Nanote Next : le netbook 7″ évolue vers le Pentium J4205

Troisième épisode pour le Nanote Next, ce minuscule portable de 7″ n’évolue pas vraiment sur la forme mais embarque désormais un Pentium plus puissant.

Apparue sous Atom Z8350 en 2019, ayant évolué vers un Pentium N4200 en 2021 avec le modèle Nanote P8, la gamme Nanote évolue encore. Le nouveau Nanote Next passe désormais au Pentium Silver J4205. Une puce toujours sous architecture Apollo Lake, un peu plus rapide en calcul que la précédente, mais qui passe d’un TDP de 6 à 10 watts. Ce qui est un vrai enjeu dans un châssis aussi compact. J’imagine que le rôle du ventilateur intégré sera prépondérant pour la bonne marche de l’engin, la nouvelle version devrait être un poil plus bruyante que l’ancienne…

Car le Nanote Next est aussi petit que ses prédécesseurs. La diagonale et la définition ne bougent pas, on reste sur un 7″ tactile IPS en 1920 x 1200 pixels avec une charnière rabattable pour transformer le petit engin en tablette. La mémoire vive est de 8 Go de LPDDR4 et le stockage est confié à un SSD de 64 Go. Le modèle précédent était également censé embarquer un SSD mais il s’est finalement avéré n’être en réalité qu’un stockage eMMC pas franchement très rapide. Le nouveau est censé être bien équipé d’un vrai SSD, ce qui pourrait considérablement changer la réactivité globale de l’engin. 

Car la gamme Nanote a un argument assez fort pour se faire aimer, son approche tarifaire. Le nouveau venu se négociera aux alentours de 240€ (32 780 yens TTC)… localement. L’engin n’est pas distribué en Europe, le seul marché de la marque est Japonais. Elle semble avoir l’exclusivité de ce design pour l’île et ne cherche pas à exporter son engin. Il faut dire que ce n’est pas une création originale puisque ces modèles sont en réalité fabriqués par un assembleur du nom de Pretech qui vendra l’engin à qui en voudra. Un revendeur ou une marque française pourrait donc tout à fait distribuer ce produit chez nous si elle était sûre de trouver un public.

Un cas extrêmement rare de nanisme des mains…

Pour le reste peu de changement, la batterie fait avec le peu de place dont elle dispose et annonce 2050 mAh en  7.6 volts pour une autonomie annoncée de 7 heures. La connectique comprend un port USB Type-C non détaillé et un USB 3.0 Type-A, un MicroHDMI, un port jack audio et un lecteur de cartes MicroSDXC. L’ensemble ne change pas dans son format avec des dimensions de 15.1 cm de large pour 114 cm de profondeur et 2 cm d’épaisseur. L’engin pèse 520 grammes et reste livré avec un Windows 10 Home.

Le constructeur a réussi à coller dans le Nanote Next une petite paire d’enceintes stéréo de qualité médiocre si on se fie aux retours des modèles précédents, une webcam tout aussi légère en 0.3 MP associée à un petit micro et une combinaison Wifi4 et Bluetooth 4.0 certes anciens mais proposant au moins une accroche solide. Le clavier reste adapté au public japonais avec un QWERTY adapté et un système de capteur optique pour remplacer le pavé tactile.

Une minimachine sympathique, donc, que ce nouveau Nanote Next. Même si on a un peu l’impression de l’avoir tirée de la boutique d’un antiquaire avec ses bordures épaisses et ses composants un peu anciens. Il ne faudrait pas grand chose pour améliorer l’ensemble avec un écran moins noyé dans son châssis, des composants annexes revus à la hausse pour passer à un éventuel Wifi5 ou 6… Peut être proposer un slot M.2 pour le stockage ? Le choix de la marque est de ne pas faire bouger les grandes lignes de l’engin pour le laisser accessible et c’est vrai qu’à 240€ il n’y a pas vraiment de concurrence sur ce terrain.

Source : Rakuten et Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

12 commentaires sur ce sujet.
  • PM
    15 avril 2022 - 13 h 09 min

    Enfin, des prix cohérents ! A 240 EUR, W10 compris, « ça l’fait ». Reste le qwerty, mais, bon… vu qu’il n’existerait probablement pas en azerty, allons y pour les stickers. On peut supposer qu’un Linux (même extérieur sur USB) sera accepté. Merci de l’info.

    Répondre
  • 15 avril 2022 - 14 h 13 min

    Il a un vrai air de famille avec mon GPD pocket (1ere edition), notamment au niveau du clavier. Je ne serait pas surpris que le design ai été repris, pour économiser la R&D

    Répondre
  • Luc
    15 avril 2022 - 17 h 12 min

    Je n’avais pas vu passer les précédents modèles (ou alors, j’ai oublié, je me fais vieux ;-), mais franchement, hormis la définition un peu trop élevée à mon goût, l’ensemble tient la route … surtout à ce prix.

    Qui donc pourrait importer et vendre un tel produit en France ? Une grande enseigne d’hypermarchés à l’occasion de la rentrée scolaire ou des fêtes de fin d’année ?

    Je me demande aussi quel est le volume minimal à commander auprès du fabricant.

    Répondre
  • 15 avril 2022 - 18 h 40 min

    @Luc: En général ce n’est pas forcément très élevé en nombre d’unités mais cela se réfléchi à quelques milliers de pièces tout de même. C’est faisable mais pas forcément hyper rentable. En ce moment les liquidités des entreprises passent sur d’autres postes que ce genre de prise de risque. Pourtant l’aventure Nanote montre qu’il y a bel et bien un marché sur un secteur donné. Même si le Japon est un pays particulier.

    Répondre
  • 15 avril 2022 - 19 h 32 min

    La, on est vraiment dans l’esprit des netbooks d’antan sur le tarif, il ne manquerait plus que le retour des Atom a faible conso pour mettre dedans ;)

    Répondre
  • 15 avril 2022 - 20 h 51 min

    Je suis maintenant convaincu que 8, voir 9 pouces est le bon format pour ce genre de bécane. J’ai le one note 7 pouces écran tactile avec un core M3-8100Y et 8 GB et finalement je l’ai utilisé vraiment trop peu (si quelqu’un veut l’acheter ;) C’est trop petit. C’est comme un gros smartphone. Par contre aucun problème avec win11. Le ventilateur est inaudible (j’ai juste surfé sur internet en voyage ou édité un fichier word en urgence, pas grand chose d’autre). 7h pour la batterie ça m´étonnerait. Le mien fait 3h30.

    Répondre
  • Luc
    15 avril 2022 - 21 h 46 min

    @Pierre Lecourt:
    « quelques milliers de pièces », je pense qu’une grande enseigne d’hyper ou de « hard discount » pourrait facilement écouler ce volume (attention, pas 20 000 pièces, mais 2 ou 3000). Cela se voit quand même assez régulièrement sur d’autres produits technologiques (ordis compris).
    Certes, cette minimachine sort un peu des standards habituels, mais avec une bonne campagne de pub, à un moment « stratégique » et un prix agressif ça pourrait le faire.

    Et ce que le jeu en vaut vraiment la peine (investissement, risque, marge, bénef etc), je ne sais pas trop, mais je me souviens qu’il y a quelques années (1/2/3 ?) Walmart (ou un autre enseigne de la grande distribution US) proposait un ordi portable qui me faisait vraiment envie à un prix dérisoire et qu’ils sont partis comme des petits pains.

    Répondre
  • Luc
    15 avril 2022 - 22 h 04 min

    @zamot:
    Alors oui je plussoie.

    Déjà qu’avec un écran de 7 pouces, en 1024×600, connecté à un raspberry pi, j’ai un peu du mal à lire les textes (je me fais vieux, je persiste ;-), alors j’imagine la misère avec la définition proposée sur cette machine. Et en plus si c’est pour perdre en autonomie, non merci.

    Répondre
  • 17 avril 2022 - 13 h 55 min

    Très bon prix. Je me demande combien ils payent la licence windows! Une version un peu plus grande (9 pouces) mais similaire serait aussi très intéressant (avec des bordures plus fine…forcément un peu plus cher)

    Répondre
  • 17 avril 2022 - 23 h 16 min

    @Luc: Dans mon cas c’est plutôt le clavier minuscule et l’écran en tactile (difficile de toucher les liens, etc – il faut utiliser le stylo). J’ai toujours une acuité visuelle très bonne, malgré l’âge ;))

    Répondre
  • 18 avril 2022 - 9 h 38 min

    @Luc:
    Je ne comprends pas cette remarque, Windows 10 et Windows 11 proposent d’adapter la taille de l’interface et des polices en fonction de la définition d’écran.
    J’ai le GPD Pocket 3 et si je le souhaite, il peut afficher les textes en plus gros qu’un 17 pouces…

    Répondre
  • Luc
    19 avril 2022 - 14 h 09 min

    @Trouveur: oui c’est vrai, mais cela utilise des ressources matérielles « inutilement » (c’est peut être marginal, je n’en sais rien) et surtout ça tire fort sur la batterie.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *