HP Spectre Folio : La tablette de luxe

HP lance une nouvelle tablette hybride et vise clairement un marché de plus en plus haut de gamme. La HP Spectre Folio est une solution assez originale par le choix des matériaux employés mais également par l’approche de la marque sur ce nouvel objet.

Prévu pour la fin du mois d’Octobre aux US, lancée à partir de 1300$, la HP Spectre Folio dépoussière un peu le concept de tablette hybride avec un nouveau format. Si, à première vue, la tablette ressemble aux modèles d’engins hybrides où le clavier joue le rôle de protection détachable, cette solution fonctionne en réalité en une seule pièce.

HP SPectre Folio

La HP Spectre Folio se présente donc comme un écran tactile de 13.3 pouces qui n’est pas détachable de son support clavier. Cela n’empêche pas une certaine agilité mais au lieu d’avoir une charnière traditionnelle de portable, l’acrroche de celle-ci se fait au centre du dos de l’écran. Le but ? Apporter de nouvelles possibilités créatives à l’engin en positionnant la tablette par dessus le clavier de manière à ne voir que l’écran incliné vers l’utilisateur.

HP SPectre Folio

Pourquoi cette possibilité ? Parce que derrière la dalle de 13.3″ tactile capacitive protégée par un verre Corning Gorilla Glass, on trouve également une prise en charge avancée des stylets actifs. 4096 niveaux de pression, gestion de l’inclinaison du stylet, en position penchée, la HP Spectre Folio se transforme en chevalet pour pouvoir dessiner directement sur sa surface. Le stylet actif est livré par défaut avec la tablette, il n’est par contre pas possible de le glisser dans l’engin et doit être conservé à part.

On retrouve donc trois modes d’usages pour cet engin : Celui d’un ultraportable classique avec pas mal de puissance dans le ventre pour fournir une bonne expérience sous Windows 10. Celui d’une tablette tout aussi classique en rabattant totalement la tablette sur son support avec l’avantage de protéger totalement la partie clavier en le recouvrant.

HP SPectre Folio

Dernier usage donc, celui d’une solution créative en positionnant l’écran face à l’utilisateur et en oubliant le clavier. Un usage qui permettra de piloter la machine avec le stylet pour de la retouche d’images ou du dessin, par exemple, mais qui sera également pratique pour regarder des contenus multimédia. HP indique que sa dalle 13.3″ sera d’abord disponible en 1920 x 1080 pixels avec une luminosité importante de 400 nits. Une version UltraHD sera disponible en fin d’année.

HP SPectre Folio

J’entends déjà les commentateurs pester pour ce choix de dalle et ce ratio d’affichage : La HP Spectre Folio est bien 19/9 alors que des engins comme la Microsoft Surface exploitent plutôt un 3/2. Le choix fait ici peut paraître étrange mais je suppose qu’il correspond à un cahier des charges plus grand public que l’usage documentaire de la Surface. Malgré son tarif de base assez élevé, HP vise très certainement un public plus classique que Microsoft avec sa Surface qui a tendance à séduire avant tout les pros. Est-ce que proposer cette solution en 3/2 aurait été une mauvaise idée pour autant ? Je n’en suis pas sûr… Peut être que si le concept fonctionne HP travaillera en ce sens.

HP SPectre Folio

La HP Spectre Folio se distingue également par d’autres équipements et il ne vous aura pas échappé que le châssis de l’engin est recouvert d’une couverture en cuir. Je ne sais si il s’agit de vrai cuir ou d’une solution synthétique mais l’aspect final est assez réussi. Avec quelques coutures apparentes l’objet une fois refermé ne se distingue pas vraiment d’un protège document. Le pavé tactile comme le clavier sont entourés de ce cuir havane assez classique.

HP SPectre Folio

Pour le coup, le choix de ce matériau va probablement être plus clivant que le choix d’un écran 19/9. Il est fort possible que certains acheteurs potentiels soient repoussés par cette finition qui garde un côté séduisant mais qui tranche des objets high tech qui privilégient en général les matériaux métalliques plus bruts.

HP SPectre Folio

L’emploi de ce cuir n’empêche pas la HP Spectre Folio de fonctionner sans aucun ventilateur actif. L’engin est capable de dissiper passivement grâce à de nouveaux processeurs très basse consommation. HP a choisi les nouvelles puces Intel Amber Lake Y Core i5-8200Y et i7-8500Y

2018-08-29 12_34_45-minimachines.net

Le Core i5 est un double coeur et quadruple threads avec 4 Mo de mémoire cache et dont la fréquence varie de 1.3 à 3.9 GHz avec un circuit graphique Intel HD 615. Il développe un TDP de 5 watts. Le Core i7 fonctionne sur le même schéma mais avec des fréquences un peu plus élevées puisqu’il tournera de 1.5 à 4.2 GHz. Si on a peu de recul sur ces puces pour le moment, elles devraient poursuivre l’effort d’Intel pour trouver un bon équilibre entre très faible consommation et performances déjà amorcé avec les Core M des générations précédentes.

HP SPectre Folio

Associé à ces puces, HP intègre de 8 à 16 Go de mémoire vive DDR3L soudés à la machine, un positionnement assez logique pour ce type d’engin. La finesse globale de la HP Spectre folio et sa couverture en cuir en font un sarcophage complet pour les éléments internes. Aucune possibilité de réparation facile pour cet engin dont il faudra décoller la couverture pour atteindre les entrailles. Une image de sa carte mère résume assez efficacement le problème : celle-ci est est condensée en haut de la machine pour faire place à la batterie ultrafine  54.28 Whr qui se déploie sous toute sa surface  avec juste un écart pour laisser la place à l’électronique du pavé tactile.  

Le stockage sera bien monté en M.2 sur un support amovible en PCIe NVMe et atteindra jusqu’à 2 To. Un bon choix de la part d’HP mais qui ne s’explique que par la possibilité pour la marque d’intégrer des capacités différentes dans le futur. L’utilisateur final n’aura, là encore, pas le loisir d’atteindre ce composant pour le changer.

HP SPectre Folio

Pour le reste, c’est plus classique  avec un module Wifi de type 802.11AC et du Bluetooth 4.2 et une connectique pas si mauvaise malgré ce format original : On retrouve deux ports Thunderbolt 3.0 USB Type-C pour recharger la tablette et la chaîner avec tout type de périphériques compatibles.

HP SPectre Folio

Un troisième port USB Type-C en USB 3.1 est également disponible. HP a compris que proposer des machines débarrassées de toute connectique classique était un problème vis à vis de ses clients et propose un adaptateurs USB Type-C vers USB Type-A directement avec l’engin. Difficile de marier finesse et connectique standard, la solution parait satisfaisante à première vue même si cela commence à faire beaucoup d’éléments à balader avec sa fine tablette : Stylet, adaptateur, souris éventuelle et.. chargeur.

HP SPectre Folio

Un port jack audio 3.5 mm stéréo, avec entrée micro et sortie casque intégrés, est également disponible. Cela permettra la vidéo conférence sans trop de soucis et offrira la possibilité  de suivre un film sans déranger ses voisins. A noter que la tablette propose un système de quatre haut parleurs signés Bang & Olufsen pour piloter un son spatialisé.

Enfin, une option 4G sera également disponible pour ce modèle pour coller avec l’étiquette Always Connected des nouveaux terminaux. Avec un support nano SIM et eSIM, il sera possible de choisir le fournisseur de son choix mais la marque prévoit, aux US, des offres en partenariat avec des marques afin d’offrir quelques mois de connexion gratuits.

HP SPectre Folio

HP indique jusqu’à 18 heures d’autonomie pour cet HP Spectre Folio. Un excellent score qu’il faudra mesurer en pratique puisque les tests de laboratoire ont la fâcheuse habitude de donner des durées taillées sur mesures pour répondre à un cahier des charges qui ressemble plus à un fantasme commercial qu’à un résultat obtenu par des ingénieurs1

HP SPectre Folio

Le poids global sera de 1.45 Kilos, ce qui reste assez léger en mode ultrabook et chevalet mais qui sera un poil plus difficile en mode tablette. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un écran de 13.3″ entouré de bordures. Avec 32 cm de large pour 23.3 cm de profondeur et 1.52 cm d’épaisseur, l’engin reste assez imposant.

Comptez 1300$ pour une version 8Go/256Go sous Core i5-8200Y en FullHD disponible aux US à la fin du mois. Nous devrions avoir plus d’infos sur les modèles Français d’ici quelques semaines.

Notes :

  1. Je suis toujours étonné de ces batteries qui tombent juste, toujours 12, 14 ou 18 heures. Jamais 17H38 ou 14H21… Pour obtenir 18 heures, on se doute qu’un constructeur doit jouer avec différents paramètres comme la luminosité de l’écran, l’effort du processeur et autres éléments pour parvenir à agripper ce score avant de voir la machine s’éteindre totalement. Pas un test très réaliste donc.
6 commentaires sur ce sujet.
  • 2 octobre 2018 - 12 h 52 min

    Vu la largeur des bordures (surtout inférieur) de l’écran, on dirait que le form-factor a été conçu au départ pour accueillir une dalle 3:2. Mais comme le dit l’article de Pierre, quel dommage d’avoir intégré une dalle 16:9…
    A par ça, saluons le super travail de design et d’intégration fait par HP :)

    Répondre
  • 2 octobre 2018 - 14 h 59 min
  • 2 octobre 2018 - 15 h 54 min

    Faut voir le bon côté des choses, c’est mieux qu’en “peau d’animaux vivants”…

    Répondre
  • 2 octobre 2018 - 18 h 11 min

    Quel dommage de gâcher l’engin ressemblant à la Surface avec un écran ratatiné en 16/9. Comment peut-on faire de une telle erreur?

    Répondre
  • 2 octobre 2018 - 18 h 35 min

    @Kast:
    Le mieux c’est du cuir avec la peau des vegans, écorchés vifs :)

    Répondre
  • 3 octobre 2018 - 0 h 45 min

    En tout cas, le visuel donne envie, bel effort de design !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *