HP Envy 13 2020, passage en douceur aux puces Intel Ice Lake

Le HP Envy 13 2020 est un ultraportable 13.3″ qui suit le mouvement proposé par Intel avec des puces Ice Lake en Core i5 et i7. Une évolution qui se traduit par une diminution de son empreinte pour en faire une solution encore plus portable.

Le HP Envy 13 2020 reprend au premier abord la recette du modèle précédent mais s’ajuste en réalité pour limiter au maximum sa compacité. L’intégration d’une puce Intel de dixième génération et les nouveaux designs de carte mère  ont permis de grappiller de l’espace sur l’engin afin de limiter au maximum son encombrement.

HP Envy 13 2020Cette photo est plus éclairante que n’importe quel discours. A gauche, le modèle de 2019 et à droite, le HP Envy 13 2020. Les ajustements sont nombreux pour réduire l’encombrement global de l’engin. La zone perforée sous l’écran qui permettait notamment de glisser des enceintes directement face à l’utilisateur a disparu. La machine est ainsi moins profonde. D’un point de vue largeur, pas de différence. 

 

HP Envy 13 2020Le clavier occupait déjà toute la surface disponible sur l’engin et il aurait été difficile de trouver la place de l’étendre plus. Pour compenser la baisse de profondeur, l’écran a été également modifié. Si les diagonales sont identiques, la zone basse de l’affichage a été diminuée. La bordure arrive à peine à afficher le logo de la marque.

HP Envy 13 2020

Ces changements provoquent d’autres bouleversements. Le capteur d’empreintes présent sur le repose poignet sur le modèle 2019 migre à droite de la touche Alt Gr sur la version 2020. Le repose poignets est moins profond et les enceintes ont été intégrées de manière plus classique. Résultat, ce modèle mesure 30.7 cm de large pour 21.15 cm de profondeur pour une épaisseur de 1.47 cm seulement. Son poids est contenu avec 1.17 Kg malgré une batterie 4 cellules 53 Whr Li-Po qui lui apporte 8H30 d’autonomie en moyenne.

 

HP Envy 13 2020

Le reste de la machine est assez semblable. On retrouve une webcam avec un interrupteur pour la désactiver. Une double paire d’enceintes Stéréo signée Bang & Olufsen et une connectique comprenant deux port USB 3.0 Gen1 type-A qui se déploient. On retrouve également un port Thunderbolt 3.0, un lecteur de cartes MicroSDXC  et l’indispensable port jack audio stéréo combo. Pas de sortie HDMI, il faudra donc avoir recours à une connectique supplémentaire pour piloter le Thunderbolt 3.0 pour afficher en externe.

HP Envy 13 2020

La charge est rapide grâce à un solution USB Type-C de 65 watts qui permet de retrouver la moitié de son autonomie en 30 minutes de branchement secteur. 

HP Envy 13 2020

A l’intérieur, on retrouvera plusieurs versions matérielles avec des écrans FullHD ou UltraHD suivant les modèles. Deux processeurs de 15 watts de TDP seront disponibles : le Core i5-1035G1 ou le Core i7-1065G7 accompagnés de leurs circuits graphiques Intel de base et des options de circuits secondaires Nvidia GeForce MX330 avec 2Go de GDDR5 dédiés.

La mémoire vive ne sera pas évolutive et restera bloquée à 8 Go de DDR4-2666 ou de DDR4-3200 sur deux canaux suivant les processeurs. Le stockage sera, quant à lui, confié à une solution PCIe NVMe M.2 2280 de 512 Go accessible. La partie réseau est laissée à un module Wifi6 proposant une liaison Bluetooth 5.0. D’un point de vue tarif, comptez 829€ en France pour le modèle le plus accessible en Core i5 avec une dalle FullHD.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
3 commentaires sur ce sujet.
  • 16 avril 2020 - 23 h 17 min

    Mais que diable a fait la touche control de droite du clavier pour être ainsi exclue des machines ?! Et la touche “menu contextuel” ? Et les flèches Haut-Bas, elles ne crient pas à la discrimination ?
    Le capteur d’empreinte pouvait très bien rester sur le repose poignet. Ou aller sur le capot de l’écran, comme les smartphones, pour être utilisable capot fermé ? ou être remplacé par une caméra Windows Hello ? Au moins il y a la rangée de touches dédiées à droite avec les touches Home,End,PgUp,PgDown. Mais cela ne compense pas la touche entrée verticale, à la française !
    HP, tes claviers sont indignes d’une marque de ton rang !

    Répondre
  • 17 avril 2020 - 11 h 12 min

    Apparemment rien ne détrône encore le swift 7 2020 en terme de poids/taille d’écran et finesse.
    Je l’ai eu à 800€ au lieu de 2000€ au black friday 2019 lors d’une vente flash de la Fnac qui a durée à peine 1h30.
    Je n’en reviens toujours pas x)

    Répondre
  • Tit
    17 avril 2020 - 11 h 29 min

    “limiter au maximum sa compacité” limiter la compacité, je comprends que le but était de rendre ce portable moins compact, ce qui me paraît être l’inverse de que tu voulais dire ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *