CES 2020 : Asus Chromebook Flip C436 un hybride élégant et performant (maj)

L’Asus Chromebook Flip C436 est une nouvelle machine sous ChromeOS qui embarque des puces Intel Comet Lake allant jusqu’au Core i7-10510U. L’engin fait partie de la gamme Project Athena d’Intel puisqu’il remplit tout le cahier des charges de la solution.

Mise à jour du 20  Janvier 2020 : Asus a confirmé un prix de départ de 800$ pour ce Chromebook Flip 436 avec une arrivée en stock prévue le 24 Février prochain aux US. On peut donc s’attendre à quelque chose comme 849€ chez nous si la marque décide de proposer cet engin en France.

Billet original du 7 Janvier 2020 : Je suis bien triste de voir cette solution sortir sous ChromeOS. Enfin, sous ChromeOS uniquement apparemment. Car elle a presque tout pour plaire, le Chromebook Flip C436 est un 14″ fin, performant, léger et assez réussi en terme de ligne.

2020-01-07 14_44_19-minimachines.net

Asus a décidé de changer la donne en faisant largement évoluer les performances de sa machine. Le Chromebook Flip C436 embarque désormais des puces allant jusqu’au Core i7-10510U, un quatre coeurs et huit threads cadencé de 1.8 à 4.9 GHz avec 8 Mo de cache et une enveloppe thermique de 15 watts. Loin du double coeurs 7 watts Amber Lake Core i7-8500Y du Chromebook Flip C434 annoncé à la même époque au CES 2019. Evidemment, la solution double sa consommation mais peut être qu’Asus s’est rendu compte  que les machines sous ChromeOS étaient en réalité plus gourmandes que ce que l’on pourrait croire. Deux autres puces Intel de dixième génération seront disponibles sur l’engin avec les Core i5-10210U et Core i3-10110U. 

2020-01-07 14_44_56-minimachines.net

La mémoire vive explose puisque la machine propose de 8 à 16 Go de DDR4L et le stockage est également en large hausse avec de 128 à 512 Go de SSD embarqués sur un slot M.2 PCIe NVMe Gen 3 X2. Des composants que l’on ne retrouve pas sur toutes les options de portables Windows classiques même en haut de gamme. Intel a mis la main à la pâte puisqu’il est désigné comme co-créateur de l’engin qui fait partie de sa solution Project Athena

2020-01-07 14_43_52-minimachines.net

Le Chromebook Flip C436 annonce avoir réussit un tour de magie impressionnant : proposer un écran de 14″ de diagonale dans un châssis de 13″. Avec les bordures ultrafines “NanoEdge” de la marque, l’affichage occupe 85% de l’espace disponible sur le châssis. Ce qui permet de “tenir” cette grande diagonale de 14 pouces dans un espace de portable de 13.3 pouces standard.  

2020-01-07 14_43_42-minimachines.net

On retrouve les éléments liés à l’emploi des puces Intel comme un Wifi6 et du Bluetooth 5.0 mais pas certaines options qui peuvent s’expliquer par l’usage de ChromeOS. Par exemple, l’engin propose deux ports USB 3.2 Gen1 Type-C mais pas de Thunderbolt 3.0. Le reste de la connectique  comprend un lecteur de cartes MicroSDXC et un jack audio 3.5 mm stéréo combo. Pas de sortie vidéo ? Non mais les prises USB Type-C pourront aussi bien assurer l’affichage l’une que l’autre tout comme elles proposeront la recharge Power Delivery de l’engin. Situées de part et d’autres de la machine, cela en fait un excellent compromis d’usage pour un engin qui se veut aussi fin. Le Chromebook Flip C436 mesure 13.76 mm d’épaisseur pour 31.95 cm de large et 20.5 cm de profondeur. Son poids est de 1.1 Kilos, pas mal pour un 14 pouces.

2020-01-07 14_44_43-minimachines.net

Le clavier est de type chiclet et propose un rétro éclairage, la machine a beau être fine, elle propose une assez belle panoplie de fonctions avancées. Sa charnière rotative sur 360° par exemple qui lui donne son nom “Flip” permet des usages en mode tablette, par exemple. L’engin prend même en charge les stylets actifs avec 4096 niveaux de pression. Toutes ces fonctionnalités – rétro éclairage, dalle tactile, stylet actif, charnière 360° – amènent en général les engins à atteindre un certain embonpoint. La magie d’Asus est ici autant dans le ratio de l’écran que dans la capacité à faire tenir tous ces éléments et une batterie Lithium-polymère 3 cellules 42 Wh dans un châssis de moins de 14 mm d’épaisseur.

2020-01-07 14_44_06-minimachines.net

Le reste de la machine est complet avec même un lecteur d’empreintes digitales intégré, quatre enceintes signées Harman Kardon dans un système breveté pour apporter un son puissant et omnidirectionnel. Le Chromebook Flip C436 sera disponible en deux coloris, un argenté classique mais également une nouveauté avec un blanc “iridescent” qui devrait proposer des changements de couleurs suivant les angles.

Pas d’infos sur le tarif de ce nouveau Chromebook. Personnellement, j’espère juste qu’une version classique débarquera ou que l’on pourra passer de ChromeOS à une autre distribution Linux. Je trouve la machine très intéressante et sa ligne assez plaisante. Je n’ai juste pas l’utilité d’un engin sous ce système d’exploitation.


Soutenez Minimachines.net !
18 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2020 - 20 h 00 min

    Belle machine mais pourquoi les hybrid sortent-ils tjs en 13 ou 14 pouce? Les moins de 12 pouce sont déclarés persona non gratta? Un 11 pouce bordless avec un ratio 3:2 serait mon Graal…

    Répondre
  • 7 janvier 2020 - 20 h 31 min

    Trop beau pour se contenter de Chrome OS.
    Ils devraient le sortir aussi avec Windows 10 ou même sans OS (pour plus de choix)

    Répondre
  • 7 janvier 2020 - 22 h 37 min

    je suppose que s’il n’était pas vendu sous chrome-os, il serait plus cher
    Google dois bien mettre la main à la poche

    comme Pierre, une distribution Linux dessus contenterait surement beaucoup de gens
    Enfin reste à voir le prix

    Répondre
  • 7 janvier 2020 - 23 h 54 min

    Effectivement, la machine est très intéressante !
    L’OS (que j’ai déjà avec mon Acer) me va bien… Mais l’astuce pour mettre en parallèle un linux est trop lourde (3 amis m’ont déjà formaté ma machine par erreur en me l’empruntant…).

    Si nous pouvions réellement avoir les 2 OS ensemble alors cela serait nickel (je crois qu’un projet était lancé).

    Dernier point… J’ai peur que la machine dépasse quand-même les 1k€… Et donc mon budget !

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 8 h 37 min

    Je ne vois pas pourquoi il ne serait pas “convertible” linux, sauf à ce que Google ai demandé l’intégration de nouvelles protections.

    Un OS comme GalliumOS s’installe assez facilement sur des machines à base d’Intel, il faut cependant que l’OS soit rendu compatible avec la génération de processeur de la machine.

    Sinon, un simple Ubuntu et ses variantes doit pouvoir s’installer, mais encore une fois, les pilotes (wifi, trackpad) devront avoir été intégré au noyau linux.

    S’il est possible de passer par le mode Développeur puis de flasher le bios avec Coreboot, ça ne fait même pas sauter la garantie, il faut bien sur avoir pris le temps de faire un backup du système via l’installation dans Chrome de l’extension Chromebook Recovery utility et sacrifié une clé USB 16Go pour la sauvegarde du système entier.

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 9 h 39 min

    ” proposer un écran de 14″ de diagonale dans un châssis de 13″
    Ça, physiquement, ce n’est pas possible. A moins qu’Asus ne fasse fi de la physique non-élastique la plus élémentaire.
    Mais à ce prix là, j’en doute.
    db

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 9 h 40 min

    @brousse.ouillisse:
    Il est fort possible que tout ne fonctionne pas sous Linux stock : lecteur d’empreintes (pourri de toutes les manières), WiFi voire BT.
    db

    Répondre
  • 8 janvier 2020 - 9 h 46 min

    @Gaduc: Plus loin : ” Ce qui permet de “tenir” cette grande diagonale de 14 pouces dans un espace de portable de 13.3 pouces standard.”

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 15 h 42 min

    … Linux et tactile, j’ai peur que ça ne fasse pas bon lenega. Peut être siys Gnome mais ça serait lourdingue.

    A+

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 16 h 59 min

    Très satisfait de mon petit Chromebook ASUS .
    Il est sur que devant mon besoin de vidéos et de jeux mon modèle n’est pas top .
    Besoins maintenant de 13 ou 14 pouces pas spécialement 360° mais impérativement tactile et HD voir UHD .
    Reste le prix disons 600 euros maximum .
    Qui offre un bon truc aujourd’hui avec qualité et fiabilité ?

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 17 h 46 min

    @Daniel: Pour utiliser Fedora gnome au quotidien sur une tablette sous Atom z8550 avec 4g de ram, je peux te dire que tout est fluide et operationnel, malgré un eMMC aux performances digne d’un hdd 5700 tr/min, alors sur machine comme cet Asus, ça devrait trés bien se passer, sauf peut-être avec le verrouillage du BIOS ;).

    @Pierre Lecourt: Il y comme une certaine ironie, d’un coté, Asus c436 x86 très performant pour faire tourner ChromeOS et de l’autre de un Le Lenovo Yoga 5G ARM sous Windows, un peu comme une inversion des rôles…

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 18 h 57 min

    @Madwill. j’en suis étonné car j’ai rarement lu des choses très positives sur le tactile façon Linux, c’est bon d’avoir ce retour.
    En même temps je ne suis pas du tout fan de tactile sur PC au contraire de ma moitié qui adore son nouveau chromebook Acer C523… C’est son deuxième chromebook et comme le premier, la machine tourne souvent plus de 6 à 8 heures par jour, voir encore plus le week end. Je doute qu’elle veuille utiliser un autre OS un jour, en tout cas pas Windows “parce que c’est vraiment trop lent” (et ce n’est pas une geek loin de là).

    A+

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 19 h 52 min

    A partir de 800€ c’est trop cher pour un Chromebook. Vu qu’un Chromebook se rapproche plus d’un PC bureautique ou Netbook donc il devrait avoir le prix et non des prix de début d’Ultraportable voir PC gaming donc il n’a ni la puissance ni la prestance.

    Répondre
  • 20 janvier 2020 - 22 h 14 min

    J’imagine qu’il est impossible de mettre windows dessus ?

    Répondre
  • 21 janvier 2020 - 21 h 49 min

    […] que quand vous achetez un engin aussi cher qu’un Chromebook Flip C436 à 849€ il bénéficiera de 8 ans de suivi parait un peu moins délirant qu’avec 3.5 ou 5 […]

  • 22 janvier 2020 - 11 h 09 min

    @Will: Pour moi, c’est à partir de 400 euros (pour du Celeron / 4GO / 32 Go et un écran non tactile mais FHD). Au dessus, c’est trop cher pour ce que c’est.

    Répondre
  • 23 janvier 2020 - 19 h 07 min

    @sidero:

    surement pour les même raisons qu’il est difficile de trouver un portable 12″

    Répondre
  • 23 janvier 2020 - 19 h 09 min

    @Madwill:

    les applications web ça peut demander de la puissance et de la ram…

    par exemple un ide, retouche photo, montage vidéo…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *