MX Mechanical : Logitech roule des mécaniques

Après les séries MX Keys, voilà que Logitech annonce les MX Mechanical. Des claviers qui basculent dans le monde du déclenchement mécanique.

Alors que les solutions mécaniques et en particulier les versions TKL1 font le bonheur des fans de claviers depuis des années sur les forums spécialisés, peu de grandes marques d’accessoires se sont vraiment penchés sur ce segment. Je vous avais parlé du Logitech MX Keys Mini qui proposait cette approche très compacte avec un clavier sobre, efficace et très connecté. Les MX Mechanical reprennent la même idée mais avec une solution plus classique et un peu plus ouverte aux frappes intensives.

Plus orienté bureautique que gaming, le MX Mechanical ne cache pas son ADN commun avec le Keys. Les designs sont très proches et on retrouve la même ligne esthétique sur  bien des aspects malgré des différences fondamentales d’intégration. Le liseré gris foncé aux rebords adoucis sur le dessus du clavier, l’espace limité autour des touches, des teintes de même niveau de gris… Les deux claviers sortent indéniablement du même bureau de design.

La plus grosse différence entre les séries Keys et celles-ci est dans l’intégration d’un système méca. On retrouve des dispositifs de la marque Kaihua avec des coloris différents. La couleur des mécanisme n’a rien à voir avec des fonctions esthétiques. Les fabricants ont juste décidé de colorer ceux-ci à des fins d’identification. Ainsi pour ces séries, on retrouvera un modèle rouge dit linéaire au fonctionnement mécanique on ne peut plus habituel avec 45 grammes de pression et qui rappellent les Cherry Red. Les Kailh bleus qui seront sensiblement plus bruyants et les versions marrons demanderont 50 grammes de force pour se déclencher (très semblables au Cherry Brown). La course est faible puisque les interrupteurs sont des modèles « Low profile » et on aura une activation proche de ce que propose un portable au clavier mécanique avec une course de 1.3 mm seulement. Loin des solutions orientées jeux de la marque Kaihua qui peuvent proposer jusqu’à 2 mm de pré-course et 4 mm de déclenchement.

En échange, on retrouvera un clavier compact avec 2.6 cm d’épaisseur seulement. Un compromis à faire donc entre un usage purement jeu et celui d’un clavier plus classique. L’offre constitue une alternative au MX Keys qui propose une frappe beaucoup plus proche d’un chiclet de portable.

Certaines fonctionnalités du MX Mechanical sont très semblables au Keys puisque les modèles sont sans fil et proposent le rétro éclairage adaptatif de la marque. Les touches s’illumineront ainsi en détectant la présence de vos mains au dessus du dispositif et, suivant la lumière ambiante, elles s’adouciront. 

Quelques personnalisations seront possibles pour adapter le clavier à divers scénarios mais évidemment loin des fonctions offertes par les solutions RVB classiques du monde du gaming.

Autre point fort, la possibilité de piloter plusieurs appareils grâce à des touches dédiées, du Bluetooth et un dongle 2.4G USB fourni. C’est un des avantages de la gamme MX qui permet de prendre en charge 3 appareils simultanément : PC, TV-Box, smartphone, tablette, sous ChromeOS, Windows ou MacOS comme sous Linux. Cette approche transparente et multi appareils étant un gros atout pour les personnes équipées de plusieurs outils numériques.

Cette prise en charge de fonctionnement sans fil mixte, conjuguée au système de LEDs du MX Mechanical a évidemment un impact sur l’autonomie de l’objet. Si le clavier offrira 10 mois d’autonomie sans activer le rétro éclairage débrayable, elle tombera à deux semaines une fois celui-ci actif.

Proposé en TKL à 159.99€ ou en version classique à 179.99€, les MX Mechanical ne sont clairement pas les moins chers du marché. Avec ce positionnement mixte, ils pourront sans doute intéresser de nombreux utilisateurs parmi les plus… fortunés. Les plus passionnés, fortunés ou non, se tourneront sans doute vers des solutions faisant moins de compromis.

Faites découvrir le site en le partageant

Notes :

  1. Ten Key Less, des versions sans pavé numérique plus compactes.

 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

12 commentaires sur ce sujet.
  • 25 mai 2022 - 17 h 39 min

    Trop tard logitech, j’ai pris un fnatic streak65 lp… Je pense que la qualité et au dessus de logitech, malheureusement uniquement en qwerty (iso ou ansi), et pas de sans-fil.

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 19 h 28 min

    Les photos sont de la version QWERTY qui n’a pas de Alt Gr et donc moins de combinaisons par touche. Mais la version AZERTY en a, et a donc une sérigraphie pénible à lire sur certaines touches, car ils ont voulu faire une compatibilité Mac et PC. S’ils nous refont le coup de sortir derrière une version Mac-only, je prendrai ça pour l’insulte de trop.
    Par-dessus cela, la touche Pause, importante pour certains logiciels pros dont ceux que j’utilise, est absente. Et la touche Impr. Écran a été déplacée. Là où on s’attendait à les avoir, on a des touches de synchro. Pourquoi ne pas avoir mises ces dernières au-dessus du pavé numérique et gardé les touches standard au-dessus du bloc Inser/Suppr/etc ?!
    Dernier truc, les touches de fonction F n’ont pas d’espacement entre groupes de 4, ce qui est un peu déconcertant lorsqu’on ne veut pas avoir à regarder le clavier. Quelle utilité de faire un clavier plein format si c’est pour économiser des millimètres de la sorte ?

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 19 h 46 min

    @dnaiozdn: il est vraiment là le problème des claviers méca pour moi : on a des supers produits pour presque tous les budgets mais en qwerty. Ces claviers logitech cochent presque toutes les cases (azerty, bluetooth/dongle logitech, sobriété, avec ou sans pavé numérique, plusieurs types de sensations de frappes, un rétroéclairage sobre qui fait pro et pas gamer, la qualité des finitions de la marque, l’autonomie, etc.)
    Bref, le prix est en revanche bien trop cher.
    La concurrence ferait du bien ici.

    Répondre
  • 25 mai 2022 - 23 h 14 min

    Je vais dans le sens de Hotdog les claviers PC avec la double sérigraphie PC\MAC c’est très lourd, il serait temps que les modèles exclusivement PC soient disponibles. Sur mon logitech je perd toujours du temps à rechercher les touches associées au AltGr à cause de ce double marquage. De même pour les touches de fonctions sans séparation en bloc de 4.
    C’est remarques reviennent souvent mais logitech n’en tiens pas compte.

    Répondre
  • Ln2
    25 mai 2022 - 23 h 26 min

    Surtout, est ce que Logitech est revenu sur sa stratégie de faire des claviers jetables ?
    En effet, sur les claviers sans fil, le premier truc qui lache, c’est la batterie.
    Sur la série K800 que j’utilise, les premiers modèles avaient une batterie (une simple pile AAA rechargeable) que l’on pouvait changer ultra facilement, il fallait juste ouvrir une trappe fermé par une vis cruciforme.

    J’en ai racheté un, et quand la batterie a commencé à plus tenir, j’ai voulu remplacer la pile. La trappe est toujours là, mais elle est factice! En regardant sur youtube des tutoriaux, il faut prévoir une bonne heure pour accéder à la batterie qui est soudé!!! Ils ont donc fait évoluer leur produit pour qu’il ne soit plus réparable.

    Je ne sais pas quelle est la définition légale de l’obsolescence programmée, mais Logitech doit bien la maitriser.
    Du coup, depuis, cette marque est boycotté.
    J’espère que si vous avez ce clavier en test, vous pourrez confirmer ou pas si leur politique continue à suivre cette aberration écologique (mais surement économiquement rentable)

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 0 h 37 min
  • 26 mai 2022 - 8 h 10 min

    Double affichage Windows/Mac, dommage, comme la version précédente je passe mon tour et je reste avec mon vieux K800.

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 10 h 28 min

    @prog-amateur: Je suis bien d’accord.
    En passionné des claviers que je suis, cela a même fini par me pousser à utiliser un clavier qwerty en mode US international, juste pour avoir le Ducky que je souhaitais en Cherry silent red. J’écris actuellement avec ce clavier.
    J’espère que les nouvelles normalisations françaises des dispositions de touches vont revitaliser ce marché.

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 14 h 15 min

    Et en filaire, pour moitié moins cher et contenter ceux qui excluent tout sans fil à batterie partout ou on peut l’éviter, logitech y pense?
    Il y a pourtant un marché pour le clavier correct non gamer

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 14 h 28 min

    Les touches mécaniques et la transmission sécurisée sont 2 arguments très attirants…
    Mais vu le prix astronomique et le fait que je viens d’acheter le MX Keys, je passe mon tour

    Répondre
  • 26 mai 2022 - 16 h 57 min

    @yann: il le semble que le K845 partagé par muscade soit un clavier Logitech filaire, à confirmer.

    @Flambinours: merci pour ton retour. Du coup, quel est le bilan de ton Ducky, en es-tu heureux avec le recul ?
    J’ai utilisé le QWERTY en mode US international à l’époque où j’avais mon Xiaomi Mi Notebook Air, mais je devais faire pas mal de combinaisons de touches par phrases (les à, ç, etc.) et j’ai fini par m’en lasser.
    Les nouvelles normes AFNOR sont-elles interchangeables avec les claviers US (en gros, est-ce qu’on passe de l’ISO à l’ANSI) ? merci

    Répondre
  • 27 mai 2022 - 9 h 30 min

    Dommage qu’il y ait pas de version filaire. Sinon j’aurais bien voulu l’essayer… D’habitude je n’accroche pas trop aux claviers mécaniques car je préfère le toucher chiclet. Mais là, un clavier mécanique qui se rapproche d’un chiclet… je suis curieux.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *