Pourquoi il y a encore des prises VGA sur les MiniPC ?

C’est une question qui revient sans-cesse et à laquelle je réponds chaque semaine, pourquoi on trouve encore des prises VGA ou des ports série sur des MiniPC aujourd’hui ?

A chaque fois qu’une machine est présentée sur le blog et qu’elle propose un port VGA, ou un port série, c’est la même chose. Quelqu’un s’étonne en commentaire de leur présence. Il est vrai que trouver un accessoire équipé de ces ports, que ce soit un affichage ou un outil, est devenu très difficile. Et, pourtant, cela s’explique très simplement.

MSI Pro DP20Z

Le MSI Pro DP20Z et ses ports VGA et Série

Le marché des MiniPC est assez compliqué. Quand on construit un PC classique, une grande tour ou un ordinateur, on s’adresse à un marché potentiel de dizaines de millions de personnes. Particuliers, PME, grandes entreprises, même si les configurations internes de ces engins peuvent changer, le châssis et les connectiques des machines sont les mêmes. Vous imaginez une machine, un design, et le coût de sa création sera absorbé par des milliers de ventes.

2019-03-06 13_55_23-minimachines.net

Le port RS-232 du GPD Micro n’a pas été pour rien dans son succès

Sur le marché des MiniPC, il en est tout autrement. C’est ce qu’on appelle un marché de niche et le nombre de clients potentiels est bien plus faible. On ne voit pas de MiniPC au rayon informatique de la grande distribution. On ne croise pas tous les jours une publicité pour un MiniPC dans la rue. A part pour les machines NUC d’Intel, il y a eu très peu de campagnes de publicité auprès du grand public pour ces solutions. Un moyen qu’a trouvé l’industrie pour compenser ce problème de clientèle a été assez simple, mélanger les cibles potentielles pour les MiniPC. Ces MiniPC existent depuis fort longtemps pour les pros et un jour, certains constructeurs se sont dit qu’il serait intéressant de viser également les particuliers.

Le marché des MiniPC n’est pas né pour vous et moi, il est né pour l’industrie et a dérivé ensuite vers le grand public.

 

Z83V

A l’arrière d’un MiniPC classique, on retrouve donc parfois un port série que l’on n’a pas vu sur un PC de particulier depuis plus de 20 ans. Certaines machines ont un port VGA alors que les  écrans commercialisés proposant cette connectique se comptent désormais sur les doigts d’une main. C’est tout simplement parce que certaines de ces solutions visent autant les utilisateurs classiques que les industriels.

Minimachines-11-2021

Du côté des particuliers, on trouve tout ce qu’il faut : HDMI, DisplayPort et USB cohabitent avec les prises VGA et Série. Pas de soucis. Mais il existe également des particuliers qui se servent de ports VGA. De nombreux utilisateurs dans de nombreux pays comme la chine, l’inde et ailleurs, ont encore et toujours des solutions d’affichage cathodiques. Des écrans de télé comme des PC qui se servent du bon vieux VGA. Parce qu’un nouvel écran représente des mois et des mois de salaire et qu’il n’y a aucune raison d’en acheter un neuf aujourd’hui, le changement de connectique aurait un coût faramineux. Ces marchés ne sont pas à négliger, ils représentent des millions et des millions de clients potentiels.

Mais c’est également du côté des industriels qu’il faut fouiller. Imaginez une machine outil datant des années 90 ou 2000, je ne parle pas d’une machine classique comme une emboutisseuse ou une grosse imprimante, non je parle de machines industrielles. Celles qui coûtent des fortunes à l’achat. Des CNC, des solutions d’imprimerie ou autres, pilotées par des logiciels sur mesures et connectées à un ordinateur via un écran cathodique. Ces engins qui ont coûté des millions de francs à l’époque et qui coutent encore aujourd’hui de fortes sommes en euros sur le marché de l’occasion, ne disposent pas de ports USB ou Thunderbolt. Pas plus que de HDMI ou de DisplayPort. Elles embarquent un vieux PC 386 ou Pentium pour les plus chères et les plus récentes, une carte mère souvent protégée dans la machine elle même. Mais malgré tout couverte de crasse et de poussière, qui a été changée déjà trois ou quatre fois par le service de maintenance de la marque ou un de ses prestataires.

Qu’est ce que fait ce PC interne ? Pas grand chose pour une machine moderne. Il se servait d’une poignée de MHz et de quelques Mégaoctets de mémoire vive pour faire tourner le logiciel servant de cervelle à ces outils. Sur une machine servant à mouler du plastique, la proportion de matière à injecter, la chaleur à obtenir sur les parois du moule ou la température à atteindre pour la matière première. Dans la vidéo ci dessus, on découvre une gestion proche de celle d’une imprimante 3D aujourd’hui : déplacer des éléments sur 3 axes avec un outil qui tourne sur lui même pour découper de la matière au lieu d’en ajouter…  Ce genre de trucs. Des choses qu’on peut faire aujourd’hui avec un Raspberry Pi ou même un micro contrôleur Arduino mais pilotés alors par un logiciel propriétaire livré avec l’engin.

Minimachines-11-2021

L’écran d’origine de la machine ci-dessus en VGA pur et dur

Evidemment, l’écran livré avec votre machine industrielle à besoin d’un port VGA, la machine elle même dialogue avec un port série. Certaines solutions neuves disponibles aujourd’hui sur le marché proposent toujours ces connecteurs pour être compatibles avec des accessoires vendus il y a 30 ou 40 ans. Si les industriels intègrent encore ces ports VGA et HDMI sur des MiniPC aujourd’hui c’est pour cette bonne raison. Parce que ces MiniPC peuvent se loger dans la caisse en tôle du PC d’origine livré avec la machine. Ils sont parfois également fanless car la carte mère qui proposait un 486 à l’époque n’avait pas forcément besoin d’être ventilée et était même coincée dans un boitier assez étouffant.

Minimachines-11-2021

Toujours la même CNC Fadal de 1996 restaurée avec un nouvel écran et un nouveau… MiniPC.

Ainsi, ces fabricants peuvent proposer un MiniPC sous Celeron ou Pentium moderne, sous Intel Core ou sous Ryzen d’AMD, et le faire cohabiter avec une découpeuse à eau qui a des milliers et des milliers d’heures de boulot au compteur. Mais également viser le bureau d’un particulier pour en faire une machine bureautique ou le faux plafond d’une PME pour devenir un affichage dynamique. Dans le premier cas, les ports USB seront inutiles comme 95% des MHz et de la mémoire proposés par l’engin. Dans le second, ce sont les ports série et VGA qui apparaitront superflus.

L’autre solution serait de faire un châssis différent1 pour chaque cible, certains constructeurs le font d’ailleurs, mais cela alourdit la note finale puisqu’il faut concevoir deux moules différents et stocker différemment les boitiers. 

Voilà pourquoi à la fin 2021, on trouve toujours des MiniPC avec ces ports VGA et Serie, c’est tout simplement pour que les machines soient moins chères et que leur marché existe. Car elles ne seraient probablement pas très rentables en ne visant qu’un seul des deux publics.

Notes :

  1. La carte mère ne change pas et on retrouve souvent dans ces MiniPC les connecteurs nécessaires à ces ports VFGA et Série intégrés et non exploités.

Jaune
24 commentaires sur ce sujet.
  • 16 novembre 2021 - 14 h 05 min

    « Quelqu’un s’étonne en commentaire de leur présence.  »
    euuh ^^’

    Répondre
  • Jl
    16 novembre 2021 - 14 h 41 min

    Dans mon lycée, nous avons mis des minipc pour remplacer les tours tout en gardant les écrans en VGA.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 14 h 43 min

    @Jl: Oui c’est une solution parfaite pour certains budgets.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 15 h 24 min

    Le VGA pour utiliser du matériel recyclé (acheté chez l’antiquaire) mais les écrans avec interface DVI complètement oublié. Alors que le VGA date de 1987 le DVI lui est plus récent (années 2000, il me semble) et plus performant (1080p à 144Hz)… C’est ce que j’utilise pour 2 écrans 27″ en 1440p connectés en DVI.
    Ce qui est dommage, c’est que les constructeurs ne donne pas le choix (VGA ou DVI) surtout quand ce type de connecteur est en option.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 16 h 14 min

    @JeanM64: Le DVI est compatible avec le VGA, le HDMI et le Display Port. C’est sans doute pour ça qu’il n’est (plus) jamais présent.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 16 h 26 min

    @ JeanM64 : on trouve sur Ebay ou ailleurs des convertisseurs VGA>DVI pour quelques Euros. C’est ce type de convertisseur que j’utilise chez moi pour éviter de remplacer un écran un peu ancien.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 16 h 42 min

    @Raymond L:
    Sur Amazon aussi ;)

    Sinon le VGA , c est top, j’ai encore pleins de vieux écran LCD n’ayant que du VGA

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 17 h 15 min

    @Pierre Lecourt: « Voilà pourquoi à la fin 2021 on trouve toujours des MiniPC avec ces ports VGA et Serie… », ok, soit, mais comment on fait les bébés ?

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 17 h 39 min

    @polioman: @Raymond L:
    J’ai déjà vu ça mais c’est moins logique de convertir du VGA en DVI que l’inverse le DVI étant plus performant à la sortie de l’ordinateur ont adapte vers un périph moins bon, c’est OK mais partir d’un interface basse perf c’est d’entrée de jeu tout dégrader.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 17 h 40 min

    @JeanM64: Si je dis pas de bêtises, le DVI intègre déjà les signaux du VGA (en plus d’autres numériques…). Mais le VGA reste plus compact pour ces petites machines. Et un adaptateur VGA-DVI ne coûte que quelques euros (il n’y a que la forme physique des connecteurs à accoupler, aucune conversion de signal).

    Pour compléter l’introduction qui parlait des tours d’ordinateur visant un marché énorme, je voudrais rajouter qu’en plus sur ces machines-là, il est très facile de les faire évoluer en rajoutant une carte d’extension, si un professionnel décide d’en achète un et a un besoin particulier.
    Sur un minipc: point d’évolution possible.

    Sinon concernant cette question, Asus a trouvé une chouette solution sur ses minipc PNxx: un port configurable (à l’achat) (en bas à gauche):
    https://dlcdnwebimgs.asus.com/gain/b3a1002c-7b71-40f8-8ff9-2c0f69fb6e36//fwebp
    Avec au choix: port série, VGA, second Ethernet ou DP

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 17 h 44 min

    @JeanM64: Alors tu peux partir du Display Port, qui lui aussi te convertira en DVI de manière totalement passive.
    Et là encore, physiquement, le DP est bien plus compact.

    Répondre
  • hle
    16 novembre 2021 - 19 h 09 min

    Pour info, il faut pas confondre les différents type de DVI :
    DVI-D numérique uniquement (de plus en plus courant)
    DVI-I numérique et analogique (couramment utilisé)
    DVI-A analogique uniquement (en pratique, j’ai jamais vue)
    Il faut aussi tenir compte suivant la résolution que le Dual-Link peut être obligatoire

    Voir la page Wikipedia dédié

    Le DisplayPort des cartes graphiques sont souvent en Dual-Mode, ce qui permet aux sources DisplayPort d’utiliser des adaptateurs passifs simples pour se connecter aux écrans HDMI ou DVI. Ce mode est une fonction optionnelle, le logo « DP++ » devrait être utilisé pour l’indiquer, mais souvent pas utilisée.

    Si c’est pas le cas, il faut utiliser des adaptateurs actifs. Les signaux électriques n’étant pas compatible.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 21 h 56 min

    J’ai eu un contrat pour sécuriser ce type de machines outils. Je n’ai pas vu s’il y avait des ports VGA mais j’ai souvenir qu’il n’y avait que des Windows XP sans patches et un antivirus dépassé enfin c’était il y a longtemps (2017). La tête du client !!! lorsque j’ai préconisé de défoncer les ports USB pour ne rester qu’en réseau isolé du monde.

    Répondre
  • 16 novembre 2021 - 23 h 50 min

    Hello,
    ça sert aussi quand tu veux ajouter un 2e écran à la maison ou dans certaines entreprises où l’achat de matériel est lié à des procédures ubuesques et qu’en attendant t’es bien content d’avoir un écran VGA que tu as récupéré dans un placard et de l’ajouter sur ton pc de bureau Dell / HP / … ;-)
    (sur les portables c’est mort)

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 9 h 34 min

    Les ports série restent très utilisés et bien des périphériques USB très actuels cachent en fait… un adaptateur serial-usb pour communiquer avec le microcontrôleur ou la logique qu’ils hébergent!

    Quand on reste à des débits inférieurs à quelques centaines de kb/s sur des distances courtes, aucun besoin de faire plus: Le modem 56k sur ligne téléphonique analogique qui reste la seule possibilité de connexion dans certains coins du monde, le contrôleur domotique « USB » gérant une radio zwave ou zigbee qui passe/recoit un message de quelques dizaines d’octets tous les 29 février à l’échelle d’horloge d’un Raspberry sous-cadencé…

    Pareil en développement: Pour le démarrage d’un processeur, pouvoir afficher quelques messages très tôt avec un périphérique très simple à initialiser et utiliser (même dans une phase initiale très spécifique ou l’assembleur reste incontournable), on est content de l’avoir. S’il fallait initialiser un contrôleur USB ou réseau, voir graphique, avant de pouvoir le faire on serait un peu dans l’embarras!

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 11 h 01 min

    @etienne: je comprend la tête du client…. c’est très idiot de détruire définitivement des ports qui peuvent éventuellement se révéler utiles un jour alors qu’ils existe tout plein de solutions pour verrouiller physiquement des ports.

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 11 h 55 min

    @Stef:

    Même sans verrouillage physique, les bios de machines pro/durcies/mobo-embarquées permettent systématiquement de les désactiver avant même de pouvoir espérer en faire quelque chose de malicieux. C’est quand même moins « Cro-Magnon » comme technique!

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 19 h 06 min

    J’utilise le vga de ma tv car le hdmi déconne j’ai même eu un fusible de rapsberry qui a cramé.

    Pas de défaut de qualité sur ma télé connecter au gma hd 4000 du portable.
    Le VGA monte en 1080p et à la réputation d’avoir une colorimétrie plus sombre dans le monde analogique.
    Il faut rappeler aussi que l’architecture x86 et 64bits de 2021 ou 2050 sera toujours câblé en vga car l’architecture marche comme cela.
    Rien avoir avec l’industrie ou les particuliers.

    Sinon c’est bien la seul qualité des pcs vue qu’ils se font poutrer en performance par les ARMs pour certainement la fin des temps.

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 19 h 22 min

    @[email protected]: Superbe démonstration qui indique que les prises VGA sont présentes partout dès qu’il y a une puce x86. Les prises VGA poussent toutes seules sur la carte mère et les constructeurs sont obligés de les retirer à la main et de rependre un répulsif à VGA pour qu’elles ne reviennent pas comme du chiendent. Parce que « l’architecture x86 et 64bits de 2021 ou 2050 sera toujours câblé en vga car l’architecture marche comme cela » et donc il n’y a pas de volonté des marques d’intégrer ou non des prises VGA, la connectique n’est pas de leur fait, ce n’est pas le constructeur qui décide ou non de mettre du VGA sur sa carte mère suivant le public qu’il vise, il apparait « magiquement ». Si 99.99% des portables n’en ont pas c’est grâce à des sortilèges complexes…

    Les puces AMD et Intel n’ont pas de support HDMI ou DisplayPort natif, en fait ce sont des lutins qui sont enfermés dans les puces et qui transforment vite vite à la main les paquets d’infos VGA en paquet d’infos d’un autre format. ils inventent au passage toutes les données calculées au delà des 640 x 480 natifs. Elles sont rajoutées par lesdits lutins.

    « pour certainement la fin des temps. » : 🤐

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 20 h 26 min

    @pinkapple Il faut rappeler aussi que l’architecture x86 et 64bits de 2021 ou 2050 sera toujours câblé en vga car l’architecture marche comme cela: Est-ce que tu sais au moins de quoi tu parles?

    Répondre
  • 17 novembre 2021 - 21 h 16 min

    @[email protected]: Ton Apple M1 est très loin de poutrer les références d’Intel ou d’AMD pour les performances brutes même si il est très efficient (sûrement le meilleur ratio consommation/performance là je suis d’accord).

    Répondre
  • 18 novembre 2021 - 0 h 01 min

    Mon sharp xv z9000 n’a qu’une entrée VGA (pas de DVI et encore moins de HDMI…) mais j’adore l’image qu’il diffuse. Le petit cenava collé là dessus est parfait pour diffuser mes flux en h265 (sans parler du fait que je repique le son 5.1 via le HDMI) Merci d’avoir fait ce genre de machine ;)

    Répondre
  • 18 novembre 2021 - 19 h 59 min

    […] ports série (RS232 pour le premier et RS232/RS422/RS485 pour le second) ainsi qu’un port VGA pour des usages plus industriels de la machine. Le petit port carré  à gauche permettra de déporter le bouton de démarrage de […]

  • 19 novembre 2021 - 16 h 59 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *