AYA Neo Pocket Air : une console Android de 5.5 pouces OLED

La AYA Neo Pocket Air clôt la présentation des produits de la marque avec une ambition un peu différente de console sous Android.

Probablement beaucoup plus grand public, avec un potentiel plus large, la AYA Neo Pocket Air est une solution fonctionnant sous Android pour piloter des jeux issus de son catalogue mais qui offre également un pont vers l’émulation et le streaming.

Si on connait AYA pour ses consoles PC sous processeurs Intel et AMD fonctionnant sous Windows, la marque a tout à fait les moyens techniques et logiciels de proposer des machines de jeu sous Android. Sa première console de ce type, la AYA Neo Pocket Air, embarquera un écran OLED de 5.5 pouces de diagonale et des composants de jeu dans un châssis beaucoup plus compact que ses grandes soeurs. 

On n’a peu d’informations sur ses composants si ce n’est des détails sur son ergonomie de jeu. Ainsi la présence de mini joysticks analogiques est confirmée, un pavé directionnel, des boutons ABXY et des gâchettes pour retrouver les fonctions complètes d’une manette console. Des boutons de menu seront également présents.

Aucune mention de la version d’Android n’a été faite, pas plus qu’une éventuelle participation au programme de Google pour obtenir le précieux accès à ses services. Deux choses sont sûres cependant, la AYA Neo Pocket Air proposera une surcouche maison et non pas un Android Stock, afin de proposer une interface adaptée à l’usage de son interface. Si l’écran restera tactile, la manipulation à une seule main de ce genre de machine n’est jamais des plus confortables et pouvoir naviguer avec les joysticks et boutons sera souvent plus pratique en déplacement. Une collection de jeux « retro » sera également accessible directement via la console.

Mais le plus intéressant sera sans doute le prix de la machine car si AYA se positionne intelligemment en surfant sur la vague actuelle de streaming de jeu PC, la marque pourrait se servir de cette console pour se faire un véritable nom à l’international. La AYA Neo Pocket Air si elle permet de jouer confortablement sur un service comme GeForce Now, pourrait être une solution plus intéressante que la Razer Edge ou la Logitech G Cloud.

On ne connait pas le tarif de cette plateforme, sa distribution semble prévue pour le second trimestre ce qui sous entend un développement déjà très avancé même si aucun prototype n’a été présenté. A bien y réfléchir, il ne suffit pas de grand chose pour faire de cette minimachine un best seller international. Du moins dans cette optique de jeu en streaming. La recette est simple et AYA la maitrise déjà dans les grandes lignes :

  • Un bon écran bien lisible. Le constructeur a choisi du OLED 5.5″ qu’il suffit de définir intelligemment pour faire l’affaire.
  • Une interface de jeu maitrisée : Les précédents modèles de AYA sont reçus positivement sur ces postes.
  • Un processeur suffisant pour jouer en streaming : une puce milieu de gamme avec un bon support Wi-Fi sera suffisant.
  • Un suivi de la machine dans la durée pour assurer la possibilité du jeu en streaming d’ici quelques années.

Si ce dernier point est garanti et évidemment que le prix de la console Android n’est pas aussi délirant que les deux produits concurrents cités précédemment, la AYA Neo Pocket Air pourrait faire un énorme carton. Sinon elle fera ce que risquent de faire les Logitech et Razer, rester dans leurs cartons.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

4 commentaires sur ce sujet.
  • 21 janvier 2023 - 23 h 11 min

    Pas de commentaires sur cet article !

    Il manque encore pas mal d’informations mais la promesse est alléchante, connaissant la marque et ce qu’il savent faire.

    Un écran correctement défini : sur du 5.5″ un 720p serait suffisant mais un 1080 serait plus confortable. Avec un ratio en 16/9 ça serait un plus. Un snapdragon de la série 7, de la RAM et un stockage suffisant et on a une machine de streaming au top.

    Reste la question du Play Store qui, s’il n’est pas indispensable, pourrait limiter ses ventes.

    Enjoy !

    Répondre
  • JCB
    22 janvier 2023 - 9 h 58 min

    Je ne vois pas l’avantage par rapport à une manette qui entoure un smartphone, comme le GameSir X2 Pro par exemple. Moins puissant, plus cher, écran moins grand..

    Répondre
  • 22 janvier 2023 - 11 h 07 min

    @JCB:Dans ce cas, pourquoi avoir une console de salon plutôt qu’un smartphone sous GeForce Now relié à un TV avec une manette ?

    Personnellement je vois quelques avantages à cette Aya : l’autonomie, l’ergonomie (poids, encombrement) et ne pas avoir de notification du boulot pendant une partie.

    Après, je suis d’accord avec toi que c’est du bonus donc le prix sera un point clé de cette proposition.

    Répondre
  • 24 janvier 2023 - 15 h 28 min

    OMG on dirait un jouet, je prends les paris cette bestiole sortira bcp trop cher: > 300 balles
    C’est Aya qd même, ils exploitent bien les petits assembleurs chinois pour bien tondre les clients du monde occidental.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *