Nvidia Studio : Les circuits graphiques RTX pour des usages pro

Avec Nvidia Studio, le fabricant de puces graphiques confirme une tendance déjà présente chez de nombreux utilisateurs. Celle d’employer du matériel de jeu pour des usages créatifs professionnels.

Nvidia Studio c’est un constat simple. Si les grosses structures pro s’offrent des matériels dédiés haut de gamme pour leurs travaux de montage vidéo ou de retouche d’images, les plus petites entreprises s’équipent de solutions plus abordables. Depuis quelques temps, la plupart de ces utilisateurs se tournent vers du matériel normalement dédié au jeu vidéo. Un matériel qui leur offre à défaut d’une robustesse à toute épreuve, une performance haut de gamme pour un prix plus abordable.

Les solutions de jeu récentes proposent en général plusieurs éléments importants : Un processeur performant pour des calculs lourds mais également de la mémoire vive en quantité et un stockage rapide. Ils embarquent, en outre, une carte graphique dédiée, souvent très véloce en terme de 3D. Ces éléments combinés permettent de lancer des jeux gourmands dans de bonnes conditions. Les capacités de traitement de ces portables sont suffisantes pour calculer des dizaines d’images complexes par seconde, en temps réel.

Cela n’a évidemment pas échappé aux créateurs qui ont depuis longtemps compris l’intérêt de ces performances graphiques pour des usages différents du jeu : Les processeurs graphiques ont été pris en compte par les éditeurs de logiciels créatifs pour optimiser leurs performances. 3D, montage vidéo, retouche photo et calculs de rendus… les processeurs graphiques de jeux sont de plus en plus sollicités par les créateurs.

Nvidia l’a compris et travaille également depuis des années en poussant utilisateurs et développeurs à s’appuyer sur ses technologies pour en profiter. Ainsi les coeurs CUDA ont permis dès 2009 d’accélérer l’encodage de vidéos H264. En 2011, ces mêmes coeurs se sont mis à accélérer les calculs de Premiere Pro, le logiciel de montage vidéo d’Adobe. Depuis, l’usage de ces solutions CUDA a été déployé dans énormément de logiciels créatifs.

Pour autant, Nvidia n’a jamais développé de pilotes spécifiquement conçus pour ces usages sur ses gammes de cartes grand public. Si les cartes type Quadro profitent d’un développement particulier avancé et très soigné, garantissant une très forte fiabilité aux machines qui les emploient, ce n’est pas le cas des solutions grand public.

2019-05-28 17_40_50-minimachines.net

Et cela peut se comprendre. Si vous employez une carte Quadro pour de l’analyse médicale ou de la simulation physique et que votre résultat n’est pas parfait sur la durée, cela peut avoir des conséquences fatales. Diagnostiquer une maladie ou construire un barrage hydroélectrique sont des activités qui tolèrent mal les erreurs. Sur le segment du jeu par contre, l’erreur n’est pas très importante. Si votre carte graphique calcule 60 images par seconde mais en affiche une de temps en temps avec un défaut sur un morceau de décor dans un coin, il y a peu de chance que cela vous pose soucis. Voilà pourquoi Nvidia privilégie la pertinence des calculs d’un côté avec les Quadro et la performance pure de l’autre avec les GeForce. Les deux utilisent les mêmes coeurs mais pas dans la même optique.

2019-05-28 17_44_10-minimachines.net

Avec Nvidia Studio, la marque va développer un nouveau niveau de pilotes. Baptisés Studio Drivers, ceux ci seront adaptés à un usage pro au détriment de la performance pure. La marque compte en outre développer des partenariats avec différents constructeurs pour qu’ils  travaillent à la construction de portables embarquant des puces Nvidia adaptés à la fois au jeu mais également à la création.

2019-05-28 17_45_57-minimachines.net

Pas moins de 17 solutions sous processeurs Nvidia GeForce RTX ou Quadro sont ainsi annoncés au Computex et devraient sortir sous peu. Elles embarqueront des chipsets GeForce RTX 2060, 2070 et 2080. Mais la gamme pourra également concerner des solutions Nvidia Quadro RTX 3000, 4000 ou 5000. L’ensemble de ces portables seront estampillés Studio RTX et devraient profiter d’un design spécifique. Pour employer ces composants haut de gamme au sein des machines, les concepteurs auront recours aux solutions développées par Nvidia au fil des ans pour les PC de jeu. On retrouvera des solution Max-Q pour proposer des engins ayant une autonomie correcte en mobilité par exemple. 

Plusieurs fabricants ont déjà senti cette tendance comme MSI avec ses gammes de portables Creators ou Acer qui a annoncé en Avril ses gammes de PC ConceptD pour la même cible. De nombreux autres constructeurs vont se jeter sur ce nouveau débouché: Asus, Dell, Gigabyte et HP sont sur les rangs.

Le nouvel Acer ConceptD 7 est un 15.6″ UltraHD 3840 x 2160 pixels qui proposera un affichage à la colorimétrie garantie 100% Adobe RBG. Il pourra piloter jusqu’à 3 écrans externes et proposera un circuit graphique Nvidia Quadro RTX 5000 avec pas moins de 16 Go de mémoire GDDR6 dédiée.

2019-05-28 17_39_46-minimachines.net

Razer a, de son côté, annoncé un autre 15.6″ en UltraHD avec un écran AMOLED baptisé Razer Blade 15 Studio édition. Il proposera un processeur Intel Core i7-9750H et un circuit Quadro RTX 5000. Une version 17″ est également en préparation sous Core i9-9980H avec toujours le même circuit graphique.

Pour les constructeurs, Nvidia Studio, est un bon moyen d’augmenter la rentabilité de leurs designs de jeu les plus haut de gamme. En changeant quelque peu la coque pour ne pas sombrer dans le LED RGB à outrance et les designs agressifs, il sera possible de profiter d’un châssis et d’une carte mère identiques. De quoi baisser l’amortissement de ces engins.

C’est évidemment une bonne nouvelle pour les utilisateurs de ces engins qui ne seront plus obligés d’expliquer pourquoi leur ultraportable de travail ressemble furieusement à des machines de science fiction à leurs clients. Ni de tenter de convaincre un expert comptable que si, acheter un engin baptisé Destructor 4000, a du sens. Enfin, c’est un angle d’attaque intéressant pour adresser le marché des MacBook d’Apple. Un détail qui n’échappera probablement pas aux designers des différents constructeurs.

Plus d’infos chez Nvidia 

Soutenez Minimachines, partagez le !


Soutenez Minimachines.net !
Un commentaire.
  • 29 mai 2019 - 10 h 41 min

    Nous on achete des Alienware ridicules pour faire du CUDA et du DeepLearning dans l’industrie.
    C’est bien d’arreter cette hypocrisie.

    Une quadro equivalente c’est un zero de plus.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *