Mediatek devient le premier fournisseur mondial de SoC pour Smartphones

Si les projecteurs sont braqués sur Samsung, Apple et Qualcomm, le premier fabricant mondial de SoC pour smartphones est pourtant Mediatek.

Sur le troisième trimestre 2020, c’est donc Mediatek qui prend la tête en terme de part de marché sur le segment des SoC ARM pour smartphones indique Counterpoint. La marque, moins médiatisée que Qualcomm, Apple ou Samsung, pèse désormais 31% des parts de marché.

Mediatek

C’est une belle évolution par rapport à la même période un an plus tôt. En 2019, Mediatek pesait 26% à côté d’un Qualcomm qui paradait à 31% sur le secteur. En 2020, Qualcomm a réduit la voilure à 29% mais c’est sans conteste Samsung qui a le plus perdu sur le terrain avec une chute de 16% à 12% au global.

Mediatek

En regardant les chiffres suivant les régions, les progressions de Mediatek sont encore plus flagrantes. En Amérique Latine, la marque bondit de 19% à 41% de parts de marché. Mais elle progresse également en Asie de 34 à 39% et en Inde de 35 à 46%. Hisilicon disparait totalement de ce dernier marché au troisième trimestre 2020. Qualcomm progresse en Europe mais baisse en Amérique Latine et en Inde.

Huawei, sous la marque HiSilicon, résiste bien. La marque est portée par son marché intérieur qui lui a permis de ne pas trop souffrir de l’embargo américain mais c’est clairement Mediatek qui fait les plus grosses progressions. 

Attention, ces chiffres ne donnent que les parts de marché des différents fabricants. Ils ne reflètent en rien les bénéficies réalisés. Apple est ainsi très en retrait sur ces segments avec 3% du marché seulement mais ses bénéfices doivent être assez important. Pour Qualcomm même constat, si sa part de marché diminue, son bénéfice doit être sans commune mesure avec celui de Mediatek. Les solutions diffèrent largement et les résultats engrangés par chaque partie sont très variés.

Mediatek ne fait pas de publicité pour ses puces, pas plus que la marque ne propose de partenariats marketing avec des constructeurs comme peuvent le faire des concurrents, son argument phare est clairement lié au prix de ses solutions. Ce qui ne lui permet sans doute pas de faire autant de marge que ses concurrents. Un schéma qui semble fonctionner pourtant. Pour Qualcomm, la solution est d’injecter beaucoup  d’argent dans la recherche et développement et le marketing. Tout comme Apple ou Samsung. Mediatek se laisse plus porter par les différentes sorties d’ARM que la marque reprend à son compte. Tout en comptant sur le bon rapport performance / prix de ses puces pour faire sa publicité.


secret
12 commentaires sur ce sujet.
  • 28 décembre 2020 - 19 h 27 min

    Dommage que la plupart de leurs puces ne permettent pas d’y installer une ROM Custom. J’ai donc chez moi une tablette Xiaomi Mi Pad 3, qui est super sur beaucoup d’aspect, mais malheureusement complètement obsolète au niveau sécurité. Du coup, elle n’est utilisée que comme liseuse ou lecteur de vidéos offline.

    À contrario, le Qualcomm de mon ex-Nexus 7 a reçu des ROM Custom (et même UBports fut une période) jusqu’à que la tablette ne fonctionne plus cette année.

    Bref, je retiens que ce sont des puces quand même très intéressantes du point de vue rapport qualité/prix selon le produit.

    Répondre
  • 28 décembre 2020 - 20 h 03 min

    Mediatek franchement il font des puces correct ce n’est pas du qualcommm mais il y a tout types de puces pour tout budget j’espère qu’en 2021 Mediatek s’intéressera au SBC serait cool d’avoir un pi like Raspberry sous dimensity 1000 ou équivalent avec 8gb de ram sous linux se serait vraiment top

    Répondre
  • Gab
    28 décembre 2020 - 21 h 18 min

    Mediatek ne fait pas beaucoup de bruit mais a eu ses Modem 5G quasi en même temps que les grands noms. Mediatek utilisent aussi les derniers coeurs ARM (comme les autres) et vient aussi de basculer sur des finesses de gravures de 7-8nm. Ils n’ont donc pas grand chose à envier à Qualcomm, et leur SoC doivent être sensiblement moins cher. Ca permet d’avoir des smartphone à moins de 200 € (Redmi ou autre) avec des performances très correctes.

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 0 h 47 min

    @jeje:
    un petit dimension 1000+ est pas trop loin d’un snapdragon 865…… mais le prix des mobiles sous dimensions sont pas trop cher habituellement

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 3 h 16 min

    MEA c’est pas plutôt Middle East Asia et non Europe ?

    Comme le dit prog-amateur je fuit les proc MT comme la peste car cela signifie que la durée de vie de l’appareil s’arretera avec le support du constructeur (donc très court)

    je préfère payer 10€ de plus pour un Qualcomm et avoir l’assurance d’y trouver du lineage/custom rom pour les 10 ans a venir.

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 6 h 16 min

    Ils font aussi moins de bénef que Qualcomm…

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 10 h 09 min

    @Najbox: Un paragraphe entier revient sur ce point.

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 11 h 47 min

    @prog-amateur:

    Justement maintenant les androids version 9 ou à partir de 10
    Ils n’ont pas une partition bas niveaux avec toute la partie firmware et hardware ? Et donc plus facile à mettre en oeuvre une rom custom (pour les appareils libre du bootloader)

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 15 h 30 min

    Après ce n’est que des pourcentages de part de marché, si le marché augmente Qualcomm à peut-être juste moins gagné en vente.

    Répondre
  • 29 décembre 2020 - 15 h 49 min

    @pinkapple: alors là, très bonne remarque et question. Je suis resté aux anciennes versions d’Android (et n’achète plus de tablette Android depuis, seulement du x86_64).

    Ce que tu dis sur Android 9 est tout à fait possible. En revanche, j’ai cherché sur xda et reddit pour ma tablette MiPad 3 mais j’ai rien trouvé d’intéressant (une personne a essayé mais plus de news depuis, sinon il existe une version dev de la ROM MIUI, mais là idem : pas aussi open-source que ne l’est LineageOS).

    J’ai beaucoup acheté d’appareils Android il y a quelques années, je faisais partie des premiers acheteurs quand l’OS était encore trop jeune pour être populaire (HTC Magic avec Android 1 ou 2 je ne sais plus trop) et j’ai porté pas mal de ROM Customs sur mes appareils. Avec le recul, mon opinion est la suivante : quand on fouine le net, il y a beaucoup d’annonces de portage de ROM Custom en version instable, mais pas toujours de résultats fiables dans le temps. Souvent après l’annonce, on ne retrouve plus de trace de l’auteur original, et parfois ça tient quelques mois puis plus rien. Je pense que cela est dû au fait que les smartphones/tablettes se renouvellent trop rapidement et que les développeurs passent très vite à des hardwares plus “flagship du moment”. Quelques exceptions populaires sont cependant prolongeables dans le temps (genre certains produits Nexus (ma tablette a tenu 7 ans comme ça c’est pas mal), les Pixels, Samsung, etc.), mais au final ça reste Android, avec Google dans l’ombre, de la télémétrie à foison (même en ROM Custom), et des innombrables failles de sécurité.

    Par contre, rien à dire sur l’ergonomie, les applications, etc. c’est super facile et pratique à utiliser. Par exemple, je vois pas mal de personnes âgées n’utilisant pas les produits high-tech utiliser Android et ça c’est fort, c’est pour ça que même si je n’aime pas ces produits, je ne suis pas radical sur la question, chacun y trouve son compte. En tout cas, tant qu’Apple n’a pas tout déchiré sur ARM au point que Microsoft ne sorte une version qui tient la dragée haute et que les constructeurs ne se mettent tous à ARM, je reste sur le x86_64 autant que possible (par exemple les smartphones, c’est mort).

    Répondre
  • 30 décembre 2020 - 8 h 50 min
  • 3 janvier 2021 - 10 h 36 min

    @Marc Collin: Un helio g90 alors se sera toujour mieux qu’un rk3399 d’ailleurs j’attend toujour les rk3588
    les SBC c’est l’avenir
    message tapé depuis Nanopi m4 :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *