GeForce MX450 : sans surprise, Nvidia contre les efforts d’Intel et d’AMD

Une partie de ping-pong, mais à trois opposants, c’est ce à quoi jouent Intel, AMD et Nvidia depuis des années sur le marché des solutions graphiques embarquées. Le GeForce MX450 est le dernier coup porté dans cette partie.

Les GeForce MX450 n’ont pas eu le droit aux feux de la rampe et Nvidia n’a pas sorti la grosse machinerie pour communiquer dessus. C’est une lutte en sous marin, pas très mise en avant par la marque car elle est plutôt “petit bras” en réalité. Loin des affrontements du haut de gamme quand AMD et Nvidia se tapent dessus à grand coups de fréquences et de capacités.

En réalité, il s’agit de trouver le bon dosage économique et technologique pour proposer mieux que le concurrent mais sans aller jusqu’à égratigner les performances des puces plus haut de gamme de la marque. Je suppose que pour le GeForce MX450 les ingénieurs de Nvidia passent plus de temps à se creuser la tête sur le meilleur moyen de moins bien faire que sur celui d’une optimisation à outrance.

2020-01-13 12_24_32-minimachines.net

Le prototype de carte DG1 à destination des développeurs

Le MX450, je vous en parlais en creux lors de l’annonce des Intel Xe au dernier CES. Je n’avais aucune idée de leur existence mais il était probable qu’après les MX150, les MX250 et les MX350, Nvidia ne brainstorme pas une appellation plus révolutionnaire que MX450. Ce nouveau circuit doit probablement son existence en réaction à ce futur circuit d’Intel. Le fabricant du processeur va en effet appuyer sur l’accélérateur du côté graphique et proposer beaucoup plus de capacités à ses circuits graphiques internes à ses processeurs Core. Le MX350 n’est probablement plus suffisant pour justifier son emploi au sein des futurs portables équipés de puces Tiger Lake-U, Nvidia passe donc au GeForce MX450.

Pour le moment, on manque clairement de détails sur cette nouvelle solution. On sait qu’elle restera réservée aux portables et que le nouveau circuit pourra prendre en charge aussi bien la mémoire GDDR5 que la GDDR6. Elle sera également compatible avec le format PCIe 4.0. Il faudra probablement attendre la sortie des nouvelles puces Intel et leur optimisation pour savoir vraiment si le GeForce MX450 aura un quelconque intérêt au sein d’une machine portable. Si les propositions de l’Intel Xe sont suffisantes, au vu du public visé, la gamme pourrait être trop en retrait pour avoir un quelconque intérêt.

Lenovo Yoga Slim 7i Pro

Le Lenovo Yoga Slim 7i Pro

C’est déjà un peu le cas d’ailleurs, les puces actuelles d’Intel, les Comet Lake de dixième génération comme les APU Radeon des processeurs AMD sont souvent jugés comme suffisants par beaucoup d’utilisateurs. Non pas qu’ils soient plus performants que la concurrence Nvidia mais bien parce que le public visé par les machines qui emploient ces solutions n’a pas besoin de plus. Ces derniers temps, il semble que le principal intérêt vu par les constructeurs pour justifier la présence de ces puces soit au niveau marketing. Histoire de coller un joli sticker Nvidia GeForce sur le châssis et sur la boite de la machine.

Est-ce que le GeForce MX450 proposera vraiment un atout face au futur d’Intel et d’AMD sur le plan graphique embarqué ? A suivre avec des machines comme le Lenovo Yoga Slim 7i Pro ci-dessus qui devrait être un des premiers engins à proposer une de ces puces dans le futur.

Si le niveau de performances évolue vraiment face aux solutions intégrées aux processeurs, la solution aura sa chance. Sinon elle sera reléguée aux machines employant des processeurs plus anciens… avant de voir rapidement débarquer un futur GeForce MX550 plus musclé. Ou de voir cette gamme tout simplement disparaitre ?

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
6 commentaires sur ce sujet.
  • 27 août 2020 - 17 h 11 min

    Personnellement, j’avais déjà du mal a justifier la présence d’un MX350 sur des machines équipées d’un Vega 7, les performances étant quasi similaire pour une consommation bien moindre…
    Si Intel ne rends pas totalement obsolète ce modèle avec ses derniers iGPU Xe, ce sera AMD qui le fera dans quelques mois, avec l’arrivée des APU Cezanne équipés d’iGPU RDNA2

    Répondre
  • 27 août 2020 - 21 h 40 min

    PERSO ,j’y connais rien en GPU entrée de gamme Nvidia .
    Je pense que certains GPU intégrés AMD ou INTEL doivent en gros être équivalent a un MX Nvidia entrée de gamme .
    Je trouve que Nvidia est sympa de ne pas vendre ces GPU entrée de gamme a de petit fabricant chinois qui pourrait alors sortir des PC entrée de Gamme disposant de CPU de génération précédente et d’un meilleur composant graphique en intégrant un GPU Nvidia .
    Apres ce que je comprends encore moins c’est quand les fabricants rajoute un GPU Nvidia entrée de gamme pour vendre alors qu’il est sur qu’un Ryzen avec un Vega il serai plus simple de mettre 16 Go de RAM pour exploiter enfin comme il se doit le GPU de chez AMD.

    Répondre
  • 27 août 2020 - 21 h 47 min

    +1 A mort ces pseudo GPU entrée de gamme qui ne servent à rien (la plupart du temps) mais qui continuent à réduire l’autonomie des PC portables.

    Répondre
  • 28 août 2020 - 7 h 27 min

    D’après ce que j’ai pu voir sur le net, la MX450 serait une GTX 1650 avec une bande passante mémoire trèèès réduite. (quelque chose comme 256 –> 64 bus-wide)

    Répondre
  • 31 août 2020 - 18 h 29 min

    Quand je vois que sur mon portable avec un core i5 9400h, j’active de plus en plus par défaut le gpu intel plutôt que la RTX2060 pour économiser de la batterie. alors effectivement, pas sur que ces MX aient un grand avenir.

    Répondre
  • 3 septembre 2020 - 18 h 30 min

    […] des solution AMD comme les circuits Nvidia MX350 actuels. Ce qui expliquerait pourquoi Nvidia a annoncé son MX450 il y a peu. Les deux marque voulant probablement continuer a jouer au chat et à la […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *