Qualcomm Snapdragon Wear 1100, un nouveau SoC pour objets connectés

Qualcomm profite également du Computex pour annoncer un nouveau SoC à destination des objets connectés. Premières visées, les montres connectées où la marque règne en maître avec une puce pourtant, au départ, absolument pas conçue pour ce type de produit. Le nouveau Snapdragon Wear 1100 devrait améliorer la disponibilité de solutions abordables et efficaces notamment pour les plus jeunes.

A la sortie de l’Apple Watch, enfin dès les premières rumeurs concernant la montre, c’est l’effervescence chez les concurrents. Il fallait répondre à Apple et proposer ses propres solutions. La première puce sérieuse trouvée pour le faire est chez Qualcomm, il s’agit du Snapdragon 400, une solution au départ développée pour des smartphones entrée de gamme. Une solution qui deviendra la clef de voûte de tout un secteur de montres connectées et qui fonctionne très bien.

Minimachines

La Huawei Dococchhi sous Snapdragon Wear 1100

Qualcomm ne s’est évidemment pas lamenté sur les ventes de sa puce mais il y avait probablement moyen de tirer profit de cette nouvelle donne. La marque dévoile ainsi en début d’année une nouvelle solution… Le Qualcomm Snapdragon Wear 2100. Un SoC haut de gamme sous Cortex-A7 et chipset Adreno 304. Une puce qui aurait du faire l’unanimité mais qui ne rencontre finalement que peu d’échos sur un marché beaucoup moins large que pouvaient l’espérer les différents acteurs.
Qualcomm avait pourtant mis les petits plats dans les grands en proposant des designs de montres prêts à l’emploi avec un cahier des charges complet qu’il suffisait de copier-coller en usine pour sortir des produits viables. Mais depuis cette annonce, pas grand chose ne se passe du côté des wearables.

LG Gizmopal

La LG Gizmopal sous Snapdragon Wear 1100

Voilà donc que la marque annonce le Snapdragon Wear 1100. Un SoC qui, vous l’aurez compris, reprend l’idée du 2100 mais qui devrait se situer en deçà de ses performances. Puisque les leaders de l’industrie ne semblent plus très préoccupés par les montres connectées il faut leur proposer des solutions plus faciles à vendre tout en touchant également des constructeurs moins connus. Le Snapdragon Wear 1100 semble parfaitement taillé pour cette tâche. Cela se sent avec les nouveau partenaires et les nouvelles cibles que la marque va exposer au Computex : Anda Technologies devrait exposer des montres connectées pour enfants, des solutions de marques InWatch et WeBandz seront également de la partie. Pas vraiment des noms très connus à l’international… D’autres produits spéialisés viendront de ZTE, LG ou Huawei, essentiellement des solutions pour enfants.

ZTE Mamorino

La ZTE Mamorino sous Snapdragon Wear 1100

Je suppose que Qualcomm l’a rendu compatible d’un point de vue intégration avec le Wear 2100, rendant ainsi ses designs de références exploitables avec la nouvelle puce. Moins gourmand, le nouveau composant pourra se contenter de plus petites batteries pour une même autonomie et donc baisser les coûts de production des montres créées. Le Snapdragon Wear 1100 propose, évidemment, toujours des composants essentiels comme le Wifi et le Bluetooth et pourra s’associer avec un une solution 3G ou 4G. Il permettra un chiffrement matériel des  données ainsi que de la localisation sans GPS. Le marché visé est donc plus large, outre les montres connectées, le SoC équipera des trackers d’activité, des appareils pour les personnes âgées et des casques connectés.

Bref le marché change de cap et après les montres plutôt haut de gamme, le voilà qui vise une base plus large et en particuliers les bambins. Non pas qu’ils soient demandeurs de ce type de gadget mais les parents y voient probablement une solution appréciable pour rester en contact avec leur progéniture.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 31 mai 2016 - 15 h 01 min

    Quel superbe design cette dernière montre de ZTE !!!
    Ils ont beaucoup de goût… 8)

    Répondre
  • 31 mai 2016 - 16 h 45 min

    Mais bon sang quand vont-ils sortir une montre réellement connectée qui fasse office de telephone avec une autonomie correcte et une micro-oreillette bluetooth clipsable au terminal
    Les montres connectées se substitueront aux smartphones au lieu d’être un complement futile. On pourra garder un grand smartphone pour le métro, le train ou la salle d’attente.
    Les LG urbane LTE et samsung galaxy gear S2 3G montrent la voie mais il reste du chemin à parcourir. Aller hue les ingénieurs !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *