Officiel : Razer rachète Ouya

C’est désormais officiel, Razer vient de s’offrir OUYA. La petite console évidemment, mais surtout l’écosystème de jeu qui lui est lié. Le fabricant d’accessoires de jeu est désormais propriétaire d’une solution unique pour proposer son propre catalogue.

Mise à jour : Razer a racheté la plateforme Ouya. Le contrat géré par la banque d’investissement MESA est désormais officialisé par celle-ci. La Fire TV de Razer va donc pouvoir profiter de son catalogue et les fonds injectés par Razer dans Ouya pourront peut être donner de belles surprises logicielles et matérielles à l’avenir.

Billet original : Si Razer n’a pas confirmé l’info, la marque ne l’a pas vraiment commentée tout en indiquant être un fervent supporter de la console. Reste que l’état des lieux de l’objet laisse penser depuis plusieurs mois qu’une recherche active de nouveaux partenaires, puis d’un repreneur, est en cours.

 

Black Ouya

On avait eu vent des recherches de la console Ouya. Julie Uhrman, la PDG de la marque, semblait fouiller du côté d’investisseurs Chinois et des télécoms pour proposer sa console et son univers. Lancée sur Kickstater en 2012, réunissant un jackpot de plus de 8 millions de dollars, la petite machine sous Tegra 3 et dans une version modifiée d’Android devenait la console indépendante par excellence. 3 ans après la recette miracle a perdu pas mal de son éclat. D’abord parce que les chiffres montraient que les best sellers ou les exclusivités de l’objet ne faisaient presque pas de ventes. Ensuite parce que les promesses faites pendant la période Kickstarter s’évanouissaient toutes petit à petit.

OUYA STORE

Après un premier tour d’investissement de 15 millions de dollars au début 2013 auprès de plusieurs fonds dont Nvidia, après les 10 millions de dollars réinjectés par Alibaba au début 2015, la marque semble encore exsangue et cherche donc un partenaire pour survivre. On en a déjà parlé mais sans piste pour son avenir.

Le rapprochement avec Razer aurait du sens. La marque d’accessoires y trouverait un écosystème de jeu déjà bien en place même si largement en doublon avec le catalogue Android. Ce serait également un mouvement bizarre puisque Razer serait alors en contrat avec des marques comme Xiaomi ou Mad Catz qui ont un contrat avec Ouya pour distribuer leurs jeux.

console OUYA

Ce serait également un bon moyen de sortir une nouvelle version du concept, une mise à jour d’un point de vue technique. Le produit original étant aujourd’hui dépassé en terme de performances par des productions beaucoup moins mises en avant pour leur côté gaming. A suivre.

Source : Cnet et Liliputing

13 commentaires sur ce sujet.
  • 11 juin 2015 - 14 h 05 min

    Salut Pierre,

    une petite coquille => “Le produit original étant aujourd’hui dépasser(é) en terme de …”

    Répondre
  • 11 juin 2015 - 14 h 13 min
  • 11 juin 2015 - 14 h 26 min

    La Ouya, c’est du bon vieux Tegra 3 et non pas du Tegra 4 ;-)

    Répondre
  • 11 juin 2015 - 14 h 36 min

    intéressant comme développement possible.

    autre coquille :

    “Lancée sur Kickstater en 2012, >>réunissant allant<< un jackpot de plus de 8 millions de dollars, la petite machine "

    Répondre
  • 11 juin 2015 - 18 h 35 min

    Un concept pas récent mais qui offre un potentiel .
    C’est sur qu’avec un poil de modifications et une distribution plus intelligente d’un tel produit cela peut marcher .

    Je pense pas qu’un joueur ai spécialement besoin d’une console nouvelle génération a 400 euros .

    Un produit bien pensé même sous Android peut se vendre a 150 euros .

    Par contre ce serai bien que ce produit ne soit pas simplement une console Android .

    L’idéal serai un système disposant d’un dual boot permettant l’utilisation d’Android pour le jeu et un Linux générique pour le reste des utilisation .

    C’est sur que le marché de ces box TV/console est déjà bien rempli .

    Il serai pourtant bon que l’utilisateur puisse avoir un choix offrant plus qu’Android ou Windows .

    C’est pour cela que que je recherche une box qui ne soit pas limitée entre ces OS propriétaires .

    Répondre
  • 15 juin 2015 - 19 h 05 min

    La OUYA partait d’une bonne idée et on pouvait espérer upgrader sa machine facilement en changeant juste la mini carte mère avec un nouveau processeur Tegra tous les ans, ce que OUYA n’a pas fait.

    On aurait pu avoir accès au catalogue Google Play, ce que OUYA n’a pas fait.

    Au final cette machine n’a fait que donner de l’eau au moulin de ceux qui se moquaient des android TV servant à jouer à Angry Birds sur son écran de télévision, alors que ces systèmes sont amenés à concurrencer les consoles de salon.

    Et face à la Shield TV de Nvidia, les autres font pâle figure …

    Répondre
  • 15 juin 2015 - 20 h 01 min

    @Kevin VINCENT: “on pouvait espérer upgrader sa machine facilement en changeant juste la mini carte mère “. Pour économiser les 3€ du boitier et les 2€ de l’alim ?

    Répondre
  • 15 juin 2015 - 22 h 04 min

    On voyant tout cette médiocrité (Ouya, Forge TV toute bugguée aux USA etc…), on a encore plus hâte de voir arriver la Shield Console histoire de mettre tout le monde d’accord et de donner un bon coup de pieds dans cette fourmilière.
    Mais l’attente commence à faire long.

    Répondre
  • 15 juin 2015 - 22 h 41 min

    @ obarthelemy : c’est pas faux 😀. Bah l’idée c’était d’y mettre les mains facilement et d’upgrader facilement.

    Pis c’est eco responsable mossieur 😉

    Répondre
  • 15 juin 2015 - 23 h 25 min

    voila de quoi alimenter Razer et son FORGE TV pas Fire TV ;) merci pour l’info , au moins Nvidia Android TV ne fera pas cavalier seul même si il reste le Mad Catz et son agonisant MOJO

    Répondre
  • 16 juin 2015 - 19 h 44 min

    Je pense que Razer est capable de faire du bon boulot .
    Reste l’inconnu de savoir si ,il vont nous faire juste une console Android de salon ou un véritable appareil multimédia .

    Je pense pas que le client achète un prix mais un nom et une qualité .

    Cette notion de nom inclus un suivi du produit qu’Ouya ne pouvait pas offrir .

    Ceci dit si ce produit est convenable et à prix sympa ,il à ses chances sur un marché encore ouvert .

    Entre l’Europe et la Chine ,il y a de quoi ventre une console multimédia sous Android .

    Répondre
  • 29 juillet 2015 - 11 h 00 min

    […] console a fini sa carrière en Juin lors du rachat de la société Ouya  par Razer. , même si il était possible de prédire sa mort auparavant. Les signes de malaise financier […]

  • 22 décembre 2015 - 10 h 55 min

    […] de la Ouya. De fait, il s’agit d’une opération cosmétique. Les équipes de Razer ont racheté la Ouya et ont mis du maquillage sur le design du catalogue de la Ouya et proposent peu ou prou le même […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *