Intel annule la totalité de son programme Intel Developer Forum

L’Intel Developer Forum est, depuis plus de vingt ans, un des événements marquants de l’année pour le fondeur. Une réunion internationale mêlant journalistes et développeurs autour des nouveautés de la marque. Cet événement est désormais à conjuguer au passé.

Il n’y aura pas d’Intel Developer Forum 2017 et le programme 2016 aura été le dernier d’une longue série s’écoulant sur vingt années. Une disparition qui montre à quel point le marché informatique change et les répercussions qu’il a pour un leader comme Intel.

Intel CEO Brian Krzanich keynote at IDF13

Difficile pour Intel de continuer à financer un événement pareil aujourd’hui, pour avoir couvert cet Intel Developer Forum dans le passé, je dois bien reconnaître que la dépense est difficile à justifier. Payer les billets de centaines de journalistes et d’au moins autant d’acteurs en tous genre pour les convier à un show jusqu’à San Francisco, à des milliers de kilomètres, tous frais payés, est une dépense qu’Intel ne peut plus forcément se permettre. La marque en a les moyens financiers évidemment, mais à bien y regarder, ce serait une dépense inutile et presque indécente.

Tablettes Hybride Intel

les bonnes pratiques dans la construction d’une tablette, la communication typique d’un IDF

L’Intel Developer Forum a été une bonne solution pour rouler des mécaniques et évangéliser la planète technophile pendant des années. Afficher une bonne santé financière et faire miroiter de nouvelles technologies ainsi qu’un calendrier efficace de nouveautés à venir, voilà de quoi garder une belle image dans les esprits. Mais les annonces de ces dernières années ont perdu en sens pour la marque pour ce type de communication. A l’époque de l’évolution rapide de ses processeurs, de leur finesse de gravure et des technologies embarquées, il était nécessaire de procéder à des rappels technologiques réguliers. Mais les dernières annonces de la marque montrent qu’elle a tendance à faire, sur ce point, un peu plus de sur place qu’auparavant.

Project Alloy

Intel Project Alloy

Intel préférait communiquer autrement lors des deux derniers événements : Annonces de partenariats, ouvertures de nouvelles branches, évolutions vers des secteurs en pleine croissance comme les drones, les serveurs, l’automobile, la réalité virtuelle, l’Internet des Objets et le stockage… Les derniers IDF n’ont pas brillé par de retentissants bouleversement sur le coeur de métier de la marque, ce qui justifiait quasiment l’existence de ce grand rassemblement, de nouveaux processeurs.

Minimachines

Intel Joule pour l’IoT

Le problème étant que fédérer des milliers d’intervenants n’a pas forcément de sens lorsque l’on s’adresse à eux de manière foisonnante : Parler des drones d’un côté, Recherche et développement de l’autre, Internet des Objets encore et partenariats avec d’autres acteurs dans un quatrième temps est trop touffu pour séduire une assemblée aussi colossale. Le bon vieux message clair et simple du type “Voici le nouveau processeur bidule et voici ce qu’il sait faire” était parfait pour ce type de show de masse, l’impact était excellent. Mais c’est beaucoup moins efficace quand il s’agit d’expliquer que la marque noue un partenariat long terme avec un concepteur de puces Chinois ou qu’il s’implique dans le développement de nouveautés dans l’Internet des Objets.

IDF Keynote Wristband Demo

L’utilité du programme est donc bien à remettre en cause, la communication traditionnelle par voie de presse et de réunions plus localisées semble plus adaptée et agile sur ces sujets. Les salons habituels, comme le CES, le CeBIT ou le Computex auront également cet effet de chambre d’écho important pour la marque sans avoir à régler la note de l’ensemble des intervenants.

Cette décision est, en outre, économique pour la marque, ce qui a pas mal de sens pour Intel en ce moment. Difficile d’imaginer débourser des millions de dollars sans sourciller pour un événement d’une telle ampleur quand d’un autre côté on licencie en France comme ailleurs.

Un commentaire.
  • 19 avril 2017 - 18 h 57 min

    Autre info : Intel annonce l’arrêt de la fabrication de puces pour se consacrer au bien-être de la planète et de ses habitants. Pour ce faire, annonce de partenariats avec Google, fesse-bouc, Amazon, Microsoft, Alibaba et ses 40 drones ainsi qu’avec chacun des habitants de la planète.
    Là ça a de la gueule non ?

    Bon, OK, on a le droit de rêver non ?
    J’ai au moins appris une chose c’est que l’IDF était gratos pour les participants frais de déplacement inclus.
    Toutes les DevCon sont ainsi ?

    Db

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *