Crowdfunding : Le Mi MiniPC se réveille (mal)

Vous vous souvenez sans doute du Mi Mini PC, une minimachine totalement pompée sur des productions commerciales et présentée comme une nouveauté sur la plateforme Indiegogo à un prix particulièrement attractif.

Le projet devait être livré ce mois ci et alors que nous sommes le 26, très étonnamment, il n’y a toujours pas une seule image visible d’un prototype fonctionnel.

2018-05-11 11_28_37-minimachines.net

Ces derniers temps, j’ai reçu pas mal de visites en provenance de la page Indiegogo du Mi MiniPC. Pour la simple raison que là bas les esprits commencent à s’échauffer. Certains ont posté le lien vers mon précédent papier concernant ce financement participatif en commentaires de la campagne.

Le projet est pour moi totalement au point mort. Le seul intervenant de la campagne, un certain Leo Cheung, n’a pas posté de nouvelles mises à jour digne d’intérêt. Son dernier message indique que la production a pris du retard (tu m’étonnes) parce que le projet devait changer.

2018-05-11 11_29_58-minimachines.net

Pour rappel, il s’agissait au départ d’une copie de machines comme le Pipo X3  ou le Gole1, lancés quelques années plus tôt. Des machines surfant sur les larges possibilités des processeurs Intel Atom de l’époque associés à un petit écran de 5 pouces de diagonale. Le tout intégré dans un minuscule châssis. Les machines de Gole et de Pipo sont sorties, elles ont été commercialisées et, face à une évolution des composants, arrêtées.

2018-05-15 17_45_51-minimachines.net

Le Mi MiniPC proposait de reprendre ce principe du mini PC avec écran autonome sans changer les capacités du processeur mais en changeant la donne d’un point de vive mémoire et stockage. La campagne de crowdfunding offrant 8 Go de mémoire vive et pas moins de 128 Go de SSD sur un support amovible. Des éléments incroyables sur un PC de ce type, surtout pour le tarif très bas demandé de… 149$ !

Ce tarif ferait tilt dans n’importe quelle tête un peu au courant de l’état du marché. Proposer un matériel pareil en financement participatif ou non, est absolument intenable financièrement parlant. Ça l’était déjà en Mai dernier, ça l’est encore plus aujourd’hui avec les tarifs de mémoire vive en pleine hausse depuis des mois. Dès le départ, cette campagne suintait l’arnaque : Matériel vendu à perte donc, copie de machines existantes, équipe de développement se résumant à un seul contact. Seule vérification effectuée par Indiegogo ? La validité de l’email de cet intervenant…

Malgré tout le projet décolle. On promet la lune pour pas cher aux gens et les gens ont envie d’y croire. Même si il n’y a aucune raison objective de penser qu’on sera livré un jour, envoyer 149€ dans la nature pour une hypothétique carotte semble normal.

Core M

Le core M3-7Y30 d’Intel

D’autant que le Mi MiniPC évolue assez rapidement suite au premier succès de cette campagne. Le fameux Léo propose alors de fêter le premier million de dollars engrangés en faisant de grands cadeaux à ses gogos. Toujours dans l’enveloppe de 149$ demandée la promesse évolue : On reste sur un MiniPC avec écran 5″ en 720p mais on passe d’un processeur Intel Atom proposé par Intel à 37$ à un processeur Intel Core M3 listé à 281$ par la marque… La mémoire vive double en grimpant de 8 à 16 Go. Windows 10 est toujours compris dans le tarif.

2018-09-26 15_35_17-minimachines.net

Je mets donc, à l’époque, à jour mon billet pour soulever quelques éléments factuels intéressants comme “Comment vendre un PC complet dont le processeur seul est listé plus cher que le prix complet de la machine ? ” ou “Comment la campagne peut-elle indiquer que les cartes mères sont en cours de production alors qu’elle change de processeur et donc de support pour ceux-ci ?”.

Rien n’y fait, les commandes affluent et la campagne se termine avec 1 555 636 dollars !  Le propriétaire se veut rassurant et au fur et a mesure que le temps passe et que l’échéance de Septembre approche, il indique l’état d’avancement des travaux. Pas en postant des photos du produit mais en indiquant de simples états des lieux de la production avec de vagues images.

2018-09-26 15_27_03-minimachines.net

En Juillet, il publie cette photo de son “centre de production”… Une image qui ne veut rien dire et qui a pu être prise n’importe où avec un simple smartphone.  En Mai, il proposait déjà une image de son usine travaillant sur machine avec ce qui s’est révélé être une photo libre de droit issue d’un catalogue d’images libres de droit.

2018-09-26 15_27_41-minimachines.net

En Août, il explique que le changement de processeur demande un ajout de ventilation – la machine d’origine devait être dépourvue de tout mécanisme et moteur – et qu’il faut donc en trouver un. 

2018-09-26 15_28_28-minimachines.net

Face à la grogne des participants qui commencent à comprendre que l’échéancier d’une livraison en Septembre ne sera pas tenu, le fameux Léo indique que l’engin va changer de diagonale d’écran en passant de 5 à 6 pouces “à cause du ventilateur”… La nouvelle date de livraison est désormais prévue pour la mi Novembre… 

2018-09-26 15_03_12-minimachines.net

Il faut dire que pendant l’attente, la fête continue et il est encore possible de commander un Mi Mini PC à 189$ avec un core M3-7Y30, 16 Go de DDR4, 128 Go de SSD, une licence Windows 10 et, désormais, un écran 6″… J’oubliais, pour ce tarif je vous mets non pas une ni deux ou trois surprises mais bien quatre !

 

2018-09-26 15_36_06-minimachines.netLa machine est, soi-disant, livrée avec un clavier pliant Bluetooth, une pochette de transport, un support servant également de protection d’écran et, cerise sur le gros gâteau, une clé USB 3.0 64 Go avec lecteur d’empreintes intégré…

2018-09-26 15_33_29-minimachines.net

Evidemment, rien de tout cela ne sera jamais livré, la campagne d’Indiegogo n’oblige en rien Léo à livrer quoi que ce soit. Il s’agit d’un de ces fameux financements flexibles qui autorise le propriétaire de la campagne à garder l’argent pour lui sans avoir à se justifier.

2018-09-26 15_51_18-minimachines.net

Evidemment, il faudra qu’il partage une partie de ses 1.5 million de dollars avec Indiegogo mais rien ne l’oblige à tenir sa promesse de livraison un jour. Je suppose d’ailleurs que le boulot de ce fameux Léo est de se la couler douce et de répondre du bout de son smartphone aux inquiétudes des pauvres gogos qui ont participé à la campagne en sirotant un cocktail quelque part au fond d’un palace perdu. Avec 1.5 million de dollars en poche on peut prendre une jolie retraite en Asie.

Ce qui me fait plus mal, par contre, ce sont les commentaires de ceux qui veulent encore y croire et qui n’ont pas compris. Qui défendent et encouragent le projet ou posent des questions techniques à propos de celui-ci. 

Pire, ceux qui demandent des remboursements parce que le produit a trop changé ou parce qu’ils se rendent compte que finalement ils ne seront jamais livrés. Depuis Juin, depuis la fin de la campagne d’origine donc, le fameux Léo a indiqué ne plus procéder à aucun remboursement parce qu’il aurait déjà commandé la production. Même si la carte mère a changé plusieurs fois depuis et même si, au final, il vient d’indiquer que les nouveaux moules pour les nouveaux écran allaient partir en production… le mois prochain.

2018-09-26 15_56_21-minimachines.net

Et oui, certains ont commandé deux, trois ou dix machines en pensant faire une bonne affaire mais, à date, on n’a encore jamais rien vu de concret de la part de cette campagne. Pas l’ombre d’un prototype, le listing même des composants est encore plus intenable aujourd’hui qu’hier et les excuses inventées pour retarder la livraison ne font que reculer la découverte du pot aux roses : Le Mi Mini PC n’existe tout simplement pas. Léo est le faux nom d’un simple escroc. Chaque centime investi est un centime de perdu.

2018-09-26 15_47_37-minimachines.net

Si vous avez acheté cette machine, il y a de fortes chances que vous ne revoyez jamais votre argent. Il est possible que votre banque fasse un geste en insistant lourdement mais ce n’est pas sûr. La date est désormais lointaine et la pratique d’un  investissement sans possible contrepartie est explicitement indiquée par la plateforme Indiegogo.

Le Mi Mini PC ou comment faire du neuf avec du vieux (MAJ)

21 commentaires sur ce sujet.
  • Mao
    26 septembre 2018 - 16 h 50 min

    Merci Pierre pour la mise à jour. Comment cela se fait-il qu’il y ait encore des gens qui vont sur Indiegogo et se font avoir comme cela. Les escros seront toujours là, et rien ne sert d’essayer de se retourner contre eux, je pense plus à essayer de faire bloquer le site ou une notification comme Google ou Firefox le font lorsque l’on arrive sur un site frauduleux.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 17 h 24 min

    Vendre du rêve… Ça fonctionne mais le réveil est douloureux 😁

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 18 h 13 min

    C’est dommage et illustre a quel point certains sont désespérés de ne plus trouver de mini PC. Au point de se faire avoir avec des promesses intenables pareilles… Dans Indiegogo il y a en effet gogo. Mais plus c’est gros mieux ça passe parait-il (avec une bonne dose de gel?).

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 19 h 37 min

    Evidemment, Indiegogo touche un pactole, donc ils ne sont pas encouragés à dénoncer Leo. Y a complicité de “fraude” même si vu le contrat de vente flexible, tout le monde est couvert… sauf les gogo.

    Bref, mieux vaut aller sur Kickstarter, car il est bien connu que toute vente basée sur la spéculation a un effet pervers en elle.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 20 h 55 min

    En même temps ça sentait l’arnaque vu le prix et ces spécifications.

    Personnellement j’utilise IndieGOGO uniquement pour les produits GPD. J’ai backé les Win1 et Win2 day one et j’en suis parfaitement satisfait. Ça m’a permis aussi de les avoir a petit prix (530e pour la Win2 en early-bird) et d’être parmi les premiers au monde a les recevoir!

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 21 h 19 min

    Je suis tombé une fois dans le panneau du même genre, mais ce n’était pas Indiegogo mais un “faux” site commercial comme il en existait il y a 10 ans au moment de l’émergence d’internet en France et dans le monde.

    Pour faire simple : plus c’est gros, plus ça passe. On vous dit qu’il y aura du retard dans la livraison. Puis le retard se prolonge, alors vous vous énervez et demandez des explications (qui sont bien entendu bidon). Puis le re-retard s’allonge encore, vous êtes furieux, mais le “voyou” vous promet un incroyable dédommagement en échange de votre patience. Puis à un moment donné vous doutez, vous commencez à comprendre que les autres n’ont rien reçu non plus, à part (comme par hasard) un ou deux “chanceux”. Et vous vous dites pourquoi pas moi ? Et là vous commencez à comprendre que vous vous êtes fait arnaqué et qu’il faut alerter les autorités (ambassade, etc).

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 21 h 23 min

    Vu que Indiegogo avait déjà écrit les règles à l’avance, que le créateur peut se tirer avec l’argent sans avoir à envoyer le produit promis en question… Et bien là vous n’avez absolument aucun recours.

    Mon conseil serait de bannir à vie la plateforme Indiegogo et de dénoncer à plus de monde possible leurs “règles”.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 - 22 h 16 min

    IndieGOGO : punaise, mais c’est écrit dessus !

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 6 h 44 min

    Crowdfunding et pas crowdfounding…

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 13 h 02 min

    Bonjour, existe t’il un mini pc sous core m3 7y30 8gb ram comme la gpd winb2? A moins qu’il soit destiné exclusivement aux solutions portables ?

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 16 h 18 min

    je suis allé lire les commentaires, c’est assez “rigolo”.

    Entre ceux qui se rendent compte qu’ils se sont fait avoir et prient pour le salut de l’âme du vil Leo, ceux qui traitent les sceptiques de complotistes, on trouve en commentaire récent ceci :

    “Mike Lin

    Nanashi and Mei-ming (Leo): both mean “nameless” in Japanese and Mandarin. They are mainly fighting each other. We backers lost our money for this drama. “Leo” in Vietnamese means “not keeping promise” fyi. “

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 17 h 14 min

    @Alain: Oulala ! Rien de bien réjouissant tout ça ! Des éléments qui semblent une fois de plus confirmer que ce mini PC est une escroquerie !! Peut être qu’une espèce de mafia ou organisation criminelle est derrière ça ? Parce que là, ces “voyous” vont quand même ramasser 1.5 million de dollars !!

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 17 h 26 min

    Peut être que le seul moyen serait de lancer une class-action contre Indiegogo et ses règles laxistes. Juridiquement, je ne sais même pas si ça serait possible sachant que Indiegogo ne dépend (peut être ?) pas de la juridiction française.

    Et même si c’était le cas, il faudrait retrouver tous les français qui se sont fait avoir comme vous, les regrouper en association afin de former une class-action, ce qui implique des frais d’avocats, quelques années de patience de justice, etc… J’avoue que les efforts à faire, les tracas, etc seraient nombreux ; et sans forcément gagner avec la juridiction française.

    Mais qui est français, est aussi européen. Et là, en passant par la Justice européenne, vous auriez plus de poids et une éventualité de gagner le combat en justice. Mais il faut s’y connaître, passer du temps, etc…

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 17 h 49 min

    @Sopilou je ne sais pas si des lecteurs français ici se sont faits avoir ?

    Dans tous les cas, en effet difficile pour ceux qui ont perdu 150$ de se retourner contre un financement qui clairement ne garantit rien du tout..

    C’est juste un beau hold up quoi. Le plus beau c’est qu’il y en a qui y croient toujours et continuent de “backer”.. je serais presque admiratif.

    Répondre
  • Neo
    27 septembre 2018 - 17 h 57 min

    Bonjour: Juste après avoir lu hier ce billet sur les problèmes de la plateforme Indiegogo, surfant le net je tombe aujourd’hui par hasard sur un produit qui m’interesse: le scanner CZUR Aura. Ne connaissant rien sur le sujet, je peux faire confiance sur ce type de produit ou il vaut mieux attendre pour avoir des retours d’utilisateurs? Merci bien.

    Répondre
  • 27 septembre 2018 - 18 h 02 min

    Je suis pas un expert du crowdfunding : est ce qu’il existe des plateformes qui jouent le rôle d’intermédiaire financier ?

    Je prends l’exemple du market place de la Fnac : lorsque j’achète à un commerçant sur le site Fnac, je ne paye pas directement le commerçant mais la FNAC. Lorsque mon colis est reçu, je confirme que tout est OK et la FNAC paie le commerçant.

    On pourrait envisager cela avec un project de crowdfunding : des jalons à atteindre (1er prototype, 1er exemplaire de production …) pour débloquer un partie du budget collecté.

    Répondre
  • grv
    27 septembre 2018 - 22 h 03 min

    Ouais indiegogo… j’ai encore mal au cul de mon rasoir laser Skarp… :(

    Répondre
  • 29 septembre 2018 - 12 h 50 min

    @Neo: difficile à dire, il faut vérifier plusieurs paramètres, et surtout un qui doit t’être rédibitoire : si une campagne Indiegogo est sous objectif flexible, il faut éviter à tout prix, car il n’y a aucune garantie de se faire rembourser. Privilégie Kickstarter qui est très exigeant avec ceux qui font les projets en leur demandant régulièrement des prototypes et aussi (point à vérifier corrigez-moi si je me trompe) il n’y a pas de campagnes flexibles et tu te fais donc rembourser en cas d’échec.

    Répondre
  • Neo
    29 septembre 2018 - 15 h 19 min
  • 30 septembre 2018 - 19 h 26 min

    RE:
    Bonjour, existe t’il un mini pc sous core m3 7y30 8gb ram comme la gpd winb2? A moins qu’il soit destiné exclusivement aux solutions portables ?
    Merci

    Répondre
  • 6 octobre 2018 - 8 h 47 min

    @Alex: Oui les autres plateformes le fond en ne débloquant les fonds que lorsque le seuil est atteint, mais ensuite il faut que l’argent soit débloqué puisque c’est l’essence même de cette activité : fournir des fonds à un créateur pour qu’il développe le produit qu’il va fournir à ses backers (et souvent le commercialiser ensuite).

    La fnac n’est pas du tout une marketplace exemplaire, les arnaqueurs y sont nombreux et mal gérés (il faut plus d’une semaine pour que le staff (aka la personne ?) concerné(e) réagisse sur une tentative d’arnaque manifeste et “mêne une enquête” qui n’abouti jamais. Donc méfiance, surtout si le vendeur vous encourage à le payer directement évidemment, quelque soit son motif.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *