Steam Deck : Valve accélère la production et pense au futur

Valve annonce que la console mobile Steam Deck va accélérer ses livraisons, un point capital dans le développement de la marque.

Le Steam Deck a déjà connu un succès important malgré une distribution totalement atypique. Si la politique de vente de Valve était si particulière avec une distribution au compte gouttes, c’était probablement pour éviter de prendre trop de risques. Une stratégie payante mais qui a ses limites. La marque a décidé d’augmenter la cadence pour fournir le plus de monde, le plus rapidement possible.

Si un grand constructeur avait sorti un Deck du même genre, il aurait commencé par en produire quelques dizaines de milliers de pièces et créé une série d’outils de production capable de doubler ce volume en quelques semaines. C’est comme cela que font les grandes marques pour lancer un produit. En inondant les points de ventes. Quitte à se retrouver avec un gros paquet de produits invendus. C’est risqué mais avec de bons partenariats et un réseau de distribution solide, ils finissent toujours par écouler leurs stocks. Quitte à faire une grosse promo ou à solder des produits difficiles, cela se termine rarement par une phase de recyclage. La preuve on ne voit plus de casques de réalité Mixte en magasin…

Pour Valve, c’est un peu plus compliqué parce que la marque a construit son écosystème sur le dématérialisé. Elle ne possède pas de réseau de distribution physique. Pas d’accord avec de grands groupes de distribution pour lancer son produit. Du reste, vu la marge exigée par une chaine de supermarché, le Steam Deck ne serait pas vendable en l’état dans ces enseignes. La distribution de la console mobile passe donc par une voie alternative qui va directement de l’usine au consommateur.

Aussi quand Valve annonce accélérer le rythme de ses envois d’emails cela ne signifie qu’une seule chose. Le rythme de production physique de la console sous processeur AMD a augmenté. Les réservations du second trimestre 2022 ont donc été entamée avec une accélération du rythme. Passant d’un envoi de mail par semaine à deux expéditions. Le précieux sésame permettant ensuite de finaliser sa commande et de recevoir l’appareil.

Pour Valve, il est vital d’être rapide car la commercialisation de son engin n’est pas autant inscrit dans la durée qu’une solution console classique. Plus le temps passe et plus la console va subir les outrages du temps et le modèle qui était lancé en Juillet 2021 ne sera pas aussi séduisant en 2023. La gourmandise légendaire du monde du jeu vidéo sur PC étant un vrai rouleau compresseur pour les ambitions de durée de vie des puces, le matériel du Steam Deck sera sujet à un vieillissement plus rapide que celui d’une Nintendo Switch dont les titres sont adaptés aux composants embarqués.

Si Gabe Newell évoque déjà les grandes lignes d’un Steam Deck 2, c’est dans la suite logique des choses. Le marché du PC étant ce qu’il est, ce Steam Deck est appelé à devenir un format ou à disparaitre. Une nouvelle sorte de PC mobile qui devrait, si le succès est au rendez-vous, connaitre une plus forte concurrence à moyen et long terme. Et Valve a tout à gagner à satisfaire le plus de monde possible avec cette première génération pour s’imposer comme le « papa » grand public du format. Tout intérêt à faire de Steam OS la solution de référence à ce type de produit si des concurrents de gros calibre se présentent à sa porte pour évaluer cette offre. On imagine l’intérêt pour la marque d’avoir un Lenovo, un GP ou un Dell venir s’intéresser à cette offre et faire de solutions alternatives des portes d’entrée vers son catalogue de jeux. La multiplication des plateformes compatibles permettant également de faire levier sur les studios de jeu afin qu’ils développent pour SteamOS.

Cette montée de la production est à la fois un aiguillon pour montrer le succès de la console aux concurrents mais également un bon moyen de pousser la solution logicielle comme un véritable centre d’intérêt pour tout l’écosystème du jeu PC : Une solution autant matérielle que logicielle qui profitera à tous… et surtout à Valve.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

6 commentaires sur ce sujet.
  • 7 avril 2022 - 15 h 43 min

    Si il est vrai que le marché est relativement de Niche car nouvellement créé !;
    Il me semble qu’il y a un marché ,voir meme un grand marché .

    Pas mal de joueurs parlent d’une machine trop grosse mais bien conçut .
    Peut etre la meme erreur que la première XBOX vite apparue sur le marché avec une manette plus petite .

    Le prix de cette console qui n’a pas de concurrente sous x86 a ce prix est un bon point pour VALVE .
    Comparons a un NINTENDO SWITCH équivalente ,349 la console Japonaise contre 419 la première STEAM .

    C’est un beau jouet ,peut etre si elle était disponible et pré équipée pour un OS du type BATOCERA ,je la trouverai très sympathique .

    Peut etre un jour ,un modèle plus simplifiée ,plus conçut pour jouer d’anciens jeux .
    L’utilité des pavés tactiles ,si l’écran est tactile ,je suis pas sur ce truc là .
    Disons 500 euros pour une version révisée avec un SDD de 512 Go d’origine et j’achète .

    Répondre
  • 7 avril 2022 - 16 h 08 min

    SteamDeck 512 go, Recu le 2 avril:

    Premieres impressions:
    Tester sur 4 jeux steam: dragonball kakarot, tombraider, jedi knight, God of wars
    – Un bombe pour ce format, c’est beau, fluide :)
    – Ca souffle …
    – Autonomie moins de 3 heures
    – C’est massif et un peu lourd à l’usage.
    – C’est un PC avec les avantages et incovenients
    – Pur bonheur pour les emulateurs (gamecube, ps2, wiiu, ps3) Mais il faut tout configurer (recalbox ou batocera regleront peut etre ce probleme) …
    – Sorti de Steam, c’est ArchLinux, c’est un pc :)
    – Sorti de Steam, pas simple d’installer des jeux achetés (ou non)

    Attention ce n’est pas une switch !!! et le public visé n’est pas le meme.
    Une switch avec trinquet reste un vrai bonheur.
    Le steamdeck a un fort potentiel mais c’est un pc pas une console…

    Répondre
  • 7 avril 2022 - 18 h 12 min

    @emul a tor, tu as fais la réservation à quel moment?
    Je me posais la question d’en réserver un pour faire un mini PC
    malheureusement, les livraisons sont toujours prévu pour Octobre… ça fait long…
    D’autant plus qu’à ce moment les nouvelles puces RDNA2 commenceront probablement à arriver.

    Répondre
  • 8 avril 2022 - 1 h 06 min

    @emul a tor:

    « switch avec trinquet » hein ?

    Répondre
  • 8 avril 2022 - 8 h 56 min

    @Pierre:
    « trinquet » –> Trinket ;)

    Répondre
  • 8 avril 2022 - 8 h 57 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *