Odroid-N2L : une carte de dev Amlogic S922X très compacte

Proposée à 59$, la Odroid-N2L est une carte de développement compacte qui embarque une puce Amlogic réputée pour ses performances vidéo.

La Odroid-N2L est la dernière née d’Hardkernel, il s’agit d’une variation du modèle Odroid-N2+ avec qui elle partage beaucoup de points communs à commencer par le SoC embarqué.

Dans les deux cas, il s’agit d’un SoC ARM Amlogic S922X construit avec des cœurs Cortex-A73 et A-53 et un circuit Mali-G52. Mais au vu du changement de dimensions de la carte, la puce de la Odroid-N2L a été quelque peu rabotée en fréquences. Les 4 cœurs Cortex-A73 sont limités à 2.2 GHz au lieu de 2.4 GHz pour sa grande sœur. Pour le reste les Cortex-A53 sont bien à la même fréquence de 2 GHz et le circuit graphique à 800 MHz. 

Hardkernel a choisi de dissiper le SoC avec des solutions assez imposantes au vu de son petit gabarit. La Odroid-N2L propose ainsi un dissipateur assez haut entièrement passif ou une solution combinant radiateur et ventilateur.

La mémoire vive sera déclinée en 2 ou 4 Go de LPDDR4 et le stockage confié à un emplacement eMMC capable d’accepter jusqu’à 128 Go en plus du lecteur de cartes MicroSDXC traditionnel. Autre grosse nuance entre les deux modèles, la Odroid-N2L ne propose tout simplement pas de fonction réseau par défaut. Pas d’Ethernet ni de Wi-Fi. Il faudra recourir à un adaptateur USB pour en profiter. 

Si on combien ces éléments avec la taille de la solution, 6.9 cm sur 5.6 cm contre 9 x 9 cm pour sa grande sœur, cela situe cette carte sur un segment particulier. Celui de solutions embarquées ultra compactes telles celles que l’on recherche en robotique ou pour des stations autonomes par exemple. Celles dont on relèvera les données de temps en temps plutôt que de les monitorer en permanence.

La carte propose tout de même une connectique de base pour l’utiliser au quotidien et on retrouve une sortie HDMI 2.0, un USB 3.0 et un USB 2.0 Type-A, un MIPI DSI et un brochage d’extension 40 pins. L’alimentation se fait au travers d’un bon vieux jack de 7.5 à 16 Volts même si le 12 Volts/2  est recommandé. 

La Odroid-N2+ plus imposante mais également plus riche

Des images système pour Android 9.0, Ubuntu 22.04 et même EmuElec sont disponibles chez Hardkernel. Probablement les mêmes que pour la Odroid-N2+. On imagine assez mal l’intérêt de monter une distribution comme EmuElec sur une Odroid-N2L pour un particulier mais cela peut avoir du sens pour un usage embarqué.

La carte est en vente chez Hardkernel pour 59$ en importation. Pour rappel, la marque propose systématiquement une expédition par un transporteur qui prendra en charge le dédouanement du produit en échange d’une gestion de ses propres frais à votre charge. Les 59$ seront donc largement assaisonnés de taxes et de « frais de gestion » à l’arrivée.

ODROID N2 PLUS : une mise à jour de la carte de développement

Source : CNX Software

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 9 novembre 2022 - 17 h 31 min

    Le Cortex A53 aura vraiment connu le succès…contrairement à son grand frère le Cortex A57 que l’on retrouve dans la Shield TV et c’est tout quasiment.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *