XCY-X66 : un MiniPC sous Celeron N5105 avec 4 ports 2.5 GbE

Le XCY-X66 se démarque par sa connectique. Avec 4 ports Ethernet 2.5 GbE, il s’adresse à un public cherchant une solution réseau programmable.

Un Celeron N5105 s’est constitué un petit nid douillet dans un châssis très compact. Le XCY-X66 ne mesure que 7.5 cm de côté pour 4.2 cm de haut et propose pourtant une connectique et des fonctionnalités très rares même sur les plus grosses machines.

Avec pas moins de quatre ports Ethernet 2.5 GbE pilotés par des chipsets Intel i225-V, le XCY-X66 pourra se transformer en solution réseau sur mesure en lui injectant un système d’exploitation dédié à cette tâche. On pense évidemment à des distributions comme pfsense pour devenir un firewall efficace mais d’autres systèmes sont également possibles. Son Celeron N5105  accompagné de 8 Go de mémoire vive LPDDR4 soudée à la carte mère et un SSD de 128 à 256 Go lui permettront de piloter aussi bien une distribution Linux dédiée qu’un Windows plus classique. Le stockage est monté sur un Slot M.2 2242 au format NVMe PCIe 3.0 et pourra être remplacé par l’utilisateur en cas de besoin.

Le processeur 4 coeurs , 4 Threads avec 24 EU graphiques dégageant 10 watts de TDP, il est refroidi activement par une solution classique de ventilateur soufflant au travers de petites ailettes situées sur le côté. La connectique arrière comporte, en plus des 4 ports Ethernet, une sortie HDMI 2.0 et un port USB Type-C ne servant qu’ à alimenter la machine en 12 V 2.5 A. Sur le côté gauche, on distingue un port USB 3.0 Type-C classique et un lecteur de cartes MicroSDXC. La face avant propose deux USB 3.0 Type-A et le bouton de démarrage. J’ai d’ailleurs assez peur qu’avec cette connectique sur trois côtés on aie un effet pieuvre assez prononcé.

Reste un souci pour cette minimachine, il n’est disponible qu’en importation à 307€ environ en 8/128 Go et 322€ en 8/256 Go. Ce n’est pas tant le prix qui me gène mais le fait qu’il ne va intéresser que des usages très spécialisés et orientés réseau avec un support inexistant et une garantie minimale d’une année. Autant pour un particulier ce n’est à mon avis pas un gros problème, autant pour la construction d’un réseau c’est beaucoup plus gênant. Je vois mal une structure intégrer un poste de ce type dans son système et prier pour ne souffrir d’aucune panne n’ayant comme résolution qu’un renvoi du produit et plusieurs semaines d’attente…

Les entrailles du iKoolCore

XYC n’est pas vraiment un constructeur mais plutôt un revendeur qui agglomère différents design que l’on voit chez de nombreux distributeurs et marques noname dans un catalogue parfois un peu foutraque. Ce produit a d’ailleurs déjà été présenté sur le site sous la marque iKoolcore en décembre dernier. Si le XCY-X66  vous intéresse pour développer une solution réseau, regardez peut être un équivalent distribué en France sur une place de marché avec une meilleure garantie.

On commence à trouver des solutions noname de ce type distribuées en France avec par exemple ce MiniPC HSIPC sous ce même processeur Celeron N5105 qui a l’avantage d’être dépourvu de ventilation et donc de ne pas faire de bruit, d’embarquer des slots SoDIMM, un port SSD M.2 2242 et de proposer toujours 4 ports Ethernet 2.5 GbE via les mêmes puces Intel i255-V. Une machine qui a été pensée pour le même type d’usage mais qui bénéficiera d’une livraison rapide mais aussi d’une meilleure garantie en étant distribuée via Amazon pour… 30€ de plus. Je ne sais pas si ce HSIPC est parfait, mais vous avez la possibilité de le commander, de le recevoir en quelques jours et… de le renvoyer si il ne vous convient pas.

Source : AndroidPC.es

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

2 commentaires sur ce sujet.
  • 21 janvier 2023 - 0 h 11 min

    je préfère encore une vm pfsense sur mon qnap que ce genre d’équipement. un nas est plus robuste et aucun problème pour migrer si je devais changer de nas vers un qnap. ce n’est pas le même prix certes, mais l’usage est bien plus complet

    Répondre
  • gUI
    23 janvier 2023 - 8 h 11 min

    D’accord avec le positionnement un peu hasardeux. Parce que pour un particulier, 4 ports ethernet (donc 4 réseaux physiques séparés) c’est assez rare. Même moi qui ai découpé mon réseau en morceaux je n’ai besoin que de 2 ports (WAN et LAN) vu qu’ensuite c’est des VLAN qui me font la séparation logique. Des réseaux physiquement séparés c’est uniquement en entreprise qui partiront en général sur routeur « pro » (type Cisco).

    Reste le lab éducatif (perso ou académique), là oui ça pourrait avoir du sens…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *