Nvidia : 7 milliards de dollars pour Mellanox Technologies

1 milliard de plus qu’Intel, c’est ce qu’a proposé Nvidia pour le rachat de Mellanox Technologies, un spécialiste dans la conception de puces réseau. Un élément clé dans la stratégie de la marque de solutions graphiques.

A la fin du mois de Janvier, on apprenait qu’Intel proposait 6 milliards de dollars pour la firme Mellanox Technologies. Une proposition jusque là restée en souffrance puisque aucun mouvement public n’avait été fait depuis. C’est finalement Nvidia qui s’offre l’entreprise en proposant 6.8 milliards de dollars pour son acquisition.

2019-03-11 17_06_40-minimachines.net

A 6 milliards, c’était déjà une surcote de 35% par rapport à la valeur de Mellanox, à 6.8 milliards Nvidia casse donc sa tirelire gonflée récemment par d’excellents résultats liés aux cryptomonnaies. Il faut dire que Mellanox propose des éléments stratégiques pour Nvidia comme pour Intel. Et que les acteurs pouvant fournir ces solutions étant accessibles financièrement sont désormais très rares. Ce spécialiste de solutions réseau Ethernet et Infiniband conçoit des matériels améliorant les débits et l’efficacité  globale des solutions réseau. Un point clé dans la stratégie de Nvidia depuis plusieurs générations de GPU. La marque annonce un chiffre d’affaire de 1.1 milliard de dollar en 2018 pour 134 millions de dollars de bénéfices.

2019-03-11 17_11_14-minimachines.net

La marque a en effet intégré un élément d’encodage optimisé dans ses processeurs graphiques depuis quelques générations. La possibilité d’émettre un signal de rendu non pas vers une sortie vidéo comme c’est le cas traditionnellement mais de le compresser nativement en temps réel et de le diriger vers un support réseau. L’encodage de ce signal vers Internet par exemple permet de transmettre les calculs de ses processeurs graphiques en direct vers un écran mais également en parrallèle directement vers un service en ligne. Ce faisant, les circuits Nvidia offrent la possibilité de transmettre et de diffuser tout ce qu’elles calculent nativement vers diverses plateformes. C’est cette technologie qui permet également à Nvidia de diffuser des jeux en streaming via son offre GeForce Now.

2019-03-11 16_57_49-minimachines.net

La Nvidia DGX-2

Avec Mellanox dans son escarcelle, Nvidia pourrait cultiver cette technologie pour en faire un point clé de son offre. Si on l’additionne aux capacités de calcul de ses GPU pour des serveurs comme ses Stations DGX-2 , cela offrirait à la marque une solution très complète sous ses armes. A la fois des machines optimisées pour dialoguer entre elles mais aussi des solutions parfaitement maîtrisées pour fonctionner  du mieux possible. 

On parle beaucoup de streaming de jeu avec différents nouveaux acteurs sur ce créneau. On parle beaucoup moins des technologies qui entrent en jeu dans ce secteur et qui commencent à former un vrai nouveau marché. Avec Mellanox, Nvidia pourrait non seulement proposer des GPU capables de calculer le rendu des jeux à streamer mais la marque pourrait également proposer des composants certifiés pour faire voyager le résultat de ses calculs. Aussi bien dans les serveurs que dans des circuits de réception à sa marque.


Soutenez Minimachines.net !
Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*