Acer ConceptD : une nouvelle gamme de PC créatifs

Avec ConceptD, Acer va proposer une nouvelle gamme de machines hautes performances qui sortiront de l’ornière du 100% gaming. Une solution réclamée par de nombreux clients depuis des années.

L’Acer ConceptD est une nouvelle ligne de machines chez le constructeur. Une ligne qui prend à contre-pied ses concurrents et qui vient positionner Acer sur un segment inattendu pour la marque : Les professionnels de la création graphique, monteurs vidéo et autre programmeurs ayant besoin de grosses ressources techniques à bord de leurs machines.

Acer Predator Triton 700

Un PC de jeu “Acer Predator Triton 700”

Depuis toujours le marché PC est divisé en catégories précises : stations de travail, machines de jeu, ultraportables, entrées de gamme et autres solutions plus familiales se côtoient avec des designs et des discours très différents. Un gros travail d’étanchéification des gammes est opéré pour éviter que ces éléments ne viennent empiéter sur leurs marchés respectifs.

Ainsi, quand on parle de stations de travail, on s’intéresse généralement à des solutions sous processeurs Intel Xeon bien musclés avec des solutions graphiques Quadro de Nvidia et des solutions de mémoire vive haut de gamme accompagnés par un stockage conséquent et un Windows 10 Pro. Du robuste bien nerveux qui pourra piloter des applications très lourdes. Quand on parle gaming, par contre, on est dans des puces type Core plus classiques et des solutions GeForce. Il ya toujours de la mémoire mais peut être un peu moins et on reste sur un Windows 10 Home plus sage.

Seulement voilà, les Core comme les Ryzen ont bien évolué sur les modèles Desktop avec des puces de plus en plus puissantes. Les cartes graphiques, chez Nvidia comme chez AMD mais particulièrement chez Nvidia avec un excellent support CUDA des applications de création, GeForce sont désormais capables de travaux très exigeants. La mémoire peut s’additionner facilement et les stockages rapides en SSD PCIe NVMe ont vu leur prix fondre ces derniers mois. 

Un état de fait qui a poussé de nombreux professionnels, en freelance comme au sein d’entreprises, à migrer vers des solutions grand public en lieu et place de solutions pro. Pour beaucoup de monteurs de vidéos, de concepteurs 3D, de retoucheurs photos, acheter un portable Gaming ou une station de jeu était finalement largement plus rentable financièrement parlant.

2019-04-12 16_06_25-minimachines.net

Un Acer Predator G6

Problème, le design de machines de jeu ne correspond pas du tout aux attentes d’un utilisateur professionnel. Entre les LEDs RGB qui clignotent de partout, les dragons ou autres têtes de mort scintillantes et les designs anguleux avec chromes et ailerons arrière, le look global des PC de jeu ne colle pas aux situations rencontrées par des professionnels. Difficile de faire passer l’achat du “Destructor 2000” dans sa comptabilité. Impossible de faire une présentation de son travail d’architecture à un jeune couple qui s’engage dans une construction d’un pavillon neuf avec un portable aux LEDs clignotantes autour d’un logo tribal. Impensable de positionner un MiniPC avec une tête de mort sur le bureau d’un dentiste ou d’un médecin. Inimaginable de faire venir un client qui veut que vous fassiez sa charte graphique dans un local aux PC évoquant plus le jeu que le boulot.

Acer a senti le vent tourner, il faut dire qu’il souffle fort et depuis des années maintenant, et lance cette nouvelle gamme de machines autour de la marque ConceptD. Ses statistiques lui indiquent que 15% des acheteurs de ses machines de jeu ne le font pas pour jouer mais uniquement pour travailler. Et ce n’est que le haut de l’Iceberg, 50% des acheteurs de leurs machines de gamme Predator – de jeu donc comme le nom l’indique – faisaient également des travaux de création avec leurs machines. A partir de 50%, on peut se demander si il ne faut pas prendre le problème dans l’autre sens et se dire que 50% des acheteurs de leurs machines de jeu ne sont que des joueurs mais que l’autre moitié sont avant tout des créatifs. Bref, il était temps de créer une gamme de produits adaptés.

C’est tout le propos de ConceptD qui se veut être une gamme de machines hautes performances typiques de ce que la marque intègre dans ses machines à destination des joueurs. Mais avec des finitions totalement différentes. Des boîtiers beaucoup plus sobres aux look professionnel, des ventilations silencieuses parce qu’on ne travaille pas forcément avec un casque sur les oreilles, des ajouts techniques comme la prise en charge de stylets actifs et autres détails moins orientés gaming.

ConceptD-5_CN515-51_03

Un bon exemple est le portable ConceptD 5, un 15.6″ en 38480 x 2160 pixels à affichage mat. On retrouve ici un écran non pas pensé pour un rafraîchissement ultra-performant mais une dalle calibrée par Pantone pour le respect des couleurs. Elle est donc 100% Adobe RGB et proposera une luminosité de 400 nits. Un point qui sera bien plus apprécié des graphistes qu’un rafraîchissement permettant de jouer en ultraHD à whatmille Hertz. 

ConceptD-5_CN515-51_01

L’engin n’en est pas moins équipé d’un moteur grand public, en l’occurrence on retrouve des Intel Kaby Lake-G Core i5-8305G et Core i7-8705G , les puces de huitième génération associées à des circuits AMD Radeon Vega que l’on retrouve dans les NUC Hades Cabyon d’Intel. Associé à ces puces, on retrouvera 16 Go de DDR4 de mémoire vive en double canal et jusqu’à 1 To de stockage NVMe PCIe. La machine embarquera des ports USB Type-C, de l’USB 3.1 Type-A, une sortie HDMI ainsi qu’un port jack 3.5 mm combiné et un lecteur de cartes SDXC. Proposé à 1699€ dès le mois de Juillet en Europe, c’est l’entrée de gamme d’Acer sur cette nouvelle marque ConceptD.

ConceptD-7_CN715-71_04

D’autres machines sont annoncées comme le ConceptD 7 toujours en 15″ mais avec un processeur Intel Core de neuvième génération et un circuit Nvidia GeForce RTX 2080 Max-Q. Lui pourra accueillir 32 Go de mémoire vive sur deux slots SoDimm DDR4. Il proposera en plus du Thunderbolt 3.0 et fera grimper la facture sur une base de prix de 2299€.

ConceptD-9_CN917-71_01

Le ConceptD 9 est un 17.9″ encore plus cher et plus musclé : affichage ultraHD, Core i9, GeForce RTX 2080, 32 Go de DDR4, 1 To de SSD NVMe et surtout une charnière permettant de disposer l’écran directement au dessus du clavier. L’ensemble en profite pour trouver une compatibilité avec les stylets Wacom et proposer 4096 niveaux de pression. Prix public conseillé ? 4999€ dès le mois de Juillet.

ConceptD-500_CT500-51A_03

Evidemment Acer ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a décliné ses gammes de PC de jeux portables mais aussi ses tours. Le ConceptD 500 proposera des puces Intel de neuvième génération Core i9-9900K mais cette fois-ci change un peu la donne puisqu’il pourra compter sur une carte graphique Nvidia Quadro RTX 4000 dans sa configuration la plus musclée. Mais bien des cartes plus gaming dans les versions entrée de gamme. L’intérêt de la carte Quadro de Nvidia étant la possibilité de prendre en charge directement quatre écran en ultra haute définition à 60 Hz. Quatre emplacements DIMM autoriseront jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4 à 2666 MHz. Le stockage sera assuré par plusieurs unités dont des SSD PCIe M.2 NVMe.

ConceptD-500_CT500-51A_02

Un gros travail de ventilation a été fait pour optimiser des flux silencieux : Acer promet 40 dB au plus fort de la ventilation grâce à un système de circulation optimisé. Le ConceptD 500 est présenté dans un châssis blanc rehaussé de finitions bois avec avec un système de charge de périphériques compatibles Qi
sans fil intégré. Acer a conservé son idée de support pour casque déployable issu de ses gammes Predator. Disponible dès le mois de Juin à partir de 2799€, l’engin vise clairement un autre public que le gamer pur et dur.

ConceptD-900_CT900-91A_03

Enfin le ConceptD 900 est un monstre, annoncé à 17 999€ qui s’éloigne du concept de base pour revenir à la station de travail plus classique. Probablement plus promotionnel que véritablement autre chose, on se doute que cet engin servira surtout a attirer le regard des amateurs sur la gamme. A 18 000€ pièce, l’engin souffre d’énormément de concurrence sur le marché pro.

ConceptD-900_CT900-91A_01

Double processeur Intel Xeon Gold 6148 proposant 40 cœurs et 80 threads, Circuit Nvidia Quadro RTX 6000, 12 emplacements mémoire pour monter jusqu’à 192 Go 1 de RAM EEC, double emplacement de stockage M.2 PCIe NVMe et cinq baies d’extension internes avec prise en charge RAID 0/1. Trois emplacements d’extensions PCIe x8 et quatre PCIe x16… Le ConceptD 900 attaque en frontal les stations de Lenovo, HP ou Dell sur ce segment.

ConceptD-500_CT500-51A_04

L’idée d’Acer est bonne et proposer des machines sobres avec des capacités héritées du gaming est intelligente. Parce que cela permet de se positionner en dessous des tarifs des machines Pro pures et dure et qu’un énorme public d’indépendants n’attend que cela. Acer ne sera cependant pas seul dans cette course et beaucoup d’autres constructeurs ont compris que ce marché tait a prendre en compte. Reste que la marque joue intelligemment la carte d’une nouvelle gamme et que ConceptD pourrait y gagner en visibilité et en reconnaissance.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 12 avril 2019 - 16 h 50 min

    Mon avis d’ancien technico commercial en matos Apple :
    Acer sort les machines que la base historique d’utilisateur Apple se désespère de voir arriver …
    Bravo Acer

    Cdlt

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 17 h 05 min

    @Emmanuel: C’est un peu ça mais je suis pas sûr que l’utilisateur Apple fasse ce saut là de suite. Par contre si les résultats sont là en terme de suivi / perfs, la gamme ConceptD pourrait cartonner dans le futur.

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 17 h 16 min

    Il y a longtemps que dell, avec sa gamme de pc de bureau XPS propose (toujours) des machines équivalentes à des machines gaming dans un enrobage très sobre.
    Pas de led, pas de logo tribal, mais tout ce que tu peux trouver dans un Alienware, et souvent pour un peu moins cher.
    Pour les portables xps je ne les connais pas assez pour en parler.

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 17 h 42 min

    « Un bon exemple est le portable ConceptD 5, un 15.6″ en 38480 x 2160 pixels »

    38480 pixels, voilà qui change des misérables 1366 des produits éas de gamme ! :D :p

    Répondre
  • to
    12 avril 2019 - 18 h 19 min

    limité a 192 Go de ram pour une machine a 20 000 balles…

    Répondre
  • fpp
    12 avril 2019 - 19 h 39 min

    Joli, mais un peu loin des minimachines, non ? EN tout cas des miniprix :-)

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 19 h 53 min

    @fpp: Totalement. Je me régale juste a écrire ce que je préconise depuis Blogeee : La spécialisation et la recherche de niches comme vecteur de ventes.

    Je répète aux marques depuis 5 à 6 ans que les machines gaming sont achetées par des non gamers. Et que bcp de créatifs ne sautent pas le pas à cause de leur design. Et je prêche dans un désert :)

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 21 h 14 min

    Pas sûre que prendre des produits grand public et en faire des produits pro juste en remplaçant certains éléments par de meilleure qualité soit une bonne chose.
    Mais ça revient moins cher aux R&D.

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 21 h 24 min

    @Pierre Lecourt:
    J’ai une cousine qui voulait un bon PC portable pour de la retouche photo et malgré mes conseils, elle a suivi le vendeur qui lui a vendu un Asus FX504 avec i7, GTX 1060, dalle TN 120 Hz qui est plus orienté gamer que retouche photo. Pour dire il n’a même pas de lecteur SD et USB type C (et je ne parle même pas de l’autonomie ridicule du PC)
    Quand je lui ai expliqué l’orientation de son nouveau PC elle a été déçu de se faire avoir par le vendeur (elle n’a pas voulu ramener le PC pour un autre. Elle n’aime pas faire d’histoire et pourtant elle était dans son droit)

    Tout ça pour dire que parfois c’est le vendeur qui oriente les clients vers des PC plus rentable pour eux (et le plus souvent ce sont des PC gaming)

    Répondre
  • 12 avril 2019 - 22 h 13 min

    @Pierre Lecourt:
    Les indépendants accrochés à Apple qui utilisent des hackintosh choisissent souvent de “beaux” et chers boitiers.
    Les entreprises, et les indépendants professionnels des arts graphiques qui ont fait le saut Mac Os -> Windows ont souvent essayé d’avoir des machines avec des look sympa, ce qui n’existe pas vraiment dans les gammes des constructeurs, résultats les machines sont cachées. Mais, à technologie / puissance similaire, dans ces métiers il y a de nombreux clients qui sont prêts à dépenser plus pour avoir une esthétique différente du classique parallélépipède noir.

    J’ai même le souvenir d’une photo envoyée par un ami le jour de son arrivée dans un nouveau boulot, signifiant la fin de l’utilisation d’un imac 27″ pour un PC sous W10, et sa machine, un HP “classique” avait été repeinte en couleurs vives, et c’était le cas de la majorité des postes dans cette agence de com.
    et j’ai déjà vu des PC, avec extérieur en vinilia imitation bois … pas mal de loin, un peu moins de près :)

    Les marchés de niche, il n’y a que ça de vrai :)

    Répondre
  • 13 avril 2019 - 13 h 15 min

    Pour un super Boitier design: le power Mac G5

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Power_Mac_G5_hero_left.jpg

    1/ Tu le trouves d’occasion : LBC ou autre
    2/ tu le vides
    3/ tu lui mets une bonne configuration compatible hackintosh (ou pas)
    4/ triboot : Windows 10, macOS, Linux

    Et voilà un super PC/Mac design remis au goût du jour

    Répondre
  • Xo7
    14 avril 2019 - 9 h 23 min

    Bonjour, je suis un peu (beaucoup) hors sujet mais je profite de billet plutôt orienté creatif pour poser une petite question: j’ai depuis Noël (oui j’y crois encore !)une tablette graphique huion avec écran et je voulais savoir si il existait une ruse pour disposer en écrans en mode étendu, actuellement le dispositif de pointage au crayon que j’utilise sous photoshop m’impose le mode duplication ce qui est contre productif car mon écran principal n’a absolument pas les mêmes résolutions en native ni les mêmes ratio ( je suis donc obligé de le couper). Ce point particulier ne m’a jamais été évoqué avant achat. Quitte à n’utiliser qu’un écran je lui désirais un mini PC. Des idées pour les deux cas ?

    Répondre
  • Xo7
    14 avril 2019 - 9 h 31 min

    @Xo7: Ps : A t’on les mêmes problèmes avec wiacom, si oui comment les équipements présentes ci-dessus gèrent cet inconvénient ?

    Répondre
  • 14 avril 2019 - 13 h 48 min

    Enfin !! Des portables jolie et d’une finesse largement acceptable avec des composants puissants et avec des ports partout (Ethernet, USB 3.0 display port ect…)
    Dommage pour l’absence de lecteur SD, il aurait été parfait avec !

    Répondre
  • 14 avril 2019 - 22 h 43 min

    @Petfar:
    Si l’envie me prend un jour de faire un hackintosh :
    J’ai, en stock dans ma grange : quadra 950, PowerMac 7200 & 7500, compatible Motorola, G3 bleu, G5 … mac plus, SE, quelques performa, peut être encore un Mac II et un II cx (ou ci ?)
    il me manque, suite à un cambriolage : G4 bi pro 450 Mhz, color Classic, Mac II FX, et appleII GS, MAc portable …
    et, malheureusement j’ai vendu mon ancien imac G4 17″ pour lequel j’avais longuement négocier pour l’avoir à très vil prix (fin de dossier de financement d’un bureau de style vestimentaire). Heureusement le prix de vente fut très élevé :)

    Mais je pense que si je m’amuse à utiliser un ancien boitier pour intégrer un PC, soit je partirais sur un home made complet sans doute en bois, soit sur un ancien boitier, vraiment ancien et typique des années 80/90 comme un IBM PS2, un goupil 4, ou alors carrément un ancien boitier de machine performante comme une SGI O2 ou octane …

    Cdlt

    ou alors carrément un gros PC, non déplaçable, parce que construit en pisé … c’est une idée que je creuserais bien …
    Déjà que j’en ai envie pour mon futur poêle batchbox

    Répondre
  • Xo7
    18 avril 2019 - 22 h 23 min

    @Xo7: driver réinstallé problème résolu.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *