est l’impression de produits pas fini, perfectibles, voir juste ébauchés.
    Windows phone par exemple, j’en ai eu deux (wp8 et wp10), avec des fonctionnalités prometteuses mais jamais terminées, comme Cortana avec inscrit en gris foncé sur fond noir en haut à droit de l’écran “version alpha” sur un appareil vendu dans le commercer et étant mise a jour sur le canal normal !
    Les possibilités étaient simplement de lancer une application, ou une recherche internet vocalement, mais la réponse était uniquement visuel, c’est seules interaction étaient pour appeler quelqu’un où vocalement il était proposer certains choix, ou les easter eegs qui permettait de faire dire une blague ou chanter une chanson …

    En gros j’avais l’impression d’être au même niveau que Voice assist vendu avec les carte sons soundblaster en 1995

    Répondre
  • 23 janvier 2019 - 17 h 37 min

    Ben moi, j’aime et utilise Cortana sur PC et Smartphone (un lumia 640 qui tient la route) Mais bon, c’est certainement parce que je suis fan de la saga Halo… En tous cas, perso, je préfère toujours appeler “Cortona” à la rescousse que de dire “Ok Google” 😊

    Répondre
  • 23 janvier 2019 - 20 h 57 min

    Cortana, Siri, Alexa, Ok Google etc… posez vous même vos micros espion !

    Répondre
  • Xo7
    24 janvier 2019 - 19 h 17 min

    @_fili_granne: Pas si bête que cela j’ai succomber au prix de lancement d’echo dot et je me suis trouvé un peu bête de ne pas pouvoir disposer de mon PC mon “programmer” des actions domotiques amusantes. Cette avancée me permettra peut être de le faire car un écran de tel me parait trop petit pour cela…

    Windows a oublié qu’une grande partie du parc informatique (desktop) ne disposait pas de micro comme c’est toujours le cas pour le mien et cela ne changera pas.

    Répondre
  • Xo7
    24 janvier 2019 - 19 h 19 min

    @Alf: moi aussi je regrette mon winphone et je n’ai pas compris…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *