Intel officialise ses processeurs Whiskey Lake-U et Amber Lake-Y

Si l’arrivée de ces nouvelles puces de huitième génération n’apporte pas une grosse révolution point de vue performances, les nouveaux Intel Whiskey Lake-U et Amber Lake-Y étendent le catalogue de puces compatibles avec des machines ultraportables à grande autonomie du marché.

Ces puces viendront épauler les séries actuelles en Kaby Lake Refresh et assurer plus de choix pour les constructeurs qui voudraient trouver un compromis entre performances et mobilité. Les séries U affublées du nom de code Whiskey Lake trôneront à 15 watts de TDP tandis que les Amber Lake intronisent une nouvelle gamme de Série Y qui viendront remplacer les puces les moins gourmandes de la marque.

2018-08-29 12_34_45-minimachines.net

Sur le front Whiskey Lake, trois nouveaux processeurs avec une annonce de gain de performances pas forcément très visible pour l’utilisateur : en gros les nouveautés seront 10% plus rapide que les Kaby Lake actuels. Ils embarqueront un chipset graphique Intel UHD 620, resteront dans un TDP de 15 watts et accepteront aussi bien de la DDR3L que de la DDR4. On retrouve ainsi :

L’Intel Core i3-8145U, un double coeurs et quadruple threads sur des fréquences de 2.1 GHz de base et pouvant aller à 3.9 GHz en Turbo. Ils proposeront 4 Mo de cache. 
Un Intel Core i5-8265U en quatre coeurs et huit threads à 1.6 GHz et 4.1 GHz avec 6 Mo cache.
Enfin, un Intel Core i7-8565U toujours en 4 coeurs et 8 threads, cadencé de 1.8 GHz de base et jusqu’à 4.6 GHz en Turbo et offrant 8 Mo de cache.

2018-08-29 12_40_57-minimachines.net

L’ensemble de ces puces offrirait donc des performances légèrement supérieures, une consommation toujours très basse et permettrait une implantation de Wifi Gigabit puisque les puces offrent pour la première fois une compatibilité native avec ce protocole. 

2018-08-29 12_35_13-minimachines.net

2 x plus rapide qu’un PC vieux de 5 ans : Une affirmation pas si ridicule que cela, au final, quand cela se conjugue avec une augmentation significative de son autonomie.

Intel annonce également les tout nouveaux Amber Lake qui sont des puces encore moins gourmandes avec des TDP de 5 watts. C’est moins bien que la génération précédente puisque les machines passées de Series-Y étaient descendues à 4.5 watts de TDP mais une mise à jour technique ne leur fera pas de mal. Les trois nouveaux processeurs remplacent en effet les Core M3-7Y30, Core i5-7Y54 et Core i7-7Y75 qui commençaient à dater. Cette arrivée devrait donc signer l’apparition de nouveaux modèles de machines fanless avec une bonne autonomie et peut être le reboot de certaines solutions passées qui se fait attendre ces derniers trimestres. De nombreuses machines sous Core M3 n’ont pas eu droit à une suite technique à leur hauteur. Peut être que ces Amber Lake-Y redonneront cette possibilité aux constructeurs. Apparaissent donc trois processeurs double coeurs et quatre threads avec toujours 4 Mo de mémoire cache. Seules les fréquences changent :

L’Intel Core M3-8100Y avec une fréquence de base de 1.1 GHz et un Turbo à 3.4 GHz.
L’Intel Core i5-8200Y cadencé à 1.3 GHz de base et 3.9 GHz en Turbo.
L’Intel Core i7-8500Y qui grimpe à 1.5 GHz de base et 4.2 GHz en Turbo.

A noter que ces puces devront se contenter de DDR3L 1866 MHz puisqu’elles n’ont pas accès à la DDR4. Leur TDP de 5 watts pourra être descendu par le constructeur pour offrir une meilleure autonomie mais en baissant leurs fréquences. On peut imaginer que le Core i7-8500Y se positionne aux fréquences du Core M3-8100Y mais avec un TDP en dessous des 5 watts par exemple. Pas sur que le jeu en vaille la chandelle puisque Intel annonce déjà une autonomie de plus de 12 heures en l’état.

 

12 commentaires sur ce sujet.
  • 29 août 2018 - 13 h 39 min
  • 29 août 2018 - 14 h 16 min

    C’est très difficile maintenant de comprendre les références marketing d’Intel. J’ai beau suivre, j’ai beau comprendre le billet qui s’efforce d’aider le lecteur, ils m’ont embrouillé à la manière d’ASUS et ses x références par modèle ou Samsung et ses games de smartphone S/A/J etc. et j’ai peur d’oublier d’ici une semaine ^^

    Répondre
  • 29 août 2018 - 14 h 21 min

    @DanBa: J’avais pas vu, c’est intéressant !

    @prog-amateur: C’est vrai, même si je pense que des refs passées vont disparaitre !

    Répondre
  • 29 août 2018 - 18 h 18 min

    Plus qu’à attendre le successeur de Gemini Lake dorénavant.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 20 h 39 min

    Dans un marché bien plus rentable que sur PC fixe mais que fait AMD ?
    Ils comptent laisser longtemps Intel rafler toute la part du marché ?

    Répondre
  • 29 août 2018 - 22 h 48 min

    @Will:
    Pour avoir écouté une initiation au collège de France sur l’informatique, le secteur des puces est devenus une industrie tellement pointue, que 2 acteurs par gammes devient la panacée.

    Répondre
  • 29 août 2018 - 23 h 00 min
  • 30 août 2018 - 13 h 55 min

    […] génération de puce Intel donc, les tout juste annoncés Whiskey Lake sont donc de sortie au coeur de ces Swift 5 SF514-53T : Intel Core i7-8565U et Intel Core i5-8265U […]

  • 6 septembre 2018 - 14 h 12 min

    […] Intel et AMD, ces deux derniers n’arrêteront pas de leur côté leur propre développement. Intel vient d’annoncer des processeurs Amber Lake-Y, des Core affichant pour leur part 5 watts de TDP en Core M3, i5 et i7. La marque propose […]

  • 2 octobre 2018 - 12 h 13 min

    […] grâce à de nouveaux processeurs très basse consommation. HP a choisi les nouvelles puces Intel Amber Lake Y Core i5-8200Y et […]

  • 15 octobre 2018 - 14 h 15 min

    […] puces Intel Whiskey Lake ont été officiellement annoncés fin Août et cette nouvelle gamme de processeurs quadruple cœurs fonctionnant sur un TDP de 15 Watts pèse […]

  • 6 novembre 2018 - 19 h 54 min

    […] par un circuit graphique externe GeForce MX150 de l’autre. Deux solutions issues du catalogue Whiskey Lake-U […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *