La carte Khadas Vim 3 change de SoC et de prix

Début juin, il n’y a pas si longtemps donc, la Kadhas Vim 3 était annoncée avec un SoC Amlogic S922x et un prix de base de 69.99$. Fin Juin, gros changement, la carte sortira finalement avec un Amlogic A311D et coûtera 30$ de plus.

Le marché va être de plus en plus compliqué pour les petits acteurs du monde des SBC. Face aux nouveaux Raspberry Pi 4, il va être terriblement difficile d’exister. Je ne sais pas si Khadas a eu vent de la sortie surprise de la nouvelle solution de la fondation mais son changement de soC de dernière minute ressemble bien à une réaction de sa part pour tenter d’exister sur le marché.

Khadas Vim 3La première Khadas Vim 3 annoncée sous Amlogic S922X

Si la Khadas Vim 3 était encore prévue en début de mois sous Amlogic S922X c’est parce que cette puce est tout à fait parfaite pour les usages classiques de ce type de solution. Performante, efficace et bien supportée, elle aurait largement fait l’affaire dans l’offre de la marque. Mais avec l’arrivée de la RPi 4, de son SoC Broadcom BCM2711 en quatre coeurs Cortex-A72 et son circuit graphique VideoCore VI, la solution retenue par Khadas était moins étincelante.

2019-06-28 13_57_26-minimachines.net

La nouvelle Khads Vim 3 sous Amlogic A311D

Qu’on ne s’y trompe pas, sur le papier, le S922X est supérieur au Broadcom BCM2711. Six coeurs en tout, quatre en Cortex-A73 à 1.8 Ghz et deux en Cortex-53 à 1.9 Ghz avec un chipset Mali-G52 à 846 MHz, la solution d’Amlogic est loin devant les quatre coeurs Cortex-A72 à 1.5 Ghz et le VideoCore VI de Broadcom. La grosse nuance entre les deux solutions, c’est que Broadcom et la fondation Raspberry Pi travaillent main dans la main et que les utilisateurs des cartes à la framboise profitent de l’ensemble des possibilités des circuits embarqués sous Linux. Les utilisateurs des puces Amlogic n’en tirent malheureusement pas parti d’aussi belle manière. A moins de se contenter souvent d’une solution Android plus ou moins à jour et plus ou moins bricolée.

A vrai dire, je ne sais pas si Khadas a décidé de changer son SoC pour un Amlogic A311D par peur de la concurrence des nouvelles RPi 4. C’est possible comme cela peut être accidentel ou totalement opportuniste. Les deux puces s’intègrent de la même manière sur les cartes, deux solutions FCBGA en 16.1 mm x 14.3 mm avec le même Pin Order. En clair, vous pouvez changer sur la chaîne de production les Amlogix S922X et les Amlogic A311D sans soucis. Il suffit que Khadas ait négocié un tarif intéressant sur les secondes solutions pour qu’il ait eu envie de transformer sa carte.

2019-06-28 14_00_35-minimachines.net

Et qu’est ce qui aurait pu pousser la marque à le faire ? Des fonctionnalités supplémentaires qui vont permettre à la Khadas Vim 3 de largement se démarquer. De base, le Amlogic A311D reprend les mêmes composants que le S922X : Toujours les mêmes six coeurs au total mais les quatre en Cortex-A73 passent de 1.8 à 2.2 Ghz et les deux en Cortex-53 descendent de 1.9 à 1.8 Ghz. Le chipset graphique est le même Mali-G52. 

Pourquoi changer alors ? Pourquoi passer de 69.99$ à 99.99$? Pour 0.3 Ghz de plus ? Non, pour la partie annexe du A311D, son circuit dédiée à l’Intelligence Artificielle. Un NPU à 800 Mhz qui atteint 5.0 TOPs et prend en charge des solutions comme Caffe et TensorFlow pour du Deep Learning.

2019-06-28 14_01_17-minimachines.net2019-06-28 14_01_44-minimachines.net

Les 30$ d’écart ont l’air coûteux mais si on ajoute une solution type Movidius à une carte Raspberry Pi 4 de base, la facture est plus salée. Il faut compter le prix du Neural Compute Stick d’Intel par exemple. Cela permet à Khadas de se démarquer et de trouver un autre public. Avec l’arrivée de la nouvelle Pi 4, les usages “multimédia” classiques de ce type de carte vont être bouchés pour un moment. La nouvelle framboise prenant en charge de l’UltraHD sans souffler, ceux qui ne veulent qu’une solution de multimédia ne vont pas trop se poser de questions. Pour Khadas, passer au A311D c’est ouvrir une nouvelle voie. Une niche dans laquelle se positionner.

La solution sera toujours déclinée en deux versions. Un modèle Basic à 99.99$ avec 2 Go de DDR4 et 16 Go de eMMC 5.1 en stockage en plus du traditionnel lecteur de cartes SDXC et du support d’un M.2 2280 NVMe via un accessoire optionnel. La version Pro à 139.99$ passera à 4 Go de mémoire vive et 32 Go de eMMC 5.1.
A noter que la nouvelle Khadas Vim 3 aura droit à un support 4 lignes MIPI CSI avec une prise en charge de deux capteurs qui n’étaient pas présents sur le premier modèle. Cela fait sens puisque la carte aura des capacités de Deep Learning pour, par exemple, reconnaître des images.

Khadas indique qu’une image d’Ubuntu 18.04+ (Linux 5.0 ou plus) et d’Android 9.0 seront fournies pour exploiter la carte. Des solutions Armbian et LibreElec sont également mentionnées. La documentation sera disponible sur le site de la marque et les cartes sur leur boutique.

Si vous voulez plus d’infos sur la carte, la présentation du modèle précédent est tout à fait identique en ce qui concerne la connectique de l’engin et ses extensions par exemple.

 

Un commentaire.
  • 28 juin 2019 - 18 h 02 min

    Mieux vaut tard que jamais ! Ceci dit, mon expérience avec les cartes exotique a toujours été décevante. Dans une moindre mesure, la Rock64 de Pine était bien, mais le reste… franchement Raspberry risque d’inonder le marché.

    Je me demande s’il y a un réel intérêt pour l’émulation avec la Pi 4 (plus d’émulateurs supportés ?). Si quelqu’un est au courant, qu’il n’hésite pas ! Merci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *