Mele Quieter3C : Le MiniPC pilote désormais jusqu’à 3 affichages

Nouvelle déclinaison de la même machine, le Mele Quieter3C troque le double HDMI pour une solution d’affichage triple.

Mise à jour : Le MeLE Quieter3C est désormais disponible en France sur Amazon à 319.99€ en version 8/256 Go. Et à 219.99€ en version 8/128 Go. Merci à Pilef pour l’info.

Billet d’origine : Pas de mouvement de fond sur le MiniPC lui même, le Mele Quieter3C ressemble fort au précédent modèle 3Q. On retrouve le Celeron 5105 dissipé passivement par une plaque d’aluminium, 8 Go de LPDDR4 soudés à la carte et 128 Go de stockage eMMC combinés à un emplacement M.2 2280 capable d’accueillir le module NVMe PCIe de vote choix.

La partie réseau ne bouge pas non plus avec un module Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2 en plus du port Ethernet Gigabit embarqué. Le seul truc qui change, à vrai dire, c’est la connectique des engins. Si le Mele Quieter3Q proposait deux sorties HDMI et donc un double affichage, le nouveau Quieter3C a choisi une solution proposant un HDMI 2.0, un MiniDisplayPort et une sortie USB Type-C proposant également du DisplayPort. Le second port USB Type-C proposera une alimentation  12V/2A pour alimenter l’engin.

Pour le reste, on retrouve trois ports USB 3.0 Type-A et un lecteur de cartes MicroSDXC en plus d’un classique port jack audio 3.5 mm combo. L’idée est donc probablement d’offrir à la fois plus de possibilités connectique pour l’affichage avec ce mélange USB Type-C, DisplayPort et HDMI mais également la possibilité de piloter jusqu’à trois écrans en simultané. On imagine assez bien l’intérêt de ce type de boitier, que l’on peut facilement cacher, alimenter en signal, pour de l’affichage numérique. Un PC pour trois écrans qui pourront diffuser des signaux différents ou identiques. 

Pour un poste de travail basique, c’est également une solution tout à fait satisfaisante car totalement inaudible et suffisamment performante pour des usages du quotidien. Bref, sans révolutionner le genre, cette nouvelle édition apporte une différence assez significative pour que l’engin trouve sa place dans l’offre de la marque.

Reste plus qu’a espérer que MeLE se décide à proposer une version avec un châssis métallique de cet engin, on a vu par le passé que le simple ajout d’un dissipateur sur sa coque en ABS permettait de modifier considérablement son comportement thermique. Avec un bête capot en métal, même en acier, le Mele Quieter3C comme ses grands frères serait encore bien plus efficace.

L’engin est annoncé sur Amazon France mais sans le détail de son tarif, pour le moment. Il devrait être proposé dans les mêmes prix que le MeLE Quieter3Q qui est proposé régulièrement entre 250 et 300€ en 8/128Go.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

17 commentaires sur ce sujet.
  • 9 août 2022 - 18 h 11 min

    Youhou enfin un vrai port USB-C !

    Répondre
  • 9 août 2022 - 18 h 12 min

    La grande nouveauté (en tout cas pour moi) c’est qu’il devient compatible Power Delivery et qu’il devient possible de l’alimenter avec une PowerBank ou avec une alimentation USB-C non propriétaire.

    Pour moi, c’était le gros défaut des précédents modèles.

    En vacances je pars désormais avec deux (pour avoir un spare) chargeurs USB-C compacts et je peux alimenter tous mes appareils électroniques y compris l’ordinateur portable.

    Répondre
  • 9 août 2022 - 20 h 06 min

    Excusez ma question naïve mais c’est le Celeron qui gère tout seul trois sorties graphiques simultanément ? Il n’y a pas de carte graphique en plus du Celeron ?

    Répondre
  • 9 août 2022 - 23 h 12 min

    @mahikeulbody: Non, pas de carte graphique, le Celeron gère les 3.

    Cette machine est vraiment une solution à la recherche d’un problème. Incapable de tourner en permanence avec une charge de travail lourde (calcul, affichage 3D) et consommatrice d’énergie sous peine de surchauffe, incapable de gérer un jeu en 3D moderne dans la durée, incapable de gérer 3 flux vidéo dans une résolution et une qualité descente & récente (mémoire simple canal et lente, eMMC lent; le NVMe ne fera qu’en rajouter pour la surchauffe), incapable d’être exposée à l’extérieur au bon vouloir du soleil et des disponibilité de courant (prise USB-C d’alim non standard), à part la bonne idée de lui adjoindre un port USB-C gérant le DisplayPort AltMode (mais pas l’HDMI AltMode apparemment)…

    Certes, elle pourra émuler de vieux jeux 2D/3D jusqu’à la Gamecube/Playstation 2, permettre de faire de la bureautique sur trois écrans, alimenter une borne d’accueil en contenu statique on faussement dynamique, servir de client pour le développement d’un application ou de serveur Web statique. Mais ça d’autres ou des solutions logicielles (machines virtuelles, serveurs centralisé) le font pour moins cher, et avec un revendeur, une garantie, un support. En fait, je pense que ça ne correspond pas à notre marché de consommation entreprise ou grand public, et pas à ce tarif.

    Il suffisait pourtant de mettre un Celeron n4500 (moins cher plus efficient dans ce volume, ils ont d’ailleurs un 3Q avec… ils le vendent 70$ de moins que le 3Q en N5105 sur leur site!), deux canaux de mémoire rapide (moins efficient pour certaines choses, plus pour d’autres), un meilleur système de dissipation (tjrs en passif), et le tour était joué pour un coût en production sûrement proche mais néanmoins supérieur. Dommage, la prochaine fois surement

    Répondre
  • 9 août 2022 - 23 h 50 min

    En regardant les photos, on a vraiment l’impression que le capot est en aluminium anodisé. Heureusement que l’article précise qu’il est en plastique et que MeLE le rajoute sur la photo en légende. Toujours aussi intéressant en rapport taille-performances

    Répondre
  • 10 août 2022 - 9 h 51 min

    @SebM: Le n4500 n’est pas plus efficient que le n5105, il n’a que deux cores et est donc deux fois moins puissant : https://www.cpubenchmark.net/compare/Intel-Celeron-N4500-vs-Intel-Celeron-N5105/4227vs4412 (c’est un peu normal que son TDP soit plus bas)

    Sinon le QUIETER3C est listé en stock sur amazon.com (vendu et expédié par MELE, donc à prendre avec des pincettes…) pour $270 avec même un coupon de $40. Malheureusement il faut une adresse US pour le commander : http://www.amazon.com/gp/product/B0B765VF84

    Répondre
  • 10 août 2022 - 11 h 41 min

    @SebM: C’est étonnant comme commentaire ?

    C’est hyper réducteur de regarder un modèle uniquement d’un point de vue performances ? Je me dis d’abord que si cette machine existe avec une si petite différence entre l’ancien modèle et le nouveau c’est peut être parce que MeLE a reçu des commandes de ce type de la part de ses clients. Qu’ils voulaient un triple affichage au lieu d’un double et que la performance était loin de leurs préoccupations.

    Par exemple, je dirige une agence immobilière, je peux « bricoler » une vitrine avec 2 écrans de télé de grande taille qui vont afficher les annonces du moment. Cela me coutera quoi, 1000€ de materiel en choisissant des télés UltraHD avec un MeLE aux commandes ? Et j’aurais une vitrine qui diffusera en temps réel des images des propriétés à vendre ou à louer de manière dynamique ? Sans encombrer mon agence et sans avoir un énorme bordel de PC a gérer derrière ? Si je rajoute encore 200 billets et un peu d’huile de coude j’ai un écran portable tactile monté dans un châssis, connecté en USB Type-C au même PC de base qui va permettre aux gens de fouiller dans un catalogue de propriétés dans l’agence. Avec le même MiniPC MeLE, totalement invisible, pour piloter les 3 écrans…

    Si je suis directeur d’un hôtel je peux, à fort peu de frais, afficher 3 écrans dans l’entrée avec les infos du jour : météo, activités suivant un agenda, menu du restaurant, départ de la prochaine navette ou du prochain bus a proximité, informations sur mon établissement, chambres disponibles avec photos, tarifs et promos… Bref tout un tas de choses pour le prix de 3 moniteurs de PC et d’un MiniPC fort peu cher. Et du développement d’une application assez classique.

    Bref, des gens, plein de gens, se fichent bien de faire du calcul lourd ou du jeu 2D/3D et se servent de PC comme d’affichage ou de porteur d’applications simple. Fabriquer un « Photobooth » avec un écran interne tactile pour piloter l’application de photo, un écran interne de rendu pour voir la photo capturée en grand et un écran externe qui va faire la réclame de l’activité en passant des vidéos, c’est parfaitement adapté aux capacités de ce MeLE. Absolument inaccessible à son prédécesseur.

    Faut arrêter de voir ces machines uniquement comme des partenaires de joueurs ou de « power user ». Le type qui achète un Celeron pour effectuer une charge de travail lourde a tout faux dès le départ, qu’il opte pour celui-ci ou pour un autre, il s’est juste trompé de segment. Ce n’est pas et cela n’a jamais été fait pour cela. Ce n’est pas de la faute du Celeron mais bien de l’acheteur. Ici MeLE ne conçoit pas un MiniPC pour de l’émulation ou même pour se mettre sous un poste de télé de salon. Il a construit un MiniPC un poil différent pour répondre à un cahier des charges qui veut transformer cette solution « invisible » (inaudible et minuscule) en une solution d’affichage. Et crois moi il y a une énorme demande en ce moment. Quand les cartes Raspberrry Pi sont devenues introuvables, de nombreux professionnels de ce secteur se sont retournés vers les bons vieux x86…

    Bref ce n’est pas parce que MeLE propose ses machines sur Amazon que c’est forcément « grand public » c’est surtout un PC de projets et pas un PC de particuliers.

    Répondre
  • Luc
    10 août 2022 - 15 h 12 min

    Je trouve l’idée pas mal (les 3 écrans, une connectique honnête, la possibilité d’un disque nvme au format 2280).
    C’est un choix parmi d’autres dans l’offre des PC actuels, c’est à l’acheteur de juger de sa pertinence en fonction de ses besoins.
    Après ce n’est pas l’affaire du siècle rapport perfo/prix et en plus le boîtier en plastique vient franchement ternir le tableau.
    Je pense qu’un pro qui ne veut pas se prendre la tête sur le long terme mettra sans hésiter 50/80€ en plus pour avoir un beau boîtier passif en métal.

    Répondre
  • 10 août 2022 - 15 h 36 min

    @Luc: Très clairement, ça fait tâche…

    Répondre
  • 10 août 2022 - 21 h 15 min

    Bonsoir
    J’ai racheté en urgence fin Mai chez Amazon un MeLe, livré en moins de 24 heures à la campagne, impressionnant.
    La plaque du fond qui se dévisse est en alu le fond du boitier sur lequel le processeur est posé est en alu, donc le boitier est en alu. Bien qu’ayant lu l’excellent article repris par Pierre je n’ai pas encore eu le temps d’y ajouter un gros radiateur.
    La prise d’alimentation a le format USB C MAIS PAS LE BROCHAGE, s’il disent maintenant qu’il est possible de l’alimenter avec un power bank, cela m’intéresse car cela éviterais les coupures involontaire, je doute. . .
    Le MeLe à tourné 24/7 pendant deux mois et demi, les seules interruptions était des coupures courant involontaire. Dans le cadre d’un ordinateur embarqué la puissance est plus que suffisante, le proc ne tourne à 100% que lors des calculs de routage.
    Superbe machine que Pierre nous dégoté la, MERCI

    Répondre
  • 10 août 2022 - 23 h 37 min

    @SebM @PierreLecourt Intéressant vos arguments !

    Sur mon miroir connecté (reflets.io) j’utilisais un Chromebit qui faisait le job pour du Digital Signage simple.

    Sauf que les choses ont évoluée. Le miroir (interface web) affiche du contenu 3D, prends des photos, fait de la reconnaissance vocale (via le navigateur) rien d’extraordinaire mais suffisament pour faire chauffer un NUC Core i5 gen5.

    Je pense que c’est pour cette raison que Google a arrêté les Chromebit au profit de Chromebox plus puissante car même sans viser du gaming, le Digital Signage moderne qui arrive maintenant en magasin devient de plus en plus intelligent, quali, etc … et donc gourmand en puissance.

    Exemple de l’agence immobilière tu mettras du Matterport en vitrine pour un effet Wahou

    Répondre
  • 11 août 2022 - 2 h 03 min

    @Jean-Philippe Encausse: Tu sais 90/95% des agences immobilières sont encore équipées de systèmes d’affichage papier imprimé en jet d’encre. C’est affiché au petit bonheur et pas toujours mis à jour en temps réel.

    Matterport ça touche quoi ? 0.5% des agences ? Celles qui vendent des biens un peu au dessus du lot, du classique. Pour elles l’investissement est rentable. Pour les autres, pour les petites agences notariale, la combine MiniPC + écran fait largement le boulot. Et quand ils arrivent a interfacer le tout avec une BDD derrière c’est déjà le Pérou :/

    Répondre
  • 11 août 2022 - 10 h 07 min

    @Grégoire: D’après la deuxième photo de l’article, tu peux voir qu’il y a deux ports USB-C sur ce nouveau modèle. Le port 10 qui AMHA reprend le brochage de l’ancien port USB-C propriétaire et qui permet de réutiliser le chargeur USB-C des modèles actuels et le port 4 qui est un « vrai » port USB-C et qui permet l’alimentation de la machine (mention de « Power Input »)

    Répondre
  • 11 août 2022 - 12 h 58 min

    @pilef
    Certes, certes mais leur ancien port d’alim au format USBC-C ne permettait pas l’utilisation d’une alim USB-C cequi est, pour le moins, balo, voir dangereux. Lorsque l’on mettais ce type d’alim la LED power se mettais en orange fixe, et sans dégât pour le MeLe, heureusement. Donc la j’attends un retour d’un utilisateur car pouvoir mettre un onduleur (powerbank) en entrée serait pour moi une sécurité, sachant que j’utilise le USB-C (le vrai) pour d’autres tâches.

    Répondre
  • 11 août 2022 - 15 h 43 min
  • 14 août 2022 - 5 h 36 min

    La vidéo du test est sortie : https://youtu.be/1zOchH90Ttk

    Les performances sont en net retrait par rapport au 3Q (de 8%) :( mais avec de meilleures températures.

    Répondre
  • 14 septembre 2022 - 16 h 33 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *