MacBook Pro : en 2023 Apple passe la seconde

Et voilà que les MacBook Pro 2023 basculent du côté des puces M2 Pro et M2 Max pour toujours plus de performances.

Le « Pro » désigné par Apple dans son appellation MacBook Pro n’est pas tout à fait le même que le Pro visé par les stations de travail du monde Windows et Linux. Si les deux publics se recoupent en partie, celui d’Apple est finalement plus restreint. Surtout orienté vers des usages créatifs dans la 2D et la vidéo. D’autres métiers sont possibles sur ces engins. Mais tout le sel de la proposition d’Apple en 2023 vient des capacités de traitement spécifiques de ses nouvelles puces M2 Pro et M2 Max.

La forme ne change pas, le fond évolue. Point de nouveau design ni de changement technique dans l’aspect de ces nouveaux MacBook Pro en 2023. Apple ne bouge pas sa ligne d’un millimètre et il sera difficile de faire la différence à l’oeil nu entre l’ancienne et la nouvelle génération de ces Mac portables. 

 

Les conditions de tests d’autonomie des MacBook Pro.

C’est sur le terrain des compétences que les machines évoluent avec des annonces assez spectaculaires liées à l’arrivée des nouvelles puces M2. Pour commencer, Apple lance le chiffre de 22 heures d’autonomie pour ses nouveaux portables. Un chiffre qu’il faut relire pour en connaitre tous les détails mais également le plus grand jamais annoncé par Apple pour ce type de solution. 22 heures en lecture vidéo 1080P Apple TV sur un Mac Pro de base avec une luminosité limitée, ce n’est pas aussi miraculeux que ce que l’on pourrait croire mais cela reste très impressionnant. Il va sans dire que ce type d’usage ne fait appel qu’à une toute petite partie des capacités des puces M2 embarquées. Qu’un usage plus lourd de ces machines aura sûrement un impact énorme sur leur autonomie. Mais cela est vrai avec toutes les solutions mobiles et ce n’est, à priori, pas le but d’un engin portable de se lancer dans un calcul lourd 5 heures durant en mobilité.

Un port Magsafe est toujours présent mais les engins seront alimentés en USB Type-C

Disponible en deux diagonales, 14 et 16 pouces, les nouveaux joujoux d’Apple proposeront une connectique identique. Trois ports Thunderbolt 4, un lecteur de cartes SDXC1, un HDMI et un jack audio combinant casque et micro au format standard 3.5 mm. Pas de port USB Type-A donc, il faudra recourir à un adaptateur quelconque pour brancher un accessoire à ce format. On retrouve un module Wi-Fi6E  et Bluetooth 5.3, une webcam 1080p accompagnée d’un système de micros. Le châssis embarquera un système audio composé de 3 paires d’enceintes pour gérer différentes fréquences tout en apportant un bon volume sonore.

Le MacBook Pro 2023 14 pouces proposera un écran de 14.2 pouces de diagonale en 3024 x 1964 pixels avec un rafraichissement de 120 Hz. Le châssis mesurera 31.3 cm de large pour 22.1 cm de profondeur et 16 mm d’épaisseur. Le poids annoncé est de 1.6 Kg pour la version M2 Pro et de 300 grammes pour la  version M2 Max. Une évolution de poids qui est probablement lié au système de refroidissement nécessaire pour la solution Max. Dans les deux cas la batterie sera une 70 Wh, par contre le chargeur basculera de 67 à 96 W afin de pouvoir recharger le portable même lorsqu’il sera très sollicité. Les deux SoC seront disponibles avec des modèles de M2 Max en 96 Go de mémoire unifiée 

La version 16 pouces affichera en 16.2 pouces en 3456 x 2234 pixels et reprendra les mêmes fonctions dans un châssis de 35.6 cm de large pour 24.8 cm de profondeur et 17 mm d’épaisseur. Son poids grimpera à 2.15 Kg en M2 Pro et 2.16 Kg en M2 Max. La  batterie basculera sur un modèle 100 Wh associé à un chargeur 140W.

Disponibles d’ici le 24 janvier, les machines subissent une hausse de tarif par rapport aux modèles précédents. Le MacBook Pro 2023 14 pouces démarre à 2 399 euros avec 512 Go de stockage et un SoC M2 Pro 10 coeurs de calcul et 16 coeurs graphiques en 16 Go de mémoire. Comptez 2 999 euros pour la version 12 cœurs de calcul, 19 coeurs graphiques et le double de stockage. Les versions M2 Max explosent en tarif avec un modèle 12 cœurs de calcul et 30 cœurs graphique en 32 Go de mémoire à 3 699 euros.

Les versions 16 pouces de la machine suivent les mêmes évolutions avec un ticket d’entrée à 2 999 euros en version 12/19 cœurs, 16 Go de mémoire unifiée et 512 Go de stockage. 3 229€ seront nécessaires pour passer de 512 Go à 1 To sur la même configuration. Le MacBook Pro 2023 sous SoC M2 Max commence gentiment à 4 149 euros pour la version 12 cœurs de calcul et 38 cœurs graphiques associé à 32 Go de mémoire unifiée et 1 To de SSD.

Cela nous donne une petite idée du prix des puces mais également du public visé par Apple pour ces machines. L’appellation « Pro » n’est pas ici un qualificatif pour faire joli et attirer le chaland comme dans le monde PC. Seuls les professionnels pourront réellement tirer un avantage financier à basculer vers ce type de configuration.

Apple M2 Pro et M2 Max : les nouvelles puces débarquent

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. UN LECTEUR DE CARTES SDXC PAS MICRO SDXC, PRENEZ NOTE LES FABRICANTS DE PC !

Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

3 commentaires sur ce sujet.
  • 18 janvier 2023 - 18 h 55 min

     » Seuls les professionnels pourront réellement tirer un avantage financier
    a basculer vers ce type de configuration. »,
    @Pierre, je suis parfaitement d’accord avec Toi…
    Je dirais que sur ses Prix d’appels Apple est globalement raisonnable,
    8 Go de RAM et 256 Go de SSD !

    Mais dés qu’on veut la moindre option les prix explosent littérallements !
    Quelques exemples en prenans le nouveau Mac Mini :
    Passer de 8 Go de RAM à 16 Go : + 230 Euros TTC, les 8 Go de RAM !
    Passer de 256 Go SSD à 512 Go : + 230 Euros TTC, les 256 Go de SSD !
    Et les options sont cumulatives, je ne vous dis pas les résultats…

    Mais on se retrouve rapidement avec des prix Délirants…

    Oui, j’ai acheté un MacBook Air M1 et un MacBook Pro M1 Pro pour des besoins professionnels,
    autonomie et puissance pour faire des retouches photos et de la vidéo,
    mais autrement ça n’aurait vraiment aucuns sens !!!

    Répondre
  • 18 janvier 2023 - 19 h 37 min

    Une petite coquille sur le poids du 14″, c’est 1,6 kg en M2 Pro et 1,63 kg en M2 Max, 30 grammes de plus seulement.

    Répondre
  • 18 janvier 2023 - 20 h 03 min

    @JeanD: C’est le problème du concept SoC: tout intégrer dans une puce coûte plus cher que tout déporter sur une carte-mère, sans compter qu’Apple n’a jamais été « bon marché » sur les options…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *